Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 novembre 2011 2 01 /11 /novembre /2011 12:00

 

lapetitesourisA compter de ce mois ci les nouveautés en format POCHE et SEMI-POCHE seront mises en ligne avant les nouveautés Grand FORMAT ceci afin de me donner un laps de temps un poil plus important pour récuperer auprès des éditeurs les informations relatives à leurs parutions.

 

Il y en a pour tous les goûts! Faites votre choix, n'hésitez pas à me laisser un petit commentaire sur vos choix et ce qui les motivent! Et puis, si ce n'est encore fait, pensez à vous abonner à la NEW LETTER de PASSION POLAR.

 

 

La Petite Souris vous souhaite bonne lecture !

 

Editions POINTS

 

un-espion-d-hier-et-de-demain.gif

«  un espion d’hier et de demain » de Robert LITTELL le 17/11


En expérimentant un nouveau mode d'écoute téléphonique sur l'un de ses collègues de la CIA, le jeune Silas Sibley tombe sur une machination insensée, ourdie par le ministre de la justice des Etats-Unis.
Il découvre que son vieil ennemi Wanamaker projette de faire exploser une bombe nucléaire à Téhéran en laissant croire à une erreur des iraniens. La réussite de ce terrible complot risque de bouleverser le fragile équilibre mondial.

 

ce-delicieux-dexter.gif

«  Ce délicieux Dexter » de Jeff LINDSAY le 10/11


Le bonheur de Dexter est complet, il vient de devenir papa.
Sa joie est pourtant de courte durée : il doit enquêter sur la disparition macabre d'une jeune fille qui se disait vampire. Les amis gothiques de la victime ont des mœurs étranges, et Dexter découvre vite que ces adolescents prétendus vampires sont surtout cannibales et que leur nouvel objectif est d'avoir Dexter pour dîner !

 

cinq-femmes-et-demie.gif

‘ Cinq femmes et demie » de Francisco GONZALEZ LEDESMA le 10/11


Palmira Canadell est violée puis tuée par trois voyous.
L'inspecteur Mendez commence son enquête en explorant les rues étroites du vieux Barcelone. Il remarque, dans un bar de poètes, la présence assidue d'un groupe de cinq femmes préparant le tournage d'un film publicitaire. Quel plan complexe sont-elles en train d'élaborer ? Tout bascule lorsqu'apparait le cadavre d'un des meurtriers.


 

la-compagnie.jpg

«  La compagnie » de Robert LITTELL le 10/11

 

En 1950, à Berlin, Harvey Torriti, dit «le Sorcier», et sa nouvelle recrue, Jack McAuliffe, préparent le départ du transfuge russe Vichnievski pour les États-Unis. Mais à la «Compagnie» - mieux connue sous le nom de CIA -, ses supérieurs semblent mettre en doute les capacités de leur agent, plus porté sur le whisky que sur l'étude des relations géopolitiques...

 

 

le-septieme-fils.gif

«  Le septième fils » d’Arni Thorarinsson le 03/11


Einar, correspondant du Journal du soir, est envoyé en reportage dans la région des fjords du nord-ouest de l'Islande.
Peu après son arrivée, des épisodes étranges se succèdent : une maison brûle, une tombe est profanée, une ex-vedette de football est assassinée. Avec son air ironique et désabusé, Einar apprivoise les habitants de cette région sinistrée par la crise et remonte le fil des événements.

 

la-bete-de-misericorde.gif

«  la bête de miséricorde » de Frédéric BROWN le 03/11


 Est-ce un suicide ? Le mort, Kurt Stiffler, avait de bonnes raisons de vouloir en finir : rescapé d'Auschwitz, il venait de perdre toute sa famille dans un accident de voiture.
Mais l'arme qui l'a tué reste introuvable, et l'unique témoin semble en savoir plus qu'il ne veut bien l'avouer. Pour l'inspecteur Frank Ramos, pas de doute : il s'agit d'un meurtre.

 

le-cul-des-anges.gif

«  Le cul des anges » de Benjamin LEGRAND le 03/11


Dimitri part pour la Côte d'Azur, mais ce n'est pas pour se dorer la pilule : il est tueur à gages.
Il compte remplir son contrat rapidement et revenir incognito. Mais dès son arrivée à la gare de Nice, rien ne se passe comme prévu. A la consigne, une zonarde se saisit du sac contenant l'arme de sa mission et saute dans un train en partance. Il lui faut à tout prix le récupérer. Les surprises ne font que commencer.

 

Editions POINT-DEUX

 

les-anges-perdus.gif

 

" Les anges perdus" de Jonathan KELLERMAN

 

Moses Reed et Aaron Fox sont des demi-frères qui entretiennent des rapports distants. L’un est flic à la LAPD, l’autre détective privé. Malgré une vocation commune, leur caractère et leur famille les ont séparés.

La disparition d’une étudiante les oblige à unir leurs forces et à descendre ensemble dans les bas-fonds de Los Angeles.

 

Editions FOLIO POLICIER

 

Mexicali.gif

« Mexicali city blues » de Gabriel TRUJILO MUNOZ le 17/11


Engagé pour recenser des cactus en voie de disparition, un pilote d'hélicoptère américain disparaît avec ses deux passagers dans le désert de Basse-Californie.
Or Cecilia, sa femme, est une amie de jeunesse de Morgado et surtout son premier amour. Quand elle lui demande de l'aide, il ne peut qu'accepter. Il découvre rapidement qu'en fait de cactus, il s'agit d'une affaire de drogue et de gros sous dans laquelle la police est impliquée... Morgado se sait manipulé, mais par qui ? Et pourquoi ? De faux-semblants en coups tordus, ce que l'avocat-détective va mettre au jour n'est pas joli, joli.

 

le-frelon-noir.gif

« Le frelon noir » de James SALLIS le 17/11


Dans les années 60, à la Nouvelle-Orléans, Lew Griffin rencontre une jeune femme, une journaliste blanche dans un bar.
Quelques minutes plus tard, elle est assassinée sous ses yeux... En cette période de tensions raciales où chaque incident peut mener au chaos, Lew Griffin décide de mener l'enquête et s'allie à un flic. Ensemble ils vont essayer de mettre fin à cette boucherie mais surtout de comprendre pourquoi un sniper embusqué sur les toits sème la mort dans les rues de la ville. Trente ans plus tard, Lew Griffin raconte.

 


«  Requin d’eau douce » de Heinrich Steinfest, Corinna Gepner le 17/11


Le cadavre d'un homme flotte dans une piscine sur le toit d'un immeuble viennois.
Il lui manque une jambe, il a été déchiqueté par un requin... Pas de trace de requin, juste une prothèse auditive récupérée au fond de l'eau. Cela ressemble à une mauvaise plaisanterie, mais il en faut plus pour désarçonner l'inspecteur Lukastik. Fervent lecteur du philosophe Wittgenstein et féru de musique dodécaphonique, ce surprenant personnage, qui dîne chaque soir d'une soupe chez ses parents et n'écrase jamais ses cigarettes, se moque des convenances et met un point d'honneur à exaspérer ses supérieurs.
Qui d'autre que lui pouvait enquêter sur une affaire aussi étrange ?

 

Editions FLEUVE NOIR

 

De-l-antigel-dans-le-calbute--.jpg

« De l'antigel dans le calbute »  de SAN ANTONIO le 24/11

 

« Tu le savais, toi, que la Namibie existait ?Il a fallu que j’y aille pour m’en assurer.Et j’ai eu raison parce que, là-bas, il s’en passe des choses. Ça se chicorne à mort dans ce book.Avec la peau de tous les gaziers qui y défuntent, tu pourrais refaire le tapis du Palais des Sports.Ça me la sectionne au ras des frangines, que tant de gens sacrifient leur garce de vie, une et indivisible, sur l’autel de l’arnaque. Note que les flics dans mon genre sont encore plus cons puiqu’ils font cadeau de la leur !Car notre devise, à nous autres, c’est : “Pas le beurre, pas l’argent du beurre : tout à la graisse d’oie !” »

 

Du-sable-dans-la-vaseline.jpg

« Du sable dans la vaseline » de SAN ANTONIO le 24/11

 

« Franchement, je me demande ce que nous sommes allés foutre à Las Vegas, les Pinaud, les Bérurier et moi.En France, nous étions peinards : tout baignait. J’avais ma Féloche, mes potes et plein de culs proprets à ma disposition. Des petites mignonnes douées me taillaient des calumets irréprochables qui ne pénalisaient pas mon futal, et quand je leur déballais ma tierce à pique dans un plumard, personne ne venait les scrafer sur mon bide pendant qu’elles faisaient du trot anglais.Tandis qu’à Vegas !…Cette hécatombe, my nephew !Tout le monde cartonne tout le monde !Les flics en tête !Tu peux oublier ta petite laine à la rigueur, mais surtout pas ta médaille de saint Christophe. »

 


 

 

Editions POCKET

 

Manipule.jpg

« Manipulé » de Laurent TERRY le 10/11

 

Imaginez un homme qui découvre par hasard qu’il a une intelligence hors norme. Que ses souvenirs sont peuplés de choses qu’il ne comprend pas. Incohérentes. Étranges. Monstrueuses. Qu’on a lancé des tueurs à ses trousses pour le maintenir dans l’ignorance de ce qu’il est vraiment. Que sa vie n’est peut-être qu’une gigantesque manipulation. Une manipulation qui remet en cause jusqu’à sa propre identité…

 

Les-bouchers-de-Dieu.jpg

 

« Les bouchers de dieu » de Joseph LACEY le 10/11

 

Abyrne, une petite ville très religieuse où les pasteurs veillent de près sur leurs ouailles. Abyrne, une petite ville prospère grâce à son industrie bovine tenue de main de maître par Rory Magnus. De l’élevage à la vente en passant par l’abattage, Magnus contrôle la chaîne de A à Z et nourrit toute la ville. Une ville où on mange de la viande au petit déjeuner, où la viande est comme une religion, une drogue. Et Magnus a décidé de faire monter les prix. Si Richard Shanti, employé de la firme, se contente allègrement de légumes, c’est loin d’être le cas de ses concitoyens. Mais pourquoi sont-ils si voraces ?

 

Les-derniers-jours-de-Paris.jpg 

« Les derniers jours de Paris » de Nicolas d' Estienne d'OREVES le 10/11

 

En ce soir de printemps, dans la célèbre ménagerie du Jardin des Plantes, les animaux sont nerveux. Ils pressentent quelque chose. À deux heures du matin, la police reçoit un appel affolé. Un bébé vient d’être enlevé. Puis le téléphone sonne encore, et encore. Cette nuit-là, à Paris, ce sont 5 bébés qui disparaissent. Tandis que les forces de l’ordre cherchent les nourrissons, la Seine déborde subitement, une crue géante et inexplicable. Un seul homme a une piste pour comprendre ce chaos : Sylvain Masson, jeune professeur à la Sorbonne, sait que sa mère, la très renommée conservatrice du Jardin des Plantes, lui cache quelque chose. Avec Trinité, une petite surdouée de 14 ans, Sylvain va plonger au cœur des mystères de Paris, et jusqu’à son secret, inimaginable… Il leur reste moins de vingt-quatre heures pour sauver la ville.

L-oeil-du-tsar-rouge.jpg

 

«  L’œil du Tsar rouge » de Sam EASTLAND le 10/11

 

1929, Sibérie. Le jeune commissaire Kirov vient chercher un homme pour le sortir du goulag. L’ordre en a été donné par le camarade Staline en personne… Alors qu’il extirpe de l’enfer un homme à moitié mort, Kirov ne se doute pas qu’il vient de rendre à la vie une légende : l’inspecteur Pekkala, que toute la Russie connaissait sous le surnom de « l’oeil d’Émeraude », était le plus grand policier du tsar Nicolas II. Un homme au-dessus de tous les pouvoirs, ne répondant qu’au tsar et dont sa loyauté à la Couronne a entraîné la perte. Si Staline rappelle son pire ennemi à son côté, c’est qu’il a besoin de ses talents exceptionnels pour résoudre une énigme dont la réponse pourrait constituer une véritable bombe politique : que sont devenues les dépouilles des Romanov ? L’un des enfants du tsar n’aurait-il pas échappé à la colère rouge

 

les-enfants-de-la-nuit.jpg 

«  Les enfants de la nuit » de Frank DELANEY le 10/11

 

Nicholas Newman, architecte londonien renommé, a vécu une relation passionnelle avec Madeleine, une femme fragile et mystérieuse, de quinze ans son aînée, dont il ne connaissait rien, ni son histoire ni son passé. Sans doute était-elle la femme de sa vie, mais il l’a compris trop tard : Madeleine a été assassinée dans d’étranges circonstances. Trois ans plus tard, Nicholas, qui ne s’est toujours pas remis de ce drame, prend quelques jours de repos dans un hôtel en Suisse. C’est là qu’il fait la connaissance d’un couple de riches hongrois, qui lui montrent quelques photos de la villa qu’ils sont en train de restaurer en Italie. Sur l’une d’entre elles, il reconnaît une tour Eiffel en améthyste, pièce unique créée pour Madeleine, le seul objet dérobé par l’assassin après le meurtre. Dès lors, Nicholas, devenu la proie d’une série d’agressions, décide de lever le voile sur les secrets de Madeleine et de reprendre l’enquête sur sa mort. C’est le début d’un ténébreux voyage qui, de Londres à Venise en passant par New York et Athènes, le conduira au cœur du cauchemar nazi et de ses expériences les plus inhumaines.

 

le-cortege-de-la-mort.gif

 

«  le cortège de la mort » d’Elizabeth GEORGES le 10/11

 

Depuis le meurtre de son épouse, l’inspecteur Thomas Lynley n’a pu se résoudre à reprendre son poste à Scotland Yard. Lorsqu’une femme est retrouvée égorgée dans un cimetière londonien, sa remplaçante, Isabelle Ardery, y voit l’occasion rêvée de résoudre une affaire criminelle qui pourrait donner de l’élan à sa carrière. Mais, loin de faire l’unanimité au sein de son équipe, elle comprend qu’il lui sera difficile de parvenir à ses fins sans l’aide du très respecté Lynley, qu’elle appelle en renfort. Tandis que l’enquête se poursuit à Londres, Barbara Havers, partenaire de toujours de Lynley, se rend dans le Hampshire, d’où était originaire la victime. Là, au cœur de la réserve naturelle de New Forest, elle va découvrir qu’’un autre meurtre brutal a été commis plus de vingt ans auparavant. Il pourrait bien la mettre sur la piste du coupable…

 

la-trilogie-du-mal.jpg

 

«  La trilogie du mal «  de Maxime CHATTAM le 10/11

 

Des gouffres de l’Oregon aux ruelles sordides de Brooklyn, le Mal n’a qu’un seul visage : celui des tueurs en série les plus improbables. L’inspecteur Joshua Brolin va les traquer. De bibliothèque ésotérique en course poursuite mortelle dans les forêts sauvages de l’Ouest américain, la Trilogie du Mal ne vous laissera aucun répit.

 

Ceux-d-en-bas.jpg

 

«  ceux d'en bas » de Serge BRUSSOLO le 10/11

 

Pas facile de transformer le théâtre d’un génocide en parc de loisirs ! C’est pourtant le défi que va devoir relever Mickie Katz pour l’Agence 13 dans un village perdu du Montana, au milieu d’une nature sauvage hantée par l’esprit-totem d’un grizzly en colère et les fantômes d’Indiens assassinés en des temps anciens. Folklores et légendes fantaisistes cachent néanmoins des secrets bien réels et Mickie va peu à peu découvrir une population tenaillée par une culpabilité que rien n’apaise. Qui est cet archer invisible qui, caché dans la forêt, prend pour cibles les villageois avec la complicité des autorités locales ? Craignant de figurer à son tableau de chasse, Mickie va plonger au coeur du mystère, jusqu’au fond de ce lac de montagne où jadis, tout a commencé…

 

Theodore-BOONE.jpg

«  Theodore Boone » de John GRISHAM le 03/11

 

 

Editions LA TENGO

 

requiem-pour-mona.jpg

 

" Requiem pour Mona" de Catherine Diran le 03/11

 

Paris 16ème. Fric, flouze, fantasmes. Mona Cabriole, la journaliste de Parisnews, fait un reportage sur un club de sport pour pépées friquées : le Barbie’s. Dans le hammam, un cadavre de femme, flingué d’une balle dans le sexe. Mona enquête en douce, tandis qu’elle entame un nouveau sujet : la Neuvième symphonie de Beethoven jouée par le Philharmonique de Radio France. Rien à voir… Mais dans le 16ème, les choses s’entrelacent. Blé, politique, rock’n’roll, macarons et même Beethoven. Le monde est petit dans le plus grand arrondissement de Paris.


 

Editions RIVAGES

 

traquer-les-ombres.jpg

 

«  traquer les ombres » de John HARVEY le 16/11


Stephen Bryan, jeune universitaire homosexuel plutôt discret, est retrouvé assassiné dans sa salle de bains.
Les inspecteurs Will Grayson et Helen Walker pensent d’abord à une rencontre amoureuse qui a mal tourné. Ou serait-ce Mark, son ex- petit ami, qui a voulu se venger d’une rupture dévastatrice ? Pourquoi, dans ce cas, avoir volé l’ordinateur de Stephen ? Un ordinateur auquel vont s’intéresser les deux policiers ainsi que la sœur de la victime, Lesley, qui est journaliste. Stephen Bryan écrivait la biographie de Stella Leonard, une actrice des années cinquante, disparue dans des circonstances troublantes.
Des recherches que la famille de Stella voyait d’un très mauvais œil. Certains peuvent aller très loin pour protéger un secret…« Subtil, puissant et imprévu. »Marie-France Rémond, Le Nouvel Observateur« John Harvey a l’art de croquer ses personnages et de créer des atmosphères envoûtantes. »Gérard Meudal, Le Monde 2« Roi du roman de procédure policière, Harvey excelle une fois de plus dans la conduite d’une enquête complexe.
Ses personnages, féminins notamment, tout en subtilité, emportent l’adhésion. »Bruno Corty, Le Figaro littéraire

 

Les-milanais-tuent-le-samedi.jpg

«  Les milanais tuent le samedi » de Giorgio  SCERBANECO le 16/11

 

 

Milan, dans les années 1960.
Duca Lamberti reçoit la visite d’Amanzio Berzaghi, employé sans histoires et ancien routier. L’homme est désespéré. Sa fille unique, qu’il élève seul depuis des années, a disparu. Cela fait cinq mois qu’il est sans nouvelles et il est à bout.La fille d’Amanzio, Donatella Berzaghi, est une jeune femme de 28 ans un peu particulière : belle et séduisante, elle mesure près de deux mètres et pèse 95 kilos… C’est aussi une attardée mentale qui ne peut contrôler ses pulsions, attirée par tous les hommes qu’elle croise.
À tel point que son père est obligé de la garder enfermée dans son appartement. Duca Lamberti commence à peine son enquête que le corps de Donatella est retrouvé calciné sous un tas de broussaille, dans un champ, près de Milan. Le père de la jeune fille est anéanti et Duca Lamberti jure de retrouver le ou les assassins de Donatella.Le détective se lance sur la piste la plus probable : la prostitution.
Débute alors une traversée du Milan interlope des années 60 avec ses réseaux clandestins de prostituées, ses petits maquereaux de pacotille venus du Sud de l’Italie et ses riches notables prêts à de folles dépenses pour accéder aux plaisirs interdits.Avec son écriture simple et lumineuse, Gorgio Scerbanenco dresse un portrait saisissant de sa ville où règnent la corruption, la prostitution, le vice et les règlements de comptes parfois violents.Les Milanais tuent le samedi est le dernier opus de la série Duca Lamberti.
Comme les précédents, le roman a fait l’objet d’une nouvelle traduction.« Scerbanenco a réussi à raconter la face cachée de l'Italie des années 60 d'une manière quasiment sociologique, presque anthropologique. Alors que ces années-là semblaient être celles du boom économique et du bien-être, il est parvenu d’une façon unique et magistrale à les dépeindre comme les années de l’horreur. Et si je dois, dans cent ans, expliquer à un enfant les années 60, je lui ferai lire Scerbanenco.

 

les-enfants-du-massacre.jpg

«  Les enfants du massacre » de Giorgio SCERBANECO le 16/11


Duca Lamberti, ancien médecin devenu détective privé, est chargé dans ce troisième volet de la tétralogie que Giorgio Scerbanenco lui a consacré d’une affaire criminelle sordide : une jeune enseignante a été torturée, violée puis assassinée dans sa salle de classe par ses propres élèves, une brochette de délinquants de treize à vingt ans inscrits à ses cours du soirs par l’assistance sociale.
Duca doit donc se confronter avec non pas un suspect, mais onze, qui tous observent la même ligne de défense, aussi absurde qu’imparable : ils reconnaissent individuellement avoir été présents au moment des faits, mais chacun affirme qu’il n’a rien vu, que les autres l’avaient forcé à boire, qu’il était ivre, endormi ou trop terrorisé pour faire quoi que ce soit. Face à ce mur, d’autant plus exaspérant qu’à l’évidence tout est faux, Duca cherche un détail qui lui permette de comprendre qui a bien pu planifier tout ça.
Car il n’est pas dupe : ce ne sont pas des gamins complètement déstructurés qui ont pu mettre au point si minutieusement une telle tactique…Dans ce presque huis clos, d’autant plus étouffant qu’il donne à voir l’hypocrisie des méthodes policières, Scerbanenco s’interroge sur le poids de l’hérédité et la malédiction de certaines conditions sociales. Face à l’exclusion, ces enfants avaient-ils d’autre choix que la violence ? En même temps, comment parvenir à gérer, fût-ce avec la meilleure volonté du monde, les comportements les plus obtus, voire les plus stupides ? Un constat amer sur la responsabilité sociale : si vous dénoncez la faute, vous plongez le jeune dans un univers carcéral qui ne pourra que le rendre pire ; mais si vous ne le dénoncez pas, vous le laissez à la merci de son univers criminogène qui, lui aussi, le gangrène inéluctablement.« Les Enfants du massacre est une grande réussite, qui mêle une nouvelle fois intrigue et document social.
»Claude Mesplède, Dictionnaire des littératures policières

 

le-crepuscule-des-stars.jpg

« Le crépuscule des stars » de  Robert BLOCH le 03/11    


C’est l’histoire d’un jeune orphelin, Tom Post, qui rêve de se faire une place dans un studio hollywoodien au temps du cinéma muet.
Un jour, son rêve se réalise : il est engagé comme responsable des intertitres des films, les fameux « cartons ». Alors qu’il gravit les échelons, le monde du cinéma change : l’irruption du parlant, l’industrialisation et la toute puissance de l’argent sonnent le glas d’une époque. Certains vont résister, d’autres vont sombrer. Jusqu’à la folie.Flamboyant, angoissant et envoûtant, cet immense roman, chef d’œuvre méconnu de l’auteur de Psychose (dont une nouvelle traduction vient de paraître aux éditions Moisson Rouge) est aussi un passionnant documentaire sur les années du muet.Un livre incontournable – qui n’eut pas de succès à sa sortie aux USA car on attendait de Bloch qu’il « fasse peur aux gens » -, mais dont la réputation n’a cessé de grandir jusqu’au mythe.« Roman policier ou pas ? La question, pour moi, n’a aucun sens.

 

comme-dans-un-reve.jpg

«  Comme dans un rêve » de Leif PERSSON le 03/11


Lars Martin Johansson, ancien « enquêteur légendaire » désormais haut responsable de la police suédoise, décide de rouvrir discrètement l’enquête sur l’affaire la plus célèbre du pays, jamais élucidée : le meurtre du Premier ministre Olof Palme, en 1986.
Ses collaborateurs Anna Holt, Jan Lewin et Lisa Mattei s’attaquent donc aux montagnes de documents accumulés depuis vingt ans, sans trop oser croire qu’ils pourront en tirer quelque chose de nouveau. N’ont-ils pas déjà été maintes fois épluchés ? Par où commencer ?Car paradoxalement, c’est cette quantité faramineuse de données qui, ajoutée aux égarements de la police à l’époque, a très vite torpillé l’enquête.
Comment s’étonner dès lors du développement de toutes sortes de rumeurs plus ou moins vraisemblables ? Ce qui de prime abord pouvait ressembler à un simple meurtre crapuleux se complique singulièrement du fait de la personnalité d’Olof Palme : son courage, sa politique étrangère, ses orientations résolument progressistes lui avaient valu de puissants ennemis, en Suède comme à l’étranger. Et comment expliquer toutes les incohérences, pour ne pas dire pire, qui ont dès le début marqué « l’affaire Palme »

 

Acte SUD babel Noir

 

la-maison-ou-je-suis-mort-autrefois.jpg

 

«  La maison où je suis mort autrefois » de Keigo HIGASHINO

 

La petite souris vous le recommande!!! "La maison où je suis mort autrefois"

 

Sayaka Kurahashi va mal.
Mariée à un homme d’affaires absent, mère d’une fillette de trois ans qu’elle maltraite, elle a déjà tenté de mettre fin à ses jours. Et puis il y a cette étonnante amnésie : elle n’a aucun souvenir avant l’âge de cinq ans. Plus étrange encore, les albums de famille ne renferment aucune photo d’elle au berceau, faisant ses premiers pas… Quand, à la mort de son père, elle reçoit une enveloppe contenant une énigmatique clef à tête de lion et un plan sommaire conduisant à une bâtisse isolée dans les montagnes, elle se dit que la maison recèle peut-être le secret de son mal-être.
Elle demande à son ancien petit ami de l’y accompagner. Ils découvrent une construction apparemment abandonnée. L’entrée a été condamnée. Toutes les horloges sont arrêtées à la même heure. Dans une chambre d’enfant, ils trouvent le journal intime d’un petit garçon et comprennent peu à peu que cette inquiétante demeure a été le théâtre d’événements tragiques… Keigo Higashino compose avec La Maison où je suis mort autrefois un roman étrange et obsédant.
D’une écriture froide, sereine et lugubre comme la mort, il explore calmement les lancinantes lacunes de notre mémoire, la matière noire de nos vies, la part de mort déjà en nous.

 

 

l-ile-des-chasseurs-d-oiseaux.jpg

 

«  l’île des chasseurs d’oiseaux » de Peter MAY le 02/11

 

Marqué par la perte récente de son fils unique, l’inspecteur Fin Macleod, déjà chargé d’élucider un assassinat commis à Edimbourg, est envoyé sur Lewis, son île natale, où il n’est pas retourné depuis dix-huit ans.
Un cadavre exécuté selon le même modus operandi que celui d’Edimbourg vient d’y être découvert. Sur cette île tempétueuse du nord de l’Ecosse, couverte de landes, où l’on se chauffe à la tourbe, pratique encore le sabbat chrétien et parle la langue gaélique, Fin est confronté à son enfance. La victime n’est autre qu’Ange, ennemi tyrannique de sa jeunesse. Marsaili, son premier amour, vit aujourd’hui avec Artair.
Alors que Fin poursuit son enquête, on prépare sur le port l’expédition rituelle qui, chaque année depuis des siècles, conduit une douzaine d’hommes sur An Sgeir, rocher inhospitalier à plusieurs heures de navigation, pour y tuer des oiseaux nicheurs. Lors de son dernier été sur l’île, Fin a participé à ce voyage initiatique, qui s’est dramatiquement terminé. Que s’est-il passé alors entre ces hommes ? quel est le secret qui pèse sur eux et resurgit aujourd’hui ? Sur fond de traditions ancestrales d’une cruauté absolue, Peter May nous plonge au cœur de l’histoire personnelle de son enquêteur Fin Macleod.
Fausses pistes, dialogues à double sens, scènes glaçantes : l’auteur tient le lecteur en haleine jusqu’à la dernière page.

 

Editions DU MASQUE

 

le-crime-de-l-orient-express.1.jpg

«  le crime de l’Orient Express » d’ Agatha CHRISTIE le 16/11*


C’est par le plus grand des hasards qu’Hercule Poirot se trouve à bord de l’Orient-Express, ce train de luxe qui traverse l’Europe. Alors qu’il est bloqué par la neige au cœur de la Yougoslavie, on découvre, dans l’une des voitures, le corps d’un Américain sauvagement assassiné à coups de couteau. Le meurtrier se cache forcément parmi les voyageurs… Mais qui de la princesse russe, de l’Américaine fantasque, de ce couple de Hongrois distingués, de ce colonel de retour des Indes ou même du propre secrétaire de la victime a bien pu commettre pareil crime ? L’enquête commence, elle sera l’une des plus difficiles et des plus délicates pour notre célèbre détective belge.

 

le-chat-et-les-pigeons.jpg

«  le chat et les pigeons » d’Agatha CHRISTI le 16/11


Le très snob collège de Meadowbank accueille les jeunes filles du meilleur monde : les riches héritières du Commonwealth tout comme les filles de la gentry de Londres et parfois même quelques princesses orientales venues tout droit des Emirats. Aussi, quand l’une des enseignantes les plus impopulaires est retrouvée morte d’une balle dans le cœur, le scandale est de taille ! L’école sombre dans le chaos et il faudra tout le talent d’Hercule Poirot pour ramener le calme dans cette vénérable institution. D’autant que l’une des élèves semble en savoir trop et pourrait bien être la prochaine victime… 

 

Editions ARCHIPOCHE

 

  le-messager.jpg

 

« Le messager » de SILVA le 09/11

 

Gabriel Allon n'est pas seulement ce restaurateur d'oeuvres d'art spécialiste des maîtres italiens de la Renaissance.
Derrière cette couverture se cache l'un des plus redoutables agents des services secrets israéliens. Un agent dormant...Sa nouvelle mission : déjouer un attentat fomenté par une branche d'al-Qaida. L'arme dont il dispose : un tableau de Van Gogh qui attise la convoitise du milliardaire saoudien finançant l'opération, et permettra peut-être à Gabriel d'infiltrer son organisation.De Londres à Paris, en passant par Rome et le Moyen-Orient, Daniel Silva signe un roman d'espionnage sans temps mort.
Un thriller si bien renseigné qu'on en oublierait presque qu'il ne s'agit que de fiction...

 

au-dessus-du-gouffre.gif

 

«  Au dessus du gouffre » de  Clinton McKinzie le 09/11

 

La carrière de l'agent spécial Antonio Burns a pris une mauvaise pente.
Après avoir tué trois membres d'un gang qu'il avait réussi à infiltrer -; sans que la légitime défense lui soit reconnue -, il a été muté dans le Wyoming.À peine arrivé, il est chargé d'enquêter sur la chute d'une jeune passionnée d'escalade, dont le corps a été retrouvé au pied d'un massif des Rocheuses.Pour ses nouveaux collègues, il s'agit d'un accident. Mais Burns, lui-même grimpeur chevronné, est sûr qu'il s'agit d'un meurtre déguisé.Quand un politicien briguant le poste de gouverneur tente d'enterrer l'affaire, Burns sait ce qu'il lui reste à faire : enfiler sa tenue d'escalade et aller affronter son adversaire sur les cimes avant qu'il ne commette un nouveau crime.Mais, à 4 000 mètres d'altitude, le moindre faux pas peut vous précipiter dans le gouffre...

faille-intime.gif

 

«  Faille intime » de Simon MAWER le 09/11

 

1970.
Robert Dewar apprend à la radio que Jim, son ami d'enfance, le fils du célèbre alpiniste Matthew Mattheson, est mort dans un accident en haute montagne. Cette nouvelle le bouleverse et le pousse à se remémorer tout ce qui l'a uni à Jim.Le passé resurgit alors : la liaison de Diana (la mère de Robert) et de Matthew, la brève aventure du jeune Robert et de Meg (la mère de Jim), les amours croisées de Jim et de Ruth, de Robert et d'Eve...Des collines du pays de Galles aux sommets des montagnes suisses, l'écheveau complexe et capricieux des sentiments se dévide dans le monde des alpinistes mais également lors des bombardements de Londres de 1940 et dans l'Angleterre de l'après-guerre, dont paysages et modes de vie sont évoqués avec réalisme.

 

Editions 10/18

 

Collection Grands détectives :

 

l-empoisonneur-de-Ptah.jpg

 

 « L’empoisonneur de Ptah » de Paul Charles DOHERTY le 03/11

 

 A Thèbes, la rumeur gronde : l'empoisonneur de Ptah est de retour. Quand trois scribes succombent devant le parvis du Temple, il n'est plus de doute possible : la terre des Pharaons est sous l'emprise d'un adversaire aussi rusé que dévastateur. Le juge Amerotkê, devra déployer toute sa sagesse pour pénétrer le monde crépusculaire de la cité impériale.

XVe siècle avant Jésus-Christ, à l'heure du traité de paix entre l'Egypte et les tribus libyennes, la mort s'immisce dans l'ombre et menace de détruire l'Empire.

 

un-noel-plein-d-espoir.jpg

 

«  Un noël  plein d’espoir » d’ Ann PERRY le 03/11

 

Dans le dédale miséreux de l'East End londonien, Noël 1883 prépare ses miracles. Comment Gracie Phipps, treize ans, pourrait-elle refuser d'aider une fillette bouleversée à retrouver son âne ? D'un mystère à l'autre, les deux enfants doivent faire la vérité sur la mort d'Oncle Alf, un chiffonnier du quartier, et sortir vivantes de ce cauchemar de Noël...

Par la reine du genre, un trépidant mystère de Noël au coeur du Londres victorien ou plane l'ombre de Dickens.

 

l-enigme-du-paravent-des-enfers.jpg

 

«  L’énigme du paravent des enfers » d’Ingrid J. PARKER le 03/11

 

Sur le chemin qui le ramène au chevet de sa mère, Akitada est contraint par l'orage de faire halte au Temple de la Montagne de l'Est. Dans son sommeil, hanté par les terrifiantes images d'un tableau, le « paravent des enfers », un cri le réveille. Quelque part, une femme se meurt, prélude macabre aux crimes qui pourraient impliquer sa propre famille...

 

Domaine Policier

 

le projet beiberg

 

«  Le projet Bleiberg » de Davis S. KHARA le 03/11

 

Son Père ? Assassiné. Sa mère ? Assassinée. Pour Jay Novacek, la semaine commence àêtre chargée. D'autant qu'en terme d'héritage, à part un drapeau américain, un médaillon nazi et un agent du Mossad à ses trousses, ce n'est pas l'eldorado. Pire, il semblerait qu'on se dispute sa tête à grands coups de revolver... Peu habituéà danser avec les balles, Novacek va devoir apprendre. Et vite, s'il veut survivre.

Venue des heures les plus sombres de l'Histoire, une terrible machination se met en branle, menaçant l'humanité tout entière. N'est-il pas déjà trop tard pour l'arrêter ?

 

le guerisseur

 

«  le guérisseur » d’ Inger Ash WOLF le 17/11

 

Delia Chandler, 81 ans : égorgée. Michael Ulmer, 26 ans : mutilé au marteau. A Port Dundas, petite commune du Canada, on n'a jamais connu une telle horreur. Mais plus que la violence, c'est l'absence de trace de lutte et d'effraction qui inquiète la police. Un pacte macabre unissait-il le tueur à ses victimes ? A la poursuite d'un ange de la mort, la chasse à l'homme commence...

  la-nuit-glaciale-du-kaamos-copie-1.jpg

 

«  la nuit glaciale du Kaamos » de James THOMPSON le 17/11

 

A Kittilä, en Laponie, la nuit polaire (Kaamos) plonge les hommes dans une froide léthargie mélancolique. L'alcoolisme, les suicides, Kari Vaara y est habitué. Un crime raciste en revanche... Quand le corps tailladé d'une jeune actrice noire est retrouvé dans un champ de neige, l'inspecteur va découvrir que le mal peut prendre un visage étrangement familier...

 

 

LE LIVRE DE POCHE

 

 

la-vitre-birsee.gif

«  La vitre brisée » de Jeffery DEAVER le 09/11

 

Lincoln Rhyme, criminologue réputé, se méfie de la preuve trop flagrante retenue contre son cousin accusé de meurtre.
Les indices sont parfaits, bien trop parfaits. Lorsqu’une série de crimes et de viols se produit, le suspect, dont la culpabilité ne fait pas de doute, clame son innocence. Rhyme et sa partenaire Sachs mènent l'enquête, sur la piste du mystérieux «522», un tueur, virtuose du déguisement, qui se cache derrière les identités qu'il a volées. Celui-ci découvre vite que les enquêteurs sont à ses trousses.
Rhyme et Sachs doivent rassembler des indices et démasquer le tueur avant qu'il ne se retourne contre eux...

 

sous-la-robe-de-margaux.gif

«  Sous la robe de Margaux » de Noël BALEN le 09/11

 

L’été s’annonce difficile, la canicule est meurtrière, les vignobles sont en souffrance, les humeurs s’échauffent et les passions s’exacerbent.
Lorsque Margaux, fille de l’œnologue Benjamin Cooker, débarque sur les terres de son enfance pour y passer ses vacances, personne ne peut se douter qu’elle va au-devant d’un grand danger. Entre la douceur du bassin d’Arcachon, les nuits résineuses du Cap Ferret, la torpeur engourdie de Bordeaux et les paysages brûlés du Médoc, Cooker est contraint de mener une enquête qui le touche au plus près. Les vins de Margaux, tendres et délicats, cachent parfois des secrets sous leur robe élégante.

 

ne-vous-retournez-pas.gif

 

«  Ne vous retournez pas «  de Maud TABACHNICK le 09/11

 

Stan Levine était l'un des flics les plus gradés de New York, l'un des plus brillants.
Avant que Nichols ne le détruise plus sûrement que s'il l'avait tué : en enlevant et en assassinant sa fille. Pendant des années, le policier traque le criminel, en vain. Puis, alors que Stan entrevoit la possibilité d'une existence normale, le tueur en série resurgit, signant son retour de deux meurtres horribles. Dans une Amérique traumatisée par les attentats islamistes, le bras de fer entre les deux hommes recommence, insoutenable.

 

le-collectionneur-d-armes.gif

 

«  le collectionneur d’armes » de Pieter ASPE le 09/11

 

Épaulé par le fidèle inspecteur Versavel et par la belle Hannelore, juge d'instruction de son état (et accessoirement mère de ses jumeaux), le commissaire Van In, un flic peu catholique et peu diplomate, va devoir affronter la bourgeoisie de Bruges, arrogante et persuadée que l’argent peut tout acheter, lorsque la coûteuse collection d'armes du richissime trader Claes est dérobée.
Très vite, Van In flaire une supercherie : le financier n'a visiblement pas la conscience tranquille et ses rendez-vous à la sauvette avec un mafieux russe ne plaident pas en sa faveur... Trafic d'armes, mafia russe et bordels de luxe : nos incorruptibles Brugeois ont du pain sur la planche !Psychologie parfaite, personnages bien dessinés : de bons polars bien mijotés, servis chauds comme des moules brûle-doigts.

 

le-dernier-coup-de-Jarnac.gif

 

«  Le dernier coup de Jarnac » de Nöel BALEN le 09/11

 

Alors qu’une des plus vieilles maisons de Cognac se trouve confrontée à une OPA hostile de la part d’un groupe d’investisseurs japonais, l’œnologue Benjamin Cooker est sollicité pour y faire un audit.
Marie-France Lavoisier et ses deux frères, les propriétaires du domaine, s’affrontent pour rester maîtres d’une entreprise dont l’avenir, curieusement, se joue dans les plus hautes instances de l’État. Noyade dans la Charente, enjeux politiques et manipulations financières, étreintes sulfureuses et obsèques mondaines, alambics séculaires et souvenirs trahis : Cooker et son assistant Virgile plongent dans l’atmosphère vénéneuse et feutrée d’une province moins paisible qu’il n’y paraît...

 

 

 

«  Maigret dans les environs de Paris » de  Georges  SIMENON le 09/11

 

VISUEL ET RESUME NON DISPONIBLE

 

derniere-escale.gif

 

Dernière escale » de James PATTERSON le 03/11

 

Depuis la mort de son mari et son remariage avec Peter Carlyle, un célèbre avocat new-yorkais, Katherine Dunne est au bord de la crise de nerfs.
Carrie, 18 ans, Mark, 16 ans, et Ernie, 10 ans, ne supportent pas leur beau-père et font vivre à leur mère un enfer. Pour apaiser les esprits, Katherine part en croisière dans les Bahamas avec ses trois enfants. Mais, à peine les amarres larguées, les ennuis s'accumulent... jusqu'au naufrage. Les Dunne sont portés disparus. Jusqu’au jour où un pêcheur remonte par miracle une bouteille contenant un SOS.
Les Dunne sont en vie ! Mais quelqu'un a tout intérêt à les retrouver avant les autorités, et à les éliminer définitivement !

 

pas-de-pitie-pour-Martin.gif

 

«  Pas de pitié de Martin » de Karin SLAUGHTER le 03/11

 

Il est ingrat, médiocre, désespérément seul, et il a la poisse.
À bientôt quarante ans, il vit toujours chez sa mère, dont il est le souffre-douleur. Bref, toute l'existence de Martin Reed est placée sous le signe de l'humiliation et de l'échec. Par un malencontreux concours de circonstances, on l’accuse, un beau matin, du meurtre d'une de ses collègues. La troublante inspectrice Albada, qui doute de sa culpabilité, met tout en œuvre pour l'arracher à cet engrenage infernal.
Mais quand la déveine vous colle à la peau...

 

fantome-d-hiver.gif

 

«  Fantômes d’hiver » de Kate MOSSE le 03/11

 

La Grande Guerre a anéanti toute une génération, fauchée à la fleur de l'âge...
Dans le cas de Freddie Watson, un jeune Anglais du Sussex, elle lui a pris son frère bien-aimé. Hanté par cette disparition, il erre sans savoir comment échapper à cette douleur lancinante Au cours de l'hiver 1928, Freddie voyage dans le Sud-Ouest de la France, quand sa voiture quitte la route. Encore sous le choc, il s'enfonce en chancelant dans les bois et trouve refuge dans un village isolé. Là, lors d'une sorte de fête médiévale, il rencontre Fabrissa, une belle jeune femme qui pleure elle aussi ses disparus.
Au cours de la nuit, Fabrissa raconte à Freddie une étrange histoire. Le lendemain, à son réveil, Freddie se demande si tout cela n’était pas un rêve. Pourtant il existe bien un mystère lié au passé cathare du village...

 

Editions EROSONYX

 

strip-hotel.gif

 

«  Strip hotel » de Jacques ASTRUC le 02/11

 

Ashville, Tennessee. Sa gare déserte, où l’on ne descend que par nécessité, ou par hasard.

Le narrateur de cette histoire s’est arrêté au Strip Hotel, un vieil immeuble en briques, avec vue sur la gare de triage. Il interrompt là sa fuite vers la Louisiane voisine.

Que cherche-t-il à oublier, solitaire, réfugié dans sa chambre ? La mort violente de ses parents ? Ou tout simplement sa nuit ?

Il va croiser la route d’une autre fugitive, pensionnaire comme lui du Strip Hotel : Lolita M., dite Belle, femme de profession, vénale et vénéneuse, mystérieuse, splendide meneuse de mâles au septième ciel. En elle il reconnaîtra le visage et le corps espérés de son propre désir. Elle deviendra son obsession sur terre, sa passion exclusive. Jusqu’où ?

Un conte noir d’amour et de mort, sous une enseigne de néon rose, où les corps cherchent éperdument le corps perdu, dans les échos lointains du blues.

Partager cet article

Repost 0
Published by La petite souris - dans A paraître....

Présentation

  • : Le blog de passion-polar.over-blog.com
  • Le blog de passion-polar.over-blog.com
  • : mes lectures et mes coups de cœur dans le domaine du polar.Sans aucune prétention.
  • Contact

Prochain salon

image002.jpg

Rechercher

Revues à se procurer !

ob_649826ad1838a9264b20566415d85c54_115.gif

 

crimes-et-chatiments.jpg

N°5 sortie le 30/05

temps noir

 

 

 

CouvAlibi08P.jpg

 

Indic15Couv.jpg

parution le 26 juin

Sur abonnement uniquement

une surprise pour tout abonnement

le site : link

Archives

Prochaine chronique:

utopia.PNG

Sous mon marque page...

 

a-l-aube-d-une-autre-guerre.jpg

Mes prochaines lectures...

  Dans le désordre...

 

 

  chamamé

 

 

le-phyto-analyste.jpg

 

les_machoires_du_passe_01.j_1.jpg

 

 

 

 

flic-ou-caillera.jpg

 

  le-manuel-du-serial-killer-

 

 

 

ta mort sera la mienne

 

messe noire

 

des-noeuds-d-acier.jpg

 

 

Jamais-vue-Burke.PNG

 

 

Passion Polar sur Facebook