Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 juillet 2010 2 20 /07 /juillet /2010 19:20

« La grâce n’est pas la rétribution de l’aveu. C’est une opportunité de clémence qui prend en compte l’intérêt général qu’il y a de faire cesser une peine spécifique, et seule la confusion démagogique des idées a donné de l’importance au fait que la victime pardonne ou non. La grâce concerne le rapport du seul condamné avec les raisons de la loi. La victime quant à elle a obtenu de la sentence tout ce que celle-ci pouvait lui donner » Guiseppe Maria Berruri, Conseiller à la Cour de cassation ( la Républica, 3 janvier 2003 ) »

 

Ma première critique portera sur un livre qui finirait sans doute dans ma bibliothèque idéale si je devais un jour la constituer. Jamais un roman policier ne m’aura autant dérangé, autant interpellé par la portée philosophique qu’il porte en lui. « L’immense obscurité de la mort » de MASSIMO CARLOTTO, est un roman qui vous hante bien au-delà de sa dernière page.

 

Dans un pays, l’Italie, où le Président de la République n’use jamais de son droit de grâce, c’est à la victime qu’il revient de décider d’accorder ou non le pardon. Un poids terrible et culpabilisant qui pèse sur elle, mais un pouvoir aussi, qui livre l’agresseur à sa merci dès lors qu’elle a sur lui droit de vie et de mort sociale.

 

C’est ainsi que 15 ans après avoir perdu sa femme et son fils, tués lors d’un braquage où ils avaient été pris en otage, Silvano Contin se voit demander une grâce par Raffaello Beggiato , celui là même qui a anéanti sa famille et sa vie. Atteint d’un cancer incurable celui-ci souhaite finir sa vie en homme libre.

 

Ayant abandonné son travail, ravagé par la douleur et le souvenir des derniers mots de sa femme, Silvano Contin n’est plus qu’une ombre sociale. Pourtant, malgré sa douleur, celui-ci va décider d’accorder sa grâce à son bourreau.

 

En effet, Silvano souffre mais il n’a pas oublié, et comprends vite l’intérêt qu’il peut avoir à faire sortir son bourreau de prison. Lors de ce tragique braquage, le complice de Berggiato a réussi à s’échapper et n’a jamais rendu de comptes à la justice. Silvano compte donc sur Berggiato pour remonter jusqu’à lui et découvrir son identité. Malheureusement les choses ne se passent jamais comme on le souhaite et c’est dans le sang que Silvano finira par mettre les mains.

 

Au finale, ce roman c’est aussi l’histoire d’une parabole, celle de deux hommes de chaque côté d’une barrière invisible, ténue, entre le bien et le mal, où l’un finira par perdre son humanité quand le second retrouvera la sienne par un ultime acte d’abnégation.

 

Ecris dans un style incisif, une écriture sèche, MASSIMO CARLOTTO dresse un tableau sans concession d’une société italienne où l’univers de la prison condamne définitivement l’homme qu’elle incarcère. Aucune échappatoire, aucune espérance donnée puisque l’Etat a mis le glaive de la justice dans les mains de la victime, en lui donnant ce pouvoir extraordinaire d’accorder ou non une grâce à leur bourreau.

 

Aussi noir et sombre que puisse être ce roman, il garde me semble t’il une petite lueur d’espoir en l’homme et nous démontre que si la prison emprisonne l’homme pour ses actes, elle ne peut et ne doit pas condamner la valeur intrinsèque de l’être humain.

 

2864245728.jpg « L’immense obscurité de la mort » MASSIMO CARLOTTO éditions Métalié ou en poche collection Point.

Repost 0
Published by passion-polar.over-blog.com - dans Auteurs Italiens
17 juillet 2010 6 17 /07 /juillet /2010 19:04

ca y est, il voit enfin le jour ! depuis le temps que j'envisageais de créer un Blog consacré à ma passion pour la litterature policière, j'ai fini par me jetter à l'eau.

 

Des blogs sur les romans policiers il y en a à foison, et pour ma part j'en cotoie un certain nombre que je n'égalerai sans doute jamais en terme de qualité. Alors pourquoi un blog de plus me direz-vous?

 

Tout simplement parce que j'ai envie de parler des livres que j'aime, modestement, sans aucune prétention . Je ne suis pas écrivain, ni journaliste, je ne travaille pas dans le domaine littéraire. Malgré tout, je suis un vrai passionné de ce genre littéraire ( mais j'aime aussi le fantastique et la science fiction) et j'ai envie de donner aux livres qui m'ont plu, un espace, une petite voix , pour leur permettre de vivre encore, au delà de la dernière page que j'aurai refermée sur eux, et de vous transmettre peut être, la petite flamme de curiosité, suffisante  je l'espère  pour allumer l'émotion d'un nouveau lecteur.

 

je dédie ce site à ma copine Babeth, qui m'a donné l'envie d'essayer...

 

B.

Repost 0
Published by passion-polar.over-blog.com

Présentation

  • : Le blog de passion-polar.over-blog.com
  • Le blog de passion-polar.over-blog.com
  • : mes lectures et mes coups de cœur dans le domaine du polar.Sans aucune prétention.
  • Contact

Prochain salon

image002.jpg

Rechercher

Revues à se procurer !

ob_649826ad1838a9264b20566415d85c54_115.gif

 

crimes-et-chatiments.jpg

N°5 sortie le 30/05

temps noir

 

 

 

CouvAlibi08P.jpg

 

Indic15Couv.jpg

parution le 26 juin

Sur abonnement uniquement

une surprise pour tout abonnement

le site : link

Archives

Prochaine chronique:

utopia.PNG

Sous mon marque page...

 

a-l-aube-d-une-autre-guerre.jpg

Mes prochaines lectures...

  Dans le désordre...

 

 

  chamamé

 

 

le-phyto-analyste.jpg

 

les_machoires_du_passe_01.j_1.jpg

 

 

 

 

flic-ou-caillera.jpg

 

  le-manuel-du-serial-killer-

 

 

 

ta mort sera la mienne

 

messe noire

 

des-noeuds-d-acier.jpg

 

 

Jamais-vue-Burke.PNG

 

 

Passion Polar sur Facebook