Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 décembre 2010 1 20 /12 /décembre /2010 09:48

sur les pas de maigret

"Sur les pas de Maigret" de Gyula ZARAND et Sylvestre CLANCIER

Editions du Polar

 

C’est  à une invitation au voyage que je vous convie cette semaine ! Un voyage qui va nous conduire sur les pas du plus célèbre enquêteur de la littérature policière française. Un parcours à la suite de cette grande silhouette fumant sa pipe, son chapeau vissé sur la tête et arpentant les rues de la capitale, à la recherche de son coupable.

 

 

gabin

 

Je veux parler bien sûr du commissaire Jules MAIGRET .

 

C’est sous les traits d’un personnage imaginaire, admirateur du grand policier, que prend forme notre guide sous la plume de Sylvestre CLANCIER, tandis que les photos magistrales de Gyula ZARAND, nous restituent  ce Paris aujourd’hui pour partie effacé, auquel Maigret était tellement attaché. Un Paris qui était à lui seul un personnage à part entière de la plupart des romans de G. SIMENON.

 

Il suffira de tourner les premières pages pour que progressivement le lecteur s’imprègne de cet univers si particulier qui fut celui de notre inspecteur national. Juste quelques mots, et le regard qui caresse les premières photos pour se laisser envahir par une certaine nostalgie, celle de cette époque où les gens se parlaient encore appuyés sur les zincs et refaisaient le monde, où les klaxons n’avaient pas encore supplanté la musique des interprètes de rue, et où les publicités n’avaient pas encore remplacé les artistes peintres.

 

La ballade nous mène  à travers de petites rues sinueuses, de parcs et de jardins. De l’Ile de la Cité, à Montmartre où raisonnent encore des éclats d’accordéon, de la Place des Vosges au Quartier Saint Michel où bruissent les murmures des terrasses de café. Pour un peu, on prendrait le temps de s’arrêter un instant, de s’assoir sur les marches d’un de ces grands escaliers typiquement parisiens, éclairé à la lueur d’un lampadaire, pour humer l’air, et peut être qui sait, deviner l’odeur de la pipe de notre policier.

 

Cremer-Maigret.jpg

 

On reprend  son pas.  On se laisse conduire dans ces petites rues, et   les souvenirs de lecture font lentement surface. « Maigret tend un piège »,  « l’amoureux de madame Maigret », « la folle de Maigret », autant de romans qui font soudain résonance dans l’esprit du promeneur.

 

Puis  on se rapproche du Canal Saint Martin, dans la brume nocturne, où l’on devine ces petits ponts métalliques qui l’enjambent. Peut être le lecteur verra t’il alors le fantôme de la péniche  des «  Deux frères » descendre nonchalamment au fil de l’eau . Il se rappellera alors toute l’ingéniosité et la perspicacité que Maigret pouvait mettre en œuvre pour élucider les crimes et confondre les coupables, comme dans « Maigret et le corps sans tête ».

 

Car si belle est la ville, si odieux sont les crimes qui peuvent s’y commettre.

 

 Paris c’est aussi celui  de l’ombre et des malfrats, des voyous et des petites frappes qui peuplent les arrières salles des bistrots et les rues où œuvrent les filles publiques. Un Paris canaille également où la bourgeoisie aime à se débaucher. Un milieu que Maigret aimait bien côtoyer pour y glaner des indices et autres informations.

 

Les pages se tournant, le lecteur prend progressivement conscience que dans ces petites rues mal éclairées, en pentes ou  tortueuses,  sous ces portes cochères, sur les étals des marchands ambulants et derrière les devantures des petits magasins, dans la voix des crieurs de journaux et le long des quais de Seine, se love l’âme de la ville, de ce vieux Paris populaire si cher à Simenon.

 

Un monde de petites gens qui avaient encore leur place dans cette capitale , avant d’en être chassés par la modernité et le temps qui s’emballe. Alors rencontrons les une dernières fois ces petits métiers pour certains disparus aujourd’hui. Des bouquinistes  aux livreurs de charbon, de ces maraîchers ambulants tirant leur carriole, aux bouchers et petits horlogers du coin, sans oublier les cartomanciennes.

gauteur8.jpg

 

Maigret  aimait ces gens simples. Il était finalement fait du même bois. Peut être  le lecteur comprendra t-il alors pourquoi cet inspecteur si peu souriant, est devenu aussi populaire en France, pour rentrer dans l’imaginaire collectif et connaître le succès tant littéraire que cinématographique et audiovisuel qu’on lui connait.Maigret est un homme de ce petit peuple parisien.

 

Peut être alors la ballade achevée , en refermant l'ouvrage , reprendrez vous ce vieil exemplaire qui trône sur votre étagère, et vous replongerez vous à la suite de Maigret, pour vous délecter d’une de ses aventures !

 

Et si, à quelques jours de noël, vous vous désespérez de trouver  un cadeau qui comblera de joie un passionné de polar et roman noir de votre entourage , alors ce livre «  Sur les pas de…Maigret » de Gyula ZARAND et Sylvestre CLANCIER  est le choix salvateur qui offrira à son futur destinaitaire un grand moment d'évasion!

 


 

ps1: les photos de Maigret qui jalonnent cet article ne sont pas issues de l'ouvrage dont il est question.

 

ps2: Je profite de ce nouvel article pour souhaiter à tous mes visiteurs et amis, un  joyeux Noël !!

Partager cet article

Repost 0
Published by Eskalion - dans Auteurs Français

Présentation

  • : Le blog de passion-polar.over-blog.com
  • Le blog de passion-polar.over-blog.com
  • : mes lectures et mes coups de cœur dans le domaine du polar.Sans aucune prétention.
  • Contact

Prochain salon

image002.jpg

Rechercher

Revues à se procurer !

ob_649826ad1838a9264b20566415d85c54_115.gif

 

crimes-et-chatiments.jpg

N°5 sortie le 30/05

temps noir

 

 

 

CouvAlibi08P.jpg

 

Indic15Couv.jpg

parution le 26 juin

Sur abonnement uniquement

une surprise pour tout abonnement

le site : link

Archives

Prochaine chronique:

utopia.PNG

Sous mon marque page...

 

a-l-aube-d-une-autre-guerre.jpg

Mes prochaines lectures...

  Dans le désordre...

 

 

  chamamé

 

 

le-phyto-analyste.jpg

 

les_machoires_du_passe_01.j_1.jpg

 

 

 

 

flic-ou-caillera.jpg

 

  le-manuel-du-serial-killer-

 

 

 

ta mort sera la mienne

 

messe noire

 

des-noeuds-d-acier.jpg

 

 

Jamais-vue-Burke.PNG

 

 

Passion Polar sur Facebook