Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 février 2011 7 27 /02 /février /2011 22:26

 le jardin du diable
    

L’Amérique des années vingt, des années folles. C’est dans ce monde insouciant  pour lequel  les fracas de la première guerre mondiale ne sont déjà plus que de lointains souvenirs, qu’Ace Atkins campe le décor de son dernier roman, tiré de faits véridiques, «  le jardin du diable ». Une Amérique qui a pris conscience de sa puissance et qui place dans l’avenir une confiance absolue.

 

Dans ce contexte le milieu cinématographique est en plein essor, qui offre au public des héros et des destins à travers lesquels les gens aiment à s’identifier. Admirés, vénérés, portés aux nus par leur public, les comédiens sont devenus pour certains d’entre eux de véritables demi-dieux.

 

Mais dans cet univers de strass, de paillettes et de décors de carton-pâte, le scénario de la vie quant à lui,  peut parfois prendre des chemins sinueux et  mettre à nu  les rois. 


rosco filmRoscoe «  Fatty » Arbuckle,  star du cinéma muet, réalisateur et premier acteur américain à gagner plus d’un million de dollar par an au firmament de sa carrière, va en faire l’amère expérience.

 

Adulé pour ses facéties d’acteur burlesque,  introducteur au cinéma  du célèbre gag de la tarte à la crème, usant de son énorme bedaine pour envoyer dans le décor ses adversaires à l’écran, Roscoe vit en pleine lumière, dans la gloire et la vie facile. Les gens l’aiment et il s’en délecte.

 

Drainant dans son sillage une cohorte d’amis et d’admiratrices, il aime à organiser des soirées festives au cours desquelles l’alcool pourtant prohibée, coule à flot et où les participants aiment à se divertir au son du phonographe. C’est au cours de l’une d’entre elles que le destin de Roscoe va prendre la tournure d’un mauvais script dont il ne se remettra pas.

 

En septembre 1921  Roscoe invite ses amis dans un hôtel de San Francisco. Une jeune actrice, Virginia Rappe, est de la fête. Tout se passe pour le mieux jusqu’au moment où celle-ci, sous l’effet de l’alcool, rentre dans une véritable crise d’hystérie, se roulant au sol, rappehurlant et s’arrachant les vêtements. Conduite et allongée dans une chambre louée par Roscoe, elle sera  finalement hospitalisée, et agonisera pendant trois jours avant de s’éteindre. Elle avait 26 ans.

          

Des accusations très graves vont alors être portées à l’encontre de Roscoe que l’on va accuser d’avoir violé la victime avec un objet avant de l’écraser de son corps, provoquant l’éclatement de ses organes .


Il n’en faudra pas plus pour que ne démarre le plus grand scandale qui allait toucher le cinéma américain de ce début de XX siècle. 

 

 Dans cette vindicte générale qui se déchaine alors contre Roscoe, jeté en pâture à la presse  et à la colère de la foule qui maintenant lui crache au visage, un homme essaye de démêler les fils de cette histoire qui ne semble pas aussi limpide qu’elle n’en a l’air.


Naviguant dans les eaux troubles de cette affaire où la vérité semble insaisissable au milieu des faux témoignages, des preuves bidouillées, des témoins envolés, il s’efforcera d’apporter les éléments nécessaires à la défense de Roscoe.


dashiellCet homme c’est  Samuel Hammett, détective  privé de la célèbre agence Parkinton qui l’emploie. Il n’a pas encore délaissé son arme au profit de la plume pour se muer  en  père fondateur du roman noir  qu’il deviendra quelques années plus tard avec ses premières œuvres.

 

A travers ce drame et le barnum médiatique qui s’en est suivi,  Ace ATKINS nous dresse le portrait sans concession d’une société en trompe l’œil. Une société corsetée dans son puritanisme, sa pudibonderie et  sa violence morale, dont la Prohibition n’est que le versant le plus visible.  


Mais une société où les plus nantis savent s’affranchir des lois et de l’ordre moral pour agir au gré de leurs intérêts, où la vie d’un syndicaliste ne vaut même pas le prix de la corde qui sert à le pendre, et où s’esquissent déjà  les premières chasses aux sorcières qui prévaudront sous le maccarthysme. De cette société gangrénée, où la corruption est un art consommé, le futur  Hammett Dashiell puisera l’inspiration de ses œuvres à venir, avec un réalisme remarquable.

 

Au-delà du cas personnel de Roscoe « fatty » Arbuckle, ce procès marque aussi la fin d’une époque, celle d’un cinéma muet, populaire et burlesque et insouciant qui ne plaisait pas forcément à la bonne société, et qui laissera quelques années plus tard la place à un cinéma parlant beaucoup élitiste.  

 

Ce roman est publié au moment où l'on célèbre le cinquantième anniversaire de la mort d'Hammett Dashiell ! un joli clin d'oeil en forme d'hommage de la part d' Ace Atkins qui en fait le héro de son roman ! Un exercice plutôt reussi .


Pour ceux qui souhaiterait en savoir davantage sur cette histoire véridique voici un lien qui lui nourrira votre curiosité

 

http://www.suite101.fr/content/les-frasques-de-hollywood-et-leurs-consequences-a122

 

Sinon, je ne saurai terminer mon billet sans vous indiquer le lien de deux copains bloggeurs qui ont aussi exprimé leur avis sur ce roman. Je vous invite à leur rendre une petite visite !

 

Le billet de Mic


http://noirsuspense.blogspot.com/2011/02/une-cible-pour-la-haine.html

 

Le billet d’Oncle Paul


http://mysterejazz.over-blog.com/article-ace-atkins-le-jardin-du-diable-devil-s-garden-2009-traduction-de-christophe-mercier-editions-du-masque-68131604.html

Partager cet article

Repost 0
Published by Eskalion - dans Auteurs Américains

Présentation

  • : Le blog de passion-polar.over-blog.com
  • Le blog de passion-polar.over-blog.com
  • : mes lectures et mes coups de cœur dans le domaine du polar.Sans aucune prétention.
  • Contact

Prochain salon

image002.jpg

Rechercher

Revues à se procurer !

ob_649826ad1838a9264b20566415d85c54_115.gif

 

crimes-et-chatiments.jpg

N°5 sortie le 30/05

temps noir

 

 

 

CouvAlibi08P.jpg

 

Indic15Couv.jpg

parution le 26 juin

Sur abonnement uniquement

une surprise pour tout abonnement

le site : link

Archives

Prochaine chronique:

utopia.PNG

Sous mon marque page...

 

a-l-aube-d-une-autre-guerre.jpg

Mes prochaines lectures...

  Dans le désordre...

 

 

  chamamé

 

 

le-phyto-analyste.jpg

 

les_machoires_du_passe_01.j_1.jpg

 

 

 

 

flic-ou-caillera.jpg

 

  le-manuel-du-serial-killer-

 

 

 

ta mort sera la mienne

 

messe noire

 

des-noeuds-d-acier.jpg

 

 

Jamais-vue-Burke.PNG

 

 

Passion Polar sur Facebook