Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 janvier 2013 4 10 /01 /janvier /2013 18:00

JAMES KEENE

         HILLEL LEVIN

Editions POINT

 

TRADUCTION: FABRICE POINTEAU

 

Je profite des sorties poches de Janvier pour remettre aux goûts du jour deux chroniques que j'avais réalisées à l'occasion de la parution de ces ouvrages en grand format et qui pourraient vous aider à faire votre choix dans la multitude de romans proposés en ce début d'année. Le premier de ces romans est " Avec le diable" les éditions POINTS offre une couverture métallisée assez originale.

 


 

 

avec le diableLa vie emprunte parfois des chemins chaotiques, conduisant certains de nos condisciples en des lieux où la liberté est en rétention, confiscation salutaire pour une société qui se protège.  James  Keene est de ces garçons là. Pourtant, rien n’était écrit d’avance.

 

Plutôt beau gosse et intelligent, James a grandi à l’ombre de ce père multi-entrepreneur qu’il admire plus que tout, et pour qui il porte une tendresse bienveillante devant l’échec d’à peu près  tout ce qu’il entreprend.

 

Après un parcours scolaire plutôt réussi, ce jeune dégourdi devient un as de la débrouille, et développe à l’inverse de son géniteur un sens inné des affaires.

 

Mais paradoxalement son talent le conduit à prendre des chemins de traverse et à se perdre dans les méandres  de l’argent facile et du business illicite en se fourvoyant dans le trafic de drogue.


Quand il est arrêté et présenté à la justice James Keene est condamné à 10 ans de prison ferme.

 

Son parcours aurait pu  alors se confondre avec celui de centaines d’autres trafiquants emprisonnés comme lui, à croupir dans sa cellule et subir les affres de l’enfermement.

 

Mais voilà, il était dit que James Keene aurait un destin. A peine arrivé à la prison, le voici prisontexas.jpgconduit dans une pièce où il se retrouve  face à face avec le procureur qui l’a fait tomber et condamner. Et celui-ci lui propose un marché incroyable : effacer sa peine s’il collabore à confondre un homme déjà emprisonné pour meurtre, mais que l’on suppose être un tueur en série.

 

James aura beau tergiverser, cette proposition, à défaut d’être l’occasion d’une rédemption est une chance unique qui s’offre à lui de retrouver sa liberté. Aussi accepte-il ce marché. Le voilà donc transféré dans la prison de Springfield dans le quartier de l’asile psychiatrique de ce pénitencier redoutable où est détenu celui dont il devra gagner la confiance.

 

 Cet ouvrage n’est pas un roman contrairement à ce que certains pourraient penser, mais un témoignage rapporté, un vécu retranscrit par James Keene lui-même avec l’aide de la plume du journaliste Hillel Levin. A eux deux ils retracent ce parcours hors du commun qui a conduit un condamné ordinaire à côtoyer un serial killer, Larry Hall soupçonné du meurtre d’une vingtaine de jeunes femmes.

 

Une bonne partie du livre est consacré à la vie de James Keene, à son envol dans le monde des affaires jusqu’à s’en brûler les ailes et à sa chute dans les filets du FBI.  Un enfant débrouillard qui très vite apprendra à voler de ses propres ailes, et à devenir  l’ange gardien de son  propre père en renflouant régulièrement ses affaires qui périclitent.

 En même temps, s’intercale celle de Lary Hall, ce tueur soupçonné des pires atrocités commises sur de jeunes femmes. Ce type qui affirmera « « Parfois je rêve que je tue des femmes. Mais je crois que c'est juste un rêve. ». Un homme enfermé dans sa folie au service de laquelle il m'est en oeuvre une intelligence redoutable.

 

 Nous revivons l’enquête de police, tous les subterfuges déployés par celle ci pour le confondre, son procès, et l’appel qui s’en suivra.

 

Et  nous suivons ce jeune prisonnier enfermé au milieu des plus dangereux psychopathes de la région, à essayer d’entrer dans la logique et dans la tête de Lary Hall pour le conduire à avouer l’inavouable.

 

 

Keene-Hillel.jpgJames Keene parviendra t’il à ses fins dans ce huit clos carcéral étouffant ? Vous le découvrirez sans doute vous-même en lisant cet ouvrage ! Mais paradoxalement, ce n’est pas tant dans la réussite ou l’échec de cette « mission » confiés à ce jeune détenu que réside l’intérêt de ce livre.

 

Si l’approche du serial killer, la manigance de James pour  rentrer dans son cercle est intéressante à suivre, le portrait de cette police manquant de discernement et qui aurait pu depuis longtemps mettre un terme à la folie meurtrière de Hall, celui de cette justice prête à s’accommoder de petits arrangements pour parvenir à confondre un coupable, et l’habileté de ce tueur malade mais redoutablement intelligent à déjouer les pièges qui lui sont tendus, offre à ce livre son intérêt captivant.

 

Un document saisissant sur deux destins croisés qui apporte un éclairage interessant sur des criminels que l'on retrouve très souvent dans nos romans, les sérials killers, et dont pourtant nos sociétés ont tant  de mal à cerner la part d'ombre qui les anime.

Partager cet article

Repost 0
Published by La petite souris - dans Auteurs Américains

Présentation

  • : Le blog de passion-polar.over-blog.com
  • Le blog de passion-polar.over-blog.com
  • : mes lectures et mes coups de cœur dans le domaine du polar.Sans aucune prétention.
  • Contact

Prochain salon

image002.jpg

Rechercher

Revues à se procurer !

ob_649826ad1838a9264b20566415d85c54_115.gif

 

crimes-et-chatiments.jpg

N°5 sortie le 30/05

temps noir

 

 

 

CouvAlibi08P.jpg

 

Indic15Couv.jpg

parution le 26 juin

Sur abonnement uniquement

une surprise pour tout abonnement

le site : link

Archives

Prochaine chronique:

utopia.PNG

Sous mon marque page...

 

a-l-aube-d-une-autre-guerre.jpg

Mes prochaines lectures...

  Dans le désordre...

 

 

  chamamé

 

 

le-phyto-analyste.jpg

 

les_machoires_du_passe_01.j_1.jpg

 

 

 

 

flic-ou-caillera.jpg

 

  le-manuel-du-serial-killer-

 

 

 

ta mort sera la mienne

 

messe noire

 

des-noeuds-d-acier.jpg

 

 

Jamais-vue-Burke.PNG

 

 

Passion Polar sur Facebook