Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 avril 2012 3 04 /04 /avril /2012 18:00

 

 

 

 

lapetitesouris

Avec un peu de retard pour cause de festival Polar à Lyon, voici donc les nouveautés d'avril en grand format !  De bonnes choses comme d'hab" ! Serez vous dénicher la pépite ??? N'hésitez pas à laisse un ptit commentaire pour signaler votre coup de coeur ! Les nouveautés en poches d'ici la fin de la semaine.

 

 

 

Editions LATTES

 

 

un-type-bien.jpg

«  un homme bien » de Dean KOOTNZ le 17/04


Timothy Carrier a l’habitude, après le travail, de venir boire une bière dans la taverne de son ami ; il aime entraîner les clients excentriques dans des conversations amusantes. Mais ce soir, l’homme bizarre assis à côté de lui au comptoir prend Tim pour quelqu’un d’autre, et lui remet une grande enveloppe. « Dix mille maintenant. Le reste quand elle sera éliminée. » L’inconnu quitte le bar en laissant la photo d’une jolie femme qu’il faut tuer, avec son adresse. Quelques minutes plus tard, un autre inconnu s’assoit à côté de lui. Cette fois, il s’agit d’un tueur à gages qui prend Tim pour l’homme qui l’a embauché. Tim Carrier, banal citoyen, se retrouve alors au coeur d’une mystérieuse affaire ; il est le seul à pouvoir sauver la vie de cette jeune femme innocente et à arrêter le tueur. Pour cela, Tim devra trouver en lui l’altruisme, le courage, l’endurance, toutes ces qualités qui font de l’homme ordinaire un héros.

 

Editions LE MASQUE

 

deux-dans-berlin.jpg

«  Deux dans Berlin » de Richard BIRKEFELD et Goran HACHMEISTER le 02/04


Hiver 1944. Dans un hôpital militaire, Hans Kalterer, un ancien des services de renseignements de la SS, se remet d’une blessure par balle et s’interroge sur son avenir. Il sait que la guerre est perdue et qu’il a besoin de se racheter une conscience. Il rejoint la police criminelle de Berlin où il est chargé d’enquêter sur le meurtre d’un haut dignitaire nazi. Dans le même temps, Rupert Haas s’évade de Buchenwald à la faveur d’un raid aérien et rejoint Berlin pour retrouver femme et enfant. Or leur immeuble a été bombardé et il ne reste plus rien. Il décide de se venger de ceux qui l’ont honteusement dénoncé et qui sont responsables de son malheur.
 Tandis que la ville disparaît sous les décombres et les cendres, commence une chasse à l’homme sans merci : Haas recherche et tue de sang froid, avec des méthodes dignes des pires nazis et Kalterer, entouré de vieux nazis corrompus et d’ennemis de la dernière heure d’Hitler, se lance à la poursuite du coupable – et d’une position qui lui assurerait un avenir commode. 

 

Editions PRESSES DE LA CITE

 

La-Mauvaise-eleve.jpg

 

«  La mauvaise élève » d’Alessia GAZZOLA le 12/04


Alice Allevi est une jeune femme dynamique, à la pointe de la mode, mais elle est aussi étudiante en médecine et veut se spécialiser dans le domaine médico-légal. Claudio, son professeur – le sosie de George Clooney –, l’invite un jour à venir avec lui sur une scène de crime. Le corps de Giulia Valenti, une fille de très bonne famille, a été retrouvé. Incroyable coïncidence,

Alice a justement croisé Giulia la veille dans une boutique de vêtements branchée. Troublée,

la jeune femme veut s’investir dans l’enquête. Un peu trop, peut-être, ce qui va bientôt se révéler extrêmement dangereux…

 

L-Enfant-temoin.jpg

«  L’enfant témoin » de Robert ROTENBERG le 19/04


Terrance Wyler, héritier d’une riche dynastie canadienne, est retrouvé mort dans sa cuisine le jour de l’ouverture du procès de son divorce. Tout accuse sa femme, Samantha. Elle est présentée comme possessive et jalouse, sa haine étant attisée par la lutte pour la garde de leur enfant. Le témoignage de Simon, quatre ans, est décisif : alors que ses parents vivent séparés, il déclare avoir vu sa mère le soir du meurtre. Passée lui dire bonne nuit, elle lui aurait confié qu’ils ne se reverraient pas avant longtemps. Ted DiPaulo, l’avocat de Samantha, lui conseille de plaider coupable d’homicide involontaire afin d’éviter un procès à l’issue duquel elle serait probablement

condamnée à vingt ans de prison. Quand les faits sont accablants, vaut-il mieux plaider coupable pour réduire sa peine ou défendre son innocence coûte que coûte ?

 

Le-Sang-du-desert.jpg 

«  le sang du désert » d’ A. Gaspard DE ALBA le 19/04


Ivon revient à El Paso, où elle est née, afin d’adopter avec sa compagne le bébé de Cecilia, une jeune Mexicaine. Avant même qu’elle puisse les rencontrer, Cecilia et l’enfant sont assassinés avec sauvagerie. Horrifiée, Ivon découvre alors l’existence misérable de ces ouvrières que les industriels américains exploitent à deux pas de la frontière entre le Mexique et les Etats-Unis. Mais sa curiosité déplaît aux truands locaux, et Irene, sa sœur âgée de seize ans, est enlevée. Si Ivon ne fait rien, Irene ne sera bientôt plus qu’un corps mutilé et abandonné dans le désert. Pour la sauver, Ivon doit affronter seule les tueurs, les flics corrompus et la loi du silence.

 

Editions ALBIN MICHEL

 

les-soldats-de-papier.jpg

 

«  Les soldats de papier » de Marc CHARUEL le 02/04


Ecole Saint-Cyr, Coëtquidan. Depuis plusieurs semaines, les désertions se multiplient. Geoffroy, psychologue dans le civil et lieutenant de réserve dans l’armée de Terre, se voit confier la mission d’y mettre un terme en sondant discrètement les soldats. Il prend d’autant plus l’affaire à cœur que cette vague de disparitions ressemble à celle survenue à Pau, dix ans plus tôt, au cours de laquelle son propre frère a disparu. Il doit faire équipe avec deux adjudants de la sécurité militaire, collaboration qui se révèle très vite difficile. Menée par un réserviste, l’enquête ne l’est pas moins, les militaires craignant que Geoffroy salisse l’image de l’armée. L’investigation bascule dans l’horreur lorsque chacun des trois hommes reçoit un morceau de photo d’un corps supplicié : celui du frère de Geoffroy… Huit hommes manquent désormais à l’appel, et Geoffroy est convaincu que le tueur fait partie de l’école de Coëtquidan…

 

nuit-d-encre.jpg

 

«  Nuit d’encre » de Philippe HUET le 02/04


Dans le Rouen démocrate chrétien des années 70, les conflits de la dernière guerre ne sont pas éteints. Petit imprimeur d’origine juive, Paul-Henry Sternis fut un résistant actif. Devenu un brillant journaliste, il règne aujourd’hui, malgré la maladie, sur le puissant quotidien régional. Mais l'ancien patron du journal, collaborateur notoire réfugié en Suisse, qui a décidé de sa perte, entreprend de manipuler les actionnaires de Sternis un à un, rachetant leurs actions en sous-main. Au delà d'une prédation financière, il s'agit d'une vengeance personnelle. De l'intimidation à la trahison, on passe au crime. Soudoyés, le chauffeur et la dame de compagnie de Sternis précipitent sa fin en substituant des placebos à son traitement médical. Les vautours vont gagner et la bourgeoisie rouennaise se tait... Philippe Huet est née au Havre en 1945. Ancien rédacteur en chef adjoint à Paris Normandie, il est l’auteur, entre autres, de nombreux polars dont La Main morte (Albin Michel), Grand prix de la littérature policière en 1995 ou Quais de la colère.

 

 

affaire-de-star.jpg

 

«  Affaire de star » de C. HIGGINS CLARCK le 02/04


Invitée pour l’anniversaire de sa mère sur la côte du New Jersey, Regan Reilly s’apprête à plonger sans le savoir dans une nouvelle aventure mouvementée. Au cours d’un vide-grenier géant de la maison d’une de ses amies, elle découvre avec stupéfaction que sont mises en vente les affaires d’une célèbre actrice, mystérieusement disparue. Horrifiée que l’on brade ainsi ce qui a appartenu à une femme dont on n’est pas sûr de la mort, Regan décide de prendre les choses en main… Une fois de plus, cette escapade sur la côte Est ne sera pas de tout repos pour l’intrépide détective et son mari Jack…

 

Editions SEUIL

 

gel-nocturne.jpg

«  Gel nocturne » de Knud FALDBAKKEN le 05/04


rois morts ! L'émotion est grande à Hamar. Un premier homme est retrouvé le crâne défoncé, près de la rivière et de la petite maison en lisière de la forêt. Puis les corps de Georg et Lydia Hammerseng, un vieux couple exemplaire, sont découverts dans leur villa, dans un état de décomposition avancé, lui avec une balle dans la tête, elle, handicapée moteur, les os brisés vraisemblablement à la suite d'une chute. Pas de lien apparent entre les deux découvertes, et les supérieurs hiérarchiques de notre enquêteur souhaitent qu'il n'y en ait pas afin de vite classer l'affaire Hammerseng comme un suicide doublé d'un accident. Mais Jonfinn Valmann, qui avait fréquenté le couple et son fils, pressent qu'il s'agit d'autre chose : un lien existe entre ces trois morts, il suffit de fouiller le passé complexe des Hammerseng pour le cerner. Valmann, écarté de l'enquête confiée à sa jeune compagne, décide de mener la sienne parallèlement. Il découvre que les trois meurtres sont du même auteur : la fille du couple internée dans un hôpital psychiatrique. Mais a-t-elle agi seule ?

 

top-classe-killer-copie-1.jpg

 

«  Top class killer » de Jon OSBORNE le 12/04


Nathan Stiedowe, tueur en série d’une intelligence et d’une force exceptionnelles, reconstitue avec minutie les crimes atroces de prédécesseurs célèbres. Son double objectif est de remplir sa mission à la perfection pour prouver qu’il est le plus fort de tous, et surtout de « se venger de la garce qui lui a volé sa vie ».

L’agent spécial du FBI Dana Whitestone, l’une des meilleures dans sa partie, est la seule capable de neutraliser cet homme qui ne commet pas d’erreur.

Convaincu de sa supériorité absolue, Nathan laisse à son intention sur chaque scène de crime un « souvenir » macabre pour indiquer où il frappera la fois suivante. Indices révoltants qu’elle parvient à décrypter, mais chaque fois trop tard…

 

l-oeil-du-leopard.gif

 

«  L’œil du Leopard » d’ Henning MANKEL le 05/04


Années 1950.
Dans une bourgade du Norrland, Hans Olofson est élevé par son père, un ancien marin devenu un bûcheron rustre et alcoolique. Sa mère a quitté le foyer quand son fils n'était qu'un enfant. Hans a deux amis : le fils du juge qui, pour honorer leur défi stupide, traverse la rivière tumultueuse sur la haute balustrade du pont, tombe, se brise la colonne vertébrale ; et Janine, jeune femme défigurée, souffre-douleur des villageois, tromboniste autodidacte qui enseigne la vie aux deux adolescents - danser, rire, boire, discuter.
Hans devient son amant peu avant qu'elle se noie. Bouleversé, il décide de réaliser le rêve de Janine : aller en Zambie, sur les traces d'un missionnaire suédois.1969. L'Afrique le fascine et l'effraie. Dans la jeune république indépendante de Zambie en proie à la violence, Hans rencontre des Blancs vivant en colonisateurs emprisonnés dans leur racisme mais qui l'accueillent généreusement, et des Noirs obéissants qui cultivent la haine du Blanc.
Hans accepte d'aider une Anglaise à diriger sa ferme de production d'œufs, puis reprend l'exploitation à son compte. Il tente alors de mettre en application ses idéaux de justice sociale et humaine, espérant ainsi échapper à l'engrenage de la haine raciale. Peine perdue : ses amis blancs sont sauvagement tués, et lorsque son heure arrive, il démasque son assassin… Hans quitte alors la Zambie en 1988 après 19 ans de vie africaine.

 

Editions LE CHERCHE MIDI

 

le-kidnapping-de--jpg

«  Le kidnapping d’Aaron Green » de Terry KAY le 05/04


Aaron Greene est coursier dans une banque d'Atlanta. Un matin, en allant à son travail, il disparaît. La piste du kidnapping est hautement improbable. Qui pourrait en effet vouloir s'en prendre à cet employé aux revenus très modestes et à la situation précaire ? Et pourtant la demande de rançon ne tarde pas à tomber. Les ravisseurs réclament 10 millions de dollars. Non pas à la famille d'Aaron, mais à la banque qui l'emploie. Bien sûr, la direction n'a aucune intention de payer pour ce salarié à peine visible dans l'organigramme.
C'est compter sans l'habileté des ravisseurs : à travers les médias, ceux-ci vont dresser l'opinion publique contre l'établissement bancaire, qui, semble-t-il, n'accorde pas la même valeur à la vie d'un petit employé qu'à celle d'un dirigeant. Alors que la presse se déchaîne, que les avocats et autres conseillers en communication de la banque sont en alerte, Cody Yates, un journaliste mêlé malgré lui de près à l'enlèvement, et l'inspecteur Victor Menotti vont tenter de résoudre une affaire qui va se révéler beaucoup plus complexe qu'il n'y paraît.

 

Editions LA TENGO

 

le-dix-septieme.gif

«  le dix septième » d’ Eric DEBEIR le 11/04


Qui le premier capturera Jamel ?

Le jeune voleur, abandonné depuis sa naissance dans les caniveaux de la société, prend aujourd’hui une revanche savoureuse. Le voilà qui se moque ouvertement des lois de la réalité et ce n’est plus un, mais deux, trois, voire des centaines de Jamels qui pillent la ville en un carnaval absurde et enfantin.

À ses trousses, des femmes sans nom jouent avec les rêves de leurs victimes.

Des fantômes nostalgiques traquent une liberté plus facile à nommer qu’à saisir.

Et surtout, un squelette vêtu d’un costume noir, avec toujours un cigare en équilibre sur sa mâchoire, pourchasse sa proie sans relâche. Commandant une armée de cafards, le dix-septième va pourrir la ville à petits feux fascistes et mathématiques et transformer cette société en un piège mortel pour sa proie.

Dans ce roman, Eric Debeir propose une aventure trépidante et tragi-comique, un polar fantastique derrière lequel se planquent de nombreuses hallucinations volées à Borges, Garcia Marquez et Hugo Pratt. Des histoires se jouent et se déroulent, Jamel ne cesse de courir et tous invoquent le nom de Dieu pour assouvir leurs caprices.

 

Editions SONATINE

 

LE-LIVRE-DE-LA-MORT.jpg

«  Le livre de la mort » d’Anonyme le 26/04


Il est sans doute préférable pour votre bien-être que personne n'inscrive jamais votre nom dans Le Livre de la mort, sans quoi il vous resterait très peu de temps pour formuler vos dernières volontés. Aussi on peut aisément comprendre que celui-ci fasse l'objet de multiples convoitises, en général assez mal intentionnées. Et que quelques contrariétés guettent son actuel détenteur, l'infortuné Sanchez.

Officiellement mort, le Bourbon Kid, le tueur le plus impitoyable que la terre ait jamais portée, devrait, pour sa part, pouvoir aspirer à des jours heureux en compagnie de Beth, son amour de jeunesse enfin retrouvé. Encore faudrait-il que sa nouvelle identité reste secrète, sans quoi ses nombreuses victimes et ses ennemis, plus nombreux encore, pourraient bien s'unir pour élaborer une terrible vengeance. Mais quand Beth est kidnappée et qu'il s'avère être le seul à pouvoir sauver la petite ville de Santa Mondega d'un terrible bain de sang, le Bourbon Kid n'a plus qu'une solution : revenir d'entre les morts. Plus sauvage et impitoyable que jamais.

Vous pensiez ne jamais plus rien pouvoir lire de plus déjanté et jubilatoire que les trois premières aventures du Bourbon Kid ? Vous aviez tort.

 

transe.jpg

 

«  Transe » de Christopher SERRENTINO le 19/04


1974. En plein scandale du Watergate, Alice Galton, riche héritière d’un magnat de la presse, est enlevée en Californie par un groupuscule gauchiste. Cette jeune fille de bonne famille, élevée au sein de l’élite américaine épouse contre toute attente la cause des révolutionnaires et participe à un braquage à San Francisco. Les médias s’emparent de l’affaire, l’Amérique entière est sous le choc, toutes les polices du pays se lancent aux trousses des terroristes.

Dans la lignée de Pastorale américaine, de Philip Roth, et du Temps où nous chantions, de Richard Powers, Christopher Sorrentino s’empare, avec ce roman exceptionnel, de l’histoire contemporaine des États-Unis.

 

Heather-Mallender-a-disparu.jpg

 

«  Heather Mallender a disparu » de Robert GODDARD le 12/04


Quinquagénaire alcoolique et désenchanté, Harry Barnett vit depuis de nombreuses années sur l'île de Rhodes, où il s'occupe de la villa d'un de ses amis, un homme politique anglais. Quand Heather Mallender arrive à la villa pour se remettre d'un drame personnel, Harry est vite attiré par la jeune femme. Mais, lors d'une balade en montagne, tout bascule : Heather disparaît sans laisser de traces et Harry est soupçonné par la police grecque de l'avoir assassinée. Devant l'absence de preuves, il est laissé en liberté. Avec une question qui ne cesse de l'obséder : qu'est-il arrivé à Heather ? Harry décide alors de mener l'enquête à partir de sa seule piste : les vingt-quatre dernières photos prises par la jeune femme avant de disparaître. Cliché après cliché, il va ainsi tenter de reconstituer les dernières semaines de la vie de celle-ci, entre la Grèce et l'Angleterre. Mais plus il apprend de choses sur Heather, sur son passé et sa vie, et plus le mystère s'épaissit.

 

Editions FAYARD

 

dernier-shoot-pour-l-enfer.jpg


« Dernier shoot pour l’enfer » de L. STERMAN le 11/04


Dernier Shoot pour l’enfer est l’histoire d’un homme qui se révèle à lui-même.
En basculant vers la face sombre de l’univers où il évolue, Julian renoue jusqu’au danger avec son histoire et les fondamentaux de son métier : enquêter, pour informer et dire la vérité. Médecins, politiques, institutions, journalistes, sponsors, tous sont complices d’une industrie morbide, le « sport business ». Les joueurs sont prêts à tout pour la victoire, la fortune et la gloire. Prêts à se détruire physiquement et psychologiquement en se soumettant au dopage, pratique généralisée, ou en vendant leur image.

 

Editions PASCAL GALODE

 

j-etais-tueur---.gif

«  J’étais tueur à Beckenra City » d’Hugo BUAN le 15/04

 

Le petit morceau de conscience qui me restait s'évanouit.
Je pris l'enveloppe et la glissai dans ma serviette. Elle heurta mon pistolet, un Heckler & Koch USP bourré de ses quinze balles neuf millimètres. Je me levai, le juge ne me tendit pas la main, je fis une courbette et sortis de son bureau. L'ascenseur ultrarapide me souleva le cœur... La mort des autres, non ! Mon cœur y était insensible. Je désertai les quais que l'océan venait frapper et pris le tramway qui longeait le Fleuve démoniaque.
Celui-ci était torrentueux et boueux, ses eaux noirâtres charriaient tout un tas de saloperies et de détritus qu'éjectaient les usines en amont. Ce fleuve était une plaie ouverte dans cette ville propre qui sentait la bonne conscience. Une véritable menstruation. Ce putain de fleuve avec ses alliés de chaque côté, les marécages, qui laissaient des sortes d'isthmes de trente kilomètres de large entre les marais et ce charroyeur liquide.
Le fleuve et ses vingt-cinq ponts qui reliaient les deux rives entre elles. Là vivait, sur ses berges naturelles creusées dans le schiste, la classe moyenne de Beckenra City, dans des tours d'acier et de verre. La plus petite comptabilisait une quarantaine d'étages. Parmi les plus hautes se trouvait la Tour Friedenpaxe, elle culminait sur la rive droite, on la disait la plus élevée de tout le continent.
Elle abritait des compagnies internationales ; assurances, banques, des magasins de luxe et beaucoup de sociétés écran (ça c'est moi qui l'imaginait.). C'est dans cette ville, que l'on pourrait situer en Amérique du Sud, que vit Leonard. Comment cet adolescent abandonné à seize ans sur un trottoir de Beckenra, (en état d'amnésie) va devenir un des pires tueurs de son Pays ? Chasseur de primes. Tueur à gages.

 

Editions GALLIMARD  «  SERIE NOIR »

 

prise-directe.gif

« Prise directe » d’Eoin COLFER le 05/04


Je serai heureux quand j'aurai des cheveux !" Voilà ce que pense l'ex-casque bleu irlandais Daniel McEvoy, désormais portier dans un casino miteux du New Jersey.
Sa morne existence se résume à gérer les clients difficiles, à supporter les crises psychotiques de sa voisine, et à lutter contre l'alopécie. Jusqu'au jour où non seulement son meilleur ami, l'inquiétant docteur Zeb Kronski, disparaît mystérieusement, mais également l'hôtesse qu'il a aimée, assassinée d'une balle dans la tête. Accusé d'un crime qu'il n'a pas commis, Dan se retrouve pris dans un engrenage où sa seule alliée est une policière tueuse de flics, et son pire ennemi, l'impitoyable trafiquant Mike Madden.
II comprend alors que son combat contre la chute des cheveux est le cadet de ses soucis. Prise directe constitue la première incursion d'Eoin Colfer dans le roman noir. Un coup de maître de la part d'un des écrivains les plus doués du moment.

 

mort-a-breslau.gif

 

«  Mort à Breslau » de Marek KRAJEWSKI le 05/04


Dresde, juillet 1950.
Dans un hôpital psychiatrique, un homme délire, victime d'hallucinations et d'une phobie des insectes. Ce patient se nomme Herbert Anwaldt. II a été l'assistant du conseiller criminel Eberhard Mock, chargé d'enquêter sur une affaire qui s'est déroulée en 1933. Cette année-là, trois cadavres sont découverts dans le train Berlin-Breslau, dont celui de la jeune aristocrate Marietta von der Malten.
Son corps mutilé et fourré de scorpions est orné d'une inscription annonçant une malédiction et une vengeance dont les origines semblent se perdre dans la nuit des temps. L'enquête prouvera que l'Histoire ne fait que se répéter et que ses fantômes ne sont jamais loin... Quatrième volet des aventures de Mock, La mort à Breslau est une remarquable description d'une ville, mais également d'un pays, l'Allemagne, où s'installe l'hitlérisme.

 

 

Editions CALMAN LEVY

 

l-homme-au-regard-balte.jpg

«  L’homme au regard balte » de J. CHURCH le 18/04


Pour fuir les polices parallèles au service d’un pouvoir fantôme, mais qui envoie en camp de concentration et tue où et quand il veut, l’inspecteur 0 s’est retiré dans les montagnes – après s’être fait sérieusement tabasser par les services du Centre (alias le Comité central) – et il se consacre à la sculpture sur bois lorsqu’il est rappelé à Pyongyang : le jeune homme pressenti pour mener le gouvernement de transition après la mort du « Cher Leader » est accusé d’un crime « de passion ». La tâche de l’inspecteur O consiste alors à faire disparaître l’affaire, mais tout se complique lorsqu’il comprend que beaucoup de gens s’y intéressent (tenants de l’ancien régime, puissances étrangères et gangs rivaux) et aimeraient bien prendre part à l’action… en l’éliminant au passage, si possible.

 

l-envol-des-anges.jpg

 

«  L’envol des anges » de Michael CONNELLY 


Lorsque le célèbre avocat noir Howard Elias est retrouvé mort dans une voiture du funiculaire de l’Envol des anges, aucun inspecteur du LAPD n’a envie de toucher à l’affaire. Il faut dire qu’Howard Elias poursuivait souvent la police de Los Angeles pour brutalités policières, racisme et corruption. C’est à Harry Bosch qu’échoit le dossier. Elias a été assassiné à la veille d’un grand procès – celui où il allait attaquer au civil les flics de L. A. pour avoir interrogé si brutalement son client noir Michael Harris que celui-ci en a en partie perdu l’ouïe. Harris avait été acquitté du viol et de l’assassinat d’une fillette de douze ans, mais Bosch et beaucoup d’autres pensent qu’il est coupable. Elias, lui, avait l’intention de cibler les mauvais flics et de dévoiler l’identité du vrai meurtrier. Après l’affaire Rodney King, les émeutes qui s’en suivirent et le procès d’O. J. Simpson, Los Angeles est alors une ville très tendue. Pour Bosch, aller jusqu’au bout de son enquête implique de révéler certaines choses dont personne n’a envie de parler. Et, obstacle supplémentaire, et non des moindres, le bonheur qu’il vivait avec Eleanor Wish est menacé.

 

l-oiseau-des-tenebres.jpg

 

« l’oiseau des ténèbres » de Michaël CONNELLY 


Grande agitation hollywoodienne lorsque le producteur David Storey passe en procès pour le meurtre d’une actrice. L’inspecteur Harry Bosch est bien décidé à le confondre à la barre et montrer qu’en plus, il a maquillé cet assassinat en suicide. Pendant ce temps-là, l’ex-agent du FBI Terry McCaleb, le héros de Créance de sang, reçoit la visite d’un collègue qui veut son avis sur une affaire particulièrement horrible et que personne n’arrive à résoudre. McCaleb consulte le dossier et découvre l’image de la victime, un certain Edward Gunn, les mains dans le dos et la tête dans un seau. Et sur son bâillon, on peut lire : Cave Cave Deus Videt, soit « Prends garde, prends garde, Dieu voit » en latin d’église. Peu à peu, les deux affaires, celle de Bosch et celle de McCaleb, commençant à se croiser, les deux enquêteurs se retrouvent devant des faits troublants qui risquent de les entraîner dans un grave conflit – un flic serait-il passé du côté des ténèbres ? –, alors même que c’est le pire assassin qui soit qu’ils doivent empêcher de nuire.

 

la-lune-etait-noire.jpg

 

«  La lune était noire » de Michael CONNELLY 


Maintenant en liberté conditionnelle, Cassie Black passe sa vie à vendre des Porsche aux célébrités d’Hollywood. C’est ainsi qu’elle arrive à protéger le secret qui la déchire et pour lequel elle est prête à sacrifier sa vie. Malheureusement pour elle, ce secret est menacé et l’oblige à revenir à ce qui l’a expédiée en prison : la cambriole. Et cette fois, ce n’est pas seulement de voler un casino qu’il s’agit. C’est tout simplement au plus grand flambeur de Las Vegas qu’elle doit s’attaquer et, bien sûr, entrer dans sa chambre au Cleopatra pour le détrousser ne se fera pas sans mal. Caméras de surveillance, gardes armés, coffres-forts blindés, le Cleopatra ne laisse rien au hasard côté surveillance. La tâche devient soudain encore plus difficile lorsqu’elle découvre que cette surveillance est placée sous la direction d’un certain Karch. Sadique et pervers, cet individu sait penser comme le meilleur des voleurs. Et comme si ça ne suffisait pas, Cassie s’aperçoit peu à peu que les cartes sont biaisées et les enjeux mille fois plus importants que ce qu’elle croyait au début.

 

Editions LIANA LEVI

 

triple-crossing.jpg

«  triple crossing » de Sebastian ROTELLA le 05/04


Chaque nuit, sur la Ligne entre le Mexique et les États-Unis, une foule de migrants tentent leur chance. Et chaque nuit, les agents de la patrouille frontalière américaine sont là pour les refouler. Certains, sans scrupules, profitent de la faiblesse des clandestins et donnent libre cours à leurs penchants sadiques. D’autres, comme Valentin Pescatore, essaient de s’en tenir aux règles. Cela ne l’empêche pas de commettre une entorse qui pourrait lui valoir une sanction sévère, à moins de collaborer… Mais avec qui, au juste? C’est bien les Américains qui lui demandent d’infiltrer une famille de narcos de Tijuana, mais qui peut garantir que son inexpérience ne va pas l’entraîner du côté de la corruption, de la drogue et de l’argent facile? En tout cas, c’est ce que redoute Leo Méndez, flic mexicain aux allures de justicier… Sebastian Rotella nous conduit vers de troubles frontières dans un thriller saisissant sur la mondialisation du crime.

 

Editions RIVAGES

 

Bad penny blues

«  Bad penny blues » de Cathi UNSWORTH le 04/04


1959. Londres vit une période charnière entre les austères années d'après-guerre et les swinging sixties. Alors que l'extrême droite tente une percée en Angleterre, alimentée par le racisme contre les immigrés jamaïcains, l'émergence du pop art scandalise l'establishment artistique. Stella et Toby sont deux étudiants en art à qui tout semble sourire : ils sont jeunes, talentueux et bien décidés à marquer la prochaine décennie.
Aussi quand un étrange cauchemar jette une ombre sur sa vie, Stella s'empresse de l'oublier. Mais quelques années plus tard, alors qu'elle est devenue une styliste en vue et Toby un peintre reconnu, les cauchemars recommencent. Des femmes sur le point de mourir lui envoient des appels au secours. Elle s'aperçoit avec horreur que les prostituées de ses visions ont véritablement été assassinées.
Pete Bradley, jeune policier idéaliste et ambitieux au sein d'une équipe corrompue, enquête sur ces meurtres inexpliqués dont les ramifications semblent toucher tous les niveaux de la société londonienne. Les deux récits s'entrecroisent au rythme des chansons de l'époque, qui introduisent chaque chapitre.

 

le-reveur-et-la-peine.jpg

 

                                      " Le rêveur et la peine" d' Eva Marie LIFFNER

l'été 1952, dans son bureau de Stockholm, l'architecte Lars Israel Wahlman se souvient de sa première grande commande en 1897 : édifier pour une ancienne famille écossaise, les Dickson, un château élisabéthain sur la côte suédoise. Ce projet, et surtout sa rencontre avec l'énigmatique Blanche Dickson, allait l'entraîner dans un univers fantasmatique marqué de loin en loin par Shakespeare, la reine Marie Stuart ou la résurgence de mystérieux trésors.

 

Editions LES ESCALES

 

l-ultime-secret-de-Frida-K-JPG

«  L’ultime secret de Frida K. » de Leon GREGORIO le 12/04


Un autoportrait de Frida Kahlo a été voléà Mexico. Une jeune détective privée espagnole, Daniela Ackerman, est envoyée sur place pour le retrouver et fait une découverte surprenante : la toile contiendrait un message codéà destination de Léon Trotski, le célèbre révolutionnaire... devenu l'amant de Frida Kahlo pendant l'exil mexicain de celui-ci.
Au même moment, une série de meurtres défraye la chronique : les cadavres de strip-teaseuses sont retrouvés mutilés, l'image de la Santa Muerte– l'Ange de la mort – tatouée sur le sein gauche, tandis que des autels consacrés à cette secte religieuse rivale du Vatican sont détruits.
Daniela se retrouve ainsi plongée dans une enquête mêlant narcotrafiquants dévôts de la Santa Muerte, évêques officieux et curés aux visages d'ange, tueurs à gages en maillot du Real de Madrid et procureures mangeuses d'hommes obsédées par la chirurgie esthétique...

 

Editions FLEUVE NOIR

 

derriere-la-haine.jpg

«  Derrière la haine » de barbara ABBEL le 12/04


Ce qui sépare l'amitié de la haine ? Parfois, une simple haie de jardin…
D'un côté, il y a Tiphaine et Sylvain ; de l'autre, il y a Laetitia et David.
Deux couples voisins et amis, ayant chacun un enfant du même âge.
Deux couples fusionnels et solidaires qui vivent côte à côte dans une harmonie parfaite.
Jusqu'au jour du drame.

Un tragique accident fait voler en éclats leur entente idyllique, et la cloison qui sépare leurs maisons tout comme la haie qui sépare leurs jardins ne seront pas de trop pour les protéger les uns des autres. Désormais, les seuls convives invités à la table des anciens amis s'appellent Culpabilité, Suspicion, Paranoïa et Haine…

 

 

la-cle-de-l-apocalypse.jpg

 

«  la clé de l’apocalypse » de James ROLLINS le 12/04


Au Mali, le fils d'un sénateur américain, Jason, travaille sur les champs de blés génétiquement modifiés de la compagnie Viatus.
Un jour, il est sauvagement assassiné par une armée de mercenaires qui marquent au fer une croix druidique sur son torse. Au même moment à Rome, le prêtre Marco Giovanni, un archéologue, s'apprête à faire des révélations à son maître, monsignor Verona, quand il est tué dans les mêmes circonstances. La nièce de ce dernier, Rachel Verona, appelle à l'aide son ancien amant, le lieutenant Pierce. Toutes les pistes remontent vers une même et unique source : une clé, qui selon la légende, serait capable de prévenir l'humanité de toute guerre biologique, mais aussi de la détruire.
Mythe ou réalité, cet objet attire bien des convoitises, notamment celles de la mystérieuse Guilde...

 

Editions ACTES SUD

 

mille-petites-falaises.jpg

«  Milles petites falaises »  de Shaughnessy BISHOP STALL le 04/04


Mason est écrivain mais il tire le diable par la queue. En plus de ca, il boit et sniff e de la coke. Pour purger ses dettes, il décide de se faire nègre et d’aider les suicidaires en mal d’inspiration à écrire leurs lettres d’adieux…

 

le-bapteme-de-billy-bean.jpg

 

«  le baptême de Billy Bean » de Roger Alan SKIPPER le 11/04


Pendant une partie de pêche avec son petit-fils, Lane Hollar entend des bruits de lutte. Un peu plus tard, on repêche un corps sans vie. Pour tout le monde, cet ivrogne de Billy Bean est mort d’une glissade, mais Lane est persuade qu’il s’agit d’un meurtre..

 

  

Editions GAÏA

 

le-blues-du-braqueur-de-banques.jpg

«  le blues du braqueur de banque » de Flemming JENSEN 


Max est conseiller politique de haut niveau. Il est l’homme de l’ombre, le génie. Il est malin et avec lui on s’en sort toujours. Seulement cette fois, Max a assassiné son meilleur ami, qui est aussi, accessoirement, le Premier ministre danois.

Coincé entre une insurrection groenlandaise et d’âpres négociations internationales, un match Danemark-Suède et l’intervention d’une jeune scoute peut-être pas si cruche qu’elle en a l’air, quel plan génial pourra-t-il échafauder pour se tirer d’affaire ?

 

 

Editions TELEMAQUE


des-enfants-silencieux.jpg

«  Des enfants silencieux » de R. CAMPBELL le 29/03


Hector Woollie est entrepreneur du bâtiment. C'est aussi un monstre.
Avant de disparaître, il a enterré le cadavre d'une fillette sous une dalle de béton dans la cuisine de son dernier chantier.

Leslie et son fils Ian décident pourtant de revenir habiter cette maison, sous le regard horrifié et choqué de leurs voisins.Très vite, ils ne sont plus seuls.

 

 

Editions GALLMEISTER

 

refuge

«  Refuge » de Terry Tempest Williams le 05/04


Utah, printemps 1983. La monteée des eaux du Grand Lac Salé atteint des niveaux records et les inondations menacent le Refuge des oiseaux migrateurs. Hérons, chouettes et aigrettes neigeuses, dont l’étude rythme l’existence de Terry Tempest Williams, en sont les premières victimes. Alors qu’elle est confrontée au déclin de ces espèces, Terry apprend que sa mère est atteinte d’un cancer, comme huit membres de sa famille avant elle – conséquence probable des essais nucléaires menés dans le Nevada au cours des années 1950. Bouleversée par la douleur de celle qu’elle accompagne dans la maladie, Terry se plonge dans une enquête sur les effets dévastateurs des retombées radioactives.

 

Editions 13eme note

 

cheyenne-en-autmone.gif

« Cheyenne en automne » de Willy VLAUTIN


Charley Thompson, quinze ans, vit avec son père volage et célibataire qui multiplie les boulots sans lendemain. Ce dont il rêve? Un foyer chaleureux et attentionné, trois repas par jour, une inscription à l’année dans un lycée où il pourrait s’entraîner au football américain. Quelques semaines après leur installation à Portland dans l’Oregon, Charley se retrouve seul et devient sans-abri. Livré à lui-même, il se réfugie dans la sellerie de l’hippodrome délabré où il est « exploité » pendant l’été. Son seul ami et confident, Lean on Pete, est un cheval de course usé, destiné à l’abattoir. Dans un élan d’amitié désespéré, Charley vole un pick-up et une remorque et décide d’aller avec Lean on Pete retrouver sa tante qui, aux dernières nouvelles, habitait dans le Wyoming.

 

dommages-collateraux.gif

«  Dommages collatéraux » de Dan FANTE


Après des années d’alcoolisme et autres déboires, Dan Fante (de son vrai nom Daniel Smart Fante) est devenu écrivain comme son père, le grand John Fante. Longtemps, Dan s’est demandé si dans ses veines coulerait le talent de conteur de Pietro, le grand-père ayant fui la misère des Abruzzes pour débarquer à Ellis Island (NY), où il dut sortir les poings contre des fonctionnaires irlandais déterminés à le rebaptiser « Foy ». La réponse est OUI. Avec la même rage, la même ardeur. Alors, parce qu’il sait ce qu’il doit à ses racines, Dan, le survivant-écrivain, a décidé de regarder son passé.

 

Editions DON QUICHOTTE

 

Levianthan-la-nuit.jpg

«  Leviathan , la nuit » de Lionel DAVOUST le 12/04


Plusieurs heures après avoir été aspiré dans les eaux glaciales de l'Antarctique, le corps de Michael Petersen, le chercheur en biologie marine de Léviathan, est inopinément découvert, échoué sur une grève, par les employés de la base polaire. Contre toute attente, le naufragé a survécu, mais il semble plongé dans un profond coma. Le verdict des médecins est aussi troublant qu'énigmatique : Michael Petersen est en train de rêver. Une autre circonstance défie l'entendement : une troupe d'orques, non loin du rivage, paraît veiller sur le miraculé.Ces faits inexplicables ont manifestement un sens précis pour le Comité, dont la surveillance s'exerce sans relâche autour de l'innocent chercheur. Les agents de la puissante organisation secrète s'empressent pour tirer Michael de sa léthargie peuplée de visions, et le réinstaller au centre de son petit monde familier. Pourquoi tant de prévenance envers un modeste père de famille, chez ceux qui se targuent d'ignorer l'altruisme ? Et quelle corrélation faut-il établir entre les rêves de Michael et les tentatives d'homicide qui ciblent subitement, les uns après les autres, les membres de son entourage ?Alors que Masha, initiatrice de la quête dans Léviathan, engage désormais une partie défensive dans son rôle d'épouse, le FBI s'invite dans le Jeu en la personne d'Andrew Leon. Tout semble désigner Michael, à la personnalité notoirement fragile et clivée, comme l'auteur des crimes en série qui visent son cercle familial. Mais l'enquêteur, en mathématicien que l'invisible n'effraie pas, entrevoit une autre hypothèse, capable de faire vaciller même un esprit aussi solide que le sien. D'autant qu'elle rejoint les données produites par un système de mesure des manifestations de l'énergie mentale, dont il est le génial concepteur.

 

Editions Robert LAFFONT

 

seuls-les-innoncents--.JPG

«  Seuls les innocents n’ont pas d’alibis » de Giorgio FALETTI


Francesco Marcona, alias Bravo, n'est pas à proprement parler un enfant de choeur. Au volant de sa vieille Austin Mini, ce voyou ambitieux au physique de jeune premier écume chaque nuit en loup solitaire tout ce que le Milan de la fin des années 1970 compte de lieux interlopes, autant pour y prendre du bon temps que pour y faire prospérer ses affaires. Son créneau ? Le commerce des femmes. « Proxénète haut de gamme »à l'impressionnant carnet d'adresses, Bravo se propose de gérer au mieux les intérêts de ses protégées, de jeunes beautés avides d'argent, en les mettant en relation avec des hommes riches en quête d'aventures sexuelles. 


D'aventures sexuelles, Bravo, lui, n'a guère le loisir d'en avoir. Et quand bien même il le souhaiterait, il ne le pourrait pas. Car Bravo a un signe – très – particulier : il n'a pas de sexe. Ou, plus précisément, il n'a plus de sexe depuis que, quelques années plus tôt, il a été châtié au couteau, ses attributs virils sacrifiés sur l'autel de mystérieuses représailles... Mais l'abstinence sexuelle, qu'elle soit volontaire ou contrainte, n'empêche pas les sentiments. Aussi, lorsque le hasard place sur sa route Carla, prête à vendre ses charmes pour s'offrir une vie meilleure, Bravo tombe-t-il aussitôt éperdument amoureux. Un coup de foudre, bientôt suivi de coups de feu, qui pourraient bien lui faire perdre ce qui lui reste de peau.

 

 des-ombres-dans-la-rue.JPG


«  Des ombres dans la rue » de Susan HILL le 05/04


L'inspecteur Simon Serrailler profite de vacances bien méritées à Taransay, petite île sauvage à l'ouest de l'Écosse, après une difficile opération pour le compte du BIVR (Brigade d'intervention volante rapide), quand il est rappelé en urgence à Lafferton par sa supérieure. Deux prostituées ont été retrouvées étranglées, et le temps qu'il revienne, une troisième est portée disparue. S'agit-il de l'oeuvre d'un pervers et de meurtres en série ? Est-on en présence d'un nouveau Jack l'Éventreur ou ces disparitions n'ont-elles rien à voir les unes avec les autres ? Quand, à leur tour, la femme du nouveau doyen de la cathédrale puis une jeune mère de famille qui se rendait à son travail en bicyclette manquent à l'appel, le mystère s'épaissit. Chaque piste mène à une impasse, la police piétine dans ses enquêtes et la population de Lafferton exprime une peur et un mécontentement, croissants, relayés, bien sûr, par les médias. Serrailler se retrouve propulsé au coeur même de l'enquête, lorsque Cate, sa propre soeur, devient la cible du meurtrier...

 

les-partenaires.JPG

«  Les partenaires » de John GRISHAM le 18/04


À trente et un ans, David Zinc est avocat chez Rogan Rothberg, un prestigieux cabinet de Chicago. Autant dire qu'il mène une existence lamentable : dix-huit heures quotidiennes de travail, un téléphone portable qui sonne jour et nuit et une vie sexuelle inexistante pour cause d'épuisement. Ce matin-là, il s'apprête à rejoindre son bureau quand il est terrassé par une crise d'angoisse. Il se réfugie au bistrot du coin. Après de nombreux bières et cocktails, il se retrouve sans trop savoir comment chez Finley & Figg, un cabinet juridique minable spécialisé dans les accidents et les divorces. Fasciné par ces « vraies personnes avec de vrais problèmes », David, complètement soûl, convainc les deux associés, Oscar Finley et Wally Figg, de l'embaucher. Très vite, il se trouve embarqué dans le nouveau plan foireux ...

 

 

Editions du ROUERGUE

 

promenade-du-crime.jpg

“ Promenade du crime” de Peter DA GUTTRIDGE le 04/04


Juillet 2009. Brighton, villégiature haute en couleur du sud de l'Angleterre, est une capitale du crime où s'affrontent familles locales et mafi as venues d'Europe de l'Est. La police cerne une maison où se terre un dangereux criminel. Mais, en quelques secondes, sans que rien n'ait pu le laisser pressentir, l'opération tourne au carnage, provoquant une émeute dans la ville. Robert Watts, chef de la police, se voit contraint de démissionner tandis que les offi ciers ayant participé au raid sont retrouvés morts, un à un. Watts a-t-il été piégé ? Qui avait intérêt à le faire tomber ? Quels sont les liens entre le gouvernement et la pègre locale ? Alors que l'enquête est rapidement enterrée et que les hommes de la police gardent obstinément le silence, un dossier ressurgit, portant sur la disparition, dans les années 1930, d'une jeune femme dont le corps démembré avait été retrouvé disséminé dans des malles. Cette affaire criminelle va s'avérer coïncider étrangement avec les événements du présent. Sur fond de corruption et de luttes d'influence, Peter Guttridge nous fait plonger dans un monde où une ligne étroite sépare la vie étincelante d'une caste de viveurs et les bas-fonds d'une ville où quiconque peut disparaître à jamais.

 

les-hamacs-de-carton.jpg

 

« Les hamacs de carton » de Niel COLIN le 04/04


Sur la rive française du Maroni, en Guyane, une femme et ses deux enfants sont retrouvés sans vie. Comme endormis dans leurs hamacs. Inexplicablement. En charge de l’affaire, le capitaine Anato débarque dans un village où les coutumes des Noirs- Marrons comptent autant que les lois de la République. Et bien qu’il soit un « originaire », un Guyanais de naissance, le prisme de la métropole où il a grandi retient les secrets du fl euve et ses traditions. Tandis que l’on ordonne les rites funéraires et que le chef coutumier s’apprête à faire parler les défunts, l’enquête offi cielle entraîne le capitaine à la confl uence des communautés guyanaises, loin, très loin du fl euve, là où les parias rêvent d’un meilleur destin. De Cayenne aux rives du Suriname, elle le conduira à un orpailleur en deuil, un repris de justice amoureux, une fonctionnaire intransigeante. Mais le ramènera aussi, dans un troublant ressac, aux questions lancinantes qui le hantent depuis le décès accidentel de ses parents et à la compréhension de ses propres frontières.

 

Editions l’ARCHIPEL

 

private-london.jpg

« Private londres : menaces sur les J.P » de James PATTERSON et Mark SULLIVAN le 04/04*


26 juillet 2012. À la veille de l'ouverture des Jeux Olympiques de Londres, Sir Denton Marshall, éminent membre du comité d'organisation, est retrouvé décapité dans le jardin de sa propriété londonienne.
Sa tête a été déposée sur le buste d'une statue antique. Sur la pelouse, près du socle, les cinq anneaux olympiques ont été dessinés à la bombe.
Un certain Chronos prend alors contact avec Karen Pope, journaliste au Sun. Il revendique le meurtre et en annonce d'autres. Tous ceux qui, à ses yeux, ont dévoyé l'esprit de l'olympisme doivent périr. Aux athlètes dopés, aux organisateurs corrompus, il promet le châtiment.
De fait, agressions, meurtres et attentats se succèdent. L'enquête de Mike Lancer, meilleur élément de l'agence Private Londres se révèle compliquée - et personnelle. Sir Denton n'était autre que son futur beau-père.
Et il n'a pas de temps à perdre, la cérémonie de clôture approche, et avec elle l'apothéose sanglante promise par Chronos.

 

Editions LEO SCHEER

 

le-cafe-de-madame-Ben-Djamil.jpg

« Le café de madame Ben Djamil » de Claude KAYAT le 04/04


Un tueur en série assassine un à un les immigrés de Saint-Hubert, petite ville du Sud de la France. Lorsque Moustapha, l’un des deux éboueurs, est abattu à son tour, son collègue, Hassen Ben Djamil, s’alite et refuse de sortir tant qu’on n’aura pas arrêté le coupable. Mais les autorités veulent-elles vraiment mettre fin au massacre  ? Le tueur court toujours et, dans les rues, les ordures s’accumulent.
L’atmosphère nauséabonde où se retrouvent plongés les Hubertiens semble répondre aux puanteurs morales qu’ils développent alors. Certains se réjouissent de voir leur ville débarrassée des étrangers. D’autres voudraient pouvoir les protéger. Tous rêvent qu’Hassen reprenne vite le travail. Mais il s’entête, et les meurtres continuent, ce qui, la panique gagnant la communauté, permet à Claude Kayat de faire tomber tous les masques, dans une virevoltante parodie de polar qui se révèle u

n miroir véridique et cruel des crispations de la société française.

 

 

 

Editions THIERRY MAGNIER

 

sept-facon-de-tuer-un-chat.jpg

«  Sept façons de tuer un chat » de Matias NESPOLO le 04/04


Dans leur bidonville de la banlieue de Buenos Aires, au plus fort de la crise économique qui ravage l'Argentine, le Gringo et le Tordu, deux jeunes de 19 ans, en sont réduits à bouffer du chat. Aucun des deux n'a de famille : le Tordu partage une cabane avec des paumés ravagés par l'alcool ou la drogue, tandis que le Gringo a eu la chance d'être élevé par la vieille Mamina après l'assassinat de sa mère, une prostituée.
Tandis qu'aux limites du bidonville la révolte gronde et qu'une grande manifestation se prépare, le Tordu entraîne le Gringo dans le conflit qui va opposer deux bandes de dealers pour le contrôle du territoire.
Un roman noir à l'atmosphère prenante, un décor sordide dessiné avec force mais sans pathos. Des personnages de losers attachants. Un récit nerveux, qui fait alterner les errances du personnage et sa lecture agacée de Moby Dick avec des moments de suspense angoissant ou d'action violente.

 

Editions DE MIDI

 

Apokalypse.jpg

 

" Apokalypse" de PJ. LAMBERT




Qu'un laboratoire veuille en racheter un autre est dans l'ordre des choses. Mais pourquoi payer un prix si élevé ? Et surtout, pourquoi les actionnaires opposés à ce rachat meurent-ils brutalement ? David Meyer, le journaliste bon-vivant spécialisé en matière criminelle croyait avoir tout vu. Or cette affaire se révèlera rapidement être la pire de toutes. Entre tueurs psychopathes, secte apocalyptique, OGM et poupées russes, il se retrouvera en effet confronté à une énigme impitoyable et mortelle, dont l'enjeu n'est autre que la vie de tous ceux qui lui sont chers ! Biographie de l'auteur : Lauréat du Prix du quai des Orfèvres 2008 Avec APOKALYPSE, PJ Lambert vous plonge dans une enquête qui glace le sang. Si crédible qu'elle pourrait bien être une vérité dont on ne nous a jamais tenus informés. L'écriture de PJ Lambert est si subtile que le suspense se dénoue là où on l'attend le moins. Paris-Match.com

 

Editions du ROUERGUE

 

 

promenade du crime

 

" Promenade du crime" de Peter GUTTRIDGE

 

 

À Brighton, capitale du crime au Royaume Uni, une opération policière tourne au carnage. Robert Watts, chef de la police, assiste à une succession de meurtres et de suicides dans sa brigade. Sa vie professionnelle s'écroule lorsqu'il est poussé à démissionner. Qui cherche à le faire tomber ? Tout se complique lorsqu'une affaire non résolue de 1934 ressurgit.

 

 

  BONNE LECTURE !

Partager cet article

Repost 0
Published by La petite souris - dans A paraître....

Présentation

  • : Le blog de passion-polar.over-blog.com
  • Le blog de passion-polar.over-blog.com
  • : mes lectures et mes coups de cœur dans le domaine du polar.Sans aucune prétention.
  • Contact

Prochain salon

image002.jpg

Rechercher

Revues à se procurer !

ob_649826ad1838a9264b20566415d85c54_115.gif

 

crimes-et-chatiments.jpg

N°5 sortie le 30/05

temps noir

 

 

 

CouvAlibi08P.jpg

 

Indic15Couv.jpg

parution le 26 juin

Sur abonnement uniquement

une surprise pour tout abonnement

le site : link

Archives

Prochaine chronique:

utopia.PNG

Sous mon marque page...

 

a-l-aube-d-une-autre-guerre.jpg

Mes prochaines lectures...

  Dans le désordre...

 

 

  chamamé

 

 

le-phyto-analyste.jpg

 

les_machoires_du_passe_01.j_1.jpg

 

 

 

 

flic-ou-caillera.jpg

 

  le-manuel-du-serial-killer-

 

 

 

ta mort sera la mienne

 

messe noire

 

des-noeuds-d-acier.jpg

 

 

Jamais-vue-Burke.PNG

 

 

Passion Polar sur Facebook