Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 juin 2011 7 26 /06 /juin /2011 22:53

DAVID S.KHARA

Editions MICHEL LAFON

 

 

les vestiges de l'aubeSi vous suivez d’un œil attentif l’actualité du polar et du roman noir, David S. KHARA est forcément un  nom qui fait résonnance dans votre esprit. Cet écrivain fait partie de ces auteurs qui, grâce à un bouche à oreille efficace, a réussi à faire de son dernier roman « le projet Bleiberg » un des succès inattendus de l’année 2010 . Un succès amené par les lecteurs eux même, en dehors de tout tapage médiatique, du moins jusqu’à ce que les dits médias s’emparent du phénomène.

 

  Beaucoup sur la toile on donc parlé de ce roman. Pour ma part, par faute de temps, sans doute aussi parce que je n’aime pas me précipiter, je n’ai pas encore eu l’occasion de le lire même s’il se trouve déjà  sur mes étagères.

Bien m’en a pris à vrai dire, car en rééditant  «  les vestiges de l’Aube » dans une version retravaillée, les Editions Michel LAFON m’ont offert la possibilité de découvrir le tout premier roman de Davis S. KHARA.

 

Disons le d’emblée ce roman m’a bluffé  à plus d’un titre . D’abord parce qu’il sort nettement des sentiers battus, car l’auteur s’aventure sur un terrain que peu d’auteurs français explorent, celui du thriller fantastique ; ensuite parce que Davis S. KHARA accomplit l’exploit de me plonger dans une histoire qui fait intervenir un personnage légendaire pour lequel je n’ai aucune attirance, dont je me suis toujours tenu éloigné car totalement hermétique à ce genre de figure, je veux parler du vampire !

 

Mais là où j’aurai du refermer le livre pour passer à une autre lecture, je me suis surpris au contraire à m’enfoncer  un peu plus profondément dans celle de ce roman. Car David S. KHARA a une maîtrise parfaite de sa plume et conduit le lecteur où bon lui semble, avec une facilité déconcertante, et sa façon de réinventer le mythe du vampire m’a particulièrement séduit.

 

Barry Donovan est flic à New York. Depuis les attentats du 11 septembre qui  lui ont arraché sa femme et sa fille, il n’est plus que l’ombre de lui-même. Cœur éteint parmi les vivants, il vit renfermé sur lui-même, et il ne lui reste que son boulot pour garder la tête hors de l’eau  pour ne pas sombrer.

 

Werner Von Lovinsky quant à lui est un aristocrate pétri de culture, ancien propriétaire terrien, devenu capitaine d’industrie, avant de se ranger définitivement des affaires depuis très longtemps. Il vit reclus dans le sous sol de son immeuble, et ne sort que très peu. Et pour cause, Werner est un vampire qui ne se risque à l’extérieur que pour s’alimenter avec discrétion et parcimonie.  Et pour rester ouvert à l’époque qui l’environne, il use des technologies  modernes qui s’offrent à lui.

 

Pour Barry, la seule thérapie qui vaille pour le raccorder aux vivants, c’est encore de naviguer sur la toile , de pouvoir ainsi échanger sans se mettre à nu et s’exposer.

 

C’est là dans un salon de discussion  que les deux hommes vont se croiser. Très vite une profonde amitié va s’établir entre eux au fil du temps, Barry trouvant en Werner une écoute qui apaise ses tourments, Werner en Barry ,un individu écorché qui lui permet d’éprouver à nouveaux des sentiments  qu’il ne pensait plus un jour ressentir, lui rendant ainsi une part de cette humanité qu’il avait perdue depuis fort longtemps.

 

Peu à peu Barry s’ouvre à son ami aristocrate et évoque l’enquête difficile sur laquelle il travaille. Une affaire sordide de meurtres, où des hommes sont abattus d’une balle dans la nuque. Pas de traces, pas d’effraction, l’enquête piétine.

Quand l’heure de leur première rencontre dans un bar de la ville arrive, Werner prend toute la mesure de la plaie abyssale dans laquelle son ami s’enfonce progressivement, et le danger potentiel que représente son enquête. Il décide sans le lui dire de l’aider dans ses investigations et de veiller sur lui comme un ange gardien.Et il en aura bien besoin!

 

C’est donc un roman original que nous livre Davis S KHARA.  Un roman fluide, qui se lit vite david S.KHARAavec lequel lecteur passe un agréable moment.

 

L’auteur réalise une alchimie réussie  entre le thriller et le fantastique.  Mais c’est aussi une histoire terriblement humaine entre deux protagonistes qui sont comme des miroirs l’un pour l’autre,  chacun avec sa propre fêlure, où l’amitié est un baume qui garde au cœur de Barry une raison de battre encore, et à Werner l’espoir de rendre son immortalité plus humaine.

 

L’autre qualité de ce roman c’est la réécriture que fait l’auteur du personnage mythique du vampire. Ici point d’être sanguinaire prompt à vous sauter au cou pour y puiser le suc de votre existence. David S. KHARA réinvente le mythe du vampire, d’abord en le délivrant de la camisole « twilight »  et consorts  dans laquelle il était enfermé ces dernières années ( mais qui a eu le mérite d’amener à la lecture pas mal d’adolescents et on ne va pas s’en plaindre !) puis en le faisant romanesque, terriblement humain,  en le dépoussiérant de stéréotypes surannés , le rendant attachant  voire lui donnant une stature Shakespearienne.

 

Un bon roman donc qui aurait toute sa place dans votre sac de plage cet été !

 

Habituellement j’attends le second roman d’un auteur que je découvre. Je sais déjà que celui de Davis S KHARA a trouvé son public et son succès.

 

Sans aucun  doute une plume originale vient d’entrer dans le paysage littéraire français du polar.

Repost 0
Published by Eskalion - dans Auteurs Français
22 juin 2011 3 22 /06 /juin /2011 07:00

 

 

    LE FESTIVAL INTERNATIONAL DU ROMAN NOIR

 

DE

 

FRONTIGNAN

 

 

FIRN_afiche_final_2011.gif

 

 

Il a débuté Lundi et se poursuivra jusqu'à dimanche . Le Festival incontournable de ce début d'été, pleins de bonnes choses au programme.

 

Des auteurs :

 

Yishaî Sarid, l’Irlandais Sam Millar, et le Néerlandais Elvin Post,’Américain David Vann, le Suédois Theodor Kallifatides, mais d’autres grands noms du genre et des auteurs à découvrir :

 

Ibn Al Rabin (Suisse), David Benito (Fr), Natalie Beunat (Fr), Olivier Besseron (Fr), Laurence Biberfeld (Fr), Laurent Bourlaud (Fr), Xavier-Marie Bonnot (Fr), Stéphane Bourgoin (Fr), Stéfanie Delestré (Fr), Philippe dell’Ova (Fr), Serguei Dounovetz (Fr), Pierre d’Ovidio (Fr), Camille Dufayet (Fr), Fabrice Erre (Fr), Léa Fehner (Fr), Michel Floro (Fr), Dominique Forma (Fr), Inger Frimansson (Suède), Sébastien Gendron (Fr), Robert Gordienne (Fr), Terreur Graphique (Fr), Graham Hurley (GB), Nicolas Jaillet (Fr), Jan Jouvert (Fr), Louis Lanher (Fr), Marcus Malte (Fr), Olivier Martinelli (Fr), Nadine Monfils (Be), Patrick Mosconi (Fr), Guillaume Nicloux (Fr), Jean-Hugues Oppel (Fr), Vincent Pianina (Fr), Peter Poplaski (USA), Patrick Raynal (Fr), Romain Renard (Be), Rica (Fr), Gilles Rochier (Fr), Alain Rota (Fr), Dominique Sigaud (Fr), Dominique Sylvain (Fr), Tanxxx (Fr), Troub’s (Fr), Jo Vargas (Fr), Nikola Witko (Fr).

 

Mais le FIRN c'est plus que ca, c'est aussi des lectures insolites, des rencontres dédicaces avec les auteurs, du cinéma ( avec la projection entre autre ' D'Omar m' a tuer" , de la musique, sans oublier la BD et .....

 

Des conférences:

 

Les vrais héros sont-ils morts ? Les personnages féminins sont-ils en train de prendre le pouvoir ? Serial killers et faits divers sont-ils les nouveaux maîtres du noir ? La récurrence est-elle l’expression d’une dépendance ? 

 

Un prix:

 

Le prix Derrière les murs, prix des meilleurs romans et bandes dessinées noirs remis par les détenus aux auteurs sélectionnés, initié en 2009 avec la maison d'arrêt de Villeneuve-lès-Maguelone, part à la rencontre des collégiens, tandis qu’un groupe de détenus du centre pénitentiaire de Béziers participe à l’action Encre de poulpe, figure de poulpe, et vient rendre visite au FIRN.

 

Sera également présente, mon libraire préféré, Jérôme, de la librairie SAURAMPS qui vous conseillera ses coups de coeurs et les meilleurs romans d'hier et d'aujourd'hui.

 

Cette année l'invitée d'honneur est FRED VARGAS, une habituée du Festival!

 

un rendez vous incontournable où peut être je vous rencontrerai au détour d'un stand ou d'une conférence? Qui sait !

 

Alors rendez vous sous le soeil de Frontignan !

 

 

Repost 0
Published by Eskalion
20 juin 2011 1 20 /06 /juin /2011 21:53

Un petit village, planté au milieu des vignes, pas très loin d’un bel étang. Un dernier jour de printemps, juste avant de se jeter dans les bras de l’été. Un jour d’école. Un des derniers avant de conjuguer le mot vacances avec des rires, des flirts, des virées entre copains copine, l’inconscience d’avoir 15 ans et l’avenir pour horizon.

 

Elle avait 13 ans, elle sortait de son collège. Pour une histoire de cœur, le sien à cessé de battre. Tabassée à mort à coups de poings, à coups de pieds, par un frère qui se dresse en justicier du haut de ses 15 ans.

C’était  aujourd’hui, à Florensac, un nom gorgé de soleil, ce soir trempé de tristesse.  C’était à trois battements d’aile de mon village, à quelques kilomètres de mon collège.

 

Je pense à cette famille qui ne comprend pas, je pense au CPE de ce collège que je connais bien et qui doit être détruit par l’impuissance et la peine. Je pense à ce gamin qui a déjà raté sa vie.

 

Je suis moi aussi CPE. Ce soir je me demande à quoi je sers. Ca aurait pu se passer à la sortie de mon collège, et je n’aurai rien pu faire.


Combien faudra-il sacrifier encore de jeunes sur l’autel de cette société qui se veut moderne et civilisée qui exclut et détruit, qui apprend à fermer le poing au lieu d’apprendre à tendre la main, qui ne donne pas aux jeunes les mots pour crier leur douleur, qui ne leur apprends même pas à savoir aimer.

 

Il n’y aura jamais trop d’éducateurs ni d’enseignants pour aider nos jeunes à grandir debout. JAMAIS !

 

C’était aujourd’hui, dans un petit village de campagne.

 

Ce soir je n’ai pas envie de polar, je n’ai même pas envie d’essuyer mes larmes.

 

Bruno

 

Repost 0
Published by Eskalion
19 juin 2011 7 19 /06 /juin /2011 17:03

Pacal GARNIER

    Editions POINT

 

lune captiveLire des polars n’est pas sans risque ! Vous la voyez là ma joue ? Constatez comme elle bien rouge ! C’est Pascal Garnier qui vient de m’administrer une gifle ! Et magistrale qui plus est! Le pire c’est que je ne lui en veux même pas !!

Michel Audiard a dit un jour «  Bienheureux les fêlés, car ils laissent passer la lumière ! ». Pourtant à la lecture de ce livre je me suis tout de même  fort légitimement demandé s’il ne fallait pas colmater de toute urgence les brèches des personnages de ce roman complètement hallucinant !

 

C’est limite même si je ne vais pas dorénavant changer de trottoir lorsque sur ma route, je vais croiser un retraité ! Et s’il est souriant et avenant envers moi, de prendre carrément mes jambes à mon cou !

 

Oh bien sûr je ne manque pas non plus de m’interroger sur l’auteur ! Il a bien fallu lui aussi qu’il laisse passer la lumière pour écrire un roman pareil ! Quant au lecteur que je suis, plonger dans ce roman où l’on tue les chats à coup de pelle, où les balles fusent sans trop savoir sur qui elles sont dirigées,  et en ressortir la mine rayonnante de bonheur, il y a de quoi se demander si ma femme ne ferait pas mieux d’appeler les hommes en blanc !

 

Alors bienvenue à la résidence «  Les Conviviales » ! Une résidence haut standing spécialement conçue pour des retraités, constituée d’une cinquantaine de maisons identiques enfermées dans un espace ultra sécurisé, entouré de grilles et truffé de caméras. Rajoutez-y un club house, un jardinier et une animatrice pour vous proposer des activités et vous avez l’endroit idéal, vous en conviendrez, pour finir de fondre sa vie au soleil !

 

C’est ici que Martial et Odette ont décidé en tout cas de s’installer ! Bon d’accord, pour le moment il n’y a strictement personne dans la résidence. Ils sont les premiers. Leur passe temps consiste à s’imaginer leurs futurs voisins. En attendant ils remplissent leur placard de nourriture, histoire de tenir les deux prochaines guerres mondiales, et vaquent aux occupations de la vie quotidienne.

 

Quand enfin les premiers voisins arrivent, c’est l’effervescence. On les observe de loin  par la fenêtre, puis n’en tenant plus, on va se présenter histoire d’en savoir un peu plus. On sonne à la porte, l’homme s’appelle Maxime, il appelle sa femme, Marlène. La silhouette de jeune fille (…/..) se profila au bout du couloir mais les quelques mètres qu’elle parcourut main tendue jusqu’à l’entrée se chargèrent d’un poids d’années conséquent. Elle était bien svelte et mince, mais sa peau tavelée et sans doute maintes fois liftée lui donnait  l’apparence d’une petite pomme rainette flétrie.

 

Très vite les couples sympathisent. Apéro, excursions, repas chez les uns et les autres. Quoi de plus normal entre voisins ! Oh bien sûr, on ne perd pas les bonnes habitudes de l’homme moderne. Aussitôt chez soi on y va de son petit commentaire sur les amis d’en face ! Des gens normaux quoi ! Oh il y a bien Marlène qui ne cesse de parler de son fils à toutes les sauces, et Odette qui passe son temps à chasser une mouche imaginaire, mais à part ça tout va bien dans ce petit monde policé !  

 

Mais très vite pourtant, l’ennuie s’installe, malgré Nadine l’animatrice, plus douée à se rouler des pétards qu’à trouver des occupations pour les résidants. Et ce n’est pas l’arrivée de Léa, une femme seule, qui va chambouler les choses.

Il y a bien la piscine, mais la trempette ce n’est pas vraiment le truc de Martial. Ce n’était pas à cause de la température de l’eau, simplement nager l’ennuyait. On n’allait jamais nulle part en nageant et il fallait constamment agiter bras et jambes pour ne pas couler. Il n’y avait rien à voir que du bleu, dessus, dessous, c’était con.

 

Nos bons retraités commencent à  être sous pression dans ce vase clos. Le vernis des bonnes manières commence à se fissurer, et l’enfermement à exacerber les émotions.

 

Alors quand près de la résidence s’installent trois caravanes de gitans, une angoisse sourde saisit les habitants du lieu, qui va très vite se transformer en paranoïa aigüe sous l’entremise de M. Flesh le jardinier qui n’aime pas du tout ce genre de voisinage.«  ca n’avait pas l’air de les gêner de vivre sans murs, au vu et au su de tous, en toute impudeur, comme s’ils n’avaient rien à cacher.Ca prouvait bien qu’ils n’étaient pas comme tout le monde ces gens là, comment pouvez t- on se sentir partout chez soi ? Non, ils n’étaient pas normaux. »

 

Pascal Garnier a l’art consommé de croquer certains travers de nos sociétés schizophrènes garnier.p dans ce huis clos grinçant et drôle à la fois, où les angoisses et les peurs des personnages sont proportionnelles au dispositif sécuritaire censé les protéger. Enfermés dans leur bocal déshumanisé et ultrasécurisé, nos sexagénaires vont progressivement bouillir dans le jus de leurs propres névroses et de leurs préjugés jusqu’à un point de non retour.

 

Vous l’avez compris, ce roman est un vrai petit bijou ! un moment d’éclate! Je ne connaissais pas encore Pascal Garnier même si j’en avais beaucoup entendu parler ( je revendique le droit d’être inculte !! ) mais il est clair que j’ai bien l’intention de fondre sur mon libraire pour effectuer un braquage littéraire en bon et due forme ! Car j’en veux encore quitte à me manger cette fois une pelle à tarte !

 

Je ne serai terminer ce billet sans avoir parlé de la préface signé Jean Bernard POUY (encore un qu’il me faut découvrir d’urgence) dont les mots , poignants, témoignent d’une tendresse et d’une  amitié qui perdure au delà de la mort , puisque Pascal Garnier nous a quitté en 2010.

 

«  Il nous manque, bien évidemment, même si l’on continue de trinquer avec lui, de pleurer avec lui, et quelques fois de rire. Même si le soir venu, on fait des clins d’œil à la lune. Même si l’on se les gèle, dans des petits matins passés encore en sa compagnie. »

 

les avis des copains:

 

Claude: link

 

Paul : link

Repost 0
Published by Eskalion - dans Auteurs Français
15 juin 2011 3 15 /06 /juin /2011 12:42

Gianrico CAROFIGLIO

     Editions SEUIL Policier

 

 

Traduction : Nathalie BAUER

 

le silence pour preuveElle a disparu. Cela fait 6 mois maintenant. Volatilisée. Aucune trace, aucun indice. Une fugue ? L’envie d’un possible ailleurs ? Rapt  crapuleux ? Nous sommes en Italie, pays où le crime est organisé. La tentation est grande pour le lecteur d’aller dans cette direction là.

 

C’est parce qu’ils sont désespérés et qu’ils comprennent que l’affaire va être prochainement classée que les parents de Manuela, parviennent à convaincre Guido GUERRIERI, avocat de profession de reprendre le dossier pour voir si la police ne serait pas passée à côté d’un élément capital dans son enquête sur la disparition de leur fille.

 

Touché par leur détresse celui-ci accepte de jouer les apprentis détectives et de reprendre l’affaire à zéro. Le voilà remontant le cours du temps à la recherche des dernières personnes à avoir vu  ou côtoyé Manuela. Son ex petit ami, avec qui la séparation fut particulièrement explosive,  qui aurait pu faire le suspect idéal, mais son alibi le met à l’abri des suspicions ; Nicoletta et Caterina ses amies avec qui Manuela étudiait à Rome, et Anita, celle qui est la dernière à l’avoir vue vivante, en la déposant à la gare.

 

« le silence pour preuve » marque ma toute première rencontre avec  Gianrico Carofiglio, un auteur italien que je n’avais pas encore eu l’occasion de découvrir jusqu’ici. 

 

Voilà le type de roman policier ( pour un peu le terme même de « policier » serait un peu excessif) indispensable au genre que nous apprécions tant. Car il nous prouve qu’il possible de raconter une histoire sans pour autant devoir se vautrer dans l’hémoglobine, la poudre à canon et la violence à outrance.

 

C’est un roman épuré, profondément humain que nous offre Gianrico CAROFIGLIO . Un roman qui parle d’une histoire simple, banale,  et elle nous est comptée sans artifice, très sobrement. Pas de rebondissement, pas de spectaculaire, de dénouement à couper le souffle. Et ce qui en donne toute sa puissance.

 

L’avocat avance dans cette histoire avec une certaine langueur, à la manière d’une promenade nocturne dans les rues de la ville comme il aime à faire parfois.  Il observe, à l’écoute de ce qui l’entoure, en particulier de ces jeunes qu’il interroge et lui délivrent une partition sans fausse note. Et là, devant cette façade sociale si lisse le rideau des apparences commence à bouger  fébrilement, soulevé  par le souffle de curiosité de  cet avocat.

 

Ce n’est pas tant dans la trame de ce roman que réside à mes yeux l’intérêt de celui-ci que gianrico_carofiglio.jpgdans la complexité insoupçonnée de cet avocat, parcouru par des tourments intérieurs,  qui aime à poser un instant son existence sur la table d’un bar homo pour s’enivrer d’alcool  et retrouver Nadia la propriétaire du lieu, ancienne actrice porno, ancienne call girl qu’il avait un jour défendue,  qui écoute mais pose peu de questions.

 

Et cela va bien à cet avocat ami des livres, pour qui la relation à l’autre n’est pas aussi simple et qui préfère se confier à son sac de frappe quand il enfile des gants de boxe pour se vider l’esprit. Mister Sac est son ami et confident.

 

Un homme à l’âme mélancolique, un peu fatigué , un funambule qui  marche  en équilibre sur  le fil de la vie, et qui navigue à la frontière toujours floue entre le mal et le bien, l’innocence et la culpabilité, à la recherche de cette vérité qu’on veut lui cacher mais dont il devine la présence toute proche.

 

Paradoxalement, on ressort apaisé de ce roman et c’est délicatement que le lecteur referme son livre, la pensée tout à ce personnage et cette histoire simple et cruelle.  

Repost 0
Published by Eskalion - dans Auteurs Italiens
11 juin 2011 6 11 /06 /juin /2011 10:18

JOHAN THEORIN

Editions ALBIN MICHEL

 

traduction Rémi CASSAIGNE

 

le sang des pierresEst- il encore possible de douter un seul instant que la poésie ne puisse pas avoir sa place dans un roman policier ? Si certains s’interrogent encore, je les invite alors à lire les romans de Johan THEORIN pour s’en convaincre.

 

Les œuvres de cet auteur nordique ressemblent à des aquarelles littéraires, où les personnages et les paysages sont esquissés d’une plume de mots au trait léger, qui glisse et se confond  sur la lisière des pages .

 

Car c’est bien là la force de cet auteur. Son écriture vous enveloppe comme une brume venue du large, vous fait lâcher subrepticement  vos repères, vous pousse,  vous transporte délicatement jusqu’au milieu des terres d’ Öland.

 

 Et là, il vous semble que la brise qui parcourt la lande vous murmure des choses à l’oreille, vous parles de  secrets longtemps enfuis dans les souvenirs des habitants de cette îles.

 

A la fin du roman, peut être ressentirez vous alors comme un doux  flottement, un léger engourdissement. Une impression  floue que quelque chose s’est imprégné dans votre esprit au fil des pages.

 

Peut être même aurez vous la vague impression d’avoir aperçu un instant  des ombres furtives, d’avoir entendu des bruissements, des chuchotements faire écho au vent.

 

oland.jpg«  Le sang des pierres » est le troisième opus de l’œuvre de Johan THEORIN, qui prend une nouvelle fois pour cadre la petite île d’Öland. Une île qui peu à peu sort de sa torpeur hivernale pour s’enivrer des premiers embruns printaniers, et où la lumière ramène à la vie et à la conscience des choses.    

 

C’est ici que vit Gerlof. Un vieux, enraciné sur son cailloux et qui, oublié de dieu, décide de quitter son institution de retraite pour revenir vivre chez lui. A l’abri des regards, ses mains osent enfin courir sur la couverture des carnets intimes de sa femme défunte restés depuis sa mort sur une étagère. Souvenirs d’une présence dont il ne reste plus que les mots.

 

svedsko-oland-01.jpgMais les beaux jours amènent  aussi avec eux de nouveaux voisins à Gerlof.  Vandela et son mari. Elle, picore les antidépresseurs  tout en communiant avec cette terre où courent encore le souvenir du combat entre les elfes et les trolls. Lui drapé dans son égo, conceptualise des recettes de cuisine qu’il édite ensuite pour le plus grand profit de sa propre vanité.

 

Il y a aussi Peter revenu avec sa jeune fille Nilla qui souffre d’un mal étrange qui l’oblige à des séjours à l’hôpital, et son fils Jesper. A cela s’ajoute pour Peter, un père âgé  vivant encore sur l’île, qui en son temps avait fait fortune dans la littérature pornographique.

 

Dans une écriture sobre et légère, Johan THEORIN nous narre une histoire qui progresse au rythme de la fonte des neiges. Une histoire où les souvenirs des hommes se mêlent à ceux que porte cette terre baltique, forgée dans le sang et les légendes, dans la violence des hommes et  celle des éléments. Une histoire qui mêle les sangs et lie les générations.

 

Et de cette rencontre entre le passé et présent,  le réel et l’imaginaire, surgit le feu purificateur, celui de la nuit de Walpurgis qui marque la fin de l’hiver, mais où les fantômes viennent aussi  demander des comptes aux vivants.

johan theorin

Johan THEORIN nous offre un roman d’atmosphère, d’émotions et de sensations,  où tout prend son importance, du vent qui court dans les herbes, aux murmures des elfes. Au fil des pages il alourdit cette atmosphère pour la rendre plus oppressante, plus étouffante à mesure que refait surface le sang séché du passé.

 

Ce troisième roman confirme toute l’originalité de cet auteur qui continue à construire une œuvre singulière  à laquelle j’adhère totalement.

Repost 0
Published by Eskalion - dans Auteurs suédois
6 juin 2011 1 06 /06 /juin /2011 20:53

 

Il fallait bien qu'un jour je me jette à l'eau ! Alors je m'y suis jeté ( avec élan et sans canard s'il vous plaît ) pour ma première interwiew!

 

Et c'est Nicolas SKER , auteur du roman " LE PREMIER CRANE "   qui a bien voulu jouer les cobayes pour ma première expérimentation journalistique ! Alors rien que pour cela permettez que je remercie cet auteur inconscient ou courageux  pour sa gentillesse et sa disponibilité!

 

le premier crâneQuel a été ton cheminement littéraire, celui  qui t’a conduit un jour à prendre la plume pour  écrire un roman ?


L’envie de raconter des histoires. Je pense que c’est avec la musique, le point commun à tous les hommes depuis toujours et que ça le restera jusqu’à la fin. Pourquoi ? Parce que raconter une histoire, c’est créer de l’immortalité. Ca existe quelque part là en toi et ailleurs et ça n’a aucune limite temporelle, géographique et surtout émotionnelle.

 

Cela a-t-il était difficile pour toi de te faire éditer à l’occasion de ce premier roman ?


J’en ai écrit deux autres avant qui ont tous les deux été refusés. Cela fait donc 10 ans que j’écris. Pour le Premier Crâne, l’histoire a été pleine de rebondissements. Un premier petit éditeur l’a repéré. Il a aimé le concept de l’histoire. Mais à la fin du premier entretien, au cours duquel il a passé une heure à me dire tout ce qui n’allait pas, j’ai dû lui demander ce qui lui avait plu. Il m’a répondu qu’on en reparlerait quand j’aurais amélioré le manuscrit. On a travaillé pendant un an. C’était prêt à sortir….et puis il a déposé le bilan. Mais comme ce monsieur était un homme très bien,  il m’a dit « Ton bouquin mérite un plus gros éditeur que moi, je vais t’aider ». Il m’a donné quelques conseils pour bien le présenter à de grandes maisons et Michel Lafon a dit oui.

 

«  Premier crâne » est donc ton premier roman ? Comment t’es venu l’idée de cette histoire ?


Par une peur. On nous dit toujours que l’univers a commencé avec le Big Bang. Mais avant il y avait quoi ? Personne au monde ne sait répondre.  Je ne supportais pas cet abysse d’inconnu. L’idée du premier crâne est donc née de cette obsession : et si un jour on trouvait la réponse à cette énigme sous nos pieds et non pas dans le ciel ?

 

Comment vis t- on le jour J quand son 1er roman sort enfin chez les libraires ? Raconte-nous un peu cette journée si spéciale pour un jeune auteur ?

 

En fait le meilleur moment, c’est quand un éditeur te dit oui. Pour le coup, ça ressemble au big bang. Tout l’univers que tu as crée pendant toutes ces années a le droit d’exister. C’est une satisfaction immense. Tu as envie de remercier tout le monde dans la rue. Mais le jour de la sortie, en fait, il ne se passe rien. Tu es chez toi et tu sais juste que le livre est en rayon. Evidemment tu vas te balader incognito et tu te demandes pourquoi les gens ne dont pas déjà la queue devant les magasins pour se l’arracher ;-). Pourquoi cette personne passe devant ton livre sans jeter dessus, se ruer à la caisse et rentrer chez elle pour lire en oubliant femme et enfants.

 

De quelles influences littéraires te revendiques-tu ?


« De la littérature des séries TV américaines. » pour le rythme, le mystère et les cliffanghers. Des biographies et essais scientifiques pour le fond.

 

A  la lecture de ton roman  il semble que celui-ci soit resté très longtemps en gestation, qu’il ait bouillonné dans ton esprit et que lorsque tu as enfin pris la plume, c’est un flot de mots qui a jailli sur les pages dans un torrent d’idées furieuses. Est-ce cela qui donne cette impression de vitesse effrénée à ton livre ?


Non, ça ne vient pas de là. La mise en place a été très longue aussi. Et rien ne s’est fait facilement. Le roman a été écrit, réécrit, démontés, remontés à plusieurs reprises. Non, le rythme vient d’une vraie volonté. Je déteste les livres ou les films qui te promettent une super histoire pleine de mystère et qui te baratinent avec les goûts culinaires du héros, sa relation avec son garagiste, son enfance malheureuse et son mal de vivre. Je veux que dans chaque page on parle de la promesse originelle du roman. Qu’à chaque page on soit tendu vers le mystère, la résolution d’énigme. Qu’à chaque page on prenne du plaisir et qu’on ne se dise pas : je dois me taper ce chapitre de blabla et après ça redeviendra bien.

 

Pourtant tu dois avoir pas mal de lecteurs cardiaques ! tu n’as pas peur d’en perdre en route avec un rythme pareil ? 

 

Comme pour les jeux vidéo, je songerai à mettre un avertissement pour les épileptiques la prochaine fois.

 

 

Tu travailles dans le milieu télévisuel me semble t’il. En quoi ton activité professionnelle a pu influencer  ou apporter  quelque chose à ton écriture ?


Dans mon métier, on passe son temps à ne chercher qu’une chose « tout faire pour éviter le zapping ». Je pense que mon écriture est imprégnée de cette volonté.

 

Explique t’elle aussi par exemple le fait que tu ais privilégié  davantage l’action à l’épaisseur psychologique de tes personnages ?


Tu mets le doigt sur la plus grande difficulté du thriller selon moi. Faire exister des personnages quand l’intrigue est si forte. Dans ce genre de roman, les personnages sont dans une urgence et l’histoire a tendance à les écraser. Il est donc très difficile de prendre du temps pour leur donner une épaisseur psychologique totalement satisfaisante. La plupart des auteurs font le choix de la caricature. J’ai essayé de ne pas y céder. Pour l’anecdote, le livre faisait 300 pages de plus au départ, dont la plupart développait la complexité de Marcus, Evannah et surtout de Henri (qui avait un rôle bien plus ambiguë et déroutant). Mais le tempo n’était pas bon. Et puis sache que pour un premier roman (surtout thriller), un éditeur te demande généralement de ne pas dépasser les 300 pages pour ne pas effrayer les lecteurs. Je m’y prendrai autrement pour le prochain.

 

 

AA

 

 

 

Ton roman prend le monde comme terrain de jeu et flirt parfois avec le fantastique ! Un trait de caractère des jeunes auteurs de thriller français que de ne pas avoir froid aux yeux ?

Ce n’est pas vraiment du fantastique. Plus de la fiction basée sur de la science. Je n’aime pas le fantastique gratuit parce que le lecteur ne peut jamais se dire « ça, ce n’est pas possible donc la solution doit être ailleurs ». Le fantastique en soi autorise trop de fantaisie et de facilité.  

 

Justement quel regard porte tu sur le thriller français ? Penses tu qu’il y ait une french touch en la matière, et si oui en quoi ?


Je pense que le principal défaut des thrillers américains, c’est de nous coller des pages entières de scènes d’action. Il me semble que le thriller français prend plus en considération la finesse des personnages et la densité de l’intrigue.  

 

Immanquablement, à te lire, on ne peut s’empêcher e repenser à Dan Brown. Outre son succès en termes de vente, celui-ci avait aussi défrayé la chronique avec ses théories historiques fumeuses qu’il présentait comme fondées et qui ont fait long feux sous les fourches caudines des historiens. Ne crains tu pas de faire l’objet du même type de suspicion du fait de ce précédent ?


Dan Brown devrait être remerciée par tous les auteurs de thriller. On aime ou pas, il a relancé le marché comme jamais. Ensuite, j’ai passé 2 ans à faire des recherches historiques et scientifiques avec l’obsession de tout vérifier pour que le lecteur puisse se dire « je lis et j’apprends vraiment un truc que j’ignorais ». La bibliographie à la fin du roman est la preuve de ce souci. Allez-y, je vous attends !

 

A la fin de ton roman tu indiques  d’ailleurs des sources bibliographiques importantes. Parmi ces sources se trouvent un ouvrage des frères Bogdanov. Bien connus dans l’univers télévisuel, ils le sont tout autant dans le milieu scientifique dans lequel ils sont passablement décriés pour leurs travaux jugés approximatifs. Là aussi, celui ne risque t’il pas de relativiser la qualité de ton travail de recherche ? N’y avait-il pas meilleur spécialiste pour parler du Bing Bang ?


Je suis bien au courant des réserves qui entourent les écrits des frères Bogdanov mais leur livre n’a pas été une source scientifique. Il a été pour moi une source d’inspiration. Les Bogdanov ont ce talent d’oser dire « Et si ? ». Bref d’ouvrir la pensée scientifique à tous les possibles. Ils fonctionnent comme des excitants de la pensée créatrice.

 

La fin de ton roman est surprenante !  Penses tu que l’homme est définitivement prisonnier de ses croyances ?


Oui. Dans l’esprit de l’athéisme, André Comte-Sponville écrit que chez l’homme le désir de croyance est supérieur à celui de liberté. C’est parfait.

 

As-tu déjà l’idée de ton prochain roman ? Peut être y travailles tu déjà  dessus ? Tu peux nous en dire quelques mots ?


Oui. J’y travaille en ce moment même. Pas encore.

 

Quel est le dernier roman que tu aies lu ?


Jeanne d’Arc, le Stratagème.

 

Nicolas SKER, en un livre, un film, une musique ( ou album) ce serait?


Le Nom de la Rose.

 


Repost 0
Published by Eskalion
4 juin 2011 6 04 /06 /juin /2011 15:00

Vos nouveautés en poche pour le mois de juin ! de quoi provisionner pour l'été qui arrive !

 

 

EDITIONS POINTS

 

la-nuit-du-tomahawk1.jpg

 

' La nuit du Tomahawk' de Michael KORYTA le 03/06

 

On ne choisit pas son père : celui de Frank Temple est un héros du Vietnam doublé d’un tueur à gages. Arrêté sur dénonciation et livré au FBI, il se suicide sans rien avouer. Sale coup pour le FBI qui veut coincer Devin Matteson, son complice. Les fédéraux font croire à Frank que cet homme a livré son père. Frank, ivre de rage, échappe à leur contrôle…

 

le-marchand-de-sable-va-passer.jpg

 

" Le marchand de sable va passer" d' Andrew PYPER le 03/06

 

Croyez-le ou non : le succès, la gloire et l'argent ont bousillé ma vie. J'étais dépressif, je ne demandais rien à personne, mais il a fallu que je devienne un auteur célèbre. Ce thriller, inspiré par la disparition d'une collègue de mon atelier d'écriture, envahit ma vie : les morts s'accumulent, on me suspecte, et moi-même je me demande… Le Marchand de sable, si vraiment il existe, est sur le point de passer.

 

le-murmure-des-morts.jpg

 

" Les murmures des morts" de Simon BECKETT le 09/06

 

La tombe est fleurie, la messe est dite et la victime enterrée. Mais qui a placé cet inconnu dans le cercueil de Willis Dexter ? Et surtout, qui a rempli le cadavre d’aiguilles en vue d’empoisonner quiconque exhumerait le corps ? Knoxville, inquiétante et macabre ville du Tennessee, prend des allures de cimetière géant quand l’assassin joue au croque-mort.

 

le-predateur.jpg

 

" Le prédateur" de C.J BOX le 16/06

 

Joe Pickett n’en croit pas ses yeux : le cadavre a été dépecé comme un cerf, un jeton de poker posé à côté de lui. C’est le troisième meurtre depuis l’ouverture de la chasse. Qui peut bien prendre pour cibles les chasseurs du Wyoming ? Les écologistes ? Les Indiens ? Autour de Pickett, shérif, procureur et FBI traquent un prédateur insaisissable.

 

keller-en-cavale.jpg

 

" Keller en cavale" de Lawrence BLOCK le 16/06

 

Des centaines de timbres et presque autant de cadavres à son actif : Keller, tueur à gages et philatéliste passionné, peut être fier de lui. L’heure de la retraite a sonné, mais voici une mission, la dernière, pour finir en beauté. C’est un piège. Keller est accusé de meurtre, lui qui pour une fois n’a pas tué. La retraite se paie au prix fort…

 

1280-ames.jpg

 

" 1280 âmes" de Jean Bernard POUY le 16/06

 

1280 âmes est un roman culte, le millième de la série noire. Cinq personnages ont disparu de la traduction française : lesquels et pourquoi ? Une énigme littéraire fascinante pour tout bibliophile qui se respecte. Pierre de Gondol, heureux propriétaire de la plus petite librairie de Paris, doit enquêter. La recherche de ces disparus de papier l’entraînera beaucoup plus loin qu’il ne le pensait…

 

Editions POINT DEUX

 

les-visages.jpg

 

La plus grande œuvre d’art jamais créée dort dans les cartons d’un appartement miteux. Ethan Muller, un galeriste new-yorkais, décide aussitôt d’exposer ces étranges tableaux, qui mêlent à un décor torturé d’innocents portraits d’enfants. Le succès est immédiat, le monde crie au génie. Mais un policier à la retraite croit reconnaître certains visages : ceux d’enfants victimes de meurtres irrésolus…

 

ce roman fait partie d'une nouvelle collection dans un nouveau format qui avait été présenté sur PASSION POLAR ici : Quand le livre fait sa révolution....

 

 

Editions FOLIO POLICIER

 

Papillon-de-nuit.jpg

 

" Papillon de nuit" de James SALLIS le 16/06

 

Une petite fille prématurée, abandonnée par sa mère droguée, se meurt dans sa couveuse. Qui pourrait rester insensible à une telle tragédie? Lew Griffin a beau avoir renoncé à son métier de privé pour se consacrer à l’écriture, il se doit de partir à la recherche d’Alouette pour la ramener auprès de son bébé.


Des quartiers les plus sordides de la Nouvelle-Orléans au Sud profond et rural, là où l’espoir n’existe plus, son enquête va l’entraîner dans un passé qu’il s’était pourtant efforcé de fuir, d’oublier et auquel il va maintenant devoir faire face...

 

Sabot-diable.jpg

 

" Le sabot du diable " de Kem NUNN le 16/06

 

Heart Attacks, c’est LA vague. Tous en rêvent. Très peu, dit-on, l’ont vue. Personne ne l’a surfée.


Quand un prestigieux magazine propose à Jack Fletcher de photographier Drew Harmon, une légende du surf, à Heart Attacks, il ne peut qu’accepter. Mais le spot est inaccessible, au fin fond d’une réserve indienne où règnent la violence, la drogue et les vieilles légendes tribales, dans un mystérieux endroit du nom de Devil’s Hoof, infesté de requins.

 

Cette quête de la vague mythique va entraîner Fletcher et ses compagnons dans une aventure où la nature sauvage n’est pas le plus grand des dangers qu’ils devront affronter...

 

Sur-la-mauvaise-pente.jpg

 

" Sur la mauvaise pente" de Graham HURLEY le 16/06

 

Le corps d’un homme nu, ligoté aux rails, déchiqueté par un train, a été retrouvé dans un tunnel près de Portsmouth. Qui est cet homme? Qu’a-t-il fait pour mériter une mort aussi épouvantable?


Appelé sur les lieux du crime, l’inspecteur Faraday doit répondre à ces questions. En épluchant, à sa demande, la liste des personnes disparues, Paul Winter identifie un singulier activiste politique. Est-ce la victime? Et si non, où est passé cet homme qui semble lié au caïd local, Bazza Mackenzie? Winter est bien décidé à le découvrir.


De fausses pistes en morts suspectes, l’inspecteur Faraday se retrouve entraîné dans une double enquête qui ne lui laisse plus guère le loisir d’observer les oiseaux...

 

Editions L'ARCHIPEL

collection Archipoche

 

la-voix-des-oublies.gif

 

" La voix des oubliés" de Jonathon KING le 01/06

 

En 1923, alors qu'ils participent à la construction de la première route reliant Tampa à Miami, tracée à travers les Everglades, région marécageuse de Floride infestée de moustiques et d'alligators, Cyrus Mayes et ses deux fils disparaissent sans laisser de trace, et, surtout, sans que quiconque s'en préoccupe.Quelque 80 ans plus tard, l'un de leurs descendants découvre dans la maison familiale une série de lettres datant de cette époque.


En entendant la voix de ces oubliés, il acquiert la conviction qu'ils ont été assassinés.Il décide alors de faire appel à Max Freeman, ancien flic de Philadelphie qui, depuis une bavure, vit en quasi-ermite dans cette contrée sauvage, et souvent hostile... Et, dès qu'il commence à remuer le passé, Freeman dérange : il est certains secrets que les puissants préfèrent laisser dormir sous les eaux troubles de la mangrove.

 

Editions ALIRE poche

 

treize-nouvelles.jpg


" Les prix ARTHUR ELLIS " présenté par Peter SELLERS le 17/06

treizes nouvelles

 

onze-nouvelles.jpg


"Les prix ARTHUR ELLIS " présenté par Peter SELLERS le 17/06

onze nouvelles

 

Editions RIVAGES poche

 

je-cherchais-une-rue.jpg

 

" Je cherchais une rue " de Charles WILLEFORD le 01/06

 

C'est l'histoire d'un enfant, orphelin de père, qui vit dans une grande maison à Topanga Canyon, entre sa grand-mère, sa mère et son oncle. Sans être riche, la famille jouit d'une certaine aisance.

 

Cet enfant c'est Charles Willeford. Il est heureux, mais les nuages ne tardent pas à s'amonceler : sa mère est emportée par la tuberculose et sa grand-mère est privée d'emploi par la Grande Dépression.

 

Sans ressources, le jeune homme part sur les routes, à l'instar de milliers de garçons de son âge. Commence alors pour lui une vie d'errance, sur fond de voies ferrées, de cafés, de bordels et de soupes populaires.

 

derniers-retranchements.jpg

 

" Derniers retranchements" d'Hervé LE CORRE le 01/06

 

Des femmes incomprises, des adolescents en révolte, des couples qui se déchirent et d'autres qui vivent leurs derniers jours, des parents au bout du rouleau, des ouvriers licenciés. Tous ont été poussés dans leurs derniers retranchements par la vie et "lorsqu'on ne peut plus rêver, quelque chose dans l'esprit des hommes se bloque ou s'éteint, et ne subsiste plus alors qu'une rage aveugle et mélancolique".

 

Ces tranches de vie pourraient n'être que des faits divers. Transcendées par le style de Le Corre, elles sont intenses, belles et poignantes. Profondément humaines.

 

Hervé Le Corre est le quadruple lauréat du Grand Prix de littérature policière, du Prix Mystère de la critique, du Grand Prix de Beaune et du Prix Nouvel Obs-Bibliobs.

 

voleurs-a-la-douzaine.jpg

 

" Voleurs à la douzaine" de Donald WESTLAKE le 08/06

 

Soit on connaît déjà John Dortmunder, et on sait qu'avec lui le cambriolage relève d'une alchimie particulière (défis pharaoniques, plans rocambolesques, équipiers improbables, résultats grandioses), soit on ne le connaît pas encore, et ces onze nouvelles seront une parfaite introduction à "l'esprit Dortmunder".

 

Derrière Dortmunder, il y a le génial Donald Westlake, son sens du rythme et son incroyable imagination. Avec en prime, une surprise finale : un voleur peut en cacher un autre...

 

comment-voler-une-banque.jpg

 

" Comment voler une banque " de Donald WESTLAKE le 08/06

 

Et dire que John Dortmunder en est réduit à faire du porte à porte pour vendre des encyclopédies ! Du gagne-petit pour un cambrioleur habitué aux gros coups.

 

Heureusement, Victor, ancien agent du FBI et neveu d'Andy Kelp, a une idée géniale : un vol de banque. Attention, pas un braquage avec des menaces, des coups de feu et toutes ces choses déplaisantes. Non, l'idée c'est vraiment d'embarquer la banque, puisqu'elle est provisoirement installée dans un mobile home en attendant la réfection du bâtiment qui l'abrite.

 

Un mobile home, comme son nom l'indique, est fait pour être déplacé. Avec un camion et un bon chauffeur, l'affaire devrait marcher... comme sur des roulettes.

 

breakout.jpg

 

" Breakout " de Richard STARK le 08/06

 

Parker n'aurait pas dû déléguer le recrutement d'un de ses hommes.

 

Un certain Bruhl, engagé comme manutentionnaire pour cambrioler un entrepôt, désobéit aux consignes et déclenche le système d'alarme. Quelques minutes plus tard, la police est sur les lieux et Parker est incarcéré.

Pas pour longtemps : avec le concours d'un de ses compagnons de détention et l'aide extérieure de son vieux complice Ed Mackey, il organise une évasion dans les règles de l'art.

 

Or cette aide a un prix. Il s'agit de monter un coup. Mais Parker ne le sent pas...

 

Editions LE LIVRE DE POCHE

 

le livre sans nom

 

" Le livre sans nom" de Anonyme le 01/06

 

Santa Mondega, une ville d’Amérique du Sud oubliée du reste du monde, où sommeillent de terribles secrets…

 
Un mystérieux tueur en série, qui assassine ceux qui ont eu la malchance de lire un énigmatique livre sans nom…


La seule victime encore vivante du tueur, qui, après cinq ans de coma, se réveille, amnésique…

 

le chuchoteur

 

" Le chuchoteur" de Donato CARRISI le 01/06

 

Cinq petites filles ont disparu.
Cinq petites fosses ont été creusées dans la clairière.
Au fond de chacune, un petit bras, le gauche.

Depuis qu’ils enquêtent sur les rapts des fillettes, le criminologue Goran Gavila et son équipe d’agents spéciaux ont l’impression d’être manipulés. Chaque découverte macabre, chaque indice les mènent à des assassins différents.

 

La découverte d’un sixième bras, dans la clairière, appartenant à une victime inconnue, les convainc d’appeler en renfort Mila Vasquez, experte dans les affaires d’enlèvement. Dans le huis clos d’un appartement spartiate converti en QG, Gavila et ses agents vont échafauder une théorie à laquelle nul ne veut croire : tous les meurtres sont liés, le vrai coupable est ailleurs. Quand on tue des enfants, Dieu se tait, et le diable murmure…

 

meurtre à l'assemblée nationale

 

" Meurtre à l'Assemblée" de Jean Louis DEBRES le 08/06

 

À l’occasion d’importants travaux destinés à moderniser l’hémicycle du Palais Bourbon et ses dépendances, les ouvriers chargés des opérations de terrassement tombent sur des squelettes admirablement bien conservés.


Ces morts sont-ils, si l’on ose dire, une survivance d’événements tragiques du type révolutionnaire, ou bien, plus récents, leur présence est-elle d’origine criminelle ?
La présidence de l’Assemblée ordonne une enquête…

 

contre-attaque.jpg

 

" Contre-attaque " de Jack HIGGINS

 

Pour Sean Dillon, ancien tueur de l'IRA, et Billy Slater, le gangster de l'East End, tout commence par un contrôle de passeport à l'aéroport d'Heathrow : ils arrêtent Caspar Rachid, un Bédouin élevé en Angleterre qu'ils connaissent bien. L'homme est victime d'un chantage d'al-Qaida, qui a enlevé sa petite-fille pour la marier de force à l'un des cerveaux d'une organisation terroriste. En se préparant à aller sauver Sara en Irak, Dillon est loin de se douter qu'il met en branle toute une chaîne d'événements à l'issue fatale...

 

une-vengeance-au-gout-amer.jpg

 

" une vengeance au goût amer" d' Ann RULE

 

Mike et Deborah ont tout pour être heureux. Ce jeune couple de médecins a trois enfants, habite dans une banlieue cossue. Mais leur bonheur s'effrite. Mike souffre de maux de tête dont nul ne connaît la cause. Leur maison est incendiée et deux des enfants meurent. La police cherche un début de piste.

 

le-destin-des-malou.jpg

 

" Le destin des Malou " de SIMENON

 

maigret-sur-la-rivera.jpg

 

" Maigret sur la Riviera" de SIMENON

 

Liberty Bar : Maigret arrive à Antibes et rencontre l'inspecteur Boutigues. Il est amené à enquêter sur la mort d'un certain Brown, assassiné au cap d'Antibes. Maigret voyage : Maigret mène l'enquête à l'hôtel George V où une comtesse est découverte gémissante


 

Editions FLEUVE NOIR ( poche)

 

fait-moi-des-choses.jpg

 

" Fait moi des choses" de San ANTONIO le 23/06

 

Allons, sois gentille, fais-moi des choses. Des choses de la vie. Des choses du vit. Des choses du vice. Des choses qui te font perdre l'usage de la parole. Des choses avec les doigts. Des choses avec le reste. Des choses à la Camille-cinq-sens. Oublie un instant ton existence merdique. Entre avec Bérurier dans la ronde. Dépose ta pudeur et ton slip au vestiaire. Et pénètre dans ce livre. Tu n'y auras pas froid : il est climatisé. Allez, viens ! Viens ! Viens ! Viens et, je t'en supplie, fais-moi des choses. Je t'en ferai aussi, salope !

 

votez-berrurier.jpg

 

" Votez Berurier!" de San ANTONIO le 23/06

 

Par autorisations spéciales du Préfet de Seine-et-Eure et du garde champêtre de Bellecombe, nous reproduisons fidèlement la plus étrange affiche électorale jamais placardée : Bellecombais, Bellecombaises !
On n'est pas ce que vous croyez !


La preuve, c'est que moi, Bérurier Alexandre-Benoît, inspecteur principal, je lance un défi à l'assassin de Bellecombe en me présentant à vos suffrages ! S'il veut m'empêcher de candider, qu'il y vienne !
La politique je m'ai toujours assis dessus, et sans coussins ! C'est pourquoi je me présente sous un parti nouveau dont moi et l'ex-adjudant Paul Morbleut, mon adjoint, on est les fondateurs et les membres virils : le P.A.F. (Parti Amélioré Français).


Ce soir, dans la salle des réunions, on vous définira notre programme.
Venez nombreux, l'assassin y compris ! Et surtout :
Votez BERURIER !!!

 

Editions 10/18

 

collection Grands Détectives

 

rosa.jpg

 

" Rosa" de Jonathan RABB le 01/06

 

Tandis que s'achève dans le sang la révolte spartakiste, un tueur en série continue de terroriser les rues de Berlin. Pour le commissaire Hoffner la découverte d'une cinquième victime n'a rien d'ordinaire. Son nom : Rosa Luxemburg. Même mode opératoire, même rituel macabre. L'ombre d'une piste se dessine, mais plus l'évidence s'impose, plus l'ombre devient menaçante...

 

le-regne-du-chaos.jpg

 

" Le règne du chaos" de Paul DOHERTY le 16/06

 

Mars 1312. Menacé par une invasion écossaise, le royaume d'Angleterre tremble aussi de l'intérieur sous la fronde des Grands Barons. Chaque jour, le pouvoir se délite, forçant la reine à trouver refuge dans un prieuré fortifié. Tandis que succombe Gaveston, le favori du roi, Mathilde de Westminster doit agir avant qu'Edouard II ne perde tout contrôle sur le trône.

 

avis-de-tempetes-sur-Cordouan.jpg

 

" Avis de tempête sur Cordouan " de Jean Pierre ALAUX le 16/06

 

Au lendemain du décès de Georges Pompidou, la mort s'invite à Cordouan. Le fils d'un des gardiens du célèbre phare que Séraphin Cantarel est venu expertiser est découvert noyé au pied d'un carrelet. Sa fiancée, quant à elle, demeure introuvable. Tandis qu'en mer le ciel se fait de plus en plus incertain, sur la côte, une chose est sûre : la tempête qui se prépare ne laissera pas la Gironde indemne...

 

collection Policier

 

el-sid.jpg

 

" El Sid" de Chris HASLAM le 16/06

 

Sydney, dit El Sid, ancien des Brigades internationales, a une idée fixe : retourner dans les Pyrénées récupérer un trésor subtilisé à l'armée en 36. Accompagné de deux jeunes ex-taulards, qui ne pensent qu'à se faire coucher sur son testament, la chasse est lancée. Seulement, El Sid ne leur a pas tout dit, et une autre raison d'entreprendre ce voyage va vite se dessiner...


Editions POCKETT

 

silence-radioo.jpg

 

" Silence radio" de Robert ROTENBERG le 09/06

 

Les mains couvertes de sang, Kevin Brace, le plus célèbre animateur de radio du Canada, accueille le livreur de journaux sur le pas de sa porte en bredouillant : « Je l'ai tuée ». Mais, après la découverte du cadavre de sa compagne par la police, il s'enferme dans un mutisme que ni son avocate, ni le procureur, ni les deux policiers chargés du dossier ne comprennent. D'autant que ceux qui, au contraire de Brace, acceptent de parler, ne semblent pas dire toute la vérité...

 

l-issue.jpg

 

" L'issue" d'Olen STEINHAUER le 09/06

 

Quelque chose ne tourne pas rond au sein du Tourisme. Milo Weaver connaît pourtant ce département secret de la CIA mieux que personne. Qu'un agent ukrainien, renseigné par les Chinois, révèle l'existence d'une taupe au sein du service, passe encore. Mais qu'on ordonne à Milo d'assassiner sans raison apparente une jeune Moldave de quinze ans, c'en est trop pour le vétéran des actions de terrain. Toutefois, comment doit-il réagir pour ne pas mettre en danger sa famille : rentrer dans le rang, jeter l'éponge ou faire le ménage ?

 


lux-tenebrae.jpg

 

" Lux tenebrae " d'Eric GIACOMETTI et Jacques RAVENNE le 09/06

 

Été 2010. Le commissaire franc-maçon Antoine Marcas est plongé dans un profond coma, après une blessure par balle. À son réveil, il ne se souvient de rien, hormis des cauchemars, de ce tunnel sans fin. Une Expérience de Mort Imminente...

 

Lancé sur la piste de son agresseur, traqué par des fanatiques religieux, le frère Marcas remonte aux origines des rites d'initiation égyptiens. Pour comprendre, il va devoir à nouveau franchir les portes de la mort...

 

potens.jpg

 

" Potens" d'Ingrid desjours le 09/06

 

Club de surdoués ou rassemblement de détraqués ? La frontière paraît bien fine pour Garance Hermosa. La psycho-criminologue a infiltré Potens, une confrérie de génies, pour résoudre un crime. Celui de Charlotte, membre du cercle, ébouillantée puis poignardée à mort.
Mais Garance joue un jeu dangereux. Ces hauts QI excellent dans l'art de la manipulation, de l'intimidation et du chantage. Et la jeune femme garde en elle certains souvenirs douloureux qui pourraient bien la faire couler à pic. Car au club Potens, l'intelligence est plus affûtée qu'une lame de couteau.

 

proies.jpg

 

" Proies" de Mo HAYDER le 09/06

 

Alors qu'elle dépose ses courses dans le coffre de sa voiture, une femme est jetée au sol par un individu qui prend la fuite à bord du véhicule. Selon la police, pour qui il ne s'agit que d'un banal fait divers, l'agresseur ne s'est sans doute pas rendu compte de la présence d'une fillette sur la banquette arrière.

 

Mais le scénario s'assombrit : l'enfant reste introuvable et une deuxième petite fille disparaît dans les mêmes circonstances. Le ravisseur ne tarde pas à se mettre en contact avec la police... À nouveau, le commissaire Jack Caffery et le sergent Flea Marley vont plonger dans l'horreur à l'état pur.

 

tigres-de-guerre.jpg

 

" Tigres de guerre" de David GIBBINS le 09/06

 

Réduits en esclavage à la suite de la défaite de Carrhae, Lucinius et une partie de la XVe légion sont parvenus à s'enfuir. Un périple de plus de trente ans a conduit une poignée de survivants aux limites de ce qui fut l'empire d'Alexandre.

 

Lucinius veut revoir Rome et son fils. Les autres rêvent des richesses du tombeau de Shi Huangdi. Leurs chemins se séparent et, avec eux, les deux parties du Joyau Céleste qui, réunies, donnent l'immortalité. Les guerriers-tigres sont déterminés à s'en emparer.


Plus de 2 000 ans se sont écoulés, Jack Howard, archéologue, marche sur les traces de Lucinius...

 

Editions LE MASQUE

 

abc-contre-poirot.jpg

 

" A.B.C contre Poirot" d'Agatha CHRISTIE le 15/06

 

D’abord publié en feuilleton dans le Daily Express, ce roman de 1935 est sans doute l’enquête la plus ardue que Poirot aura eu à démêler. Il est alors à la retraite et ne reprend du service que pour les affaires vraiment intéressantes. Or, cette curieuse lettre signée A.B.C. va le conduire au cœur d’un mystère épineux et le confronter à un meurtrier des plus retors. Une enquête qui s’annonce à sa mesure.

 

un-cadavre-dans-la-bibliotheque.jpg

 

" Un cadavre dans la bibliothèque" d' Agatha Christie le 15/06

 

Le colonel Bentry a toutes les raisons d’être contrarié. On le tire de son sommeil pour lui faire constater un désagrément terrible : une femme, inconnue et vêtue de la manière la plus vulgaire qui soit, a été trouvée étranglée dans la bibliothèque de son manoir. Heureusement, la demeure des Bentry est voisine de Saint-Mary-Mead, le village de Miss Marple… 

 

Collection Labyrinthe

 

cheri-bibi-et-cecily.jpg

 

"Chéri-Bibi et Cécily" de Gaston LEROUX le 08/06

 

Amoureux d’une créature angélique dont tout le sépare, sans compter que la belle Cécily est déjà mariée… Chéri-Bibi, fraîchement échappé du bagne, n’écoute que son courage, voire sa folie, et met tout en œuvre pour conquérir le cœur de la jeune femme. Aidé dans ses péripéties par son plus fidèle ami la Ficelle, il va découvrir avec effroi que le vrai meurtrier du crime dont il est accusé n’est autre que le mari de celle qu’il convoite !

 

les-cages-flottantes.jpg


" Les cages flottantes" de Gaston LEROUX le 08/06

 

Dans cette première aventure extravagante, Chéri-Bibi, amoureux d’une belle aristocrate qui ne lui est, bien sûr, pas destinée, est accusé d’un meurtre qu’il n’a pas commis. Embarqué à bord d’un navire qui fait route pour le bagne de Cayenne, il demandera à un chirurgien kanak de l’aider à changer de peau, littéralement ! Mais quelle surprise de découvrir que son nouveau visage n’est autre que celui du véritable meurtrier… Fatalitas !

 

la franc maconnerie des femmes

 

' La franc maçonnerie des femmes" de Charles MONSELET le 08/09

 

France, 1843. Lorsque Philippe Beyle, après avoir conquis le cœur de Marianna, une célèbre cantatrice, la rejette, celle-ci n’a plus qu’une idée en tête : se venger. Elle fait alors appel à ses consœurs de la Franc-maçonnerie des femmes, une société secrète toute-puissante dont la devise est « Toutes pour une, une pour toutes ».

 

En quelques mois à peine, grâce aux charmes de l’envoûtante Pandore, elles parviennent à le ruiner et à l’évincer de la bonne société. Peu de temps après, Philippe est sur le point d’épouser, par amour, Amélie, la fille d’un comte, mais la tante de la jeune femme n’est autre que la grande-maîtresse de la Franc-maçonnerie des femmes ! Marianna, toujours blessée et plus machiavélique que jamais, mettra tout en œuvre afin d’assouvir sa terrible vengeance…

 

rubis-sur-l-ongle.jpg

 

" Rubis sur l'ongle " de Fortuné DU BOISGOBEY le 08/06

 

Robert de Bécherel quitte Rennes pour venir travailler à Paris dans une maison de banque chez un ami de son défunt père. Ce dernier a ruiné sa famille aux tables de jeu.

 

Un soir, Robert croise un camarade de régiment, Gustave Pitou. Celui-ci, issu d’un milieu modeste, a fait fortune dans les affaires. Il entraîne son ami dans les salons de la Comtesse de Malvoisine avec l’idée de lui présenter Herminie des Andrieux, la nièce de celle-ci. Orpheline argentée, elle n’hésiterait pas à épouser un nom…

 

Robert va découvrir le demi-monde : des femmes déclassées et des messieurs courant les tables de jeu et tomber sous le charme de Mademoiselle Violette, le professeur de musique d’Herminie qui anime les soirées au piano pour gagner un peu d’argent.

 

Mais si son père ne lui a rien laissé, Robert possède pourtant un lourd héritage : la passion du jeu. Saura-t-il résister à ce démon ? Surtout que Gustave lui présente Marcadier, dit Rubis-sur-l’ongle, l’usurier le plus célèbre de l’époque…

 

Robert va se retrouver au cœur d’un imbroglio familial et pour faire éclater la vérité, il devra déjouer les pièges de cette société où usurpation d’identité et détournements de fortune sont monnaie courante.


 

Editions JAI LU

 

un coeur de cuivre

 

" un coeur de cuivre " de Leena LEHTOLAINEN le 01/06

 

Troisième enquête de Maria Kallio. A peine nommée au poste d'adjointe du directeur de la police de la petite ville d'Arpikylä, elle doit enquêter sur la mort d'une jeune artiste locale retrouvée au pied du chevalement d'une mine de cuivre désaffectée

 

Editions ROBERT LAFFONT

 

collection Pavillon Poche

 

l-orange-mecanique.jpg

 

" L'orange mécanique" d'Anthony BURGESS le 01/06

 

Le décor inquiétant de cette fable anti-utopiste est bien connu : c'est celui de la banlieue concentrationnaire qui va recouvrir peu à peu la surface habitable de la planète. Une immense zone urbaine d'ennui, de désolation et de peur. Sur ce monde déshumanisé et ses habitants asservis, Alex, le voyou au charme pervers féru de musique classique et de langues anciennes, entend régner par la violence et la terreur. À la tête de sa horde adolescente, il matraque, viole, brûle, torture, et s'acharne à détruire une société programmée pour le bonheur et le progrès.


Un jour, il est arrêté et envoyé en prison. Afin de faire écourter sa peine, il se porte volontaire pour une thérapie révolutionnaire financée par le gouvernement dans le cadre d'un programme expérimental d'éradication de la délinquance où des psychanalystes l'emploient comme cobaye dans des expériences destinées à juguler la criminalité. Il s'agit d'amener Alex à associer certains stimuli (des scènes de violence ou de sexe projetées sur un écran qu'il est forcé de regarder) aux douleurs provoquées par les drogues qu'on lui administre au cours de ce traitement.


Après sa remise en liberté, il apparaît totalement inadapté et sans défense face au reste de la société. Chassé et agressé par tous, il se réfugie chez un homme, qui se révèle une de ses anciennes victimes. Celui-ci, désireux d'affaiblir le gouvernement en place et de se venger d'Alex, décide de le pousser au suicide.


La tentative échoue. Alex est finalement sauvé et pris en charge par le ministre de l'Intérieur.

 

tueur-a-gages.jpg

 

" Tueur à gages" de Graham GREENE le 01/06

 

Tueur à gages misanthrope complexé par un bec-de-lièvre, James Raven exécute un ministre à Londres, sous les ordres d'un homme qui dit se nommer Cholmondeley. Les circonstances l'obligent à tuer également sa vieille secrétaire. Il reçoit pour paiement deux cent cinquante livres mais s'aperçoit vite que les numéros des billets ont été signalés à la police. Ses employeurs lui ont tendu un piège.

 

Le détective Mather part à la poursuite de Raven qui, de son côté, tente de rattraper son commanditaire pour se venger. Dans sa cavale, le hasard place sur sa route Anne Crowder, une jeune actrice de théâtre, intrépide et courageuse, qui n'est autre que la fiancée de Mather... Pour la première fois, le tueur imaginé par Graham Greene n'incarne pas le mal mais est, au contraire, porteur de valeurs. Grand classique du roman noir, Tueur à gages est également devenu un grand classique du cinéma.

 

le-testament-de-l-orange.jpg

 

" Le testament de l'orange " d'Anthony BURGESS le 01/06

 

Professeur de littérature anglaise dans une université de New York, Enderby a écrit un scénario tiré du poème de Gerard Manley Hopkins, Le Naufrage du Deutschland. Le cinéaste engagé sur le film va complètement détourner le script pour en faire une histoire plus que scabreuse. La version hollywoodienne met en effet principalement en scène le viol de nonnes par de jeunes nazis.

 

La sortie du film provoque un déchaînement de violence : de jeunes déséquilibrés vont eux aussi s'en prendre à des soeurs. Rendu responsable de ces actes terribles, Enderby est désormais l'ennemi public n° 1. Entre les coups de fil anonymes, les menaces incessantes, les voyous mais aussi les médias, c'est une société tout entière qui se retourne contre un seul homme et devient l'incarnation de la violence qu'elle dénonce.  

 

Le Testament de l'Orange n'est pas la suite de L'Orange mécanique, le précédent roman de Burgess. Mais il semble évident que l'auteur fait là un parallèle avec sa propre histoire. Après la sortie de l'adaptation cinématographique de L'Orange mécanique, plusieurs faits divers atroces furent attribués à l'influence néfaste du film. Antony Burgess, qui avait participé à sa campagne promotionnelle aux côtés de Stanley Kubrick, avait rapidement été mis en accusation.

 

Editions les NOUVEAUX AUTEURS ( poche)

 

arret-wagram.jpg

 

" Arrêt Wagram" de Samuel DELAGE le 09/06

 

Un chassé-croisé entre Paris et New York sert de toile de fond à ce thriller dans lequel se mêlent argent, œuvres d’art et secrets pour servir des travaux sur la recherche et les manipulations génétiques.


Yvan Sauvage, commissaire-priseur à Paris, et son épouse, sont effondrés depuis la disparition de leur fille âgée d’un an. Menacé par une organisation qui l’oblige à se livrer à du trafic d’art, Yvan doit rejoindre New York, disparaître sans un mot et abandonner son épouse. Ses ravisseurs prétendent détenir sa fille.


Pris dans un engrenage infernal, Yvan réussira-t-il à récupérer son enfant et à s’échapper ?

 

de-sinistre-memoire.jpg

 

" De sinistre mémoire " de Jacques SAUSSEY le 09/06

 

Deux jeunes trouvent la mort à Paris, victimes d'un tueur qui leur injecte de l'héroïne pure. Deux SDF subissent également un sort funeste dans les sous-sols de la gare de Lyon. La copie d'une lettre codée ancienne va parvenir à la police, et la mettre sur la trace d'une vieille histoire qui trouve sa source en Bretagne, à la fin de la Seconde Guerre mondiale.

 

Le capitaine Daniel Magne et la jeune APJ Lisa Heslin vont tâcher de remonter dans le temps pour démêler l'affaire... mais celui qu'ils traquent est-il le vrai coupable, ou également une victime ?

 

Editions PHILIPPE PICQUIER

 

les-rats-de-musee.jpg

 

" Les rats de musée " de LEE Eun le 01/06

 

Le directeur Pak Kilyong du célèbre musée-galerie Jeongno se pend dans son bureau le jour de l’inauguration d’une rétrospective de Lim Yeong-suk, une artiste mondialement connue.

 

Quelques heures plus tôt, il a confié à Kim Jun-ki un manuscrit intitulé « Les Rats de musée », un catalogue de l’exposition et un ticket d’entrée, tout en prononçant des
paroles énigmatiques à propos de La Tempête de Giorgione. Un accident inexpliqué, une mystérieuse disparition, un suicide… ça fait désordre dans un musée respectable.

 

La jeune conservatrice stagiaire, Yang Nuri, est convaincue qu’il y a quelque chose de louche derrière tout ça. Avec son aide, Kim Jun-ki, va tenter de percer les secrets du musée, en marge de l’enquête officielle de la police.

 

seul-demeure-son-parfum.jpg

 

" Seul demeure son parfum" de Feng HUA le 01/06

 

Dans une ville de Chine, un tueur frappe les femmes en toute impunité. Longtemps ces crimes conservent pour les enquêteurs leur épaisseurde mystère. Peu à peu pourtant, grâce à l’esprit de déduction et à l’intuition de Pu Ke, le policier chargé de l’affaire, les indices se croisent et seresserrent autour d’un seul suspect.

 

Pu Ke est aidé dans sa quête par Mi Duo, une jeune femme rencontrée chez des amis communs et l’histoire de leur relation va se trouver intimement liée à celle du meurtrier. Car chacun porte en lui un secret, une part d’ombre inavouée, qui est comme une clé ouvrant une porte interdite sur l’horreur.

 

Editions MARABOUT

 

hush

 

" Hush" de Kate WHITE

 

Le succcès de l'été 2010 : un polar conjugal, glamour et provocateur, par la rédactrice en chef new-yorkaise de Cosmopolitan digne héritière de Marry Higgins Clark selon Elle ! Sexy comme un tube de rouge à lèvres ! Lorsque Lake Warren apprend que son ex-mari exige la garde de leurs enfants, elle est persuadée que sa situation ne peut pas empirer.


Le bon côté des choses, c'est qu'elle vient de passer la nuit avec le séduisant Dr Keaton, avec qui elle travaille dans une clinique d'insémination artificielle. Mais au matin, elle découvre le cadavre de Keaton dans une mare de sang Pour ne pas risquer la garde de ses enfants, elle doit mentir à la police et découvrir elle-même la vérité. Elle ne tarde pas à comprendre qu'elle est dangereusement proche des secrets sordides de la clinique et de Keaton.
Peut-elle tout arrêter avant qu'il ne soit trop tard ?

 

Bonne lecture et à bientôt !

 

Pensez à vous inscrire à la New Letter de PASSION POLAR!

Repost 0
Published by Eskalion - dans A paraître....
4 juin 2011 6 04 /06 /juin /2011 08:33

Que je vous explique ! En bon bloggeur que je suis, je consulte régulièrement les statistiques de PASSION POLAR qui poursuit son petit bonhomme de chemin sur la toile en voyant le nombre de ses visiteurs augmenter régulièrement chaque mois  ( et je vous en remercie au passage car son succès c'est vous qui le faites).

 

J'ai aussi la possibilité de voir d'où viennent mes visiteurs, et de quel site ils arrivent sur PASSION POLAR. Et ce matin, je découvre que quelqu'un est venu sur mon site à partir

de là : link

 

Regardez donc les chiffres que je decouvre !!!  

 

PASSION POLAR ca serait :

 

30.000.000 de visiteurs par mois !!!

 

c'est

 

le 374 eme blog au monde !

 

le 18 eme de France !!!

 

Mais le top du top c'est que PASSION POLAR pèserait

 

11 millions de dollars !!!

 

c'est ma Gridou qui va faire une drôle de tête  en lisant ca!!

 

Ca vous en bouche un coin hein?? et tout ca avec mes ptites mimines!!

 

Bon du coup vous vous étonnerez pas les amis si je vais au festival de Frontignan en Limousine!

 


Bien sûr toutes ces infos données par ce site sont fausses ( vous en doutiez?)! Mais ca m'a bien fait rigoler pendant 5mn !

 

 

Du coup je me suis mis en fredonner cette petite chanson ce matin:

 

 

A

 

 

 

Allez à bientôt pour le 100.000.000 visiteur ?? il gagnera un livre en format poche!

 

(tout à l'heure, mise en ligne du billet consacré aux nouveautés à paraitre en format poche)

Repost 0
Published by Eskalion
2 juin 2011 4 02 /06 /juin /2011 09:36

 

Bonjour à tous ! Voici donc votre habituel billet consacré aux nouveautés à paraître, cette fois ci pour le mois de juin, dernier mois avant les vacances estivales. Qu'est ce qui vous attend de bon du côté de vos libraires ? Afin de vous aider à faire provision de bonnes lectures, les maisons d'éditions vous ont concocté un menu des plus alléchants !!

 

Le billet consacré aux nouveautés à paraître en juin en format poche sera mis en ligne samedi.

 

Mais avant de rentrer dans le vif du sujet, permettez moi de faire passer une info et de revenir sur trois parutions du mois de Mai que je n'avais pas ou peu évoqueés dans mon précédent billet consacré aux nouveautés de MAI.

 

L'info tout d'abord. D'ici peu Passion Polar éditra une new letter en direction exclusive de ses abonnés. Une lettre d'infos diverses et variées,et qui abordera le cinéma ( policier il va s'en dire), l'actualité des auteurs, celle du polar en général, la musique , les festivals, mes coups de coeur , ce qui se fait d'intéressant sur la blogosphère, et bien sûr, de temps en temps un ptit concours!  Alors si vous n' êtes pas encore abonnés à la New Letter de PASSION POLAR c'est le moment de le faire et de rejoindre la grande famille des habitués de ce blog ( voir sur la colonne de droite sous la rubrique " archive" pour vous abonner. ).

 

les trois parutions de MAI que je voulais vous signaler:

 

" Les nuits rouges de Nerwood " de Gilles BORNAIS

Editions Pascal GALODE

 

les nuits rouges de Nerwood

 

Angleterre, 1892. Edmund Ambroise, brillant député conservateur est retrouvé assassiné à coups de hache dans sa propriété du Somerset. La même nuit son rival du Parti libéral est grièvement blessé d'une décharge de chevrotine. Le ou les agresseurs se sont enfuis à travers la forêt d' Avon.

Le détective Joe Hackney, un ancien malfrat, cynique et boiteux est envoyé par Scottland Yard pour aider la police locale. Au milieu bois, il mène une traque qui prend vite des allures de descente aux enfers.

 

franconville-batiment-B.gif

 

"Franconville bâtiment B " de Gille BORNAIS

 

Qui a dit qu'on s'ennuyait dans les banlieues-dortoirs ?

À Franconville, paisible banlieue-dortoir, Françoise est tuée d'un coup de pistolet dans sa cuisine. Blanche, sa fille de sept ans, s'accuse du crime puis elle accuse son père. C'est là qu'intervient Richard Mortin, un célibataire solitaire, voisin et vieux copain du suspect. Lui qui n'a jamais fait que pêcher le gardon et promener son chien, va mener son enquête et défendre son ami de toujours contre la la Terre entière. Pour que la banlieue puisse se rendormir tranquille, en oubliant ses mauvais rêves...


 

" Une indiscrétion" de Melvina TEDGUI

Editions Le Manuscrit

 

Après L'écartet Coupable S, Malvina Tedgui signe avec Une Indiscrétion une trilogie policière à travers le personnage emblématique de Rachel, psychanalyste à la retraite et détective espiègle qui cumule les intrigues à tiroirs et les drames humains.

 

Un soir, elle découvre près de chez elle, une lettre...et une fillette ligotée: ultime énigme d'une histoire qui la confronte et la condamne.

Pourquoi avoir enlevé cette enfant pour l'atteindre ? Qui peut bien lui en vouloir ?

De Londres à Paris, de l'obscur passé d'un vieillard à l'ambition meurtrière d'une jeune femme d'aujourd'hui, de destins croisés en secrets de famille, de vengeances en jeux macabres, Rachel, complice discrète du commissaire Bion, se lance sur les traces du passé et de la mémoire. Lieu de tous les fantasmes.

 

A noter que ce roman a reçu le Prix Roman en ligne 2011 et qu'il est paru également dans sa forme papier.


 

LES NOUVEAUTES DE JUIN

en GRAND FORMAT

 

 

Editions JC LATTES

 

en-votre-honneur.jpg

 

" En votre honneur " de James PATTERSON le 01/06

 

Au moment où sa vie commençait à suivre un cours plus paisible, Alex Cross retourne dans l’arène pour affronter deux des tueurs les plus diaboliques qu’il ait jamais croisé sur sa route.

 

Le premier, un tueur psychopathe en quête d’un public dont les meurtres très élaborés stupéfient Alex et sa nouvelle amie, l’inspecteur Brianna Stone. A Washington, c’est la psychose, car le tueur frappe dans les lieux publics, en soignant sa mise en scène, comme s’il s’agissait d’un spectacle. Il aime qu’on s’intéresse à lui et n’’hésite pas à vanter sa folie meurtrière sur son propre site web et à diffuser en direct les images les plus ignobles.


Et un cerveau criminel qui opère seul. Dans le Colorado, un autre génie du crime prévoit un retour triomphal. Depuis sa cellule de la prison de haute sécurité ADX Florence, la plus sûre des États-Unis, Kyle Craig a soigneusement préparé l’inconcevable : son évasion.

 

Et tant mieux s’il doit s’allier au tueur de Washington pour abattre l’homme qui l’a faitincarcérer. Tous deux pourchassent le même flic : Alex Cross.

 

la cité d'or

 

" La cité d'or" de John Twelwe HAWKS le 08/06

 

La Cité d’or nous entraîne de l’univers sinistre de la surveillance numérique aux rivières anciennes qui courent sous les rues de Londres. Au coeur du roman, un combat acharné oppose les frères Corrigan :deux chefs charismatiques qui sont également des Voyageurs, nom donné à certains prophètes possédant la capacité de changer le cours de l’histoire pour le meilleur ou pour le pire.


Les deux hommes ont une vision radicalement différente de la société.Pendant que Gabriel s’efforce de guider la Résistance qui cherche à créer un nouvel âge des Lumières, Michael, son frère machiavélique, complote pour prendre la tête d’une puissante organisation, Les Frères, et contrôler une technologie qui lui donnerait le pouvoir de transformer notre société en une prison virtuelle. La vulnérabilité de Gabriel, et sa plus grande force, est l’amour qu’il porte à Maya, la guerrière Arlequin, prisonnière d’une ville sombre d’où elle a peu de chances de s’évader…

 

" l'enquête prussienne" de Michael GREGORIO le 08/06

 

pas de visuel et de résumé disponible

 

Editions du MASQUE

 

enquete-philosophique.JPG

 

" Une enquête philosophique" de Philipp KERR le 01/06

 

2013 à Londre, où il ne fait plus bon vivre du tout. Un meurtrier sadique s'attaque à des femmes et leur fait des choses tout à fait affreuses avant de badigeonner leur corps de graffitis obscènes. Parallèlement, on assassine l'un après l'autre les membres d'une liste ultra secrète figurant dans l'ordinateur du ministere de l'interieur : il s'agit de criminels sexuels potentiels, affublés de surnoms de philosophe. L'inspecteur Jack 'Jacowicz, une dure à cuire dont la particularité est de détester les hommes, s'engage dans un duel (d' une intelligence rarement vue dans un polar) avec le serial killer, surnommé Wittgeinstein , qui proclame :" je tue donc je suis', et figure lui aussi sur la liste. La double enquête, policière et philosophique, est menée par Kerr avec un brio époustouflant.

 

Editions ALBIN MICHEL

 

desert barbare

 

" Desert barbare" de Maud TABACHNIK le 01/06

 

Un fou sectaire à la tête d’une bande de junkies. Un baron de la drogue haïtien lié aux narcos mexicains. Deux enquêtes qui vont mener le lieutenant Sam Goodman et la journaliste Sandra Kahn, héros récurrents de Maud Tabachnik, dans l’enfer du désert de Sonora, là où l’humanité n’est qu’un lointain souvenir…




 

remission.jpg

 

" Remission " de Robin COOK le 01/06


Quand mafia japonaise et labos américains se disputent le marché des cellules souches et de la médecine régénérative, mieux vaut ne pas se mettre en travers de leur route !

 

Pour s’emparer de la découverte majeure d’un chercheur japonais, le patron d’un grand labo américain n’a rien trouvé de mieux que d’exfiltrer l’homme et sa famille aux U.S.A.

 

Mais à peine arrivé, le professeur Satoshi disparait, avant d’être retrouvé à la morgue du County Medical Examiner de New York : mort d’un infarctus. Très vite, la légiste Laurie Montgomery émet des doutes. Elle décide (contre l’avis de son mari et collègue Jack Stapelton) de mener sa propre enquête, au grand dam des yakusas et de la mafia américaine réunis…

 

Laurie ne se laisse pas intimider par leurs menaces, jusqu’au moment où elles se concentrent sur son petit garçon, atteint d’une rare forme de cancer en rémission…

 

cobra.jpg

 

" Cobra " deFrederick FORSYTH le 01/06

 

Quand le Cobra passe à l’attaque, il ne laisse aucune chance… Le Cobra : un ancien as des services de contre espionnage recruté par un Président des Etats-Unis ressemblant fort à Obama.

 

Doté des pleins pouvoirs sur tous les services de l'Etat, il dispose d'un budget de 2 milliards de dollars pour mettre fin au trafic de cocaïne entre le continent américain, l'Afrique et l'Europe. Partant du double constat que 80% de ce trafic est aux mains d'un seul cartel basé en Amérique du Sud et qu’il se fait par voies maritime et aérienne, le Cobra met en place, en collaboration avec le gouvernement britannique, un dispositif planétaire de capture et de destruction des avions contrôlés par « Le Don » qui dirige le cartel sud-américain.

 

Une intrigue diaboliquement agencée et d’actualité.

 

le-tableau-vole.jpg

 

" Le tableau volé " de Pieter ASPE le 01/06

 

Qu’y a-t-il de commun entre un voleur de tableaux célèbres et un terroriste de l’ETA ? Ou plutôt, entre deux meurtres, celui du vigile d’un grand musée prêt à accueillir le Guernica de Picasso lors de l’expo Hispanique Bruges, et celui d’un Espagnol au moment même où son gouvernement est en visite officielle ?

Cette nouvelle enquête donne du fil à retordre à Van In et sa fidèle complice (et mère de ses enfants) Hannelore. Et comme l’on vient aussi de voler Le Jugement dernier de Jérôme Bosch, ils ne savent plus ou donner de la tête ! Van In se retrouve une fois de plus dans le feu de l’action, ne pouvant se fier qu’à son intuition pour éviter une grave tragédie européenne…

 

Après La Mort à marée basse, 7e roman paru en France de la série du commissaire Van In, toujours un immense succès en pays flamands, l’attachant Pieter Aspe livre une nouvelle enquête sur Bruges sous l’angle du marché de l’art mondialisé… et des attaques terroristes indépendantistes.

 

 

 

Editions de l'ARCHIPEL

 

l-ete-de-toutes-les-peurs.jpg

" L'été de toutes les peurs" de Mary Jane CLARK le 15/06

 

Quand Janie, une fillette de huit ans, et sa nourrice, Mme Garcia, sont enlevées en plein jour dans une banlieue résidentielle de New York, toute l'Amérique est en émoi.Et pour cause.

 

Janie est la fille unique d'Eliza Blake, la célèbre présentatrice de la tranche d'information matinale de Key News, la première chaîne de télé du pays.Les suspects sont légion. La propre fille de Mme Garcia, qui s'est volatilisée après l'enlèvement ? Un pédophile récidiviste aperçu le jour même non loin de chez Eliza ? Une femme psychologiquement perturbée, persuadée que Janie est sa fille ?Mais le FBI piétine...

 

Aussi Eliza, épaulée d’autres membres de Key News, décide-t-elle de faire confiance à une médium qui prétend recevoir des flashs concernant Janie : du sang, la lettre M, un voile de mariée... Mais le temps presse, les morts violentes se succèdent, et une demande rançon vient de tomber...

 

douze-de-trop.gif

 

" Douze de trop" de Collen Mc CULLOUGH le 08/06

 

Holloman, ville moyenne et plutôt tranquille du Connecticut.


Jusqu'à cette journée d'avril 1967, où l'inspecteur Carmine Delmonico recense pas moins de douze cadavres ! Une hécatombe...S'il ne faut que peu de temps à Delmonico et à ses coéquipiers pour résoudre quatre crimes, il leur faudra se montrer plus patients pour les huit restants, d'autant qu'à l'époque n'existent pas encore les méthodes de profiling, les bases de données informatiques et le traçage ADN.Delmonico acquiert rapidement la certitude que tous ces meurtres sont liés.


Mais quel lien entre une prostituée, trois serveurs, un PDG de multinationale, une femme jalouse, un étudiant... ?Et, comme pour lui compliquer la tâche, apparaissent agents du FBI et espions du KGB, qui semblent s'intéresser de près à une entreprise d'armement dont le PDG fait justement partie des victimes...


 

Editions Michel LAFON

 

l-obelisque.jpg

 

" L'obélisque. 24h chrono pour eviter le pire" de'Howard GORDON le 01/06

 

Gideon Davis n’a que vingt-quatre heures pour ramener son frère à la raison et empêcher une conspiration internationale de provoquer une hécatombe.

Les talents de négociateur de Gideon Davis, ainsi que ses compétences tactiques, lui ont valu un rôle de pacificateur dans les conflits sensibles du monde entier. C’est à ce titre qu’il est sollicité à Washington par Earl Parker, un ami de sa famille, gros bonnet du gouvernement. Gideon doit récupérer un agent double de l'Asie du Sud-est qui n’accepte de se rendre qu’à lui. Cet agent, c’est Tilman Davis, son frère.

Les deux hommes ne se sont pas vus depuis des années, et Gideon se demande comment Tilman a pu devenir si impitoyable. D’autant que son frère ne se rend pas, contrairement à ce qui avait été prévu, et qu’Earl Parker est pris en otage ! Là, plus question de négocier, Gideon doit réactiver son instinct de combattant. Son but : échapper aux habitants hostiles d’un pays déchiré par la guerre et atteindre l’Obélisque, une plate-forme pétrolière ultramoderne envahie par des terroristes dirigés par Tillman lui-même. Avec l'aide du chef d’exploitation Kate Murphy, Gideon lance, seul contre tous, une périlleuse opération de sauvetage.

 

en-toute-confiance.jpg

 

" En toute confiance" d' Ann RULE le 01/06

 

Dany et Joanne Lindstrom partent camper sur la côte Ouest, dans la chaîne des Cascades. Mais l’excursion tourne au cauchemar. Dany meurt dans des circonstances mystérieuses et la jeune femme se retrouve seule, livrée à une nature hostile.

 

C’est alors qu’un charmant inconnu lui propose de la guider. Il connaît la forêt et ses dangers. Joanne n’a pas le choix : pour survivre, elle doit lui faire confiance…  

 

 

 

Editions FIRST

 

le-masque-de-troie.jpg

 

" Le masque de troie" de David GIBBINS

 

1876. Mycènes, Grèce. Heinrich Schliemann, l’homme qui a découvert Troie, trouve le masque d’or d’Agamemnon et un autre artefact dont il ne parlera jamais. Il meurt en emportant son secret avec lui. Perdu, semble-t-il, à jamais…

 

1945. Allemagne. La libération d’un camp de concentration révèle des indices menant à des antiquités volées par les nazis, mais aussi à une arme bien plus terrifiante que tout ce que l’on a imaginé et conçu depuis…

 

De nos jours, en mer Egée, Jack Howard retrouve l’épave d’une galère de guerre qui aurait fait partie de la flotte d’Agamemnon et se lance dans une chasse au trésor de tous les dangers à travers toute l’Europe.

 

Mais de la Guerre de Troie à la Solution Finale, l’Histoire cache nombre de monstrueux secrets. Et à trop vouloir creuser, Jack va prendre le risque de perdre ce qu’il a de plus précieux… sa propre fille.

 

Editions MA

 

les-heritiers-de-stonehenge.jpg

" Les héritiers de Stonehenge" de Sam CHRISTER le 07/06

 

Huit jours avant le solstice d'été, un homme est massacré sur le site antique de Stonehenge, au cours d'un sacrifice à glacer le sang, devant une assemblée de fidèles cagoulés.

 

Quelques heures plus tard, l'un des plus célèbres chasseurs de trésors du monde se suicide dans son manoir. Il laisse à son fils, l'archéologue Gideon Chase, avec lequel il était brouillé, une mystérieuse lettre.

 

Formant équipe avec une intrépide policière du Wiltshire, Gideon ne tarde pas à découvrir une société secrète – une antique légion internationale entretenant depuis des millénaires le culte de Stonehenge. Avec à sa tête un nouveau chef charismatique et impitoyable, la secte accomplit maintenant des sacrifices humains rituels dans une terrifiante tentative pour percer le secret des pierres.

 

Truffé de codes et de symboles, parcouru d'un suspense sans relâche et de détails fascinants sur l'histoire d'un des lieux les plus mystérieux du monde, Les héritiers de Stonehenge est un thriller à succès capable de rivaliser avec le meilleur de Dan Brown.

 

Editions PLON

 

connexions.jpg

" Connexions" collectif internaute. Direction Ingrid DESJOURS

 

 pas de résumé disponible


 

Editions PRESSES DE LA CITE

 

les-lames.jpg

 

" Les lames " de Mo HAYDER le 01/06

 


 

Comment faire pour survivre lorsque, du jour au lendemain, on se retrouve sans argent, avec un enfant à charge, et qu’on n’a jamais travaillé ? Voilà des questions qui n’avaient jamais traversé l’esprit de Sally jusqu’à ce que son mari la quitte.

Mais pour cette femme au foyer discrète et effacée, il est temps de prendre les choses en main. Car Millie, sa fille adolescente, est en danger. Elle subit en effet depuis quelque temps le chantage d’un dealer qui lui réclame une somme faramineuse.

De plus, depuis qu’une jeune fille des environs a été tuée sauvagement après avoir été violée, Sally ne peut s’empêcher de trembler pour Millie. Pour l’aider à rembourser sa dette, elle accepte de travailler comme gouvernante pour un homme d’affaires richissime à la tête d’un empire pornographique.

 

brumes-de-sang.jpg

 

" Brumes de sang" de Jacques MAZEAU le 01/06

 

En 1914, des crimes en série mettent en émoi un village bourguignon à l'heure de la grande mobilisation. Des crimes marqués par une étrange morsure qui serait celle d'un humain...Le commissaire Monchicourt est chargé de l'enquête afin de trouver une explication rationnelle à ces meurtres.

 

Editions FLEUVE NOIR

 

paradis--a-vendre.jpg

 

" Paradis à vendre " de Stephan GHREENER le 09/06

 

Sarasota, Floride, début 2009. Joshua Gallagher, spécialiste de la gestion de crise, reprend du service pour Sylvie Mercier et son agence new-yorkaise qui arrange les petits soucis des grands de ce monde. Christopher Oscada, géant mondial de la communication a besoin d'un sérieux coup de main. La réputation de sa famille est en jeu depuis que son gendre Sean Preston a liquidé ses valeurs mobilières et l'épargne du couple. La mission de Gallagher est simple : "suivre l'argent" et si besoin, trouver le seuil de douleur de Preston pour le remettre sur les rails...


Au même moment et dans cette même partie du monde, en pleine crise financière, la Floride est à vendre au plus offrant. Alors que certains sont prêts à tout pour acquérir de nouvelles maisons - y compris déloger leurs habitants en les éliminant purement et simplement - Arthur Wainwright, le dernier nabab de l'immobilier, a disparu. 


Rapidement, les bonnes vieilles méthodes du temps du Far West refont surface. La tête de ce retraité pas comme les autres est mise à prix : 2 millions de dollars à celui qui le retrouvera. Mort ou vif.
Qui aurait intérêt à le voir disparaître ? Presque tout le monde. Et en première ligne, ceux qui lui doivent beaucoup, beaucoup d'argent, comme un certain Sean Preston...

 

le-septieme-templier.jpg

 

" Le septième templier" d' Eric GIACOMETTI et Jacque RAVENNE le 09/06

 

1307. Le roi Philippe le Bel et le pape Clément V ordonnent l'anéantissement total de l'Ordre du Temple. Mais dans l'ombre des commanderies, sept templiers vont organiser sa survivance par-delà les siècles.


De nos jours, le commissaire franc-maçon Antoine Marcas reçoit l'appel désespéré d'un mystérieux frère, sur le point d'être assassiné, qui lui transmet la piste d'un secret fabuleux : le trésor des templiers.


Au même moment à Saint-Pierre de Rome, le pape s'apprête à bénir la foule quand il est abattu par un tireur d'élite...


Du Paris initiatique aux arcanes occultes du Vatican, découvrez dans le nouveau Giacometti et Ravenne les étapes codées d'un parcours ésotérique, placé sous le signe de la croix du Temple...

 

Editions du CHERCHE-MIDI

 

complot.gif

 

" Complot" de Jeff ABBOTT le 01/06

 

Austin, Texas.


Luke Dantry analyse la menace terroriste. Aussi palpitant que cela puisse paraître, il n'en mène pas moins la vie banale et sans surprise de n'importe quel employé de bureau. Son travail consiste à sillonner inlassablement Internet afin de repérer à travers les sites et forums, des individus pouvant éventuellement présenter un lien avec des réseaux terroristes. Dans la plupart des cas, ses interlocuteurs sont d'inoffensifs extrémistes, se servant du réseau pour exorciser une vie misérable, en rêvant à d'improbables complots.


Rien de dangereux a priori ni de très menaçant. Jusqu'au jour où Luke est enlevé sur un parking, obligé d'assister à un assassinat avant d'être emprisonné dans une cabane au milieu des bois. Sans aucune idée sur l'identité de ses assaillants ni sur leur mobile, il devient vite la proie d'une impitoyable chasse à l'homme dans laquelle il ne peut faire confiance à personne. Aurait-il sans le savoir découvert un véritable complot ? 

 

Editions RIVAGES

 

monstre-sacre.jpg

 

" Monstre sacré " de Donald WESTLAKE le 08/06

 

Jack Pine, acteur célèbre et richissime, égocentrique, arriviste et décadent, se réveille un matin dans un tel état qu’il ne parvient même pas à se souvenir de ce qu’il a fait la veille pour en arriver là. Il a forcé sur les substances toxiques, sans aucun doute, mais encore ?

 

Alors qu’il essaye de rassembler ses esprits, un certain Michael O’Connor, du magazine People, débarque pour l’interviewer. Jack ressent l’urgent besoin de se reposer, mais il faut bien ménager ses relations avec la presse, n’est-ce pas ? Heureusement, O’Connor est un type consciencieux, qui parvient avec une grande patience à faire raconter à Jack les grands moments de son existence.

 

Au début, la star s’en tient à sa biographie « autorisée », bien entendu, mais au fur et à mesure que l’habile O’Connor l’interroge, et qu’il renonce à lutter contre les conséquences physiologiques de ses excès, il se laisse aller à des confidences de plus en plus compromettantes, au fil desquelles la figure de son copain d’enfance Buddy Pal prend beaucoup d’importance.

 

Petit à petit apparaît la véritable nature, très malsaine, de leur relation, qui aura eu des conséquences incalculables sur la vie de Jack. Jusqu’à un coup de théâtre final, de ceux dont Westlake a le secret.

 

crimes-de-seine.jpg

 

" Crimes de Seine" de Danielle THIERY le 01/06

 

Edwige Marion, commissaire à la brigade des Chemins de fer, est abattue près des voies de la Gare du Nord au cours d'une embuscade. Elle plonge dans le coma. Sur les lieux, on retrouve également le cadavre de "B-M", un petit dealer qui lui servait d'indic. S'agit-il d'un règlement de comptes entre les représentants de deux mondes opposés qui, par la force des choses, fricotaient ensemble ? Ou d'une simple altercation qui aurait mal tourné ?

Devant l'apparition d'indices déroutants, Valentine Cara et Luc Abadie, deux fidèles collaborateurs de Marion, nourrissent vite des doutes. Comment un flic aussi chevronné a-t-il pu tomber dans un piège aussi grossier ? Pourquoi n'avoir prévenu personne ? Et comment expliquer l'étrange comportement du commissaire Guerry, le nouveau lieutenant de Marion ?

 

Alors que Paris, noyé depuis des semaines sous une pluie battante, se prépare à la "crue du siècle", le corps de Marion disparaît des urgences. Dans la pagaille de cette catastrophe naturelle aussi prévisible qu'ingérable, Cara et Abadie s'efforcent de retrouver leur patronne afin qu'elle puisse recevoir les soins dont elle a besoin. Mais la crue de la Seine leur réserver bien des surprises...


Editions GALLIMARD

 collection SERIE NOIRE 

 

r-b-bliltz.gif

 

" R&B Blitz" de Ken BRUEN le 16/06

 

Au début des nouvelles aventures des flics R&B, nos héros semblent bien fatigués : Brant est sur la sellette suite à ses accès de violence et ses rapports avec le psychiatre de la police sont loin d'être apaisés ; Roberts, touché de plein fouet par la mort de sa femme dans un accident de voiture, sombre dans l'alcool ; Falls, pour sa part, souffre de solitude : pas facile d'être une femme-flic, black qui plus est, surtout quand on est amie avec un jeune facho bas du front qui n'arrive même pas à épeler correctement le mot "nazi "...


Mais le temps de la décontraction n'est pas encore venu : dans les ruelles de Londres, un jeune psychopathe frustré, obsédé par les livres de serial killer, est décidé à s'en prendre aux malpolis et aux arrogants de tout poil. Très vite, Brant se retrouve en tête de liste. Décidément, être policier dans les quartiers du sud-est de Londres n'est pas de tout repos!

 

Editions SONATINE

 

le-cimetiere-du-diable.jpg

 

" Le cimetière du diable" d' Anonyme le 09/06

 

Vous n’avez pas lu Le Livre sans nom ? Vous êtes donc encore de ce monde, et c’est tant mieux. Vous allez pouvoir assister à un spectacle sans précédent, mettant en scène Judy Garland, James Brown, Johnny Cash, les Blues Brothers, Kurt Cobain, Elvis Presley, Janis Joplin, Freddie Mercury, Michael Jackson… et le Bourbon Kid.


Les héros du Livre sans nom se retrouvent cette fois dans une délicieuse petite bourgade enplein milieu du désert pour assister à un festival de musique au nom prometteur : Back from the dead. Imaginez un Dix petits nègres rock revu et corrigé par Quentin Tarantino… Vous y êtes ? C’est encore mieux !

 

Editions Actes SUD

collection Actes noirs

 

nature-morte.jpg

 

" Nature morte " de Louise PENNY le 01/06

 

Le matin de Th anksgiving, dans le paisible petit village québecois de Three Pines, on découvre le cadavre d’une vieille dame aimée de tous.L’inspecteur Armand Gamache, de la Sûreté du Québec, est chargé de l’enquête.

 

Mais qui voudrait voir morte une vieille dame aussi gentille ?

Le mystère s’épaissit à mesure que l’on met au jour des oeuvres d’art que la victime a longtemps gardées secrètes.

 

Editions CALMAN LEVY

 

un-maire-en-sursie.jpg

 

" un maire en sursis" de Pavel ASTAKHOV

 

Maire d’une grande ville qui ressemble à Moscou, Igor Louchtchenko vit avec Aliona Sabourova, la femme la plus riche de Russie. Heureux, il l’est jusqu’au jour où il décide de supprimer des kiosques commerciaux, leur fermeture coïncidant avec l’ouverture d’un hypermarché construit par son épouse. Tout irait bien si l’entrepreneur Piotr Kozine, propriétaire de ces kiosques rentables, ne lui déclarait pas la guerre : lui aussi veut construire un hypermarché. 


Rusée, Sabourova parvient, grâce à une vidéo provocante, à faire bloquer le chantier pour non-respect des normes sanitaires… 


Les hostilités sont ouvertes. Calomnies, meurtres et procès, tout est bon pour faire tomber le maire. L’avocat Artiom Pavlov réussira-t-il à empêcher ce véritable assassinat politique ?

 

les-monstres-de-sally.jpg

 

" Les monstres de Sally" de Sophie HANNAH

 

Sally Thorning n’aurait jamais pensé entendre à nouveau  le nom de Mark Bretherick. Un an auparavant, lors d’un voyage d’affaires inopinément annulé, elle s’était offert une escapade secrète loin de toute attache.

 

Fatiguée de jongler entre son travail ainsi que sa vie d’épouse et de jeune maman, elle avait besoin de se retrouver. Mais les choses n’ont pas tourné comme prévu : Sally a eu une aventure avec Mark, un inconnu croisé dans les couloirs de l’hôtel.

 

Un soir, devant le JT, elle entend prononcer son nom. Presque tous les détails sont identiques : son âge, sa ville, son métier, sa famille. Excepté le visage à l’écran qui n’est pas celui de l’homme avec qui elle a eu une aventure…

 

Lorsqu’elle comprend que la femme et la fille de Mark viennent de connaître une fin tragique, Sally commence à s’inquiéter de la sécurité de sa propre famille : le matin même, on a proféré des menaces contre elle.

 

Mais comment alerter la police sans perdre tout ce qui lui est cher ? Sally va devoir faire face à ses erreurs.


  Editions ELYTIS

 

toilettes-de-flic.jpg

 

" Toilettes de flics" de Dom DAYAU

 

 Il m'a suffi de me souvenir des premières planques dans le métier pour comprendre l'utilité d'écrire Toilettes de Flic. Petit ou gros besoin ? Qu'importe...

J’ai la tripe d’un vieux flic, une tripe fatiguée par le stress, les abus en tous genres et le tabagisme passif. Croyez-moi : la tricandille, c’est le thermomètre du poulet. »

 

Comme une autobiographie de flic, Toilettes de flic explore le rôle des commodités dans une carrière vouée à la lutte contre la criminalité : lieux paisibles en apparence, propices au soulagement qui réaffirme la suprématie du corps, elles n'en sont pas moins stratégiques à la fois pour le flic mais aussi pour le truand qui trouve là, bien souvent, le moyen d'échapper à la volaille...

 

Editions du TOUCAN

 

les-ombres-qui-attendent.jpg

 

" Les ombres qui attendent" de Carlène THOMPSON le 15/06

 

Une jeune femme revient dans la petite ville de Virginie où elle a grandi, le lieu de sa jeunesse et de ses premières amours. Un endroit douloureux aussi car il lui rappelle l'assassinat de sa meilleure amie, jamais vraiment élucidé. Mais elle est loin d'imaginer que le tueur l'attend encore, tant d'années plus tard...

 

Editions MARABOUT

 

 

les-toxiques.gif

 

" Les toxiques" de Valerie GANS le 08/06

 

« Dis donc, c'est vraiment le prince charmant ton mec ! Tu me le présentes quand ? » Quand Emma rencontre Mark, elle le trouve tellement parfait qu'elle ne peut s'empêcher d'en vanter les mérites à Candice, sa meilleure amie : Mark est tellement beau, tellement attentionné, tellement talentueux tellement la perle rare.


Candice, un poil jalouse, finit par trouver, elle aussi, chaussure à son pied Et si Candice avait juste piqué le fiancé de sa meilleure amie ? Et si Candice, pharmacienne, approvisionnait Emma en antidépresseurs pour la rendre K.-O. ? Et si elle avait un plan machiavélique en tête ?


   

 

Editions DES FALAISES

 

complot-v1.gif

 

" Complot V1" d'Eric de l'ESTOILE le 09/06

 

Deux histoires se croisent dans Complot V1 la première est un fait de guerre au crépuscule de la Seconde Guerre mondiale, la seconde, qui recoupe par moments la première, prend sa place aujourd’hui, dans un milieu crapuleux autour de l’enquête de Djamel Khalem du SRPJ de Haute-Normandie.


Brutes épaisses, marginaux et aristocrates se croisent dans ce suspense fortement rythmé.

 

Editions BALEINE

 

l-ennemi-naturel-gf.gif

 

" L'ennemi naturel" de Julius Horwitz le 09/06

 

Paul Steward, éditeur d’une revue scientifique et ex-journaliste du New York Times, est un mari raté, un père raté, il considère sa vie entière comme un échec.


Sa décision est prise, elle est radicale, une seule échappatoire : tuer sa famille et se suicider ensuite. Horwitz nous décrit dans ce livre la journée de cet homme : entretiens professionnels, voyages dans les transports en commun, discussions avec des amis... Une journée si normale, et pourtant si oppressante. C’est justement cette façon d’écrire, distante, froide, telle la voix-off d’un documentaire qui donne toute sa force au livre.


Le lecteur est sous pression du début à la fin.

 

Editions LE SEUIL

 

un-cadavre-pour-un-autre.gif

 

" Un cadavre pour un autre " de Sue GRAFTON le 03/06

 

Michael Sutton, un jeune homme de bonne famille de 27 ans qui a abandonné l’université et semble vivre de sa fortune, vient solliciter les services de Kinsey : un article récent dans la presse, qui faisait allusion à un fait divers vieux de plus de 20 ans, a ravivé chez lui un vieux souvenir… Quand il avait 5 ans, Sutton se souvient avoir vu, dans la maison d’un petit copain qui fêtait son anniversaire, deux hommes enterrer ce qui ressemblait à un cadavre.


Or cet événement correspond à la date où la petite Marie Claire, 4 ans, a disparu, en 1967… Le jeune est convaincu d’avoir assisté à l’enterrement de l’enfant, même si ses souvenirs sont étrangement vagues. Un peu méfiante mais curieuse malgré tout, Kinsey retrouve le jardin en question et obtient de la police qu’elle vienne déterrer ce qui s’avère être le cadavre… d’un chien-loup. Affaire classée, en apparence…Sauf que Sutton réapparaît, plus obstiné que jamais.


Il a peur, se sent menacé : il a reconnu un visage familier, celui d’un des fossoyeurs, parmi les badauds présents lors de la découverte du chien. L’homme est aussi un ancien camarade d’université de Kinsey : cette fois, le passé et le présent semblent bien se rejoindre dans ce qui ressemble à une terrible affaire de meurtre d’enfant

 

trois-semaine-pour-dire-adieu.jpg

 

" trois semaines pour un adieu" de C.J. BOX le 03/06

 

Jack et Melissa sont les parents adoptifs d’une jolie petite fille de neuf mois, Angelina.

Alors que cette famille idyllique semble nager dans le bonheur, ils apprennent que l’organisme qui s’est chargé de l’adoption ne s’est pas assuré que le père naturel de l’enfant avait signé une renonciation à la paternité. Garrett Moreland, le jeune père de 19 ans, fils d’un juge influent et bon-à-rien notoire, réclame à présent son enfant. La loi est contre Jack et Melissa, mais ils comptent sur le coeur du juge pour entendre leur supplique : ne pas être séparés de leur fille.

Qui pourrait avoir le coeur assez dur pour leur arracher cet enfant ? Malheureusement le juge Moreland et son fils Garrett semblent être mus par d’autres desseins que le simple fait de recomposer une famille ou de retrouver leur descendance. Le juge donne trois semaines à Melissa et Jack pour se préparer à perdre Angelina. Ces trois semaines-là, Jack et Melissa vont les passer à chercher la faille dans l’armure du juge, avec l’appui d’un ami flic : une faille d’abord fragile, insaississable, mais prend peu à peu les contours d’un personnage abject, bien caché derrière sa figure d’homme respectable. C’est le début d’une descente aux enfers, et personne ne sait jusqu’où il peut tomber

 

Editions CITY

 

mise-a-nu.jpg

 

" Mise à nu " de Richard CASTLE le 15/06

 

La plus célèbre des chroniqueuses mondaines est retrouvée morte à son domicile. Assassinée. Nikki Heat est chargée de cette enquête qui s’annonce délicate car la plume au vitriol de la journaliste n’a épargné personne. Il y a donc une belle brochette de suspects dans tout Manhattan.

 

Les choses se compliquent encore quand Jameson Rook, le journaliste avec qui Nikki est obligée de collaborer, débarque dans l’enquête. D’autant que Heat et Rook ne sont pas encore remis de leur rupture et que la tension sensuelle entre eux est à son comble…

 

Alors que les cadavres s’accumulent, ils se lancent sur la piste d’un tueur impitoyable. Ils vont devoir naviguer avec doigté parmi les stars et les voyous, les prostituées et les chanteurs, les hommes politiques et les sportifs célèbres.

 

Une nouvelle affaire explosive pour le duo de choc !

 

operation-ravage.jpg

 

" Opération RAVAGE" de Jack DU BRUL le 08/06

 

1937. Le zeppelin Hindenburg s’écrase près de New York. Dans le crash, une arme secrète, particulièrement redoutable, est détruite.

 

70 ans plus tard, ce secret est sur le point de refaire surface et menace à nouveau le monde. Philip Mercer, géologue et agent secret, est en mission en Afrique centrale à la recherche d’un métal précieux utilisé dans la fabrication de composants électroniques. Dans cette jungle hostile, il rencontre une jeune scientifique qui enquête sur un phénomène troublant : un village présente le taux de cancer le plus élevé au monde…

 

L’agent secret est progressivement entrainé dans l’aventure la plus spectaculaire de sa carrière, sur les traces d’un mystère remontant à l’Egypte Antique...

 

 

Editions GALAADE

 

les-lunes-de-Barcelone.gif

 

" Les lunes de Barcelone " de Javier CALVO le 03/06

 

Barcelone, 1877.


Vue du balcon de la Torre dels Corbs, la ville est un colossal incendie qui brûle lentement sans se consumer. Tout est destiné aux hauts-fourneaux des usines et les flammes orangées de la nuit électrique font oublier comment tout a commencé. L’ordre moral règne de nouveau. Mais la rumeur est dans la ville. Cela fait vingt jours qu’a été retrouvée la première victime. L’inspecteur Semproni De Paula de la police secrète de Barcelone, homme chétif et paranoïaque, est chargé de l’enquête.


Il travaille avec le docteur Menelaus Roca, anatomiste et bibliophile, dont l’esprit est tout à la fois un jardin botanique, une carte du ciel ou un cabinet de curiosités. La lumière le rend violent depuis que, condamné pour meurtre, il a passé sept ans dans la prison de la Reina Amalia. Qui est l’Assassin de l’Espérance, ce criminel mystérieux et sadique, qui met soudain toute la ville en émoi ?

 

Editions DE LA MARTINIERE

 

trois-balles-dans-la-peau.gif

 

" Trois balles dans la peau" de Denis LALANNE le 01/06

 

Denis Lalanne raconte son enfance sous l’Occupation, les raisons de sa passion pour le sport et pour les héros de sa vie que furent les champions des trois balles.


Les trois balles, ce sont celles du tennis, du golf et, bien sûr, du rugby, ces trois sports qu’il a couverts pendant près de quarante ans pour le quotidien L’Equipe."On va me croire perdu de nostalgie quand il ne s’agit pourtant que de gratitude envers ceux qui ont enchanté mon voyage dans un demi-siècle et plus de bohème sportive. Une dernière bière et salut la compagnie, salut et fraternité. J’ai été ce poisson d’avril échappé du bocal, cet enfant de la guerre assez chanceux pour passer à travers les balles de la fatalité, vivre jusqu’au bout de ses chimères, parler aux lions et tout et tout.
Il faudra simplement me pardonner ms emballements, mes oublis, mes rengaines, sachant que je n’écrivais pas pour l’éternité, tout au plus pour un quotidien".

 

Editions BELFOND

collection Belfond Noir

 

le-mystere-de-l-arche-sacre.jpg

 

" Le mystère de l'Arche sacrée" de Michael BYRNES

 

Des archives confidentielles du Vatican aux souterrains creusés dans le mont du Temple à Jérusalem, une course à perdre haleine mêlant archéologie, génétique et histoire des religions.

 

Israël, site de Qumrân, lieu de la découverte des manuscrits de la mer Morte. Amit, un archéologue israélien, et Julie, une égyptologue française, exhument une jarre et trois parchemins étranges. À peine commencent-ils à en déchiffrer les hiéroglyphes qu’un inconnu tente de les tuer ? et dynamite la grotte.


Vatican. Charlotte Hennesey, brillante généticienne américaine, est kidnappée. Trois mois à peine après avoir analysé dans le plus grand secret un mystérieux ossuaire provenant du tombeau présumé du Christ…


Tout porte à croire que derrière ces actions criminelles se cache une inquiétante organisation, la société du Temple. Un groupe qui fait tout pour hâter l’avènement d’une terrible prophétie…

 

Editions IXELLE

 

une-cage-en-enfer.jpg

 

" Une cage en enfer" de Tania CARVER le 22/06

 

Colchester. Au cours de la démolition d’une vieille maison abandonnée, des ouvriers font une trouvaille terrifiante. Dans une cave, ils mettent à jour une cage constituée d’ossements humains et, à l’intérieur de celle-ci, découvrent un enfant sauvage. Décharné, marqué au pied comme du bétail. Il est hospitalisé dans un état épouvantable.

Arrivés sur place, le sergent Mickey Philips et l’agent Anni Hepburn pensent immédiatement à des sacrifices humains rituels : une odeur pestilentielle, des signes cabalistiques sur les murs, des fleurs plus ou moins fanées placées à des endroits choisis, une table marquée de lacérations… Qui peut être assez malade pour perpétrer de telles abominations ?

Alors que l’inspecteur Phil Brennan et sa compagne, la psychologue profileuse Marina Esposito sont chargés de l’affaire, des morts suspectes se succèdent. Leur enquête les met bientôt sur la piste d’un tueur en série qui agit semble-t-il depuis plus de trente ans. Plus inquiétant encore pour l’inspecteur Brennan : il apparaît que son propre père est mêlé à l’affaire. 

 

Editions PIERRE GUILLAUME DEROUX

 

l-insaisissable-vie-de-Dashiell-Hammett.jpg

 

" l'insaisissable: La vie de Dashiell HAMMETT" de Richard LAYMAN

et Philippe MIKRIAMMOS le 15/06

 

Qui était Dashiell Hammett (1894-1961), l’auteur du mythique Faucon maltais qui illumina le grand écran ? Un ancien détective de l’agence Pinkerton entraîné à l’art de la filature, mais dont la santé défaillante limita les sorties sur le terrain...

 

Un écrivain à succès qui savait cracher du mot pour assurer ses fins de mois, mais préféra la revue bon marché Black Mask à de plus prestigieuses. Un scénariste renommé d’Hollywood qui menait la grande vie, entouré de starlettes, mais embrassa la cause marxiste sans hésiter. Un homme qui soignait sa communication, mais devint la bête noire du FBI avant d’être jeté en prison et pire encore : censuré, « blacklisted ».

 

A croire que d’autres privés d’un genre douteux venaient de le prendre au mot et lui faisaient répéter l’une de ces histoires « dures à cuire » dont Hammett avait pourtant le secret, et qui incarnent le polar moderne tel qu’on l’aime : brutal et incisif, sanglant et immoral.

 

Trente ans après l’édition originale de Shadow Man, Richard Layman rouvre le dossier Hammett en apportant, dans cette version française, les corrections et compléments décisifs tirés de ses nouvelles découvertes. Une biographie-enquête au plus près de l’énigme Hammett où s’aventurer à l'occasion du cinquantenaire de sa mort. Nouvelle édition revue et augmentée 

 

Editions BIRO

 

arte-assassinat.jpg

 

" Arte Assassina" de Monique VAUTE le 09/06

 

Venise. La construction d'un musée d'art contemporain. Des meurtres en série, tous liés à l'art. L'iconoclaste commissaire Barone, loin de sa Sicile natale, patauge dans l'aqua alta et mène avec ardeur sa difficile enquête.

Le chef de chantier, un commissaire d'exposition, une princesse indienne collectionneuse sont, entre autres, assassinés, étrangement, selon les formules d'un artiste de renom...

 

Editions de la Manufacture du livre

 

 

«  Un goût de sang dans  la bouche » de Jacques Eisenbarth le 16/06

 

pas de resumé ni de visuel disponible

 

 

Editions Michel de Maules

 


 

Gabella-couv1.jpg

 

" P.J BLEUS" d'Angela GABELLA le 23 Juin


 

«Un parking de cinéma. Sur ce parking : une Ford Mustang aux vitres explosées. Dans cette voiture :
un manteau. Dans le manteau : un mec. Et dans le mec, six balles.»

 

Ainsi commence l’une des nombreuses enquêtes – authentiques – du commandant Torre.

 

Entre Corse et région parisienne, la voix rocailleuse de Torre nous plonge au coeur de la vie quotidienne d’une Brigade criminelle. Vols, viols, meurtres, séquestrations, vandalisme… La liste est longue, les enquêtes éprouvantes et la cruauté des hommes infinie. Mais Torre ne lâche jamais. Sa hiérarchie le sait, ses hommes en sont fiers, et c’est l’une des raisons de sonefficacité, reconnue et médaillée.


L’auteur a prêté à son héros les enquêtes qu’il a lui-même menées. Son style à la mitraillette, sa lucidité et son humour à froid rendent ces scènes de la vie d’un flic particulièrement percutantes.


Repost 0
Published by Eskalion - dans A paraître....

Présentation

  • : Le blog de passion-polar.over-blog.com
  • Le blog de passion-polar.over-blog.com
  • : mes lectures et mes coups de cœur dans le domaine du polar.Sans aucune prétention.
  • Contact

Prochain salon

image002.jpg

Rechercher

Revues à se procurer !

ob_649826ad1838a9264b20566415d85c54_115.gif

 

crimes-et-chatiments.jpg

N°5 sortie le 30/05

temps noir

 

 

 

CouvAlibi08P.jpg

 

Indic15Couv.jpg

parution le 26 juin

Sur abonnement uniquement

une surprise pour tout abonnement

le site : link

Archives

Prochaine chronique:

utopia.PNG

Sous mon marque page...

 

a-l-aube-d-une-autre-guerre.jpg

Mes prochaines lectures...

  Dans le désordre...

 

 

  chamamé

 

 

le-phyto-analyste.jpg

 

les_machoires_du_passe_01.j_1.jpg

 

 

 

 

flic-ou-caillera.jpg

 

  le-manuel-du-serial-killer-

 

 

 

ta mort sera la mienne

 

messe noire

 

des-noeuds-d-acier.jpg

 

 

Jamais-vue-Burke.PNG

 

 

Passion Polar sur Facebook