Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 mars 2013 7 31 /03 /mars /2013 18:04

ANDRE BLANC
EDITIONS JIGAL

tortuga's bankAu moment  où les hommes politiques sont plus que jamais décriés par la population pour leur impuissance à régler les problèmes du pays, où leur discrédit s'accentue à mesure que les affaires fleurissent et mettent à jour les turpitudes de certains d'entre eux, pas sûr que le roman d'André Blanc vienne atténuer quelque peu cette image écornée de nos élus.

 

Elu, André Blanc le fut. Pas n'importe où, A Lyon. Du temps où la mairie était dirigée par Michel Noir qui devait lui aussi se retrouver sous les feux de l'actualité judiciaire, avant d'être condamné , et jeté en prison. Il en ressortira changé, avec un nouveau motif de combat, celui de l'amélioration des conditions de vie des détenus dans les prisons françaises. Mais celà est une autre histoire...

 

André Blanc est catégorique. Son roman " Tortuga's bank", n'a rien à voir  de près ou de loin , avec les évènements qui ont secoué la vie politique lyonnaise de l'époque. Mais gageons pour en avoir été un témoin privilégié qu'il s'en est nourri pour imaginer et mettre en forme l'histoire qu'il nous conte dans son roman.

 

Dès le début de son enquête le commandant Farel avait compris que celle ci serait délicate.main-armee.jpg Découvrir que la victime de la scène de crime sur laquelle on vient d'être appelé est un ancien préfet, laisse en effet rarement augurer d'une investigation rapide et sereine, comme celles qui s'inscrivent dans l'ordinaire du flic qu'il est.

 

D'emblée les choses apparaissent bien complexes. Difficile dans un premier temps de faire parler un corps, qui plusieurs jours durant, est resté livré à la chaleur estivale et au festival bourdonnant des mouches. On découvre également que des bibles rares au prix inestimable ont été dérobées . Ce détail ainsi que le fait que le corps de la victime semble disposé de façon sacrificielle , laisse imaginer que l'enquête va prendre une dimension ésotérique.

 

Pourtant très rapidement , l'intuition et la perspicacité de Farel vont le faire s'intéresser d'autres pistes. Celle d'une banque dont le nom ne dit rien à personne, la Tortuga's Bank bibledans laquelle l'ancien préfet disposait d'un compte. Il en puisera d'autres  encore dans le passé de la victime. Sa carrière de représentant de la République, sa reconversion professionnelle une fois qu'il fut remercier lors d'un changement de majorité gouvernementale.

 

Car notre homme n'était pas du genre à rester inactif. Congédié par la République il s'était reconverti dans l'immobilier en travaillant pour une société dont il faisait profiter son réseau de relations acquis au cours de ses précédentes fonctions. A sa tête, un homme, Vauclin, qui était un proche de l'ancien maire aujourd'hui décédé . Or il était de notoriété publique qu'il trempait dans pas mal d'affaires louches, sans jamais n'avoir pu être inquiété par la justice. Vauclin  ancien communiste devenu affairiste sans scrupules, semble lui, continuer à avoir une certaine emprise sur la ville.

 

Tambouille politique, blanchiment d'argent, détournement de fond, mafia, c'est dans labanque boue nauséabonde d'une ville sous influence que notre policier va devoir trouver la vérité et remonter la piste d'un certains Lupus qui semble être la pièce maitresse d'un mécano bien ordonné.

D'autant qu'à Paris, on commence à s'inquiéter de la tournure des évènements.

 

C'est un roman qui appellera sans doute une suite. En tout cas c'est tout le mal que l'on peut souhaiter à André Blanc et à son commandant de police Farel.

 

Car on aimerait en connaitre davantage encore sur ce policier taiseux et froid qui mène son enquête comme on dissèque un cadavre , de manière méticuleuse et calculée.

 

andr& blancCe roman est donc plutôt réussi. Le style est sobre et direct, l'intrigue si elle n'est pas révolutionnaire est parfaitement maitrisée et l'auteur parvient sans mal à capter l'intérêt de son lecteur jusqu'à la dernière ligne.

 

" Tortuga's bank" est plaisant à lire, l'auteur évitant les travers faciles de ce genre de scénario. Un bon point pour cet écrivain que je découvrai pour la première fois que dont j'attends déjà avec impatience le prochain roman pour me faire une idée plus précise de son univers et de son imagination narrative.

Partager cet article

Repost 0
Published by La petite souris - dans Auteurs Français

Présentation

  • : Le blog de passion-polar.over-blog.com
  • Le blog de passion-polar.over-blog.com
  • : mes lectures et mes coups de cœur dans le domaine du polar.Sans aucune prétention.
  • Contact

Prochain salon

image002.jpg

Rechercher

Revues à se procurer !

ob_649826ad1838a9264b20566415d85c54_115.gif

 

crimes-et-chatiments.jpg

N°5 sortie le 30/05

temps noir

 

 

 

CouvAlibi08P.jpg

 

Indic15Couv.jpg

parution le 26 juin

Sur abonnement uniquement

une surprise pour tout abonnement

le site : link

Archives

Prochaine chronique:

utopia.PNG

Sous mon marque page...

 

a-l-aube-d-une-autre-guerre.jpg

Mes prochaines lectures...

  Dans le désordre...

 

 

  chamamé

 

 

le-phyto-analyste.jpg

 

les_machoires_du_passe_01.j_1.jpg

 

 

 

 

flic-ou-caillera.jpg

 

  le-manuel-du-serial-killer-

 

 

 

ta mort sera la mienne

 

messe noire

 

des-noeuds-d-acier.jpg

 

 

Jamais-vue-Burke.PNG

 

 

Passion Polar sur Facebook