Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 mars 2011 3 30 /03 /mars /2011 00:13

 

 

quai du polar

Il n’y pas d’autres mots pour décrire le plaisir qui fut le mien quand, avalant les 350 km pour rallier Lyon, j’ai enfin pu consumer aux flammes de ma passion dévorante pour les livres en général et le polar en particulier, les deux journées ou presque que j’avais décidé de consacrer à ce festival tant attendu !


Un petit séjour express, fait de découvertes, de rencontres imprévues ou non, mais surtout riche en émotions ! Et je dois vous avouer que c’est la tête pleine de souvenirs, le cœur rempli de joie et le coffre bourré de livres que j’ai pris le chemin du retour !

 

PICT0001

C’est sous un beau soleil de printemps et accueillis par de magnifiques magnolias en fleurs, que nous sommes arrivés ma femme et moi dans cette belle ville de Lyon. Par bonheur nous avons pu nous présenter assez tôt à la bourse du travail où se tenaient des conférences et une librairie de 1000m2 dans laquelle ma carte bleue s’est tout simplement suicidée !

Petite mise en bouche par un tour rapide des stands, repérages des artistes présents ou à venir, sélection des conférences à voir avant que la foule ne commence à arriver ! L’endroit est grandiose !


 

Et le premier coup de chance se produit. Me trouvant à côté de Pascal SENECAL , l’auteur Québéquois  ( là j’ai pensé très fort à mon pote Richard car c’est lui qui me l’a fait découvrir !), on vient le chercher pour une photo de tous les écrivains ( enfin ceux déjà présents) sur le parvis de la Bourse. Ni une ni deux, je me précipite dehors pour arracher moi aussi un morceau d’immortalité à cette belle brochette d’auteurs ! Tant mieux car par la suite, étant pris par les discussions, les échanges d’adresses, j’oublie carrément de faire des photos avec des auteurs ! J’ai honte j’avoue ! Mais heureusement il n’y avait pas que moi comme blogueur sur place, et vous pouvez voir de très belles photos d’auteurs sur le site de Polard-oïd ! (ici : link   )

 

PICT0008


Je ne suis pas en principe un adepte des autographes. J’ai parfois l’impression que ca s’apparente un peu à une messe, où les fidèles (lecteurs) vont chercher leur dédicaces comme d’autres vont chercher leur hostie (et moi et les curetons…enfin c’est une autre histoire). Je crois d’ailleurs que les prochaines manifestations de ce genre auxquelles je participerai (Frontignan sera la prochaine, pas très loin de chez moi) à un «  Pour Bruno…… » je préfèrerai un mot, une idée, une réflexion qui passe par la tête de l’auteur, un dessin,  n’importe quoi, mais quelque chose de spontané.

 


sonia D.11h je prends mon téléphone, et fébrilement j’appelle un auteur que j’ai chroniqué et qui m’a fait la surprise de m’envoyer par mail son numéro de téléphone pour que l’on se retrouve autour d’un café ! Il s’agit de Sonia DELZONGLE qui a écrit « Le hameau des purs », et qui habite Lyon. Elle n’était pas prévue à un stand, mais a tenu à ce que nous puissions nous rencontrer ! Un geste vraiment sympathique ! Rendez vous est pris dans l’après midi.

 Que dire si ce n’est que la rencontre fut délicieuse, tant Sonia est quelqu’un d’une grande simplicité, souriante et  fort  sympathique! Ballade en sa compagnie dans les stands des libraires, pour rencontrer l’auteur qu’elle tenait absolument à rencontrer :  R.J Ellory. Un sacré bonhomme celui là !  Puis à la terrasse d’un café, profitant de ce magnifique soleil , nous avons longuement échangé sur son dernier roman, et celui à venir qui est en cours d’écriture. Elle a bien voulu m’en donner  quelques détails, que bien sûr je ne révèlerai pas, promesse oblige ! Mais j’ai déjà hâte de le lire !

 


Après avoir quitté Sonia, retour à la bourse. N’ayant pas encore eu la possibilité de me glisser dans le public pour assister à une conférence, je m’y essaye. Et me voilà en train de m’intéresser  aux polars nordiques ! Encore eux ! Je loupe plus tard celle sur «  l’agent Dash lave plus noir », salle comble ! Première frustration de la journée ! je vais calmer celle-ci en  me livrant à quelques achats compulsifs ( ceci dit bien calculés ). L’occasion de nouvelles rencontres.


Mon regard croise celui d’un écrivain disponible mais que je ne reconnais pas. Capturé  par son sourire je m’approche et avoue humblement ne pas connaître ce monsieur et encore moins ses œuvres. Il s’agit de René FREGNI, auteur marseillais, qui en quelques mots me laisse entre apercevoir le vécu d’un homme qui a connu la couleur du ciel zébré de barreaux métalliques. L’homme se raconte dans «  Tu tomberas avec la nuit ».Le titre me séduit immédiatement, le bonhomme aussi ! On pourrait parler avec lui pendant des heures .J’ai vraiment envie de le découvrir. Tout en discutant mon regard tombe sur  «  Où se perdent les hommes ». J’adore ses titres décidément, je ne résiste pas. Je marche beaucoup au feeling, je sais déjà que j’ai rendez vous avec cet auteur ! Et dans la «  dédicace » je trouve son mail ! Un signe ! Deuxième rencontre marquante de la journée après Sonia.

PICT0019.JPG

Plus loin, j’aperçois DOA ! C’est marrant mais le bonhomme colle bien avec l’image que je m’en fait. Personnage malicieux et plein d’humour. Il me signe son roman, m’explique que l’écriture à quatre mains n’était finalement pas si difficile que ca.Dominique Manotti, n’est pas là pour le cosigner, je dois repasser dans quelques minutes.


Le temps pour moi d’aller découvrir Brian Freeman ! Et là, grand spectacle ! Je précise que je n’avais pas vu que l’auteur était là. Je feuillette un de ses romans, il s’approche et me fait comprendre que le livre d’après lui n’est pas trop mal ! Je le reconnais, je viens de voir sa photo sur le livre, et lui demande avec humour s’il connait l’auteur ! (il parle « un petit peu français ») Et de me répondre que oui, mais que celui-ci a encore des progrès à faire !  Rigolade !  L’auteur me tends la main me salue vraiment très chaleureusement comme si j’étais un vieux copain qui venait le voir ! Puis il me parle en Anglais, ce qui est du meilleur effet sur quelqu’un comme moi qui ne comprend que l’espagnol !


Heureusement arrive Sophie Thiebault attaché de presse aux éditions Presses de la cité qui très gentiment joue les intermédiaires ! J’explique à Brian que je m’occupe d’un blog, et aussitôt il me donne son adresse mail, il veut absolument que je lui écrive ! Il est prêt de faire une interwiew avec moi par mail ! Quant à la langue, pas de soucis, il a un traducteur ! Touché par tant de sympathie je lui promets de le contacter !! Entre temps j’échange mes coordonnées avec Sophie Thiebault tout aussi disponible que son auteur. Décidément, ce festival, c’est du bonheur en barre ! Et je ne me doutais pas encore que j’allais prendre une claque quelques secondes plus tard .

En effet, retour au stand où Dominique Manotti est à nouveau présente. Je profite d’un creux pour m’approcher d’elle. Et là mes amis, je tombe littéralement sous le charme. Quelques mots échangés suffisent pour que je rayonne de bonheur ! Il se dégage de cette dame une chaleur et une énorme tendresse pour l’autre. Naturellement. Il y a des gens comme ca, qui sont ouverts comme des fleurs quand d’autres se referment comme des poings. Je me surprends à lui dire que j’ai l’intention de lire «  Bien connu des services de police » avec gourmandise ! le mot la fait sourire, et je le retrouve dans sa dédicace. Le duo que forme DOA et Manotti est attachant, on devine sans mal la complicité qui les unit et le plaisir qu'ils ont du prendre à donner vie à leur roman. Un moment court, mais d’une intense émotion ! Sous le charme je vous dis !


Peu après, un auteur à pas feutré .La voix douce, la gentillesse extrême et le talent de sa plume en don de soi : Marcus Malte. J’avais eu l’occasion d’échanger par mail avec lui  pour le remercier, quand j’avais eu l’agréable surprise de découvrir par hasard qu’il avait mis PASSION POLAR en lien sur son site.Je n'ai pas encore lu " les harmoniques" mais je sens l'envie grandir!


Je tombe ensuite sur Antoine Wagneur, le temps de parler du film tiré de son roman «  terminus Plage ». Plus loin un auteur bien connu semble fort en colère. Il l’exprime à un de ses amis, une personne qu’il connait bien vient de passer devant lui en le snobant superbement. D’après ses propos je devine  peut être une ancienne éditrice. Il en va des relations auteurs/éditeurs comme de la vie, on s’aime, on s’aime, et on se déchire !

Le temps de saluer Craig Russel et Roger Smith d’une  poignée de main et de les soulager d’un exemplaire de leur dernier roman  «  Lennox » pour l’un et «  mélange de sang »  pour l’autre que me voilà à discuter avec un sacré bonhomme qui aime à échanger avec ses lecteurs : François Boulay ! Un personnage très attachant peu avare d’anecdotes pour ses visiteurs qui l’écoutent!

 

PICT0029.JPG

Quand je m’approche de Megan Abott, je l’observe  qui s’émerveille quand un lecteur anglo-saxon (fichtre le rayonnement de Quai du Polar !!) lui présente visiblement à dédicacer des exemplaires des tout  premiers tirages de ses romans. Le moment d’émotion de l’auteur est visiblement  sincère.


A quelques pas de là, Merin LEDUN ! je m’apprête à prendre «  la guerre des vanités » mais Merin me conseille de lire  «  les visages écrasés ». Je n’hésite pas une seconde, bien sûr. Je discute un peu avec lui, qui m’explique que l’écriture de « Zone Est »  a été pour lui l’occasion de s’échapper un peu du polar. Oh ! je découvre  qu’il a lu le petit billet que j’avais rédigé sur « Fractale » sa pièce radiophonique. Il me fait une des plus belles dédicaces de la journée ( chuut je la garde pour moi). Un auteur très sympa, comme je les aime, simple, sincère, proche de ses lecteurs et qui aime à partager.


Bon il faut bien que je vous parle maintenant de ma plus grande déception ! Car votre serviteur a accompli un véritable exploit  voyez vous! Celui de louper l’auteur que je voulais voir absolument, celui qui, pour moi, fait parti des plus grands, et qui l’année dernière m’avait sublimé avec «  Tokyo ville occupée », je veux bien sur parler de David PEACE ! J’avoue, je suis un véritable patachon  !!!


Malgré tout le bilan fut extrêmement positif ! Mais j’ai du hélas rentrer plus tôt que prévu, car  avec un putain de FN à 37% sur mon canton je ne devais pas fuir ma responsabilité de citoyen, et botter le cul d’un facho s'apprêtant à poser la main sur Marianne , ca soulage toujours énormément !


Au final une expérience truculente, haute en couleur, vive en émotion, et riches en souvenirs. Mais pourtant il m’a manqué quelque chose. J’ai mis du temps à découvrir quoi, et puis j’ai mis le doigt dessus.

 

Il me manquait Gridou, Sophie, Nathalie, Pierre, Claude, Oncle Paul et quelques autres. Brefs, Ces copains blogueurs que j’apprécie tant ! Quel bonheur aurions nous partagé à vivre ces instants ensemble.


 Et de me mettre à rêver ! Et si l’année prochaine, nous nous retrouvions tous à Lyon pour la prochaine édition, autour d’une table à partager un bon repas et à échanger sur notre passion commune,  à vivre ensemble ce qeek end magique au milieu d’autres passionnés ? Qui sait, même mon ami Richard à qui je dois tant de découvertes, pour peu qu’il décide de passer quelques jours de vacances en France pourrait même en être ! Elle est pas bonne mon idée?

 

En attendant l'année prochaine, j'ai bien une tonne de lecture qui vient de remplir ma bibliothèque !! l'été sera polardesque, assurément !!!

 

Rendez vous maintenant à Frontignan !!! Il me tarde déjà !

 

____________________________________________________________________________________________

 

PETITE INFO : Cette semaine je suis passablement débordé. Un billet de lecture à rédiger, un billet spécial nouveautés à réaliser. J'espère commencer à vous mettre ca en ligne ce week end mes amis ! Merci pour votre patience!

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Eskalion

Présentation

  • : Le blog de passion-polar.over-blog.com
  • Le blog de passion-polar.over-blog.com
  • : mes lectures et mes coups de cœur dans le domaine du polar.Sans aucune prétention.
  • Contact

Prochain salon

image002.jpg

Rechercher

Revues à se procurer !

ob_649826ad1838a9264b20566415d85c54_115.gif

 

crimes-et-chatiments.jpg

N°5 sortie le 30/05

temps noir

 

 

 

CouvAlibi08P.jpg

 

Indic15Couv.jpg

parution le 26 juin

Sur abonnement uniquement

une surprise pour tout abonnement

le site : link

Archives

Prochaine chronique:

utopia.PNG

Sous mon marque page...

 

a-l-aube-d-une-autre-guerre.jpg

Mes prochaines lectures...

  Dans le désordre...

 

 

  chamamé

 

 

le-phyto-analyste.jpg

 

les_machoires_du_passe_01.j_1.jpg

 

 

 

 

flic-ou-caillera.jpg

 

  le-manuel-du-serial-killer-

 

 

 

ta mort sera la mienne

 

messe noire

 

des-noeuds-d-acier.jpg

 

 

Jamais-vue-Burke.PNG

 

 

Passion Polar sur Facebook