Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 juin 2012 3 06 /06 /juin /2012 07:15

Editions POINTS

 

676

« 676 » d’ Yves GERARD le 14/06

 

Le Pr Gordon, spécialiste mondialement connu de la théorie des nombres, a disparu. À Cambridge, depuis Newton, le College de Trinity couvre d’une chape de plomb tout ce qui est relatif aux mystérieux « nombres noirs ». Les travaux du professeur auraient-ils gêné une antique société secrète ? Tentant de percer l’énigme, son plus fidèle élève se trouve jeté au cœur d’une terrifiante partie d’échecs.

 

trois semaines pour un adieu

 

«  Trois semaines pour un adieu » de C.J BOX le 07/06

 

Trois semaines, et pas un jour de plus : Jack et Mélissa devront alors rendre leur fillette de 9 mois à son père biologique. La séparation s’annonce d’autant plus déchirante que les motivations de ce bon à rien notoire de 19 ans, fils d’un juge influent, ne semblent guère paternelles… Commence alors le combat des parents adoptifs, aidés d’un ami policier, contre un système judiciaire corrompu.

 

orphelins de sang

«  orphelins de sang » de Patrick BARD le  07/06

 

On ne compte plus les cadavres à Ciudad de Guatemala. Et quand une femme est retrouvée vivante, c’est son bébé qui a disparu. Excellent sujet d’enquête pour Victor Hugo Hueso, officier des pompiers municipaux qui rêve de devenir journaliste. Loin de là, en Californie, un couple en mal d’enfant tombe sur une annonce attrayante : « Adoptez au Guatemala. Temps d’attente moyen : entre un et quatre mois. »


Editions POINT DEUX

 

Shanghai rouge

« Shangaï rouge » de XIA LONG le 14/06

 

Qu’il pourchasse l’assassin d’une jeune communiste exemplaire ou serve de guide à un agent du FBI en mission à Shanghai, le camarade-inspecteur Chen ne doit jamais oublier qu’il compose avant tout avec le Parti !

Les deux premières enquêtes de l’inspecteur Chen : Mort d’une héroïne rouge et Visa pour Shanghai.

 

Editions FOLIO

 

La-commissaire1.JPG

«  La commissaire n’aime point les vers » de Georges FLIPO le 14/06


Un clochard, sosie de Victor Hugo, assassiné devant l’Académie française ; un sonnet érotique attribué à Charles Baudelaire... comme si la commissaire Viviane Lancier n'avait pas assez de problèmes, entre son ex qui la persécute et ses régimes, qui la martyrisent, sans devoir en plus se soucier de littérature! Heureusement, son nouveau lieutenant, Augustin Monot, aussi ahuri et gaffeur que séduisant et cultivé, finira par motiver la commissaire dans une enquête corsée, pleine de meurtres et de rebondissements...

 

Laviolette.JPG

«  Elégie pour Laviolette » de Pierre MAGNAN le 14/06


Laissé pour mort dans un fossé des Alpes, le célèbre commissaire, après des mois de convalescence, est bien décidé à reprendre sa vie en main. Pour l’y aider, sa hiérarchie lui confie une enquête de routine, une banale affaire de captation d’héritage à Gap : un homme est mort, sans doute de cause naturelle, quatre jours après son mariage, et ses neveux portent plainte contre la jeune veuve...
Laviolette, fidèle à ses méthodes, se promène, bavarde avec les uns et les autres, réfléchit et observe. Qui mieux que lui connaît les travers de ses contemporains?

 

Shooter.JPG

   «  Shooter » de Stephen HUNTER le 14/06


Ancien tireur d’élite au Vietnam, Bob Lee Swagger vit désormais seul dans les montagnes de l’Arkansas avec son chien. Il voudrait tourner la page et oublier... Mais une organisation secrète proche de la CIA lui demande un coup de main : la vie du président des États-Unis est en jeu. Swagger, patriote et homme de devoir, se rend compte trop tard qu’il s’est fait piéger. Traqué, devenu l’ennemi n°1, il doit désormais fuir pour prouver son innocence et se venger.

 

suite-rouge.jpg

«  suite rouge » de François BOULAY le 14/06

 

Vingt ans se sont écoulés depuis les folies meurtrières de l'adolescence. José a fui pour tenter d'oublier. Il a rencontré Maria, une jeune femme tout droit sortie de son passé. En famille, ils se sont installés à la Croix-du-Veilleur, une vieille maison isolée de l'arrière-pays niçois. Mais, très vite, l'idylle laisse place au cauchemar; José se sent épié, menacé. Un oiseau mort, un chat égorgé, des ombres furtives...


Et la certitude que le danger se rapproche. Les fantômes peuvent-ils tuer ?

 

 

 

VANILLA RIDE

«  Vanilla Ride » de Joe R. LANSDALE le 14/06


«On faisait partie de ces gens qui ne pouvaient pas s’empêcher d’ouvrir leur gueule quand ils étaient nerveux, histoire de faire croire le contraire. C’était une habitude débile, mais impossible d’aller contre notre nature.» Hap Collins, le Blanc hétéro et démocrate, et Leonard Pine, le gay noir et républicain, ont un certain talent pour se fourrer dans des situations impossibles : en voulant aider la petite-fille d’un de leurs amis qui s’est acoquinée avec un dealer, ils se retrouvent coincés entre la police, le FBI, la mafia locale et un redoutable tueur à gages (sans oublier quelques alligators). Alors si en plus tout ce petit monde défouraille à tout-va...

 

Editions RIVAGE

 

Moonlight-mile.jpg

«  Moonlight mile » de Dennis LEHANNE le 06/06


Douze ans après le douloureux épisode raconté dans Gone, Baby Gone, Gennaro et Kenzie sont de nouveau confrontés à la disparition d’Amanda. Le cauchemar semble recommencer.

 

defunts-disparus.jpg

«  Défunts disparus » de Paco Ignacio TAIBO II le 01/06


Le chef de file du roman noir mexicain. Son détective est chargé de retrouver un défunt qui ne semble pas mort. Puise son inspiration dans un événement réel : une révolte à Oaxaca et au Chiapas fin des années 80.

 

un-ange-passe-a-Menphis.jpg

«  Un ange passe à Menphis » de Marc VILARD le 01/06


"Marc Villard est une espèce de boxeur. Il écrit comme on se bat sur un ring, comme on se bat aussi dans un coin de rue et avec les moyens du bord, sans les règles..." avait écrit Pierre Pelot à propos d'Entrée du diable dans Barbèsville, le précédent recueil de nouvelles de Marc Villard. Ces six récits noirs et acérés s'inscrivent dans cette tradition qui a fait le succès de son auteur.

"Appliquons à l'oeuvre de Marc Villard ce que Hanif Kureishi écrivait à propos de The Straight Life of Art Pepper : "intime, violent, audacieux, beau"." (Alfred Eibel, Le Magazine Littéraire)

 

le-prix-de-mon-pere.jpg

«  le prix de mon père » de Willy URIBE le 06/06


Légionnaire, ouvrier en Andalousie, camionneur au Mexique, dealer au Maroc, à trente-huit ans, Ismael a déjà vécu plusieurs vies. Traqué par la police marocaine, il est contraint de revenir dans son Pays Basque natal. A Bilbao, il se lance dans une nouvelle carrière, celle de maître chanteur. Sa victime : son ami d'enfance Julen, qui a réussi en falsifiant ses diplômes. Ismael, lui, rate tout. C'est même sa spécialité.

Sous la plume de Willy Uribe, le Pays Basque prend une allure surréelle et désenchantée, et les rues sombres de Bilbao ne sont pas loin de celles des romans de Goodis.

Le prix de mon père a été couronné "Meilleur premier roman noir" à la Semana Negra de Gijon.

tishomingo-blues.jpg

« Tishomingo blues » d’ Elmore LEONARD le 13/06


James Dennis Lenahan, plongeur acrobatique, explique aux gens que si l'on pose à terre une pièce de cinquante cents et qu'on la regarde, on a exactement la même vision que quand on contemple le bassin de réception du haut des vingt-cinq mètres du plongeoir. Cette fois, ce n'est pas une pièce qu'il voit au moment de sauter mais un meurtre. Coincé entre les assassins, les flics et Robert Taylor, un gangster noir spécialiste des coups fourrés, Lenahan sombre dans des magouilles de plus en plus extravagantes...

 

harcelee.jpg

«  Harcelée » de Jason STARR le 13/06


Katie Porter, jeune yuppie new-yorkaise, cherche désespérément le grand amour. Malheureusement, elle ne fait que des rencontres décevantes et son petit ami Andy est un sommet d'immaturité. Il existe bien cependant quelqu'un pour qui Katie est une femme exceptionnelle, absolument unique. Peter Wells a même déjà prévu leur mariage, et n'a pas lésiné sur les moyens. Il est prêt à tout pour atteindre son but...

"Harcelée est aux rendez-vous amoureux ce que Les Dents de la mer est à la baignade." (Ken Bruen)

 

Editions JAI LU

 

serum-T3.jpg

«  Serum T.3 » d’ H. LOEVENBRUCK et F. MAZZA le 27/06


Malgré l'aide précieuse du docteur Draken - qui a décodé une partie des visions d'Emily - le détective Lola Gallagher n'a pas réussi à empêcher l'enlèvement du couple Singer. Qui est caché derrière cet enlèvement ? La mémoire d'Emily cache-t-elle leur véritable identité et leur dessein ? Mais surtout : où est passé Draken, devenu introuvable depuis quelques jours ?

 

un-torse-dans-les-rochers.jpg

«  Un torse dans les rochers » d’ Helen TURSTEN le 06/06


Un torse mutilé, vient d'être découvert entre les rochers d'une plage près de Göteborg, en Suède. Seul élément d'identification : un mystérieux tatouage asiatique. Ce dernier, conduit l'inspecteur Irene Huss sur la piste d'un tatoueur de renom au Danemark, où un crime a été commis, quelques années plus tôt, selon le même rituel. Pendant ce temps, une troisième victime est découverte : la fille d'une amie d'Irène, disparue alors qu'elle partait faire carrière dans le mannequinat. Puis un quatrième cadavre, celui du fils de la directrice du commissariat de police de Copenhague.
Irène Huss a le sentiment que ces crimes pourraient être liés à elles, et que l'assassin est tout proche...

 

si-douce-sera-la-mort.jpg

«  Si douce sera la mort » de Charlaine HARRIS le 13/06

 

 

Editions ACTES SUD / BABEL NOIR

 

la-neuvieme-pierre.jpg

« La Neuvième Pierre » de  Kylie Fitzpatrick  le 6 juin 


Un diamant rouge flamboyant venu d’Inde semble exercer une troublante infl uence sur ceux qui le touchent. Un offi cier des douanes puis un bijoutier  de Hatton Gardens, qui ont tous deux été en contact avec la pierre, sont retrouvés étranglés d’une étrange façon.

Une intrigue haletante, qui plonge le lecteur au coeur du Londres du XIXe siècle et de l’Inde coloniale.

 

 

VISUEL NON DISPONIBLE

 

« Le Poète de Gaza » de Yishaï Sarid, le 6 juin


Dans le but de stopper une nouvelle vague d’attentats suicides, un agent des services secrets israéliens spécialisé dans les interrogatoires musclés se voit confi er une mission particulière : il doit attirer en terrain neutre le haut responsable d’un réseau terroriste. Son appât : le père de ce dernier, intellectuel et poète palestinien atteint d’un cancer en phase terminale.

Un captivant roman d’espionnage mené comme une opération à cœur ouvert sur la société  israélienne. Sans anesthésie et sans concession.

 

meurtre-en-la-majeur.jpg

«  Meutre en la majeur » De Morley TORGOV

 

Quand l'un des nombreux parasites qui constituent l'entourage de Robert et Clara Schumann est assassiné dans d'étranges circonstances, l'inspecteur Hermann Preiss de Düsseldorf tente de résoudre le mystère, ainsi que l'énigme d'un "la" qui s'obstine à sonner faux sur le piano du maestro. 

 

Editions LE LIVRE DE POCHE 

 

658.jpg

«  658 » de John VERDON le 01/06


« Je connais vos secret. Je sais ce que vous avez fait. Je peux lire dans vos pensées. Vous ne me croyez pas ? Je vais vous le prouver. »

Ancien alcoolique reconverti en gourou pour milliardaires dépressifs dans une clinique privée, Mark Mellery reçoit un jour une lettre anonyme, lui demandant de se prêter à un petit jeu d'esprit à première vue inoffensif... Mais l'énigme ne tarde pas à prendre une tournure sanglante et terrifiante. L’enquête est conduite par le légendaire inspecteur David Gurney, un jeune retraité du NYPD hanté par les démons de l'investigation qui se lance ainsi aux trousses d'un meurtrier aussi inventif que machiavélique – car le décompte macabre ne fait que commencer...

dans-l-ombre-de-la-ville.jpg

«  Dans l’ombre de la ville » de James CONAN 


Octobre 1893. Les visiteurs affluent à Chicago où se tient l’Exposition universelle. Derrière les gratte-ciel et la fête, un monde de violence, de pornographie et de xénophobie que tente de dissimuler le maire pour ne pas nuire à l’image de la capitale de l’Illinois. Des femmes disparaissent dans l’indifférence. Un cadavre est repêché dans la Bouillonne : son signalement correspond à celui d’Anna Zemeckis une New-Yorkaise de vingt et un ans. Emily Strauss, une jeune et ambitieuse journaliste, convainc Joseph Pulitzer, le magnat de la presse propriétaire du New York World, de l’envoyer enquêter sur l’affaire. Un polar historique sanglant et glacial, dont la plupart des épisodes se situent dans les fameux abattoirs de Chicago…

sorry.jpg

«  Sorry »De Zoran DRVENKAR le 01/06


Berlin. Tamara, Frauke, Kris et Wolf se sont connus au lycée. Dix ans plus tard, ils ont l’idée de monter une agence, nommée Sorry, chargée de s'excuser à la place des autres. Le succès est immédiat, ils aident des hommes d'affaires qui estiment s'être mal comportés, un associé ou une entreprise à alléger leurs remords à l’égard de leurs victimes… Jusqu'au jour où un mystérieux assassin désireux de soulager sa conscience recourt aux services du quatuor. Ce sera le début d'une longue descente aux enfers. Pris au piège, les quatre amis n'auront d'autre solution que de découvrir au plus vite l'identité et les mobiles de ce tueur qui les manipule et semble parfaitement les connaître.

 

de-sang-royal.jpg

«  De sang royal » de Pieter ASPE le 01/06


Alors que le commissaire van In est informé de la mort de Marcus Heydens, retrouvé pendu chez lui, Hannelore, sa compagne, revient au bercail, passablement éméchée, d’un rendez-vous avec Valentin, le fils de Marcus. Van In, persuadée qu’elle le trompe, ne décolère pas. Suicide ou meurtre ? Que ce bon vivant très fortuné ait mis fin à ses jours semble peu probable. Lorsque Hannelore disparaît, l'affaire prend un tour dramatique, qui va pousser Van In aux portes du Palais royal... Secrets de la grande bourgeoisie belge, imbroglios amoureux, règlements de comptes au commissariat... Impulsif et incorrigible, le célèbre commissaire brugeois est ici au mieux de sa forme !

 

complot.jpg

«  Complot » de Jeff ABBOT le 06/06


Luke Dantry analyse la menace terroriste pour une compagnie privée. Aussi palpitant que cela puisse paraître, Luke n'a rien d'un super agent et mène une vie d’employé de bureau. Il repère, sur les sites et les forums Internet, les individus présentant un lien éventuel avec des réseaux terroristes. La plupart du temps, ses interlocuteurs sont d'inoffensifs extrémistes qui exorcisent leur vie misérable en rêvant de complots. Rien de très menaçant. Jusqu'au jour où Luke est enlevé, forcé d'assister à un meurtre et retenu prisonnier au milieu des bois. Sans connaître l'identité de ses assaillants ni leur mobile, il devient la proie d'une impitoyable chasse à l'homme. Aurait-il sans le savoir découvert un véritable complot ? Après Panique et Double jeu, Jeff Abbott nous offre une nouvelle incursion dans le monde captivant des hommes de l'ombre.

 

le-dernier-homme-bon.jpg

«  Le dernier homme bon » de A.J KAZINSKI le 01/06


Un tueur sévit à travers le monde, avec des cibles pour le moins singulières : médecins, militants des droits de l'homme, avocats, qui, tous, œuvrent pour le bien. Sur le dos de ces « hommes bons », d’étranges brûlures… Deux policiers, l’un danois, l’autre italien enquêtent sur ces meurtres, épaulés par une astrophysicienne, Hannah. Niels Bentzon et Tommaso di Barbara vont tout tenter pour retrouver les prochaines victimes et les protéger. Venise ou Copenhague, où aura lieu le prochain drame ? Personne ne prend au sérieux ces personnages un brin fêlés, dont la quête semble perdue d'avance... Une intrigue éblouissante qui mêle religion, ésotérisme et science, et un dénouement à couper le souffle !

 

maigret-en-vendee.jpg

«  Maigret en Vendée » de Geoges SIMENON le 13/06


Les Vacances de Maigret (1948) : Mme Maigret est hospitalisée aux Sables-d’Olonne. Entre les visites quotidiennes à sa femme et les petits coups de blanc dans les bistrots, il s’ennuie, le commissaire. Et puis un jour, dans sa poche, un papier : Par pitié, demandez à voir la malade du 15.

Maigret a peur (1953) : Trois meurtres en quelques jours, c’est beaucoup pour une petite ville comme Fontenay-le-Comte. La présence de Maigret, venu saluer son ami le juge d’instruction, ne rassure pas la population, persuadée que ces crimes sont l’œuvre d’un fou.

Deux enquêtes, réunies dans un même volume, où le lecteur apprend qu’il ne fait pas bon fréquenter les notables vendéens.

 

 

la-5eme-confession.jpg

«  la huitième confession » de James PATTERSON le 27/06


Un nouvel épisode du "Women Murder Club". - Un prédicateur défenseur des sans-abri a été assassiné. Pas vraiment une priorité pour la police locale... La journaliste Cindy Thomas décide de prendre cette affaire en main et appelle à la rescousse les autres membres du Women Murder Club.

justice-sommaire.jpg

«  Justice sommaire » de Jack HIGGINS le 27/06


Un trépidant roman d'espionnage en ex-Yougoslavie. - Au Kosovo, Blake Johnson, homme fort du président des Etats-Unis, et Harry Miller, son homologue britannique, exécutent un officier russe. Un geste aux conséquences dramatiques pour leurs pays respectifs et pour l'agent Sean Dillon, de retour dans le grand jeu des services secrets. - * Jack Higgins est reconnu comme un maître du roman d'espionnage. * Des ventes régulières au Livre de Poche.

l-incroyable-histoire-de---jpg

«  L’incroyable histoire de Halicyon Crane » de Wendy WEBB le 27/06


Halcyon Crane découvre à la lecture d'une missive du notaire que sa mère, qu'elle croyait morte des années plus tôt dans un incendie, vivait encore très récemment. Pourquoi son père, qui l'a élevée seul, lui a-t-il menti ? A la recherche de réponses, Hallie gagne Grand Manitou island, une île isolée dans la région des Grands Lacs, où l'attend le manoir dont elle a hérité. Là, elle réalise que leurs sombres secrets de famille sont inextricablement liés à l'histoire des autochtones.

intervention.jpg

«  Intervention » de Robin COOK  le 27/06


Un archéologue de renom demande à un de ses amis, médecin légiste, de réaliser des tests ADN sur des ossements volés à Rome, sous la tombe de saint Pierre. Mais l'archevêque de New York ne voit pas d'un bon oeil cette investigation sacrilège..


EDITIONS GALLMEISTER

 

derive-sanglante.jpg

« Dérive sanglante » de William G. TAPPLY le 07/06

 

Suite à un improbable accident de montagne qui lui a fait perdre la mémoire, Stoney Calhoun est un homme sans passé. Cinq ans après avoir quitté l'hôpital, une confortable somme d'argent en poche, il a refait sa vie dans le Maine et coule des jours paisibles entre la boutique de pêche où il travaille et sa cabane enfouie au coeur des bois. Jusqu'à ce que son meilleur ami disparaisse.


Calhoun se lance alors sur sa piste et accumule les découvertes macabres. Au fur et à mesure, il se découvre d'inattendus talents d'enquêteur qui vont le confronter aux fantômes de son passé.
Première aventure de Stoney Calhoun, Dérive sanglante nous promène à travers les paysages idylliques et chargés d'histoire du Maine, jusqu'à un final aussi violent qu'étonnant.

 

Editions 10/18

 

l-evade-de-Wan-Chai.jpg

« L’évadé de Wan Chaï » de Ian HAMILTON le 07/06

 

Ava Lee, 30 ans, experte en fraudes en tous genres, vit àToronto. Elle travaille en partenariat avec un chinois de Hong Kong qui lui amène des clients. Ses méthodes sont les mêmes qu'un privé, avec en plus une pratique intensive du Bak Mei, une boxe taoïste. Elle doit retrouver deux extorqueurs de fonds qui se sont envolés avec 5 millions de dollars.

 

meurtre en hiver polair

«  Meurtre en hiver polaire » de James THOMPSON le 21/06

 

résumé indisponible

 

le-parrain-de-Katmandou.jpg

«  Le parrain de Katmandou » de John BURDETT le 21/06


L'inspecteur Sonchaï Jitpleecheep est chargé d'enquêter sur un meurtre sanglant commis dans un quartier chaud de Bangkok. Frank Charles, célébrissime réalisateur de Hollywood, a été assassiné de manière barbare : l'homme a été éventré, trépané, et une partie de son cerveau a semble-t-il terminé dans l'estomac de son agresseur. Même si la résolution de cette affaire spectaculaire pourrait lui valoir une promotion, Sonchaï a d'autres soucis en tête. Voilà des mois qu'il est devenu le consigliere de Vikorn, son patron dans la police et mafieux à ses heures perdues, et qu'il se rend à Katmandou pour acheter de l'héroïne à un lama tibétain charismatique en exil au Népal. Le temps où Sonchaï Jitpleecheep était le seul policier intègre du pays est bel et bien révolu...

 

Grands détectives

 

les-fils-d-Albion.jpg

«  Les fils d’Albion » de Kate SEDLEY le  07/06


Durant l’étouffant été de 1483, alors que Richard de Gloucester commence son combat pour la couronne d’Angleterre, Roger le colporteur retourne dans sa ville de Bristol, ravi de s’éloigner de la frénésie de la capitale. Mais à peine a-t-il posé ses bagages que le Duc l’appelle à nouveau à Londres pour enquêter sur la disparition mystérieuse d’un jeune garçon, futur Lord, dont le tuteur a été, semble-t-il, assassiné dans une chambre fermée à clef. Une nouvelle enquête commence… Enracinée dans une ancienne légende anglaise, elle mettra en péril la vie de Roger comme jamais elle ne l’avait été.

 

les-nouvelles-affaires-du-juge-Ti.jpg

«  Les nouvelles affaires du juge Ti » de Zhu Xio DI le 21/06


Variations sur Van Gulik, ces dix enquêtes inédites, soumises à la sagacité du magistrat, sont toutes liées entre elles par une unité de lieux (bureau et appartements de sa famille (il a trois épouses) sont dans la même demeure). Crimes domestiques, passionnels mais aussi d’intérêt, rapports hommes/femmes, maîtres/serviteurs ou encore générationnels, ce sont les dons d’observation du juge qui, joints à sa logique, lui permettent de triompher des nœuds les plus insolubles. En Confucéen fidèle, il se méfie des obscurités et des facilités du taoïsme. Et fort de son autorité indiscutée de représentant de l’Empereur dans la ville, il n’hésite guère à intimider les accusés quand nécessaire. Mais la recherche de la justice, tout comme la protection des faibles, sont à ses yeux des valeurs incontournables.

 

vienne-la-nuit--somme-l-heure.jpg

«  Vienne la nuit, sonne l’heure » de Jean Luc BIZIEN 

 

résumé indisponible

 

Editions POCKET

 

le-7eme-templier.jpg

« le 7eme templier » de Giacometti / Ravennes le 14/06


1307. Le roi Philippe le Bel et le pape Clément V ordonnent l’anéantissement total de l’Ordre du Temple. Mais dans l’ombre des commanderies, sept templiers vont organiser sa survivance par-delà les siècles.
De nos jours, le commissaire franc-maçon Antoine Marcas reçoit l’appel désespéré d’un mystérieux frère, sur le point d’être assassiné, qui lui transmet la piste d’un secret fabuleux : le trésor des Templiers. Au même moment à Saint-Pierre de Rome, le pape s’apprête à bénir la foule quand il est abattu par un tireur d’élite…

 

les-vacances-d-un-serial-killer.jpg

«  Les vacances d’un serial killer » de Nadine MONFILS le 7/06


Comme chaque été, Alfonse Destrooper part en villégiature à la mer du Nord. Josette, sa femme, est bien décidée à se la couler douce, entre farniente à la plage et shopping dans la station balnéaire. Les enfants, Steven et Lourdes, emportent leur caméra pour immortaliser ces vacances. Quant à la mémé, véritable Calamity Jane, elle les accompagne dans sa vieille caravane. Mais le voyage commence mal ! Un motard pique le sac de Josette à un carrefour et s’enfuit. La famille Destrooper reprend la route après une pause-pipi. À l’arrière de la voiture, les ados visionnent tranquillement leurs vidéos. Quand, soudain, ils découvrent à l’écran le cadavre du motard gisant sur le sol des toilettes du restoroute ! Les vacances en enfer ne font que commencer…

 

les-lames.jpg

«  Les lames » de Mo HAYDER le 14/06


Depuis qu’une adolescente des environs a été retrouvée assassinée, la ville de Bath est en proie à la panique. Sally ne peut s’empêcher de trembler pour sa fille de quinze ans, Millie, qu’elle élève seule. Car la jeune fille est en danger. Elle subit le chantage d’un dealer qui lui réclame une somme faramineuse. Pour l’aider à rembourser sa dette, Sally, jusqu’alors femme au foyer, accepte de devenir la gouvernante d’un homme richissime à la tête d’un empire pornographique. C’est pour elle le début d’une descente aux enfers dans laquelle sa sœur Zoe, inspecteur de police à Bath, avec qui elle n’est plus en contact depuis des années, s’apprête à la rejoindre…

 

la-confession.jpg

«  La confession » de John GRISHAM le 14/06


Donté Drumm, jeune Afro-Américain de 27 ans, n’a plus que quelques jours à vivre. Après huit années passées dans le couloir de la mort, il va être exécuté par injection létale pour un crime qu’il n’a pas commis. Ce n’est pas lui qui a enlevé, violé et tué Nicole Yarber, une pom-pom girl de son lycée de Sloan, au Texas : des aveux lui ont été extorqués par des policiers racistes et son procès a été une pure mascarade. Quatre jours avant l’exécution, un certain Travis Boyette se confesse à Keith Schroeder, pasteur à Topeka, dans le Kansas, et revendique la paternité de ce meurtre odieux. Atteint d’une tumeur cérébrale, cet homme s’est résolu à sauver un innocent. Schroeder accepte de conduire Boyette au Texas et ce voyage va totalement bouleverser sa vie…

 

je-ne-suis-pas-un-serial-killer.jpg

«  je ne suis pas un serial killer » de Dan WEELS le 14/06


John Wayne Cleaver est un jeune homme potentiellement dangereux. Très dangereux. Jugez-en plutôt : garçon renfermé, pour ne pas dire sociopathe, il vit au milieu des cadavres à la morgue locale, tenue par sa mère et sa tante, il a une certaine tendance à tuer les animaux et, depuis son plus jeune âge, il nourrit une véritable passion pour les tueurs en série. Ainsi, son destin semble tout tracé. Mais, conscient de son cas, John a décidé d’en parler à un psy et de respecter quelques règles très précises. Ne nourrir que des pensées positives. Ne pas s’approcher des animaux. Éviter les scènes de crime. Ce dernier commandement va néanmoins devenir très difficile à suivre lorsqu’on retrouve autour de chez lui plusieurs corps atrocement mutilés. Y aurait-il plus dangereux encore que John dans cette petite ville tranquille ? Aurait-il enfin trouvé un adversaire à sa taille ?

 

beach-house.jpg

«  Beach House » de James PATTERSON le 27/06

 

résumé indisponible

 

le-masque-de-troie.jpg

«  Le masque de Troie » de David GIBBINS le 07/06


1876. Mycènes, Grèce. Heinrich Schliemann, l’homme qui a découvert Troie, trouve le masque d’or d’Agamemnon et un autre artefact dont il ne parlera jamais. Il meurt en emportant son secret avec lui...
1945. Allemagne. La libération d’un camp de concentration révèle des indices menant à des antiquités volées par les nazis, mais aussi à une arme bien plus terrifiante que tout ce que l’on a imaginé et conçu depuis…
De nos jours, en mer Egée. Jack Howard retrouve l’épave d’une galère de guerre qui aurait fait partie de la flotte d’Agamemnon et se lance dans une chasse au trésor de tous les dangers à travers toute l’Europe. Mais à trop vouloir creuser, Jack va prendre le risque de perdre ce qu’il a de plus précieux… sa propre fille.

 

l-heure-des-loups.jpg

«  L’heure des loups » de Shane STEVENS le 04/06


Paris, 1975. Un homme est découvert pendu à une corde à piano. Son nom : Dieter Bock, ancien capitaine de la Waffen SS. La thèse du suicide est rapidement abandonnée, et l’inspecteur Dreyfus, figure du Quai des Orfèvres, hérite de l’enquête. À son grand désespoir, celle-ci s’oriente vite vers le passé de l’ancien SS. Dreyfus a en effet perdu toute sa famille à Auschwitz, et pour rien au monde il ne souhaite affronter de nouveau le cauchemar nazi. Depuis une opération du Mossad jusqu’à l’implication de services secrets occidentaux qui auraient employé Dieter Bock après la guerre, Dreyfus suit des pistes tortueuses jusqu'à trois autres morts liées à son enquête : celles d’un banquier suisse, d’un industriel belge et d’un diplomate anglais. Nous sommes à l’orée du premier d’une longue série de coups de théâtre. Les apparences sont trompeuses et Dreyfus, en plein dilemme moral, devra venir à bout de ses démons pour assembler toutes les pièces d’un incroyable puzzle.

 

n-ayez-crainte.jpg

«  N’ayez crainte » de Peter LEONARD le 14/06

 

300 000 dollars planqués à l'ombre... C'est ce que Samir, prêteur sur gages, a escroquéà Karen en la quittant. Toutes ses économies de mannequin saisies à la source, un coup de poing en prime.
On comprend que la belle l'ait mauvaise. Et embauche au débotté trois voyous de passage pour aller braquer son ex. Ce qu'on s'explique moins, c'est comment le coup a pu rater, laissant un cadavre et un coffre vide à pleurer.
Ou est l'argent ? Qui double qui ? La course commence, les paris sont ouverts... 

 

la-fete-des-paires.jpg

«  La fête des paires » de San ANTONIO le 28/06

 

résumé indisponible

 

si-ma-tante-en-avait.jpg

«  si ma tante en avait » de San ANTONIO le 28/06

 

résumé indisponible

 

 Editions du TOUCAN

 

 

alibi-club.jpg

«  Alibi club » de Francines MATHEWS le 01/06

 

Paris 1940. Les Allemands marchent sur la capitale et l’inquiétude est à son paroxysme. Un avocat américain, habitué du célèbre cabaret Alibi Club est retrouvé mort dans ce qui paraît être une sordide affaire de sexe. Philip Stilwell n’a pas choisi le bon moment pour mourir dans des conditions suspectes.


Le petit monde de l’Alibi Club où les espions, les hommes d’affaires, les scientifiques et le personnel d’ambassade ont l’habitude de se retrouver, est discrètement secoué.


Sally King, la fiancée de la victime, refuse les conclusions évidentes de l’enquête et fait appel à Joseph Hearst, attaché de l’ambassade des Etats-Unis pour l’aider à résoudre ce qu’elle croit être un assassinat. Car tous les dossiers rassemblés secrètement par Philip Stilwell et liés à I.G. Farben industrie ont disparu. 

 

africa-corse.jpg

«  Africa corse » de Christian LESTAVEL le 01/06

 

L'Afrique, pour la famille Sperone, c'est un terrain de jeux... de casinos. Quand Gabriel Vanves, un ancien des services français, leur propose une centaine de millions de dollars à blanchir après un coup d'état au Libéria, Ange Sperone prend immédiatement le chemin du «Continent noir». Son frère Christian tente de son côté de décrocher auprès de ses amis politiques l'exploitation légale des machines à sous en France. Et transformer ainsi un secteur déficitaire en mine d'or. Mais tous veulent leur part du gâteau : affairistes, mafieux italiens, voyous français, politiciens. Et ces derniers ne sont pas les moins dangereux...

 

 

 

a-l-arrache.jpg

«  A l’arrache » de Bibi NACERI le 01/06

 

Stéphane Mat est le fils d'un truand, gros bonnet du milieu parisien. Il pourrait se la couler douce en trouvant une place confortable dans les affaires de son père mais il préfère la jouer en solo avec ses deux «associés», deux enragés aux dents longues avec qui il monte régulièrement au «braco».

Quand Stéphane et ses potes piratent un transport de haschich au large des côtes marocaines, ils ignorent que la marchandise est destinée aux Dekker, les plus gros truands de la banlieue Est. Pour réparer l'offense, ceux-ci lui demandent de libérer un de leurs amis, un chimiste, détenu dans une prison suisse. Commence alors pour Stéphane et sa bande un véritable enfer...

 

Repost 0
Published by La petite souris - dans A paraître....
3 juin 2012 7 03 /06 /juin /2012 17:05

Dernieres grandes sorties avant l'été, les mois estivaux allant être plus calmes côté édition. Le moment pour faire ses dernières achats avant les vacances, en attendant l'avalanche de nouveautés de septembre !

 

Editions PRESSES DE LA CITE

 

le-peche-des-anges.jpg

« Le péché des anges » de Charlotte LINK le 07/06

 

Max et Mario, frères à la beauté angélique, sont absolument identiques – seule Janet, leur mère, parvient à les distinguer. Quand l’un des deux, atteint de troubles psychiatriques, doit être interné, Janet prend une terrible décision afin de protéger sa famille… mais qui pourrait également la détruire.

Des années plus tard, lorsque Mario annonce qu’il part en vacances seul dans le sud de la France, Maximilian panique et décide de s’échapper de l’hôpital… Pourquoi cette soudaine décision ? Qu’arrivera-t-il une fois les deux frères réunis ?

 

sanctus.jpg

« Sanctus » de Simone TOYNE le 07/06

 

Depuis l’aube de l’humanité, la Citadelle, fort du nord de la Turquie, abrite des communautés de moines, dont l’ordre des Sancti, les « soutanes vertes ». Après avoir été initié à leurs mystérieux sacrements, un jeune moine s’échappe du monastère pour se jeter du haut de la montagne. La scène est filmée par un touriste et projetée sur les chaînes de télévision du monde entier. Liv Adamsen, la soeur du moine, se rend sur place pour l’identifier et tenter de comprendre son geste. Là, elle découvre que deux communautés, les Sancti et les Mala, pour qui l’heure de la prophétie a sonné, se livrent une guerre sans merci…

 

 


 

ecume-de-sang.jpg

«  Ecume de sang » d’ Elizabeth HAYNE le 07/06

 

Gennie a enfin réalisé son rêve : quitter Londres et un métier stressant pour emménager sur une péniche dans le Kent. Pourtant, rien ne se passe comme prévu. La nuit même de sa pendaison de crémaillère, un corps remonte à la surface près de son bateau. Gennie reconnaît aussitôt Caddy, une ancienne collègue du club de pole dance où elle travaillait chaque soir pour arrondir ses fins de mois. Un job de nuit dont Gennie n’a jamais parlé à personne.

Les jours passent, les incidents s’accumulent et la tension monte : elle retrouve un chat mort devant sa porte, et, un soir, deux types l'agressent. Terrorisée, Gennie ne sait vers qui se tourner…

 

Editions RIVAGES

 

un-ecart-de-conduite.jpg

«  un écart de conduite » de Robin COOK le 30/05


Georges Breakwater, trente-trois ans, sans emploi, ancien élève de la prestigieuse école privée d'Eton, est condamné à une amende de cinquante livres pour attentat à la pudeur commis dans un pub de Londres. Fermement incité par le magistrat à consulter un psychiatre, Breakwater entreprend une série de séances au cours desquelles il va révéler de larges pans de son passé, et, du même coup, l'essence même de la classe sociale dont il est issu, qu'il rejette et condamne violemment, en bloc.

Un écart de conduite est le livre le plus personnel de Robin Cook et son dernier texte inédit.

 

le-silence-des-cloitres.jpg

«  Le silence des cloîtres » de Alicia GIMENEZ BARTLETT le 06/06


Récidiviste du mariage, l'inspectrice Petra Delicado a épousé l'architecte Marcos Artigas, et sa nouvelle enquête commence presque en famille. Les soeurs qui donnent des cours d'instruction religieuse à Marina, la plus jeune fille de Marcos, se sont fait voler une relique de valeur, la dépouille momifiée d'un saint du Moyen Âge. Mais surtout, à la place du saint, elles ont trouvé le cadavre de frère Cristobal, un moine historien qui travaillait à la restauration de la relique. Un unique indice obscurcit encore le mystère : un petit carton déposé près du corps et ainsi libellé en caractères gothiques : "Cherchez-moi là où je ne peux plus être."

Dans une Espagne toujours sous l'emprise du catholicisme, où la presse à sensation n'attend que l'occasion de se déchaîner, les théories les plus folles s'échafaudent. Heureusement Petra et son adjoint Garzon ont les pieds sur terre. C'est d'ailleurs là et pas au ciel que se trouve la clé de l'énigme.

 

Connivence-avec-l-ennemi.jpg

"Connivence avec l'ennemi" d'Elmore Leonard le 13/06



Shemane, une ancienne prostituée de vingt-six ans, mène désormais une existence tranquille au fin fond de l’Oklahoma. Sa seule distraction est d’apporter un certain « réconfort » à Jurgen Schrenk, beau soldat allemand un peu naïf qui a l’habitude de s’évader du camp de prisonniers de guerre local.

 

Il faut dire que dans le Middle West, la Seconde Guerre mondiale paraît bien lointaine. Carl Webster, marshal cool et un rien caustique, enquête sur la mort d’un autre prisonnier de guerre, vraisemblablement tué par un SS pur et dur dissimulé dans le camp et qui cherche à organiser des sabotages. Carl pense utiliser le brave Jurgen pour le démasquer, et compte donc sur l’aide de Shemane. Mais un tel calcul a quelque chose d’un peu trop simple, n’est-ce pas ?

 

Editions JC LATTES

 

la-piste-du-tigre.gif

 

" La piste du tigre" de James PATTERSON le 01/06

Une famille entière vient d’être massacrée à son domicile, dans les faubourgs huppés de Washington. Au nombre des victimes figure l’une des amies de l’inspecteur Alex Cross, Ellie Cox, une universitaire spécialiste de l’Afrique.

 

Quelques jours plus tard, une discothèque de la capitale est le théâtre d’un  autre carnage. Principale cible, cette fois : le fils de l’ambassadeur du Nigéria. Quand Alex Cross apprend que le diplomate et son épouse ont également été assassinés à Lagos, il décide de traquer les suspects sur le continent africain. Mais là, les règles ne sont plus les mêmes.

 

À la poursuite de jeunes tueurs dirigés par un mystérieux Tigre qui fait la loi jusque dans les camps de réfugiés, harcelé par une police corrompue, Alex Cross découvre au péril de sa vie un monde où la violence et l’horreur se vivent au quotidien. Et où la CIA joue un étrange jeu.

 

Editions SEUIL

 

Les-enquetes-de-pepe-Montalban.jpg

«  Les enquêtes de Pepe Carvalho » » de M. Vasquez MONTALBAN le 07/06


Quarante ans après ses débuts de privé barcelonais, Pepe Carvalho, un des détectives les plus célèbres de la planète au même titre que Sherlock Holmes, Hercule Poirot et le commissaire Maigret, revient auprès des lecteurs français. L’une après l’autre, ses enquêtes reflètent les conflits personnels et sociaux de l’Espagne post franquiste et font revivre la Barcelone populaire des années 70 et 80 où se côtoient prostituées, maquereaux, militants de la gauche radicale, ouvriers, hommes d’affaires corrompus. Des trois titres qui composent ce premier volume, Tatouage et Meurtre au Comité central étaient depuis longtemps indisponibles en France. Comme dans Les Mers du sud, le lecteur voit s’y dessiner le portrait d’un Carvalho fin gourmet, entouré de Charo, sa maîtresse - une prostituée libérale et libérée du Barrio Chino, de Biscuter son secrétaire-cuisinier- ancien détenu de droit commun des geôles franquistes, et de Bromure, un cireur de chaussures qui lui sert d’indic.

 

room-service.jpg

 

«  Room service » d’ Elvin POST le 07/06


Découvrez le monde du porno new yorkais avec le producteur Archie Venice, tout vêtu de cuir, son fils Larry, réalisateur velléitaire, et Jack Farrell, le détective privé chargé de le surveiller : une comédie policière délirante, "alla Post".

 

l-ombre-du-centhaur.jpg

 

«  L’ombre du Centhaur » d’ Oscar LOBATO le 07/06


Trop d’énigmes pèsent sur l'élégant Centhaure (CEntre des Nouvelles Technologies Hippiques, Attelage et Unité de Recherches Équestres), aussi célèbre en Europe que le Cadre noir de Saumur. Un pur-sang a disparu, un dresseur est mort piétiné par un cheval ayant refusé l’obstacle et le responsable des écuries a été retrouvé enseveli sous un monceau de grain. Mais qui pourrait penser que les plus beaux chevaux du monde se transforment en assassins ou que l’on a tenté de maquiller des meurtres en accidents mortels? Certainement pas Lluvia Ruiz-Gollury, nièce du propriétaire du centre et championne olympique, qui livre sa croisade personnelle pour empêcher certains dirigeants et actionnaires de prendre le contrôle de ce qui est aussi un fabuleux empire financier. Son seul allié, persuadé que derrière toutes ces intrigues se cache un meurtrier, est un de ses anciens rivaux, un cavalier qui, après avoir abandonné la haute équitation pour la vie nomade du cirque, revient à Séville pour sauver Centhaure du désastre.

De la campagne andalouse à la Grande-Bretagne et la Hongrie, Óscar Lobato emmène son lecteur dans l’univers magnifique et raffiné des hautes écoles d’équitation à travers une enquête pleine de suspense et de rebondissements.

 

Editions ALBIN MICHEL

 

assurance-vie.jpg

«  Assurance vie » de Robin COOK le 06-06


Pia Grazdini, brillante étudiante en médecine, est choisie par un généticien prix Nobel -dont elle est secrètement amoureuse- pour l'aider dans ses recherches

sur certaines greffes d'organes. Enthousiasmée par la perspective d'améliorer la vie de dizaines de milliers de diabétiques, elle déchante vite quand certains scientifiques du labo sont empoisonnés au Polonium 210. En parallèle, on découvre que deux ex golden boys de Wall Street, frappés de plein fouet par la crise des subprimes, arnaquent des diabétiques à grand renfort de fausses promesses.
Iraient-ils jusqu'au meurtre pour de l'argent ? Et s'ils étaient manipulés par plus cynique qu'eux ? Pia, avec l'aide d'un de ses admirateurs, se lance dans l'enquête.

 

secrets-enfouis.jpg

«  Secrets enfouis » de Joseph FINDER le 

 

Enterrée vivante dans un cercueil, filmée par une caméra dont les images sont projetées en live sur internet : c'est le calvaire que des maîtres chanteurs ont destiné à Alexa Marcus, fille d'un milliardaire aux activités troubles, s'ils n'obtiennent pas " le dossier Mercury ". Les ravisseurs russes sont dangereux et chaque minute compte. Mais Nick Heller, un ami de la famille, peut se montrer tout aussi brutal quand il s'agit de retrouver quelqu'un qu'il s'était juré de protéger.

 

l-ouest-barbare.jpg

 

«  L’ouest barbare » de Jean-François COATMEUR le 


Juin 40. Condamné à la réclusion pour un acte criminel qu'il a toujours nié, Jérôme réussit, à la faveur d'un transfert de prisonniers, à s'échapper de la Centrale Pénitentiaire de Poissy, en compagnie d'un autre détenu, Jean-Paul, un dangereux malfrat. Il conçoit alors le projet fou d'aller revoir sa femme Tania, dans leur maison près de Douarnenez, avant de tenter un départ pour l'Angleterre. Jean-Paul s'étant rallié à son initiative, l'improbable équipe se lance dans une course contre la montre à travers le pays en plein chaos, sur les route encombrées de réfugiés et de soldats perdus, pour essayer d'atteindre l'extrême Ouest avant les colonnes allemandes, tout en déjouant la vigilance des autorités françaises chargées de récupérer les deux évadés.


Cependant qu'à la Pointe de Bretagne continuent de se mettre en place et s'ajuster les pièces de la machination diabolique qui a expédié sous les verrous un innocent.

 

coup-de-pub.jpg

« coup de pub » de Pieter ASPE 

 

Mariage en grande pompe au château de Torens. Pas de chance, le marié, Thierry Steen, publicitaire connu et héritier d'un empire industriel, est assassiné avant la fin de la noce. Van In et Hannelore, qui faisaient partie des invités, se lancent sur les traces du meurtrier. Le mobile du crime serait-il, une fois de plus, l'argent ? Ils ne tardent pas à apprendre que l'agence de pub de Steen était menacée d'une OPA par un concurrent, dont l'un des salariés se suicide quelques jours plus tard.


Et pour compliquer le tout, on retrouve dans les toilettes les empreintes d'un tueur à gages mais aussi celles du procureur. L'enquête piétine et Van In, dont les méthodes sont toujours aussi peu orthodoxes, ne se méfie pas assez des femmes.

 

EDITIONS SONATINE

 

Mr-Monstre.jpg

«  Mr Monster » de Dan WELLS 


Dans «  je ne suis pas un serial killer » le jeune John Wayne Cleaver était la proie de pulsions effrayantes et redoutait de devenir un tueur en série. Aujourd’hui il n’a plus de doutes : un assassin, qu’il a surnommé Mr. Monster, sommeille en lui, susceptible de se réveiller à tout instant. Ce qui, étrangement, n’a pas que des mauvais côtés. Sans Mr. Monster John n’aurait jamais pu débarrasser sa petite ville du tueur qui y sévissait. Mais à présent il n’est plus du tout sûr de pouvoir maîtriser son côté obscur. D’autant qu’autour de lui nombreux sont les importuns qui mériteraient d’avoir affaire à Mr. Monster. Sans compter ces nouveaux cadavres qui apparaissent aux quatre coins de la ville et cet inspecteur du FBI qui commence à sérieusement le suspecter d’être impliqué dans les meurtres. Il va ainsi devenir de plus en plus difficile de ne pas laisser les rênes à ses démons. Plaisir coupable auquel il serait tragique de prendre goût…

 

Editions L’ECAILLER

 

du-cote-des-abattoirs.jpg

«  Du côté des abattoirs » de Jan THIRION le 21/06


Pas de doute, Cédric Mangata a la poisse, la scoumoune, l'oeil noir. Flic toulousain bien sous tous rapports, sa vie dérape brutalement lorsque la fille de sa compagne tombe de la fenêtre sous ses yeux et se tue. C'est le début d'une valse des morts violentes absolument hallucinante, un jeu de massacre auquel Jan Thirion se livre avec une jubilation qu'il transmet de page en page à un lecteur scotché sur place.
Alors que sévit dans la région un tueur en série qui congèle ses victimes, Cédric Mangata doit faire appel à ses pires relations pour tenter de s'en sortir. Y parviendra-t-il ?

 

les-doigts-du-diable-copie-1.jpg

 

«  Les doigts du diable » de Dominique DELPIROUX le 21/06


Quel rapport entre un dinosaure du crétacé et un humain du troisième millénaire ? Le paléontologue Simon Boileau ne s'était jamais posé la question. Pourtant, ce qu'il va découvrir en pays cathare est plus à même de révolutionner la pensée humaine que tous les trésors d'Occitanie. C'est même le genre de découverte qui vous met certaines personnes dangereusement à dos. Peu préparé à vivre dans un univers d'espionnage et de violence, c'est pourtant bien celui dans lequel il va devoir se débattre, délaissant son assistante Malika pour la très étrange Anna Grant.
À cheval entre deux mondes, "Les doigts du Diable" attire le lecteur au coeur d'une civilisation préhistorique disparue pour l'éclairer sur la mésaventure inouïe de Simon Boileau, ici et maintenant, dans notre XXIe siècle.

 

Editions FLEUVE NOIR

 

le-temple-noir.jpg

« Le temple noir » d’E.GIACOMETTI  et J. RAVENNE le 04/06


Mon cher Marcas, le véritable secret de l’ordre du Temple n’a jamais été le trésor. Je vous parle d’un secret d’une puissance telle qu’il pourrait faire basculer le destin de l’humanité…

1232. En Terre Sainte, une lutte sans merci oppose le Grand Maître des Templiers et le Légat du pape pour posséder un secret revendiqué par toutes les religions et tous les pouvoirs.  2012. À Londres, le Temple Noir se réunit et va changer le cours de l’Histoire.  Dans les méandres financiers de la City et dans les coulisses des sociétés secrètes, le seul homme à pouvoir éviter le pire est Antoine Marcas, flic et franc-maçon.  Une seule condition : résoudre l’ultime énigme des Templiers…

 

le-dieu-de-New-York.jpg

 

«  Le dieu de New York » de Lindsay FAYE le 14/06


été 1845. Après des années de conflit politique, New York crée son unité de police. Timothy Wilde, ancien barman, intègre alors ce fameux NYPD grâce au soutien de son frère Val, un homme influent proche du parti démocrate. Mais Timothy ignore ce qui l’accable le plus, le récent incendie qui l’a défiguré à vie ou ce nouvel emploi qu’il n’a pas choisi…
Une nuit, alors qu’il fait sa ronde, Tim Wilde tombe sur une petite fille couverte de sang. Quand elle lui annonce qu’elle connaît un endroit où sont enterrés des dizaines d’enfants, Timothy se retrouve entraîné malgré lui dans une traque contre un tueur en série qui semble nourrir une animosité particulière à l’encontre des immigrants irlandais et plus particulièrement des plus jeunes d’entre eux. Timothy va mener une lutte effrénée pour découvrir l’identité de cet assassin, une lutte qui pourrait lui coûter son frère, la femme de ses rêves et même la vie…

 

la-fille-de-l-archer.gif

 

«  La fille de l’archer » de Serge BRUSSOLO le 14/06 


Au début de la Guerre de Cent ans, à une époque où la mode est aux jardins zoologiques insolites, une troupe de baladins fait profession de montreurs de

monstres, exploitant la crédulité des spectateurs en exposant de faux monstres fabriqués en secret. Ainsi, un simple orang-outan est présenté comme un émissaire des peuples de la lune. Hélas, l’Eglise évente la supercherie. L’homme tombé de la lune qui assurait la fortune de la troupe est arrêté et brûlé sur le bûcher, laissant ses compagnons ruinés.
C’est alors que les forains entendent parler d’un chevalier obsédé par les animaux légendaires, qui collectionne les bêtes rarissimes. Walla, une jeune fille accueillie par le groupe quelques années plus tôt avec son père, jadis archer, propose de lui offrir ses services. Jusque-là protégée par son père craint et respecté, venu de contrées étrangères et barbares, elle se sent esseulée et menacée à la mort de ce dernier.
Pourtant, quand elle essaie de chasser avec l'arc et les flèches de son père, elle semble avoir hérité de son don. Jamais elle ne rate sa cible. Et pour assurer sa survie et celle de sa troupe elle acceptera d’être la chasseresse de ce mystérieux chevalier. Quitte à se jeter dans la gueule du loup…

 

Editions du CHERCHE MIDI

 

la-piste-des-templiers.jpg

«  La piste des Templiers » de William DIETRICH le 07/06

 

1799 : Ethan Gage a suivi Napoléon dans sa campagne d’Égypte avant de gagner Jérusalem pour se mettre en quête d’un manuscrit trouvé par les Templiers lors des croisades.


1801 : de retour en France, après avoir joué les messagers lors de la bataille de Marengo, il rencontre, au domaine de Mortefontaine, dans l’Oise, propriété de Joseph Bonaparte, un historien norvégien, Magnus Bloodhamme. Ce dernier lui fait part d’une étrange découverte. Il a reconstitué l’itinéraire des Templiers qui, en 1307, ont fui la France et les persécutions de Philippe le Bel pour se réfugier dans une abbaye cistercienne sur l’île de Gotland, en Scandinavie. Et ses recherches laissent à penser que ceux-ci, guidés par d’anciennes cartes vikings, auraient traversé l’Atlantique cent cinquante ans avant Christophe Colomb, pour mettre à l’abri un incroyable secret.


Missionnés par Napoléon et Talleyrand afin d’asseoir auprès du président Jefferson l’alliance franco-américaine et de préparer la vente de la Louisiane, Ethan et Magnus traversent l’Atlantique et se retrouvent bientôt dans les territoires encore sauvages de l’Amérique, à la recherche d’une éventuelle présence templière. Ce qu’ils trouveront dépassera toutes leurs espérances.

 

Gokan.jpg

«  Gokan » de Demiz GALHOS le 7/06

 

« Tokyo, 2010.

Une garagiste, Nina, jeune, jolie, très désagréable. Son père, ancien Béret Vert, à peine plus aimable. Une valise diplomatique débordant de billets. Un assassin américain lancé dans un safari humain. Des yakuzas dépassés. Du béton, de l’électricité, des armes et du sang. De la musique, du cinéma. Et un professeur de la Sorbonne chargé de voler une bouteille de saké appartenant à Quentin Tarantino. Secouez le tout. Servez dans un bar de quinze mètres carrés. »

 

Effet-domino.jpg

 

« L'effet domino " d'Alex SCARROW  le 07/06

 

Imaginez des attentats terroristes sur les principaux puits de pétrole de la planète. Et leurs conséquences : un monde qui, en quelques jours seulement, se retrouve privé de carburant, d’électricité, de transports, d’eau potable. Un monde où les magasins ne sont plus approvisionnés, où la police et les secours, faute d’essence, ne peuvent plus intervenir. Un monde plongé dans l’obscurité. Une civilisation qui s’effondre.

Pour échapper à la violence et aux maladies, Jenny Sutherland s’est réfugiée, avec ses enfants et quelques rescapés, sur une plate-forme gazière, au large du comté de Norfolk. Ils essaient d’y retrouver un semblant de normalité, de reconstruire une communauté humaine et de travailler à un avenir meilleur. Mais tous n’ont pas la même philosophie pacifique et, quand le petit groupe recueille un homme en péril, l’équilibre précaire qui régnait jusque-là ne va pas tarder à voler en éclats.

 

Editions LE PASSAGE

 

la-ligne-de-tir.jpg

« La ligne de tir » de Thierry BRUN le 24/05


Le commissaire Fratier est sur le point d'être mis en examen. Depuis trop longtemps, il est lié à la pègre dans sa ville de Nancy et le témoignage de Loriane Ornec, qu'il a corrompue quand elle était dans son service, pourrait bien l'envoyer en prison.
Il décide de la supprimer et contraint Alice Résilia, une ancienne terroriste de la mouvance gauchiste instrumentalisée par le pouvoir, à exécuter cette tâche.
Mais Loriane Ornec disparaît.
Rival de Fratier, Shadi Atassi, qui règne sur le crime organisé nancéien, est amoureux de la jeune femme et mobilise ses troupes à sa recherche. Il soupçonne Fratier d'être mêlé à sa disparition... mais surtout Patrick Jade, un homme glacé, au passé de tueur, qui représente pour eux tous, Fratier, Ornec, Atassi, une menace terrifiante.

 

Editions L’ARCHIPEL

 

ne-tremble-pas.jpg

 

" Ne tremble pas" de Peter LEONARD


Par une froide matinée d'octobre, Owen McCall, 49 ans, et son fils unique Luke, 16 ans, quittent leur chalet situé au nord du Michigan pour partir à la chasse.Et

l'accident se produit. Luke aperçoit un cerf. Il bande son arc et décoche une flèche. En plein dans le mille ! Ce qu'il ne sait pas encore, c'est que sa flèche a transpercé l'animal. Derrière se trouvait son père, qui agonise...Owen laisse derrière lui Kate, une veuve éplorée mais désormais riche d'une vingtaine de millions, et un fils complètement perdu, qui part à la dérive.Et c'est alors que resurgit Jack Curran, un ancien amour de jeunesse de Kate.

 

Editions CALMANN LEVY

 

quand-les-dieux-se-moquent.jpg

« Quand les dieux se moquent » d’ Alexandra MARININA 


Deux assassinats viennent d’être commis dans deux villes différentes, mais selon le même mode opératoire et, tous deux, après un concert d’un jeune groupe de rock russe, BBC, dont les victimes étaient des fans. Pendant ce temps-là, une jeune fille de dix-neuf ans, Evguenia Roubtsova, reçoit les lettres d’un admirateur. Son père, un riche entrepreneur qui contrôle sévèrement ses faits et gestes pour la protéger, intercepte une de ces missives et y lit cette phrase inquiétante : Je ne permettrai à personne de dire du mal de la plus belle fille du monde. Je viens de le prouver, encore une fois. Alertée, la Pétrovka, l’équivalent russe du Quai des Orfèvres, découvre qu’Evguenia ressemble comme deux gouttes d’eau à la chanteuse du groupe et se demande s’il n’y a pas méprise. Convoquée pour établir un portrait-robot de son admirateur, puis, plus tard, regarder des photos de tueurs, Evguenia se trouble soudain. Et ce n’est probablement pas seulement parce qu’elle est tombée amoureuse du bel Igor Lesnikov qui l’interroge… Alexandra Kamenskaïa, qui coiffe l’enquête, devra vite démêler l’histoire avant que l’assassin ne tue à nouveau.

 

Editions LES ESCALES

 

les-dieux-d-Atlantis.JPG

«  Les dieux d’Atlantis » de David GIBBINS le 07/06


Océan atlantique, 9 000 ans av. J.-C. L'île légendaire de l'Atlantide est engloutie à jamais par les flots. Les prêtres fuient pour sauver leur vie. Mais ou les Atlantes réussissent-ils à cacher leurs plus grands trésors ?

Allemagne, 1er mai 1945. Au coeur du Berlin ravagé par la guerre, les trésors archéologiques cachés par les nazis disparaissent.

Mer noire, de nos jours. Jack Howard découvre un ancien fragment d'écriture dans les ruines d'une citadelle de l'Atlantide. Et s'il existait une nouvelle version terrifiante des Atlantes, des prêtres des ténèbres ? Le Reich aurait-il dissimulé des traces du mal qu'un acte funeste pourrait libérer à tout moment ?

La terrible quête commence...


Editions ACTES SUD

 

la-sirene.jpg

«  La sirène » de Camilla LÄCKBERG le 6/06


Un homme a mystérieusement disparu à Fjällbacka. Plusieurs mois plus tard, on le retrouve mort, fi gé dans la glace. L’aff aire se complique quand une des connaissances de la victime, l’écrivain  Christian Th ydell, commence à recevoir des lettres de menace anonymes. A la veille du lancement de son livre, La Sirène, succès programmé, Christian Th ydell reçoit une nouvelle missive.

Enceinte de jumeaux, Erica connaît bien l’auteur et soupçonne un douloureux secret. Elle pousse Patrik à analyser les lettres une fois encore...

 

le-fil-d-argent.jpg

« Le fil d’argent » de Kylie FITZPATRICK le 06/06


Au milieu du XIXe siècle, Rhia Mahoney, fi lle d’un marchand de tissu irlandais ruiné, est contrainte de partir à Londres, chez son oncle, pour y chercher un emploi. Peu de temps après son arrivée, celui-ci est retrouvé mort dans des circonstances laissant croire à un suicide. Une mort étrange qui vient s’ajouter au décès inexpliqué d’un collègue de son père. Rhia, jeune femme instruite et peu conventionnelle, décide d’élucider le mystère...


Editions ROBERT LAFFONT

 

Kaleb.JPG

«  KALEB » de  Myra ELJUNDIR le 14/06


À 19 ans, Kaleb Helgusson se découvre empathe : il se connecte à vos émotions pour vous manipuler. Il vous connaît mieux que vous-mêmes. Et cela le rend irrésistible. Terriblement dangereux. Parce qu'on ne peut s'empêcher de l'aimer. À la folie. À la mort.
Sachez que ce qu'il vous fera, il n'en sera pas désolé. Ce don qu'il tient d'une lignée islandaise millénaire le grise. Même traqué comme une bête, il en veut toujours plus. Jusqu'au jour ou sa propre puissance le dépasse et ou tout bascule... Mais que peut-on contre le volcan qui vient de se réveiller ?
Le premier tome d'une trilogie qui, à l'instar de la série Dexter, offre aux jeunes adultes l'un de leurs fantasmes : être dans la peau du méchant.


Editions 13eme note

 

la-tete-a-l-envers-les-pieds-au-mur.jpg

«  La tête à l’envers, les pieds au mur » de Rob ROBERGE


L’action se déroule dans le désert. Jamais très loin de Los Angeles, jamais très loin non plus de la Vallée de la Mort. Avec Rob Roberge, il est souvent question de vie et de mort ; tout en nous faisant rire, il ne cesse de poser des questions. Que font les gens de leur vie ? Comment fait-on pour s’en sortir ? Sa galerie de « gueules » est éloquente : boxeurs K.-O., grand brûlés, victimes d’accidents, bourlingueurs à la petite semaine, cinglés du désert, ex-acteur à succès qui sombre, dealers tarés, arnaqueurs, etc. Roberge fracasse tous les clichés, toutes les illusions afin de refléter dans son écriture la réalité de la Californie du Sud. Une Californie décatie, échouée au bord de l’autoroute. Le lecteur fonce en voiture, est entraîné dans des bars déserts, erre parmi les cactus... Chaque histoire est un long métrage condensé en quelques pages. 

 

Editions BELFOND

 

Madame-Edouard--la-nuit-des-coquelicots.jpg

«  Le commissaire LEON » de Nadine MONFILS le 07/06


Dans Madame Édouard, Irma, le « travelo ménagère », revoit enfin sa fille. Bonheur de courte durée puisque, passé la surprise d’apprendre que son père est devenu travesti, la gamine disparaît, au moment même où l’on retrouve des cadavres de jeunes filles derrière des tombes de peintres célèbres… Le commissaire Léon va enquêter, flanqué de son adjoint, une catastrophe ambulante ! Quant à sa secrétaire, elle est trop occupée à se choisir de nouveaux seins… Pas aidé, le gaillard !

La nuit des coquelicots démarre sur les chapeaux de roue… Après une grosse fête, trois amies rentrent en voiture. Un moment de distraction, et elles renversent une petite fille qui traversait la route, un bouquet de coquelicots à la main. Panique à bord ! La vie de ces trois femmes va basculer. Heureusement, entre deux mailles de tricot, Léon va dénouer les fils de cette diabolique histoire de vengeance…

 

la-malediction-de-Lilith.jpg

«  La malédiction de Lilith » de Michael BYRNES le 07/06


Des fresques antiques prédisant l’apocalypse, une déesse oubliée aux pouvoirs légendaires, un complot meurtrier… Des montagnes irakiennes aux gratte-ciel de Las Vegas, un cocktail détonant d’aventure et de mystère.


Dans les monts Zagros, en Irak. Poursuivi par des mercenaires américains, un groupe de terroristes islamistes trouve refuge dans une grotte. Mais alors qu’ils se préparent à subir l’assaut final, un mal étrange les consume un par un.
À Boston, aux États-Unis. La paléolinguiste Brooke Thompson est sur le point de divulguer le résultat de ses recherches effectuées en Irak sur des peintures millénaires représentant une femme-démon, quand elle échappe de peu à une tentative de meurtre.

Qui a intérêt à faire taire la scientifique ? Quel sombre secret cherche-t-on à protéger ? Et qui est cette déesse inquiétante dont l’histoire est gravée dans la roche ?


Avec l’aide de l’agent Thomas Flaherty, Brooke Thompson va devoir déchiffrer l’énigme des fresques et déjouer une terrible machination qui pourrait anéantir le Moyen-Orient.

 

la-nuit-du-croque-mitaine.jpg

«  La nuit du croque-mitaine » de Jennifer Mc MAHON le  07/06


Quand un passé enterré depuis des années revient tourmenter un ancien groupe d’amis… Une surprenante et terrifiante histoire de psychose collective.

« La destruction, c’est la liberté. » Voilà l’étrange message que découvrent Henry et Tess dans leur boîte aux lettres un beau matin. Un message qui résonne comme une menace, un rappel vengeur de faits vieux de plus de dix ans…


Alors étudiants, Henry, Tess et deux autres camarades formaient un groupe d’artistes anarchistes en mal de sensations fortes : les Destructeurs. Installés dans une cabane, les quatre inséparables se nourrissaient de méfaits et de farces cruelles. Jusqu’au jour où le jeu a dérapé.

Quels secrets recèlent encore les eaux noires de ce lac qui a vu la fin de leur amitié ? Et, surtout, à qui leur fille de neuf ans, l’innocente Emma, se confie-t-elle lorsque ses parents ont le dos tourné ?

Après tant d’années de silence, le croque-mitaine sort des bois pour rappeler aux vivants leurs plus grandes peurs…

 

" Impures" de Martina COLE le 06/06

 

impures.jpg


Editions OMNIBUS

 

les-mysteres-du-west-end.jpg

« Les mystères du West End » de Margery ALLINGHAM le 07/06

 

Editions MOSAÏC

 

le-couvent-des-ombres.jpg

«  Le couvent de l’ombre » de Lisa JACKSON le 01/06


La cathédrale de La Nouvelle-Orléans… Au pied de l’autel gît le corps sans vie d’une jeune novice vêtue d’une robe de mariée jaunie. Autour de son cou, un collier de perles écarlates… Camille, sa petite sœur adorée, est morte. Si seulement Valerie avait pu convaincre sa cadette de quitter ce couvent austère et angoissant, Camille serait vivante aujourd’hui ! Bouleversée, révoltée par ce meurtre, Valerie Renard, une ex-policière, décide de mener sa propre enquête, parallèlement à celle de Rick Bentz et Ruben Montoya, les inspecteurs chargés de l’affaire. Car Valerie le sait : le couvent Sainte Marguerite n’est pas la paisible retraite que tout le monde imagine, et tous ceux qui y résident, du séduisant père Frank O’Toole à la sévère mère supérieure, semblent avoir quelque chose à cacher. Camille elle-même avait une vie secrète, des zones d’ombre que Valerie ne soupçonnait pas. Une découverte qui pourrait faire d’elle, si elle découvrait la vérité, la prochaine proie du tueur. A propos de l’auteur Lisa Jackson est une habituée des listes de meilleures ventes de USA Today, de Publishers Weekly et du New York Times. Elle est membre de Mystery Writers of America et de International Thriller Writers. Née à Mollala, une petite ville de l’Oregon, elle est restée fidèle à la côte nord du Pacifique où elle vit et écrit aujourd’hui encore.


Editions MICHEL LAFON

ton-tour-viendra.jpg

« Ton tour viendra » de Greg HURVITZ le 07/06

 

Editions MA

 

paraphilia.jpg

«  Paraphilia » de S. DESFORGE le 01/06


Le corps de Rebecca, dix ans, est retrouvé dans une rivière. L’inspecteur David Pitman, chargé de l’enquête, attribue rapidement d’autres victimes à son meurtrier, qui agit toujours selon le même mode opératoire : des fillettes enlevées près de chez elles sont retrouvées mortes dans les jours qui suivent, près ou dans un cours d’eau, agressées sexuellement puis étranglées. Aucun indice exploitable n’est retrouvé, seule une carte de visite est laissée dans le corps de la victime, et porte le nom du meurtrier : Oncle Tom. Alors que la chasse à l’homme commence, la mère de Rebecca décide elle aussi de mener l’enquête afin de comprendre ce qu’est la paraphilia, troubles psychosexuels dont fait partie la pédophilie. Elle va bientôt se retrouver au coeur d’une machination qui dépasse l’entendement..


Editions LIENA LEVI

 

cyber-china.jpg

«  Cyber China » de Qiu XIAOLONG le 31/05


Harmonie et probité: à en croire les médias officiels, le modèle chinois est une réussite. Mais sur Internet, la colère des cyber-citoyens se déchaîne. Zhou, un cadre de la municipalité de Shanghai, est la cible rêvée de cette chasse à la corruption d'un nouveau genre. Une photo de lui en possession d'un paquet de cigarettes de luxe, emblème des Gros-Sous sans scrupules, enflamme la toile. Deux semaines plus tard, on le retrouve pendu. Suicide? Assassinat? Sous l'oeil vigilant des dignitaires du Parti inquiets du formidable mouvement qui agite le réseau, l'inspecteur principal Chen, aidé d'une jeune journaliste, plonge dans l'univers des blogs clandestins. Là où la censure rouge se casse les dents. Cette huitième enquête du célèbre policier-poète pointe l'exaspération d'une population déterminée à retrouver sa liberté de parole face aux dérives d'un système clanique.

 

Editions CRISTIAN BOURGEOIS

 

allmen-et-le-diamant-rose.jpg

« Allmen et le diamant rose » de Martin SUTER 


Le détective dandy Johann Friedrich von Allmen reprend du service. Toujours à court de liquidités susceptibles de lui permettre de maintenir son train de vie, il se réjouit lorsqu'un certain Montgomery le charge de retrouver la piste d'un voleur disparu avec un fabuleux diamant rose à l'issue d'une soirée mondaine. De la Suisse à la Baltique, assisté de son fidèle majordome guatémaltèque Carlos, Allmen se lance ainsi à la recherche de Sokolov, un mystérieux escroc russe. Manipulations, doubles jeux et faux-semblants sont au rendez-vous de cette nouvelle enquête d'Allmen sur fond de finance internationale.

 

Editions ASPHALTE


Barcelone-noir.jpg

 

" Barcelone Noir" collectif le 7/06


 

Editions JACQUELINE CHAMBON

 


trois minutes avec la réalité1

 

" Trois minutes avec la vérité de Wolfram FLEISCHHAUER le 06/06



Quel secret se cache derrière le tango effrayant d’intensité que le célèbre Damián danse avec Nieves dans un théâtre de Berlin ? Qui est cet Argentin beau et inquiétant dont s’éprend Giulietta – une danseuse classique à mille lieues de cette violence qui la terrifie et la subjugue – au point que lorsque Damián regagne Buenos Aires, elle décide de le suivre et de le retrouver coûte que coûte ? Elle ignore tout de ce pays, mais elle sait que le milieu du tango est petit et que chacun doit l’y connaître. Cette quête nous vaut une plongée passionnante dans un Buenos Aires ancestral qu’ont bouleversé l’histoire récente de l’Argentine et la dictature militaire. Mais la découverte la plus cruelle sera pour Giulietta le rôle joué par son père et, au-delà de lui, l’implication de l’Allemagne dans la politique américaine en Amérique du Sud.

 

 


la mauvaise femme1A

 

" La mauvaise femme" de Marc PASTOR le 06/06

1917, le quartier misérable d’El Raval à Barcelone bruit des rumeurs les plus folles. Un monstre enlève et assassine des enfants, et la police est impuissante ou s’en moque car il s’agit de fils et de filles de prostituées qui souvent n’osent même pas déclarer ces disparitions. C’est alors que l’inspecteur Moisès Corvo, buveur, noceur et mal vu de sa hiérarchie, décide de ne pas laisser impunis ces « meurtres sans importance ». Ses investigations le conduiront tour à tour dans des bistrots, des taudis, des baraques de saltimbanques et chez un médecin autrichien qui déterre des cadavres pour trouver le souffle vital, mais aussi à la Villa du Maure – une luxueuse maison close – et au casino de l’Arrabassada, où les notables de la ville semblent se livrer à de bien étranges pratiques.

 

    À partir d’un fait divers qui a secoué Barcelone dans les premières années du XXe siècle, Marc Pastor signe un étonnant ro- man picaresque où il recrée l’atmosphère des livres d’épouvante du début du siècle dernier.

Repost 0
Published by La petite souris - dans A paraître....
31 mai 2012 4 31 /05 /mai /2012 18:51

A l'occasion de la sortie de " Nécropolis" d'Herbert LIBERMAN aux Editions POINTS DEUX, je ne resiste pas à l'idée de remettre en ligne le billet que j'avais fait de ce roman en 2010. " Nécropolis" est tout simplement un de mes romans cultes. Si vous ne l'avez pas encore lu, alors je vous en recommande très vivement la lecture à l'occasion de cette réedition.

 

NECROPOLIS

EDITIONS DEUX-POINTS


«  …. Le médecin légiste sait tout, mais un jour trop tard. » .

 

NécropolisLe genre polar et roman noir est paradoxalement la branche littéraire pour laquelle j’ai été le plus longtemps hermétique. Fan de Science Fiction , de fantastique et de littérature blanche, je n’ai jamais réussi, et pendant longtemps, à pénétrer dans cet univers si particulier. A chaque tentative je refermais le livre après quelques pages. C’est d’autant plus surprenant qu’aujourd’hui 80% de mes lectures sont composées de littérature policière !

 

C’est grâce à Herbert LIEBERMAN que je me suis ouvert au genre, et son roman NECROPOLIS a été la clé magique qui m’a permis de pousser les portes en grand de ce domaine que maintenant j’apprécie tant. Et c’est donc un peu grâce à lui que ce blog existe aujourd’hui.

 

En principe je ne relis jamais un livre. Pourtant, c’est avec une certaine délectation que je me suis replongé à nouveau dans ce roman, 25 ans après une première lecture, et je dois dire que j’ai été à nouveau subjugué par cette histoire et cet écrivain.

 

New York, la Grosse Pomme. Surface. Belle et lisse, débordante de vie. Couleurs etcoroner lumières. Ville où tout s’agite, se bouscule, s’entrechoque. ville de chairs et de sang. Ville d’actions et de mouvements, où tout se perd et tout s’oublie.

 

New York, la Grosse Pomme. Souterraine. Le fruit grouille de vers. Noire, blanche et sombre. Ville statique et silencieuse. Ville d’os et de poussière. Refuge des morts. S’y fige la vérité.

 

C’est là, à l’abri du tumulte et de l’effervescence du monde des vivants qu’opère Paul Konig, chef de l’Institut médico-légal de New York. Occupant les lieux depuis quarante ans, à déchiffrer les maux d’une société devenue immorale. C’est son domaine, son univers, il en connait le moindre recoin, il y est le maître (« Chaque fois que Konig accomplit cette descente, chaque fois qu’il pénètre dans cet abattoir, ce charnier qu’embrument, toujours nuhbplus épaisses, des vagues de miasmes putrides, il se sent submergé par l’impression bizarre, et pourtant parfaitement appropriée, qu’il rentre une fois de plus chez lui»).

 

A la tête de son équipe il rassemble, recompose, et déchiffre les corps mutilés, les corps démembrés ou déchiquetés. La vérité est mise à nue, crue, froide (« Tout est écrit là, sous les yeux du médecin, comme si les organes étaient une espèce de papyrus où s’inscrivent les hiéroglyphes absurdes de nos vies »). Car le médecin légiste est un expert, sa renommée est mondiale et son avis fait force de loi dans son domaine.

 

Mais Paul Konig est aussi un vivant. Son cœur bat encore. Pour sa fille, là haut, quelque part. Disparue depuis plusieurs semaines. Enfuie. Depuis la mort de sa mère. Depuis le reproche qu’elle en fait à son père. Un coup de téléphone, parfois, mais le silence comme seul interlocuteur. Les flics cherchent.

 

Le médecin est en effervescence. Les souvenirs remontent à la surface de sa mémoire. Sa femme emportée par un cancer, cette fille qu’il n’aura pas vu grandir, et qui ne lui pardonne pas d’être un médecin qui ne guérit pas. Chaque retour à la ville, à ce monde qu’il subit et ne maîtrise pas est pour lui une mise en péril.

 

Alors il s’enferme dans son travail, s’acharne jusqu’à l’épuisement à reconstituer les corps,1397g à remonter l’histoire de leurs derniers instants. Dans ces salles d’autopsies, rien ne peut l’atteindre. Pas même la calomnie quand celle-ci risque de toucher son service, ni même la trahison d’un membre de son équipe prêt à tout pour lui prendre la place. Aussi froidement et méticuleusement qu’il dissèque, il supportera l’une et écartera l’autre.

 

Ce roman a reçu le Grand prix de littérature Policière en 1978. Si je ne me trompe pas, c’est le premier roman qui fait entrer de plain-pied la médecine légale dans l’univers du polar. La précision quasi chirurgicale de Lieberman à décrire le travail du médecin légiste dans ses liebermanmoindres détails (le travail de recherche de l’auteur a du être phénoménal !) et à retranscrire l’atmosphère des salles d’autopsies reste à ce jour inégalé. Et ce n’est pas l’héroïne de Patricia Cornwell, Kay Scarpetta qui pourra venir concurrencer Paul Konig sur son terrain !

 

A travers 500 pages, et l’histoire de ce personnage atypique qu’est Paul Konig, un homme recraché par la vie, et avalé par les morts, c’est à la dissection d’une ville malade, New York, que procède Herbert Lieberman. Et plus de trente ans plus tard, les maux d’hier restent les maux d’aujourd’hui.

 

Ce roman s’apprécie autant pour l’histoire qu’il rapporte que pour la science de la médecine légale qu’il narre au fil des pages. Un livre majeur, un classique du roman noir qui doit avoir sa place dans toute bonne bibliothèque de romans policiers qui se respecte.

 

 

l

Repost 0
Published by Eskalion - dans Auteurs Américains
28 mai 2012 1 28 /05 /mai /2012 18:26

OLIVIER GAY

EDITIONS LE MASQUE JAUNE

 

les talons hauts....C’est un nouveau livre, un premier roman.  Il est signé Olivier Gay, et sans doute s’agit il là d’un beau bébé puisque celui-ci vient de se voir décerner le prix du « premier roman » à  Beaune. Remis chaque année à l’occasion du festival international du film policier qui ne manque jamais de faire une place à la littérature,  ce prix est un coup de pouce donné à de jeunes auteurs en devenir.


Il s’appelle John Fitzgerald (un prénom qui, vous en conviendrez,   donne une sacrée envie de  vouloir s’essayer au fusil à lunette en accrochant ses parents dans la ligne de mire) et c’est un noctambule. Un clubber comme on dit dans le milieu branché des nuits parisiennes.


Mais un clubber du genre sangsue. De ceux qui vous collent aux basks, parce qu’il n’est pas pété de tunes au point de pouvoir vous lâcher plusieurs billets de 200 pour une bouteille, mais qui aime la lumière des stromboscopes et des lasers et tout ce qui s’agite dessous .Et si cela peut frétiller sur des escarpins et dans des bas résilles, cela n’est pas pour déplaire à notre play-boy.


Alors notre félin nocturne se faufile à votre suite, une main sur l’épaule,  en se faisant passer pour votre ami pour accéder aux carrés VIP des boîtes de nuits, pour boire votre champagne et danser avec vous, agrégeant rapidement autour de lui des corps qui s’agitent et se frottent, focalisant sur sa personne des regards riches de promesses chaudes et avides de luxure. 


Il n’est pas vraiment de leur monde, mais il y est toléré, quand il n’est pas désiré. Car Fitzby-copie-1.jpg sait se rendre indispensable. C’est un petit dealer. Il n’ambitionne pas de s’enrichir pour mener la grande vie ou pour devenir incontournable sur le marché. Mais il se targue d’être honnête avec ses clients, en ne coupant jamais sa dope, et les petites quantités qu’il leur vend lui permettent de profiter de cette vie de strass et de paillettes. Alors il fait partie du décor et peut profiter de ce monde qui n’est pas le sien, où il côtoie des vedettes sportives, des stars de la mode ou des jeunes premiers du cinéma, et profite un peu de leurs fastes.


Malheureusement, dans la multitude des conquêtes que sa belle gueule a pu lui permette de réaliser, figure une ex, Jessica. Celle avec qui il a partagé un peu plus qu’une nuit sans lendemain. Mais Jess est flic .Et après plusieurs mois de silence qui ont suivi leur rupture, la voici qui reprend contact avec lui. N’en déplaise à sa fierté de coq noctambule, elle ne revient pas vers lui pour des raisons sentimentales mais parce qu’elle a besoin de son aide et de ses connaissance des nuits de la capitale. Et pour obtenir cette aide, elle n’hésitera pas à le coffrer pour ses petites activités artisanales pour faire pression sur lui.


Car il y a urgence. Si la presse n’en parle pas , cela fait déjà  plusieurs cadavres de jeunes femmes que la police retrouve, atrocement mutilées. Les victimes, si elles ne se connaissaient pas, ont toutes pour point commun d’être des habituées des discothèques parisiennes. Et qui mieux que Fitz pour rendre ce petit service à la police en enquêtant discrètement dans le microcosme de la nuit ?


vy.jpgAidé de Moussah et de Deb , deux connaissances des pistes de danse et clients habituels de Fitz, le trio se lance sur la piste du tueur, bientôt rejoints par la jeune Mei. Mais il se pourrait bien qu’à vouloir approcher la vérité, ces papillons de nuit finissent par se brûler les ailes.


Voilà un roman qui me laisse une impression mitigée au moment de le refermer. Des qualités indéniables pour un premier roman, mais en même temps  des points de rupture pour le lecteur que je suis.


Laissons de côté le sujet du sempiternel tueur en série décliné à toutes les sauces dans les thrillers de ces 15 dernières années dont on finit par avoir une vrai  overdose, car l’intérêt du roman d’Olivier Gay est ailleurs.


Par exemple dans la description de cet univers de la nuit dont l’auteur fait une restitution impitoyable et sans concession. Un monde où la valeur d’un individu ne se mesure pas à ses actes mais à la marque de ses vêtements et à l’épaisseur de son portefeuille. Un monde sauvage où les mâles chassent en rabattant au milieu de la piste les filles  consentantes de leur sort à venir , où les plus riches, se servent les premiers comme des chefs de meute, et où les restes vont aux sangsues des soirées mondaines, aux seconds couteaux dont Fitz est le parfait représentant.


Personnage insipide et superficiel au début du roman, n’ayant que pour seul leitmotif que de profiter de la vie et de l’argent des autres, d’investir dans des marques pour entretenir son image de clubber belle gueule et bon baiseur, Olivier Gay nous fait découvrir peu à peu l’envers de son  univers.


Une chambre de bonne dans un quartier chic de la ville pour le cadre, une vie rythmée par la visite hebdomadaire à ses parentsuu pour partager avec eux le repas dominical, et l’univers virtuel d’un jeu vidéo. Pour le reste, une existence mise en sommeil le temps que la nuit revienne, que réveillera et bousculera cette enquête dans laquelle il se lancera. Alors il redeviendra progressivement pour le lecteur plus humain, et de fait plus attachant aussi.


A cela s’ajoute un humour, un ton parfois grinçant qui rajoute au roman un soupçon de cynisme et donne paradoxalement une certaine saveur à l’écriture d’Olivier Gay.


Mais ces qualités s’en trouvent fortement altérées par deux défauts majeurs qui font que je n’aurai finalement jamais accroché à ce livre. D’abord celui d’un scénario trop linéaire, où il manque véritablement des rebondissements. Rien n'est entrepris pour duper un temps le lecteur, le conduire sur une fausse piste. Enfin, plus ennuyeux à mes yeux, le manque évident de crédibilité de l’histoire.


drogComment en effet peut on imaginer un seul instant la police confier à un individu quelconque, dealer de son état qui plus est, le soin de mener une enquête !

 

Comme si celle-ci n’était pas capable d’interroger les habitués des discothèques, photos des victimes en mains, pour trouver une piste vers l’assassin et qu’il faille qu’elle en passe par Fitz ?

 

Que penser quand en plus celui-ci se voit invité à rejoindre une scène de crime sanguinolente comme un inspecteur de la première importance. Son ex fait vraiment une piètre enquêtrice !


Comment ne pas s'interroger  qu’avec des corps qui s’accumulent, la presse n’ait à aucun moment, vent de cette histoire. La police veut taire cette affaire mais mets un fêtard dans le secret ? Peu crédible !


Au départ Moussah, Deb, ne sont même pas des amis, juste des connaissances, des clients, et pour Mei , laolivier-gay.jpg dernière fille levée pour finir dans son lit. Pourtant les voilà tous les trois à se lancer dans cette enquête avec entrain,  à la suite de Fitz, comme si leur connivensce était évidente et allait de soi.


Pour le coup donc, je suis nettement moins enthousiaste que certains de mes amis concernant ce roman. Les qualités romanesques sont là, c’est indéniable. Mais Olivier Gay gagnerait beaucoup à rendre plus réaliste le scénario qu’il propose à ses lecteurs. Car malgré les aspects positifs évoqués plus haut, ces  détails ont fini par nuire à mon plaisir de lecteur.


Pour autant, le roman se laisse lire, et visiblement il a déjà su trouver ses lecteurs puisque les ventes semblent bien marcher pour lui. Ce n'est pas négligeable pour rentrer dans le métier, d'autant qu'Olivier Gay a décidé d'abandonner son boulot pour se consacrer entièrement à l'écriture.


Un premier roman est toujours l’amorce d’un art qui se peaufine avec le temps. Gageons qu’Olivier Gay parvienne à nous surprendre avec son prochain roman et corriger ces quelques erreurs évoquées plus haut, c’est bien là en tout cas, tout le mal que je lui souhaite.

 

_______________________________________________________________

 

Comme je le dis souvent à mes amis, il faut toujours croiser les avis pour se faire une opinion avant d'acheter un livre. Ne détenant pas la vérité, et par soucis d'objectivité , je vous invite à découvrir les avis de deux complices qui portent un regard  plus enthousiaste sur ce roman.

 

Celui de mon ami Pierre Faverolle : link

 

Celui de mon ami Paul : link

 


Repost 0
Published by La petite souris - dans Auteurs Français
20 mai 2012 7 20 /05 /mai /2012 10:00

JOHN CONNOLLY

EDITIONS PRESSES DE LA CITE

 

TRADUCTION : jacques MARTINACHE

 

la nuit des corbeauxUne légende raconte que les corbeaux surveillent pour les loups. Qu’ils les guident vers leurs proies, qu’ils mènent le malheur vers les plus faibles.

 

Peut être alors que les habitants de Pastor’bay,  une bourgade déshéritée du Maine coincée sur une presqu’île, auraient ils dû prêter davantage attention à ces oiseaux de mauvaises augures qui depuis quelques temps hantaient les cieux des environs.

 

Peut être auraient-il compris que le malheur avait jeté son dévolu sur leur communauté, et qu’installés sur les branches comme des gardiens silencieux, les oiseaux noirs étaient aux premières loges, à attendre que le spectacle s’offre à eux.

 

Charlie Parker est un ancien flic devenu détective privé, qui vit avec l’ombre de sa femme et le fantôme de sa petite fille, assassinées toutes deux  quelques années plus tôt.

 

Aussi quand son amie, l’avocate Amee Price le sollicite pour enquêter pour le compte de son client Randall Haight il ne peut qu’éprouver un certain malaise face à cet individu victime d’un chantage, mais dont le passé judiciaire ravive chez lui une colère sourde.

 

Car «  il y a des vérités si terribles qu’il ne faudrait pas les prononcer à voix haute, des vérités si épouvantables que le simple fait d’en prendre acte fait courir le risque de perdre une partie essentielle de son humanité, d’exister dans un monde plus froid, plus cruel encore qu’avant »

 

Randall Haigh est un homme harcelé, mais au passé sombre. A 14 ans, avec l’aide de soncorbeaux.jpg ami Lonny Midas, il a commis un acte incompréhensible et inimaginable pour un jeune de son âge : tuer une camarade avec préméditation. Arrêté,  condamné, il a purgé sa peine, comme son complice de l’époque, avant de ressortir libre, sous cette nouvelle identité, synonyme de nouveau départ.

 

Rangé, décidé à tirer un trait sur son passé, celui-ci lui revient pourtant en pleine figure.

 

Depuis quelques temps il reçoit par la poste des courriers anonymes contenant des prises de vue du lieu où il avait perpétré son crime. Quelqu’un a donc découvert sa nouvelle identité et veut le faire chanter. A moins que son intention se fasse plus menaçante encore.

 

Car au même moment la police est sur les dents. Une jeune fille de 14 ans, Anna Kore , a disparu depuis 72h.


Pour le client d’Amee le problème est cornélien. Soit il sollicite l’aide de la police, mais pour se faire devra lui dévoiler son passé et devenir peut être immédiatement un suspect idéal, soit il se tait et prend le risque d’être à terme accusé d’avoir caché des éléments susceptibles d’être en lien direct avec la disparition de la jeune fille.

 

Pour Parker difficile de se faire une conviction et d’enquêter sans savoir si le client qui l’emploie est innocent ou si son histoire est mêlée à celle d’Anna Kore. 

 

18423416 SSSon enquête s’annonce donc délicate, d’autant que les flics n’ont pas le détective dans leurs petits papiers et que gravitent autour de cette histoire des agents du FBI spécialistes des réseaux mafieux dont la présence ne colle décidément pas avec les circonstances.

 

Dès lors, l’aide de ses deux complices, Angel, un ancien braqueur et Louis un ex tueur à gages, ne sera pas de trop à Parker pour démêler cette affaire ténébreuse qui le mènera encore une fois sur des chemins bien sinueux.

 

C’est avec un vrai bonheur que je  renoue avec ce bon vieux Charlie Parker, personnage atypique et incontournable dans le paysage du roman policier. Découvert dans «  Tout ce qui meurt » et « laissez toute espérances », deux romans sublimes où plongent les racines du mal qui le ronge, le revoilà dans une aventure qui l’emmène une nouvelle fois vers le mal absolu et met à l’épreuve ce qu’il reste de son humanité.

 

Personnage abîmé, vivant à la frange du monde des vivants et des ombres il n’est toujoursFbii.jpg pas apaisé . Il porte encore en lui  cette même violence rentrée, cette marque de damnation qui l’imprègne et le pousse à se tenir loin de sa petite fille qu’il a eu avec sa nouvelle compagne, de peur d’attirer sur elle ce mauvais œil qui a déjà décimé les siens.

 

Tiraillé entre le bien et le mal, entre cette envie parfois de libérer cette violence qui l’habite pour une vengeance dont il sait qu’elle n’assouvira rien et sa volonté de rester parmi les vivants et lutter contre le mal, il se tient dans un équilibre précaire entre le monde de la raison et celui de la folie. Un homme pas tout à fait mort, mais plus tout à fait vivant, qui la nuit venue voit s’estomper les frontières entre ce qui est et ce qui fut, entre les vivants  et les fantômes. Un homme qui enjambe deux mondes, mais qui n’a sa place nulle part.

 

connolly.jpgJohn Connolly a de l’empathie pour ses personnages, quand Parker en a pour les victimes. Il parvient à mettre de la chaleur dans un personnage qui traverse un univers cruel et froid rendant attachant celui qui a tout perdu et qui erre au milieu des hommes avec la justice pour seule lumière.

 

Avec une plume puissante et efficace, il bâtît en quelques paragraphes une atmosphère oppressante ( le premier chapitre, très Hitchcockien est une petite merveille). Auteur aussi atypique que son personnage il aime une nouvelle fois  frôler les territoires du fantastique sans jamais en franchir les limites.

 

  "la nuit des corbeaux" n'est pas le plus violent des romans de Connolly. Peut être le lecteur aurait-il aimé voir les deux compères de Parker occuper une place un peu plus importante dans ce scénario qui les cantonne à une apparition en arrière plan. Malgré tout le livre est une réussite.

 

«  La nuit des corbeaux » n’a rien d’un roman linéaire. Il est fait de méandres et emprunte bien des chemins, mais il mènera une fois de plus le lecteur par le bout du nez jusqu’au son dénouement final, pour son plus grand plaisir.

Repost 0
Published by La petite souris - dans Auteurs Américains
13 mai 2012 7 13 /05 /mai /2012 19:23

VINCENT DESOMBRE

  EDITION SCRINEO

 

 

maudite soit elleLe lecteur se demande souvent où les auteurs vont il puiser leurs idées pour échafauder un scénario et écrire leur roman. Parfois , à lecture d’interviews ou de rencontres à l’occasion d’un salon littéraire celui-ci parvient il à satisfaire sa curiosité.


Les éditions Scrineo ont la particularité d’offrir à la fin de chacun des romans qu’elles publient un dossier documentaire sur les affaires qui ont pu inspirer l’auteur, où traiter un thème en lien direct avec celui abordé dans le roman publié.


C’était le cas dans le roman LES OMBRES  de Philippe Bérenger que j’avais chroniqué il y a quelques mois, avec un dossier autour du «  quotidien et  l’organisation de la lutte anti-terroriste en France ».


Dans celui-ci, l’auteur nous présente dans un style journalistique deux affaires qui avaient défrayé la chronique au sortir de la guerre et qui l’ont directement inspiré pour écrire son livre. Intéressant dès lors de voir comment celui-ci peut s’approprier un fait divers pour le retranscrire dans son œuvre, même si le lecteur serait fort mal inspiré de commencer par la lecture de ce dossier avant celle du livre, s’il ne veut pas se gâcher le plaisir de la découverte.


Journaliste de formation ayant travaillé pour les principales chaînes françaises, Vincent Désombre, devenu entre temps auteur-réalisateur de films, signe là son tout premier roman.


Quand elle apprend que Maurice Picon, un retraité, a été sauvagement assassiné chez luiEglise-1.jpg pour se faire dérober ses économies, Nathalie n’y voit  là qu’un fait divers de plus qui vient se rajouter à la longue liste de ceux qui quotidiennement  défrayent la chronique à la une des journaux.


Pourtant, quand le visage de la victime s’affiche sur son écran télé, c’est le choc. Tétanisée, le souffle coupé, ses yeux ne peuvent quitter ce portrait qui s’affiche et qui la ramène des dizaines d’années  en arrière.


Un passé douloureux, personnifié par ce visage, celui de cet inconnu qui trente ans plus tôt s’était présenté chez ses parents.


C’est une petite fille qui à l’époque avait ouvert la porte, avait suivi l’homme jusqu’à sa maman et l’avait vu lui murmurer quelque chose à l’oreille. C’est elle seule qui avait vu sa mère devenir hystérique et supplier à genou l’homme qui, indifférent, était reparti comme il était venu. Quelques minutes plus tard, une détonation avait retentie. Un suicide maternel et une vie en devenir marquée à jamais par le drame.


TombCe passé réveillé, Nathalie décide de l’affronter en remontant le cours de ses souvenirs et de son histoire personnelle en enquêtant sur cet homme qui a fait voler sa famille en éclat et anéanti l’insouciance de sa jeunesse. Dans cette enquête tortueuse elle finira par y entrainer son ex-mari, journaliste survivant d’un cancer, et sa fille, jeune ado délurée qui s’invente détective pour l’occasion.


Cette enquête les mènera à une vieille tante encore vivante ( plus pour longtemps !),  à une confrérie dont il ne reste que peu de survivants et qui semble avoir gardé un sombre et lourd secret. Pendant ce temps là le Lynx  épie, et tue en silence. Car dans ce roman le chasseur n’est pas forcément celui qu’on croit.


« Maudite soit elle » est un thriller de facture classique, bien maîtrisé. Des chapitres courts pour imprimer le rythme, des dialogues nombreux mais brefs pour inscrire l’action dans le présent alors que l’histoire enchaine des flashbacks pour poser au fil des pages les éléments constitutifs du drame, et parfois, une approche cinématographique originale de l’histoire. La plume de l’auteur se fait par moment caméra et opère  des travelings ou des plans zoomés sur des détails que ne voit pas l’héroïne, sur des scènes qu’elle ne vit pas.


Voilà donc un roman respectueux des codes du genre. A aucun moment celui ci ne compteLynx1.jpg de temps mort,  le scénario plutôt équilibré ne souffre pas de faiblesse, et le lecteur n’arrivera pas à déduire lui-même le pêché originel qui conduit à ces morts.


Pour autant, je n’ai pas été totalement conquis par ce roman. Je trouve qu’il lui manque une âme, une saveur,  ce petit quelque chose qui fait que l’on adhère et qu’on se laisse capturer par l’auteur, et amener où bon lui semble.


J’ai eu du mal à m’attacher au personnage de Nathalie, et encore plus à son mari et à sa fille, dont la présence n’apporte finalement pas grand chose au roman si ce n'est de disperser  l’intérêt que l’on pourrait porter au personnage principal.


A ce manque d’empathie pour l’héroïne s’ajoute le déroulement de l’histoire, fait d’une succession de visites de lieux et de personnages, de passage en revue de points de vue, qui n’arrivent pas à entretenir un suspens angoissant que je n’ai d’ailleurs pas vraiment ressenti au fil des pages. Pourtant l'histoire du tueur et son parcours elle, est interessante.


Enfin, le final aurait peut être gagné en efficacité s’il avait été dispensé de l’apparition soudaine d’un élément qui, sans doute visait à rajouter du spectaculaire et de l’angoisse mais qui n’aura fait qu’altérer la crédibilité d'un dénouement pourtant bien amené jusque là.


Vincent DesombreCes réserves formulées, n’oublions pas qu’il s’agit d’un premier roman, et que celui-ci témoigne malgré tout d’une imagination créative évidente chez cet auteur.

 

La lecture de ce roman n’a d’ailleurs pas été sans me rappeler un autre écrivain, que j’avais lu et apprécié il y a quelques années, Laurent Botti, dont je trouve l’univers assez proche.


Vincent Desombre  a des choses à dire et il sait raconter une histoire, c’est évident.Sortir un premier roman oblige sans doute à respecter les codes avant de pouvoir s’en affranchir, et user aussi de petites recettes qui ont assuré le succès d’autres avant lui.

 

Ce premier roman s’il souffre des quelques défauts évoqués, reste malgré tout agréable à lire. Nul doute qu’avec le temps son écriture se patinera d’expérience et qu’il sera un auteur à suivre dans les prochaines années.

Repost 0
Published by La petite souris - dans Auteurs Français
8 mai 2012 2 08 /05 /mai /2012 08:39

FRANCOISE LAURENT

 EDITIONS KRAKOEN

 

dans-loeil-du-gabianJe suppose que vous êtes de ceux qui s’imaginent qu’une fois la retraite arrivée, après avoir trimé pendant des années, vous allez pouvoir vous la couler douce !

 

Faire rimer celle-ci avec  fête, pastis et cacahuètes avec la famille et les potes !! tout ca en vous tenant bien loin des problèmes ! Ne pas se compliquer la vie, juste finir de la siroter au soleil !

 

Un peu comme Gégé quoi !! Car  Gégé il est comme ca ! Bonhomme qui n’est heureux qu’entourer des siens et des copains !

 

 C’est d’ailleurs dans cette optique  que tous se retrouvent en ce week end Pascal autour d’un barbecue, pour partager un moment agréable en s’humectant la glotte de bons vins, et en se remplissant la panse de bonnes victuailles. Nous y retrouvons Gégé donc, mais aussi Arthur son fils accompagné de sa femme Capucine et de ses triplés, Jessica et Annabelle, et enfin Jean Baptiste, un prof mis à pied pour avoir eu l’outrecuidance de gifler un de ses élèves.leGrau.jpg

 

 Cela aurait du se résumer à une paisible et agréable journée sous le soleil de Méditerranée.

 

 Mais que voulez vous, il en va des oreilles comme des tuiles, ca vous tombe dessus sans crier gare !  Comme ca, en plein sur votre poisson en train griller ! Et forcément, ca altère le goût et la saveur de la bonne chair !

 

Maudits Gabians ! Ces satanées bestioles, espèce de rats volants qui bectent tout ce qu’ils trouvent, qui vous explosent les tympans de leurs cris stridents et qui lorgnent sur votre repas !! Il fallait que l’un d’entre eux vienne gâcher la fête en lâchant inopinément ce morceau d’oreille en survolant les convives !  La poisse qui vous tombe dessus comme une fiente sur vos pompes toutes neuves !

 

D’autant qu’il ne faudra pas beaucoup de temps pour s’apercevoir que cet appendice auditif appartient à Denis, un gars investi dans la défense des oiseaux justement ! Drôle de reconnaissance de la part de ces foutus volatiles !

gabianEt voilà comment une petite réunion festive va prendre une tournure qu’aucun des convives,  pas même Gégé , n’aurait pu prévoir ! Car si nous sommes au Grau du Roi, en Languedoc Roussillon, c’est bien à une sacrée bouillabaisse que nous convie l’auteur.

 

Le lecteur va se retrouver au milieu d’une bande de loulous qui parlent tout le temps, se chamaillent, tentent de manger un bout d’gras sans jamais pouvoir y parvenir, et qui, entre deux couches-culottes et les biberons,  se retrouvent à jouer à un cluedo géant dont ils ne maitrisent pas toute les cartes. A cela s’ajoute des gendarmes métronomes qui apparaissent et disparaissent du décor comme des Dupont belges, et vous aurez une idée de la comédie que nous offre Françoise Laurent.

 

C’est plein de soleil, ca résonne de l’accent du sud, pour un peu on entendrait presque les cigales. Mais pourtant ne vous méprenez pas. Il ne s’agit pas là d’un roman pagnolesque, mais bien d’un polar. Derrière ce théâtre lumineux du sud de la France, derrière cet univers joyeux, se cache une histoire particulièrement sombre qui égrènera les cadavres au fur et à mesure que le lecteur en parcourra la trame.

 

Des personnages pour le moins pittoresques, et ce gabian borgne qui impose sa présence.Françoise laurent Oiseau de mauvais augure, vorace animal prêt à se jeter sur plus faible que lui pour le mettre en pièce, à sauter sur la moindre occasion pour se repaître. Et cet œil, unique, froid, qui observe. Un œil comme un regard tourné vers les hommes et qui  renvoie à leur propre barbarie.

 

Françoise Laurent signe là un roman riche en couleurs et plein de verve. Une histoire qui part dans tous les sens comme une balle de flipper, à l’image de ces vies ballotées, qui  révèlent au fil de l’histoire leurs faiblesses, leurs failles, et leur part d'ombre, racontée par un Gégé un peu dépassé, tantot lyrique et plein d'humour, tantôt acerbe et corrosif à l'égard de ses semblables.

 

 

Un  bon petit bouquin ( par la taille) qu’il convient de découvrir !

 

C’est aux Editions Krakoen et ca ne coute que 11 euros !

Repost 0
Published by La petite souris - dans Auteurs Français
5 mai 2012 6 05 /05 /mai /2012 14:35

Editions POINTS

 

la-riviere-noire.jpg

« La rivière noire » d’Arnaldur INDRIDASON le 18/05


Dans un appartement du centre de Reykjavik, un jeune homme, seulement vêtu d'un T-shirt féminin, est retrouvé mort, la gorge entaillée. Dans les poches de la victime, des cachets de Rohypnol, la drogue du viol ; sous le lit, un châle qui dégage une forte odeur épicée. Maigres indices... pour une enquête qui se révèle d'autant plus ardue que le commissaire Erlendur, épuisé par sa dernière affaire, est parti en vacances. Elinborg, adjointe du commissaire, devra donc compter sur son seul flair pour trouver le meurtrier...

 

Ete.jpg


" Eté" de Mons KALLENTOFT le 10/05


C'est un été comme on n'en a jamais connu à Linköping, qui provoque des incendies de forêt et plonge la ville dans la torpeur. Un matin, une adolescente choquée est retrouvée nue et ensanglantée dans un jardin d'enfant. Malin Fors mène l'enquête, mais plus que la chaleur, ce sont les mensonges des uns et les préjugés des autres qui rendent l'atmosphère intolérable...

 

les-neufs-dragons.jpg

«  Les neuf dragons «  de Michaël CONNELLY le 03/05


Harry Bosch, dépêché sur une affaire de meurtre dans le quartier chinois de L.A., soupçonne des activités de racket des triades locales. Préoccupé par l’enquête, il n’a pas regardé le message vidéo envoyé par Maddie, sa fille de 13 ans qui vit à Hong Kong. Vision d’horreur : elle est otage des triades. Harry pensait pouvoir tout affronter, mais sa fille est son point faible… et les caïds le savent !

 

Darling-Lilly.jpg

«  Darling Lilly » de Michaël CONNELLY le 03/05


Brillant scientifique et chef d'entreprise californien, Henry Pierce cherche à guérir de sa rupture avec sa petite amie, Nicole. Il prend un nouvel appartement et un nouveau numéro de téléphone, mais les premiers coups de fil qu'il reçoit sont étranges. Tous émanent d'hommes qui veulent parler à Lilly, une hôtesse d'accompagnement répertoriée sur un site web à caractère pornographique. Excédé, il décide de retrouver la prostituée, mais l'affaire prend un vilain tour...

 

La-blonde-en-beton.jpg 

«  La blonde en béton » de Michaël CONNELLY le 03/05


L'inspecteur Harry Bosch le sait, Church, l'homme qu'il a abattu un soir, était bien le tueur de blondes recherché. La veuve de Church perdra le procès qu'elle a intenté contre Harry. Mais un jour, le cadavre d'une autre blonde est trouvé sous le plancher en béton d'un immeuble. Elle a été assassinée après que l'inspecteur ait tué Chruch. Celui-ci était-il innocent, contrairement aux apparences ?

 

les-cendres-froides--.gif

«  Les cendres froides » de  Valentin MUSSO le 10/05

 

Bienvenue-a-Oakland.gif

«  Bienvenue à Oakland » de Eric MILES WILLIAMSON le 18/05

 

États-Unis, de nos jours. T-Bird Murphy, la quarantaine, fils d’immigrés irlandais, se terre dans un box de parking. On le soupçonne d’un crime qu’il n’a peut-être pas commis. Incarnation du quart-monde occidental, T-Bird écrit sa rage. Un long monologue intérieur, animé par les figures de son passé, qui vient tromper sa solitude et mettre des mots sur la violence de l’exclusion. T-Bird a grandi dans le ghetto noir et mexicain d’Oakland, une ville industrielle qui rejette les Noirs, les Chicanos et les Blancs pauvres vers les décharges, sur les bords pollués de la baie de San Francisco. Pour faire mentir le destin, il a sacrifié à la sainte trinité : études, mariage et consommation. Il a fait tous les petits boulots, vécu dans les pires conditions. Mais on n’a jamais voulu voir en lui que l’enfant de ses origines, fauteur de troubles en puissance. Renvoyé à sa misère et du fond du chaos qui l’a englouti, il revendique la déchéance comme nouvelle forme de liberté, et la solidarité comme espérance de dignité.


POINT DEUX

 

Necropolis.jpg

«  Nécropolis » d’Herbert LIEBERMAN le 10/05


New York, la « cité des morts », regorge de crimes atroces et de fous dangereux. Paul Konig, médecin légiste, règne sur une morgue où défilent cadavres, enquêteurs et familles en deuil. Autopsiant, disséquant, analysant chaque indice sur les macabres dépouilles qui lui sont confiées, il observe la terreur qui baigne la ville... Une ville dans laquelle sa fille, Lolly, a mystérieusement disparu depuis quelques mois.

 

Editions l’Ecailler

 

un-leger-bruit-dans-le-moteur.jpg

 «  Un léger bruit dans le moteur » de Jean Luc LICIANI le 18/05


"Je suis un enfant qui tue les gens. J'ai tué ma mère à la naissance, ensuite mon père a pris une nouvelle femme, le temps a passé et maintenant nous habitons un endroit où personne ne s'arrête, sauf si l'on tombe en panne. Autant dire que nous vivons entre nous. Il y a mon père que je n'aime pas et ma nouvelle mère que je déteste. Il y avait aussi mon demi-frère, mais celui-là je l'ai déjà tué. Un accident de balançoire. C'est ce qu'ils pensent tous"...

Les premières phrases du roman de Jean-Luc Luciani vous semblent terrifiantes ? Lisez plutôt la suite. Dans ce village où personne ne s'arrête, vivent quelques familles qui auraient pu être paisibles si elles n'avaient enfanté ce si gentil petit garçon qui tue tout le monde.

 

Editions FOLIO POLICIER

 

Visuel non disponible


« l’œil du cricket » de James SALLIS le 15/05


Lew Griffin est un survivant, un homme Noir à La Nouvelle-Orléans, un détective, un professeur, un écrivain. C'est surtout un homme sujet à toutes les faiblesses humaines. Après avoir passé des années à chercher les autres, il a perdu son fils et du même coup une partie de lui-même. Mais voilà que, dans un hôpital de La Nouvelle-Orléans, est accueilli un clochard qui clame être Lew Griffin et qui exhibe pour preuve le roman que Lew a dédicacé à son fils avant qu'il ne disparaisse. C'est le début d'une quête qui entraînera Griffin au fond de son propre passé pendant qu'il essaie de traiter avec le présent en enquêtant sur la disparition de trois jeunes hommes.

 

suite-rouge.jpg


« Suite rouge » de François BOULAY le 15/05


Vingt ans se sont écoulés depuis les folies meurtrières de l’adolescence. José a fui pour tenter d’oublier. Il a rencontré Maria, une jeune femme tout droit sortie de son passé. En famille, ils se sont installés à la Croix-du-Veilleur, une vieille maison isolée de l’arrière-pays niçois. Mais très vite, l’idylle laisse place au cauchemar ; José se sent épié, menacé. Un oiseau mort, un chat égorgé, des ombres furtives... Et la certitude que le danger se rapproche. Les fantômes peuvent-ils tuer?

 

" visuel non disponible"


«  Les yeux des morts » d’Elsa MARPEAU le 15/05


«Une grille, trois marches – l’entrée des urgences. Entassés dans le hall, des gens assis sur des bancs en fer attendent leur admission. À l’intérieur, les tumeurs qui dévorent, les virus qui s’étendent, les artères bouchées.»
Et puis, les meurtres. Que représentent deux morts de plus dans cette guerre quotidienne, dissimulée derrière les murs de l’hôpital? Rien, sauf pour Gabriel Ilinski, le technicien de scènes de crime appelé sur les lieux. Il est le seul à ne plus pouvoir les oublier. Tout, y compris son amour pour Louise, un médecin, le ramène à l'hôpital Lariboisière. Jusqu'à se faire admettre lui-même aux urgences pour mener son enquête à l’intérieur du cœur souffrant de la ville

 

Editions GALLMEISTER

 

cible-mouvante.gif

«  Cible mouvante » de Ross McDONALD le 07/05


Comme beaucoup de millionnaires du sud de la Californie, Ralph Sampson a d'étranges fréquentations. Il y a cet étrange saint homme qui vénère le soleil et auquel Sampson a autrefois offert une montagne entière, et cette actrice oubliée, versée dans l’astrologie et les pratiques sado-maso. Mais voilà que le détective privé Lew Archer est engagé par la femme de Sampson pour retrouver cet excentrique magnat du pétrole dont les "amis" ont peut-être arrangé le kidnapping. Pour mener à bien son enquête, il devra naviguer entre les sanctuaires des méga-riches californiens et les boîtes de jazz sordides.

 

noyade-en-eau-douce.gif

«  Noyade en eau douce » de Ross McDONALD le 07/05


  Dans le quartier huppé de Nopal Valley, en Californie, Lew Archer est engagé pour enquêter sur une lettre anonyme accusant sa cliente, Maude Slocum, d’adultère. À aucun prix, ces allégations ne doivent parvenir jusqu'à son mari. Profitant d'une fête organisée chez les Slocum, le détective se mêle aux invités. La soirée est interrompue par une macabre découverte : celle du corps de la belle-mère de Maude, flottant dans la piscine. Les soupçons se portent immédiatement sur son fainéant de fils et sa trop séduisante petite-fille, premiers héritiers de la fortune colossale de la vieille dame. C’est désormais une double enquête qu’Archer doit mener, sur les traces d'un corbeau et d'un meurtrier.


Editions RIVAGES

 

le-camion.jpg

«  Le camion » de Per WHALÖÖ le 02/05


Excellent suspense psychologique. Espagne, début des années 1960. Willi Möhr, un jeune peintre marginal, a fui l’Allemagne de l’Est pour s’installer dans un village de pêcheurs où il cohabite avec un couple d’artistes scandinaves. Möhr est tiré de sa torpeur et de sa passivité morale le jour où ils disparaissent, pendant une partie de pêche. Il est persuadé qu’ils ont été assassinés. Mais dans cet univers étouffant, où les rapports humains ont été subtilement corrompus par la dictature de Franco, on ne parle guère et la police veille.

 

un-monde-sous-surveillance.gif

«  Un monde sous surveillance » de Peter TEMPLE le 02/05


Ancien mercenaire, Con Niemand gagne sa vie en assurant la protection de riches Sud-Africains. Un jour, malgré sa présence, les Shawn sont agressés et tués à leur domicile. Seul rescapé, Niemand fuit en emportant la mallette de M. Shawn. Quand il l’ouvre, il y trouve la vidéo d’un massacre dans un village d’Afrique, sans doute perpétré par des soldats américains. Comprenant que ce document vaut de l’or, il va chercher à le monnayer.De son côté, à Hambourg, l’ex-journaliste John Anselm qui travaille pour une officine de surveillance et vend ses informations sur le vaste marché du renseignement, va lui aussi tomber sur la trace de cette vidéo.
A l’heure de la mondialisation où tout est lié, on peut tout savoir ou tout cacher. Il suffit d’y mettre le prix.Un thriller très original sur l’opacité du monde contemporain et la passion névrotique de la surveillance à l’heure de la mondialisation.

 

bonus.gif

«  Bonus » de Roland CHALUMEAU le 02/05


Si le capitalisme véreux était une discipline olympique, Jean-Rémy Felliaire serait champion de triathlon : délit d’initié, fraude fiscale et corruption active. Avec son parachute doré et ses millions planqués au Liechtenstein, il pensait couler des jours paisibles sur la Côte d’Azur. Oui mais voilà, il a fait des envieux, décidés à lui pourrir la vie et lui piquer son magot. Bien mal acquis profite toujours à quelqu’un – mais à qui ?

 

l-homme-a-la-bombe.gif

«  L’homme à la bombe » de Christian ROUX le 02/05


Larry est ingénieur acousticien mais, restructurations obligent, il a perdu son emploi et, à quarante ans passés, n’intéresse plus les employeurs. Pourtant, il a une femme et une fille à nourrir. Il essaie de décrocher n’importe quel travail de manutentionnaire, en vain. Trop diplômé. Et il est noir, ce qui ne joue pas en sa faveur. Alors, comme beaucoup de travailleurs au chômage qui menacent « de tout faire sauter », il fait une bêtise, fabrique une bombe.

Elle est fausse mais seul lui le sait, et en attendant, son pouvoir de persuasion est immense, surtout dans les bureaux de poste qu’il se met à dévaliser. Il tombe un jour, au cours d’un braquage, sur une fille à la tignasse rouge qui est venue faire la même chose que lui. C’est Lu. L’ancien cadre et père de famille va alors devenir un bandit en cavale.

 

Editions JAI LU    

 

Fievre-mutante.gif    

«  Fièvre mutante » de PRESTON et CHILD le 02/05


Douze ans après le drame, Aloysius Pendergast découvre que sa femme n'est pas morte accidentellement lors d'un safari en Afrique mais qu'il s'agissait d'un meurtre. Epaulé par Vincent D'Agosta, l'inspecteur tente de comprendre pourquoi sa femme s'intéressait à ce point à un dessin du peintre naturaliste Audubon. Son enquête le conduit sur les pas d'un ennemi machiavélique.

 

VISUEL NON DISPONIBLE


«  Maeltröm » de Stéphane MARCHAND le 09/05


Le Maestro, un serial killer qui a tout planifié, tout anticipé et pourrait tout faire sauter, entraîne Harold Irving, écrivain dont la vie part en lambeaux, Dexter Gordon, agent du FBI, et Franny Chopman, médecin légiste, dans un inexorable maelström accumulant des morts horriblement torturés...

 

VISUEL NON DISPONIBLE

 

«  la porte d’Orphée » de Tim KRING et  Peck DALE le 16/05


1963. Chandler Forrestal, un jeune étudiant fauché, est choisi par la CIA pour être le cobaye d'une expérience destinée à tester les effets du LSD sur l'esprit humain. Il développe ainsi des pouvoirs psychiques qui lui permettent de percer le complot qui se trame pour assassiner le président Kennedy. Dès lors, il devient l'homme à abattre pour la CIA et les tueurs de la mafia. Premier roman.

 

Hielo-negro.gif

« Hielo negro » de Bernardo FERNANDEZ BEF le 23/05


Six casses pratiqués dans des laboratoires pharmaceutiques à Mexico, une équipe parfaitement organisée donne l’assaut. Six hommes déguisés en gorilles tuent 12 personnes pour saisir une énorme cargaison contenant un produit essentiel à la fabrication d’un nouveau médicament. Andrea et son acolyte enquêtent sur l'affaire jusqu'à ce qu’on la leur retire au profit de la police fédérale car c’est une affaire de drogue.

Andrea poursuit l’enquête et remonte jusqu’à Lizzy Zubiage, une femme puissante à la tête du cartel de drogue le plus dangereux du Mexique.

 

Editions POCKET

 

Leviathan.gif

«  Leviatemps » de Maxime CHATTAM le 10/05


Paris, 1900. Guy de Timée, romancier à succès, vit pourtant dans les combles grinçants d’une maison close. Du jour au lendemain, il a tout plaqué. Femme, enfant, amis, réussite… Il a décidé de se lancer dans un roman policier qui plonge dans les bas-fonds de la civilisation, de se confronter au sang et à la violence. À la mort. Elle va surgir au milieu de la nuit en la personne de Milaine, jeune prostituée du lupanar, assassinée dans des circonstances particulièrement étranges.
Et si elle n’était pas la première ? Qui rôde dans les rues de la capitale, dans l’ombre de l’Exposition Universelle ? Quel est le sombre dessein de ce tueur de femme, qui ne laissera bientôt derrière lui que des costumes de peau ? En compagnie de la mystérieuse Faustine, de l’inspecteur Perotti et d’Yoshito, un Japonais impressionnant, sumo déshonoré, Guy va tenter de le découvrir… Des cercles ésotériques de Paris aux merveilles de l'Exposition Universelle, ils vont peu à peu mettre à jour un terrifiant secret, celui qui fascine tout homme depuis la naissance de la civilisation : le contrôle du temps.

 

tous-complices.gif

«  Tous complices » de Nicci FRENCH le 10/05


Bonnie est professeur de musique, alors naturellement, c’est à elle que son amie Danielle s’adresse pour monter l’orchestre qui jouera à son mariage. Qui dit orchestre dit musiciens. Parmi ceux que Bonnie recrute, il y a Neal, l’amoureux transi, Sonia, sa meilleure amie, Amos, son ex, mais aussi l’un de ses anciens élèves accompagné de son père, et… le ténébreux Hayden avec qui elle entreprend bientôt une liaison passionnelle secrète.
Or la mort violente de Hayden fait soudain voler en éclats leur petit groupe. À moins que ce ne soit l’inverse… Chaque membre de la bande de « copains » n’avait-il pas un excellent motif pour se débarrasser de cet élément perturbateur ?

 

Glace.gif

«Glacé » de Bernard MINIER le 10/05


Décembre 2008, dans une vallée encaissée des Pyrénées. Au petit matin, les ouvriers d’une centrale hydroélectrique découvrent le cadavre d’un cheval sans tête, accroché à la falaise glacée. Le même jour, une jeune psychologue prend son premier poste dans le centre psychiatrique de haute sécurité qui surplombe la vallée. Le commandant Servaz, 40 ans, flic hypocondriaque et intuitif, se voit confier cette enquête, la plus étrange de toute sa carrrière.
Pourquoi avoir tué ce cheval à 2 000 mètres d’altitude ? Serait-ce, pour Servaz, le début du cauchemar ?

La-mort-a-ses-habitudes.gif

«  La mort a ses habitudes » de Susan HILL le 10/05

 

A quelques semaines de la grande fête locale, un sniper terrorise la paisible ville de Lafferton.. Une toute jeune mariée qui attend le retour de son époux, la maman célibataire d'un bébé de dix-huit mois, deux adolescentes à l'entrée d'une boîte de nuit... D'un bout à l'autre de la ville, un homme armé tue des jeunes femmes, froidement, sans laisser le moindre indice derrière lui. Quel est le lien entre les agressions? Y en a-t-il seulement un? Jamais le commissaire Simon Serrailler, en charge de l'affaire, n'a démarré une enquête avec si peu d'éléments et dans une telle tension professionnelle et personnelle... En même temps, il doit faire face à la tragédie qui frappe l'être dont il est le plus proche au monde: sa soeur Cat.

 

blanc-comme-la-nuit.jpg

«  Blanc comme la nuit’ d’Ann CLEEVES le 10/05

 

A Biddista, hameau perdu des Shetland, pendant le solstice d'été. Un homme est retrouvé mort, pendu dans un cabanon de pêcheurs au bord de l'eau, un masque de clown dissimulant son visage. Jimmy Perez n'a pas assez de l'aide des flics d'Inverness pour élucider l'affaire, d'autant plus délicate que l'identité de la victime demeure inconnue. Entre Shetland et Yorkshire, les investigations piétinent. jusqu'à la découverte d'un nouveau corps. Cette fois, il s'agit de Roddy, l'enfant chéri de l'île, un jeune violoniste célèbre dans le monde entier. Quel lien pouvait bien unir les deux victimes ? Un meurtrier rôderait-il sur les falaises de Biddista ? Et surtout, quels secrets inavouables hantent les consciences des habitants ? En pleine saison des nuits blanches, durant ces jours où le soleil ne se couche jamais, Jimmy Perez devra déployer des trésors de sagacité pour briser le silence qui semble unir la petite communauté de Biddista, avant que le meurtrier ne frappe encore une fois

 

la-nuit-tous-les-chats-s-ennuient.jpg

«  la nuit tous les chats s’ennuient » de Philippe GEORGET 


C'est l'été, il fait chaud, les touristes sont arrivés et au commissariat de Perpignan, Sebag et Molina, flics désabusés rongés par la routine, gèrent les affaires courantes sans grand enthousiasme. Mais bientôt une jeune Hollandaise est sauvagement assassinée sur une plage d'Argelès et une autre disparaît sans laisser de traces dans les ruelles de la ville. Sérial killer ou pas, la presse se déchaîne aussitôt ! Placé bien malgré lui au centre d'un jeu diabolique, Sebag, à la merci d'un psychopathe, va mettre de côté soucis, problèmes de coeur et questions existentielles, pour sauver ce qui peut l'être encore ! « Elle attend sans joie, patiente et succombe. La maison de pierre deviendra sa tombe. Qui fait quoi, qui attrape qui ? Qui est le chat, qui est la souris ? »

les-bras-de-la-nuit.jpg

«  les bras de la nuit » de Frédéric DARD

 


 

Editions 13e NOTE

 

Cocaine--manuel-de-l-usager.jpg

«  Cocaïne, manuel de l’usager » de Julian HERBERT


Dans ce titre PULSE, Julián Herbert nous offre un recueil inédit d’une rare densité, à base de contrastes saisissants. Les références à des icônes culturelles réelles ou fictives telles que Sherlock Holmes, Lou Reed, Georg Trakl, Ismaël ou Moby Dick y cohabitent avec des antihéros ordinaires dépeints dans la noirceur de leur absurdité quotidienne, précairement ballottés au sein d’un impitoyable univers urbain mais aussi psychique. Au fil de cette anti-épopée, on passe sans ménagement de la réalité la plus crue et désespérée du Mexique contemporain à un univers peuplé de fantômes et d’êtres irréels … à moins que le fantastique ne fasse irruption dans la ville sous la forme d’un vampire assoiffé de sang, métaphore de la cocaïne – souvent décrite comme un monstre dévorant.

 

du-sang-dans-les-plumes.jpg

«  Du sang dans les plumes » de Joel WILLIAMS

 

Le livre est composé d’une série de récits situés en Californie à la fin du XXe siècle et au début du suivant, ayant le même héros et narrateur, Jake Wallace (mêmes initiales que l’auteur), un Amérindien Shoshone-Paiute teigneux, tendre et drôle. Les premiers textes évoquent la jeunesse tourmentée de l’auteur à L.A., les nuits d’alcool et d’amour, la vie dans les bas-fonds. Bien que la plupart de ces histoires ressortissent à la veine confessional, certaines, plus « objectivées », démontrent la capacité de l’auteur à prendre ses distances par rapport à son parcours personnel pour rendre compte de l’expérience humaine. Par ailleurs, le réalisme est veiné d’un surréalisme qui fait de ces récits plus que de simples chroniques. Les textes suivants, les plus nombreux, appartiennent à un autre genre, la prison literature, qui a ses lettres de noblesse aux États-Unis, et dans lequel excellent trois autres au- teurs publiés par 13e Note (Tommy Trantino, – Lock the Lock –, Frederic Berthoff et J. C. Amberchele – Le Livre des fêlures). Au carrefour de la tradition amérindienne et de la littérature de prison, Joel Williams nous fait vivre les angoisses et partager les hantises et espoirs qui rythment ses journées : la tentation de la folie et de l’autodestruction, l’obsession sexuelle, l’image de la Femme tentatrice, la crainte de l’homosexualité, la prise de conscience progressive d’une fraternité avec les skins (les au- tres Amérindiens)... Bagarres, menaces, rivalités, haines et humiliations au quotidien. Et, derrière tout cela, la découverte de sa capacité non seulement de survie, mais d’une vie digne de ce nom, complexe et intense. Un livre beaucoup plus subtil et dérangeant qu’un simple témoignage, beaucoup plus ambivalent qu’un simple réquisitoire – beaucoup plus littéraire qu’une simple confession.

 

 

Editions 10/18

 

mysterium.gif

«   Mystérium » de Paul C. DOHERTY le 10/05 ( titre provisoire)


Londres, 1304.Tandis que le long règne d’Edouard I touche à sa fin, Hugh Corbett est engagé par le roi pour enquêter sur une série de meurtres sanglants, survenus juste après la chute en disgrâce de Walter Evesham, anciennement grand juge et accusé d’avoir falsifié de nombreux procès. La lettre M, gravée sur le front de chacune des victimes, laisse penser qu’il pourrait s’agir d’un tueur en série.
Plus de vingt ans auparavant sévissait un célèbre meurtrier, le Mysterium ; serait-il de retour ? A moins que ce ne soit l’oeuvre d’un nouveau démon.

 

le-traite-des-supplices.jpg

« le traité des suplices » de Nicolas BOUCHARD le 03/05


Dans les affres de la Révolution Française, entre histoire et ésotérisme, Nicolas Bouchard nous entraîne au coeur d'une époque sanglante et terrifiante, sur les pas d'un Serial Killer.

 

la-gigue-du-pendu.jpg

«  la gigue du pendu » d’Ann FEATHERSTONE le 03/05


Derrière la façade rutilante et policée de l’establishment victorien, Ann Featherstone donne la parole aux opprimés.

 

Editions DU MASQUE

 

les-vacances-d-hercule-poirot1.jpg

«  les vacances d’Hercule Poirot » d’Agatha CHRISTIE le 16/05


Hercule Poirot décide de s’offrir des vacances bien méritées dans une station balnéaire d’une petite île au large des côtes du Devon. Il aspire à la tranquillité mais lorsqu’on retrouve le corps d’Arlena Stuart, une jeune actrice en vue, il est aussitôt mêlé à l’enquête. Le célèbre détective belge va découvrir que quasiment tout le monde sur l’île connaissait la victime et que parmi ses proches, chacun aurait au moins une bonne raison de vouloir se débarrasser d’elle.

Il reste toutefois une question sans réponse : Qui a eu assez de cran pour passer à l’acte ?

 

le-train-bleu1.jpg

« Le train bleu » d’Agatha CHRISTIE le 16/05


À bord du luxueux Train bleu qui emmène ses élégants passagers de Londres à la Riviera, la fille gâtée d’un millionnaire est sauvagement assassinée et ses bijoux volés. La piste du Marquis, un célèbre voleur de joyaux est aussitôt privilégiée. Mais cela ne satisfait pas Hercule Poirot qui, se trouvant à bord par le plus grand des hasards, va examiner de près l’entourage de la jeune femme. Il semble en effet que Ruth était malheureuse en amour et que son mari ait été aperçu, sortant furtivement de son compartiment, juste avant le meurtre…

 

meurtre-en-mesopotamie.jpg

«  Meurtre en Mésopotamie » d’Agatha CHRISTIE le 16/05


Amy Leatheran, une jeune infirmière, accepte de partir en Mésopotamie sur un chantier de fouilles afin de prendre soin de la femme de l’archéologue, en proie à de terribles angoisses nocturnes. Quand une série de meurtres inexpliqués se produit, la jeune femme est soulagée de voir apparaître Hercule Poirot qui visite justement le site. Malgré son indéniable talent, parviendra-t-il à empêcher le meurtrier de frapper à nouveau ?

 

la-mort-dans-les-nuages.jpg

«  La mort dans les nuages » d’Agatha CHRISTIE le 16/05*


Se réveillant d’une brève sieste dans l’avion qui le ramène de Paris à Londres, Hercule Poirot découvre qu’une de ses voisines vient d’être tuée par une fléchette empoisonnée. Le meurtrier est forcément à bord, mais une fois, qu’avec la police, il a interrogé les passagers un par un, y compris les deux stewards, il doit se rendre à l’évidence : l’enquête ne mène nulle part ! Serait-il possible que pour une fois l’affaire reste irrésolue ?

 

Editions DE LA BRANCHE

 

Paris-mutuels.gif

«  Paris mutuels » de Jean Marie LACLAVETINE le 07/05

 

Ce jour là Vincent pense avoir gagné le pactole: en misant sur Vendredi 13, un canasson qui porte bien son nom, il gagne une petite fortune mais aussi le coeur d'une éblouissante inconnue, Léa.

" je l'ai rencontré alors qu'elle avait à peine plus de trente ans. Il lui a fallu six mois pour tordre ma vie dans un sens déplorable, un an pour me faire arrêter à sa place ( elle était enceinte la pauvre) et huit à dix mois supplémentaires pour me présenter Violette à ma sortie de prison.Ma première prison, ma première fille". Et Vincent est loin d'avoir touché le fond!


Editions MOISSON ROUGE

 

Rasta-gang.gif

«  Rasta gang » de Philip BAKER le 02/05

 

Pénétrer dans cette pièce, c'était comme voyager à rebours dans le temps. Retourner à la misère sordide des logements pouilleux où les Rastas faisaient tourner un shilom comme une offrande sous les étoiles, emplissant leurs cerveaux d'assez de drogue pour embarquer vers une nuit de violence, voler, violer, assassiner. Jerome m'avait entraîné vers une mort assurée, j'étais aux mains des hommes les plus recherchés de Jamaïque. Les dreadlocks jaillissaient de leurs têtes comme des branches d'arbres, et des cordes de poils pendaient à leurs mentons. Ils ressemblaient à des lions au repos sous un bosquet. Ils avaient réussi à échapper aux gibets de Spanish Town, et à la mort violente qu'ils avaient l'habitude d'infliger aux innocents. " Brooklyn, 1970. Danny Palmer est un adolescent fraîchement débarqué de Jamaïque. En butte au racisme et à la violence des gangs de Noirs américains qui se livrent aux guerres de territoires pour le contrôle du trafic de drogue, il choisit de rejoindre la secte des Rastafariens qui fera de lui un véritable guerrier de Jah.


Editions JIGAL

 

franco-est-mort-jeudi.gif

«  Franco est mort jeudi » de Muarice GOUIRAN le 15/05


Le 20 novembre 1975, Franco meurt au petit matin à Madrid. Lorsqu’Élisa, réfugiée espagnole, apprend la nouvelle à la Manufacture des Tabacs de la Belle de Mai, c’est son passé, tragique et douloureux, qui ressurgit brutalement. L’été 1936 à Madrid, l’hiver 1938 à Barcelone, la Retirada ? cette longue cohorte de désespérés, cette horde de vaincus, de malades, de blessés fuyant l’Espagne et parqués sur la plage glaciale d’Argelès ? la mystérieuse disparition de Ramon, son père, alors officier dans l’Armée Populaire Républicaine… Une foule d’images et de vieux fantômes submergent alors ses jours et ses nuits… 35 ans plus tard, Élisa n’est plus et l’Espagne met fébrilement à jour les charniers du Franquisme.
C’est Manu, son fils, un looser, un peu voyou, un peu paumé, qui, en recevant d’Espagne une lettre destinée à sa mère, va permettre à ce terrible passé de remonter à la surface. Mais Manu n’aurait sans doute pas été bien loin si sa route n’avait croisé celle de Clovis Narigou… Clovis, qui de Marseille à Madrid démêle l’écheveau et tente de percer les mystères entourant la famille espagnole de Manu.

 

Editions ACTES SUD


BABEL NOIR

 

La-princesse-des-glaces.jpg

«  La Princesse des glaces » de Camilla LACKBERG le 09/05


New York, la « cité des morts », regorge de crimes atroces et de fous dangereux. Paul Konig, médecin légiste, règne sur une morgue où défilent cadavres, enquêteurs et familles en deuil. Autopsiant, disséquant, analysant chaque indice sur les macabres dépouilles qui lui sont confiées, il observe la terreur qui baigne la ville... Une ville dans laquelle sa fille, Lolly, a mystérieusement disparu depuis quelques mois.

 

Editions LE LIVRE DE POCHE

 

Le-cimetiere-du-diable.gif

«  Le cimetière du diable » d’ANONYME le 02/05


Vous n'avez pas lu Le Livre sans nom ? Vous êtes donc encore de ce monde, et c'est tant mieux. Parce que vous allez pouvoir assister à un spectacle sans précédent, mettant en scène Judy Garland, James Brown, les Blues Brothers, Kurt Cobain, Elvis Presley, Janis Joplin, Freddie Mercury, Michael Jackson... et le Bourbon Kid. Les héros du Livre sans nom se retrouvent en effet dans un hôtel perdu au milieu du désert pour assister à un concours de chant au nom prometteur : « Back From The Dead ».

 

Alex.gif

«  Alex » de Pierre LEMAITRE le 05/05


Qui connaît vraiment Alex ? Elle est belle. Excitante. Est-ce pour cela qu'on l'a enlevée, séquestrée et livrée à l'inimaginable ? Mais quand le commissaire Verhoeven découvre enfin sa prison, Alex a disparu. Alex, plus intelligente que son bourreau. Alex qui ne pardonne rien, qui n'oublie rien, ni personne. Un thriller glaçant qui jongle avec les codes de la folie meurtrière, une mécanique diabolique et imprévisible où l'on retrouve le talent de l'auteur de Robe de marié.

 

comme-ton-ombre.gif

«  Comme ton ombre » d’Elizabeth HAYNES le 10/05


2003. Cathy, jeune femme extravertie, ne pense qu’à sortir et collectionner les amants. Lorsqu’elle rencontre le séduisant Lee, elle pense avoir trouvé l’homme parfait. Il est beau, intelligent, attentionné… Pourtant, Cathy ne parvient pas à être parfaitement sereine avec lui. Et lorsqu’elle parle de ses doutes à ses amies, toutes sous le charme, elle ne trouve aucun réconfort. 2007. Cathy a 28 ans mais en paraît 40.
Paranoïaque, elle souffre de troubles obsessionnels compulsifs et refuse toute relation sociale, ne sortant plus que pour travailler. Toutefois, l’arrivée d’un nouveau voisin, avec qui elle lie connaissance, va l’amener à affronter ses angoisses ; c’est alors que l’ombre de Lee réapparaît dans sa vie…

 

L-envol-des-anges.gif

«  L’envol des anges » de Michaël CONNELLY le 02/05


Brutalités, racisme, corruption… Howard Elias, le défenseur des droits civiques et de la communauté noire, s’est fait une spécialité de traîner la police de Los Angeles devant les tribunaux. Quand il est retrouvé, assassiné, dans le funiculaire de l’Angels Flight, à la veille d’un procès, c’est Harry Bosch qui est chargé de l’enquête. Une nouvelle fois, après le passage à tabac de Rodney King, et les émeutes qui ont suivi l’acquittement des policiers impliqués, le pays va avoir les yeux fixés sur Los Angeles où tout faux pas risque d’embraser les quartiers noirs.Ce flic aux méthodes de privé, ombrageux voire asocial, peu respectueux de la hiérarchie mais pétri du sens de l'honneur, s'inscrit dans la grande tradition des poor lonesome cow-boys urbains façon Marlowe ou Scudder.
Sabrina Champenois, Libération.

 

  meurtre-au-cafe-de-l-arbre-sec.gif

 

«  Meurtre au café de l’arbre sec »  De Michelle BARRIERE le 09/05

 

évrier 1759. Jean-François Savoisy, cafetier de la rue de l'Arbre-Sec, entend bien surpasser Procope avec sa glace au parfum révolutionnaire : consécration et félicité lui semblent promises. C'est compter sans son épouse qui s'est entichée de littérature. Lorsque Diderot lui confie un manuscrit afin d'échapper à ses censeurs, Maïette ne sait pas vers quels dangers elle entraîne sa famille. Ce qu'elle ignore surtout, c'est que dans l'ombre rôdent deux individus, eux aussi à la poursuite d'un manuscrit...
Dernier épisode de la saga Savoisy, Meurtre au Café de l’Arbre Sec est farci des ingrédients qui ont fait le succès des précédents romans de Michèle Barrière : chapons, ravioles, pâtés, épices et hypocras ont toute leur part dans cette intrigue où cadavres et caramel font bon ménage et où les rencontres sont pour le moins inattendues.

l-escalier-de-fer.gif


«  L’escalier de fer » de Georges SIMENON le 16/05*


La première note fut écrite au crayon, sur une feuille de bloc-notes de la grandeur d’une carte postale. Il ne crut pas devoir mettre la date complète. « Mardi. Crise à 2 h 50. Durée 35 minutes. Colique. Mangé purée de pommes de terre au déjeuner. » Il fit suivre le mot déjeuner du signe moins, qu’il entoura d’un cercle, et, dans son esprit, cela voulait dire que sa femme n’avait pas pris de purée.

Il y avait des années que, par crainte d’engraisser, elle évitait les féculents.

 

L-arche-d-alliance.gif

«  L’arche d’alliance » de Sarah FREYDMAN le 09/05


Depuis la nuit des temps, nombre d'aventuriers, de savants, de religieux sont partis en quête de la mythique Arche d'Alliance, le trésor perdu du Temple de Salomon. Toujours en vain. Quand Paul de Brissac, un archéologue français, annonce qu'il l'a peut-être localisée, une implacable machine de mort se met en marche. Intégristes religieux de tous bords, tueurs à gages néo-nazis, Mossad se déchaînent.

Car la valeur inestimable de l'Arche pourrait permettre la construction d'un canal entre mer Morte et mer Rouge et apporter la paix au Proche-Orient...

 

Melanges-de-sangs.gif

«  Mélange de sangs » de Roger SMITH le 09/05


ack Burn, sa femme enceinte et leur petit Matt sont agressés un soir par deux membres du gang des Americans. Ex-marine réfugié en Afrique du Sud, Jack les tue... tous les deux. Le vieux veilleur de nuit Benny Mongrel a tout vu. Ancien du gang des 28, il vit dans l'enfer des Flats et, craignant de replonger, il se tait. Jusqu'au jour où le flic Gatsby Barnard l'interroge. La guerre est alors déclarée et tous les coups sont permis, d'autant plus que Barnard est lui-même sous la surveillance de Disaster Zondi, un enquêteur zoulou qui veut sa tête.

 

Adieu-Gloria.gif

«  Adieu Gloria » de Megan ABBOT le 09/05


Elle a vingt-deux ans, un job minable de comptable dans une boîte de nuit, et rêve d’avoir les jambes de Gloria Denton et de goûter aux plaisirs de l’argent facile. Gloria a deux décennies de plus, porte des tailleurs élégants et conduit des voitures de luxe. Elle contrôle des entreprises criminelles – cercles de jeu et champs de courses – pour le compte de caïds du milieu, et aimerait bien passer la main.

La femme fatale va se transformer en pygmalion et former sa « pouliche » pour en faire son héritière. Jusqu’au jour où celle-ci s’entiche d’un bon à rien, joueur flambeur et cynique.

 

Dans-l-ombre.gif

«  Dans l’ombre » de Edouard PHILIPPE et Gilles BOYER le 06/05


« Une campagne présidentielle, ça se prépare. Le Patron était prêt. Moi aussi. J'allais le faire gagner. J'allais faire en sorte que tout se passe bien, que tous ceux qui, avec moi, dans l'ombre, portaient sa candidature soient au meilleur d'eux-mêmes. Et puis rien ne s'est passé comme prévu. Aujourd'hui, après ce déchaînement de violence, je ne suis plus sûr de rien. Ni de ses chances, ni de lui, ni de moi.

 

Editions PAVILLON NOIR

 

l-appel-de-Satan.jpg

«  L’appel de Satan » de Jean VIGNE le 03/05


Des rituels étranges, des meurtres sataniques, des infanticides, des individus crucifiés… une vague de crimes sans précédent submerge les cinq continents.

Le Vatican dépêche Pierre, l’un de ses théologiens, auprès d’Antonio Alonzo, lieutenant de police chevronné, afin de comprendre la folie qui s’empare de l’humanité.

L’enquête va les plonger dans les ténèbres d’écrits antédiluviens et les mettre sur la piste d’un ennemi dont l’ombre menaçante plane au-dessusd’eux et dont personne n’ose prononcer le nom…

 

Sans-tete.jpg

«  Sans tête » de Jean Michel ROCHE le 01/05


Si la découverte d'un cadavre dans un caveau de famille est banale, la dépouille momifiée d'une inconnue sans tête, posée sur un cercueil, l'est beaucoup moins. Cela va perturber la sérénité d'un petit cimetière Varois pourtant bien paisible. Une fois de plus l'ADN aidera à l'identification du corps. La commissaire Fabienne Quinot décidera de rouvrir l'ancien dossier de disparition, au grand dam d'un Major Merlinot ne s'attendant pas, dans sa gendarmerie, à cette cascade de contrariétés. La jolie commissaire parisienne ne sera pas accueillie dans le Var avec des fleurs.


Editions DU PANTHEON

 

A-Ashley-l-enquete.jpg

«  A Asley : l’enquête » de  Jacques SCUBLA le 01/05


Ashley, attachante héroïne, est, malgré tout, une femme crédule et pleine de malice. Ses petits délits l'entraînent dans une situation plus que périlleuse.

Ce roman policier se déroule sur une Côte d'Azur imbibée de soleil, de luxe, de personnages importants mais aussi de malfrats qui ne reculent devant aucun méfait. L'inspecteur Jack Loman doit affronter de hauts dignitaires peu recommandables, qui le conduisent jusqu' à Sète pour mener son enquête et sauver Ashley.

Repost 0
Published by La petite souris - dans A paraître....
3 mai 2012 4 03 /05 /mai /2012 17:45


 

 

      Editions DU MASQUE

 

l-heure-des-gentlemen.gif

«  L'heure des gentlemen » Don WINSLOW le 02/05


Relax, ultra-cool, niveau de stress minimum : Boone Daniels, ex-flic reconverti en détective privé, commence chaque journée par une sortie avec la Patrouille de l’aube, groupe de meilleurs copains unis par la passion du surf, et qui, sur la terre ferme, veillent les uns sur les autres. Quand l’icône de la communauté surf locale est tuée lors d’une bagarre à la sortie d’un bar par un jeune punk de la Rockpile Crew, le petit monde de Pacific Beach est secoué.
Boone ne peut plus ignorer que la violence a infiltré la communauté du surf. Petra Halle, l’avocate so british qui met Boone dans tous ses états, lui demande de l’aider à défendre le jeune tueur. À mesure que son enquête progresse, Boone se met à dos ses amis de la Patrouille de l’aube, et nage dans des eaux de plus en plus troubles et dangereuses… Traduit de l’anglais (États-Unis) par Frank Reichert

 

Meurtre en Périgord

«  Meurtre en Périgord » de Martin WALKER le 16/05


Une enquête de Bruno Courrèges Bruno Courrèges, chef de la police municipale du petit village de St Denis en Dordogne, mène une vie paisible. Parfois émaillée de querelles entre voisins et de parties de cache-cache sur les marchés avec les agents de la commission de l’Hygiène de la Communauté Européenne. Jusqu’au jour où un meurtre d’une brutalité sans précédent vient bouleverser la vie de la petite bourgade.
Hamid, retraité de l’armée française qui s’est comporté en héros pendant la guerre, est retrouvé chez lui lacéré de coups de couteaux, une croix gammée gravée sur le torse. Les enquêteurs privilégient immédiatement la piste du crime raciste et se tournent vers les groupuscules d’extrême-droite. Mais la réalité se révélera plus complexe et il faudra remonter le temps pour confondre le meurtrier et comprendre ses motivations.
Une vérité qui sera difficile à entendre et qui provoquera bien des remous au sein de cette si tranquille communauté…Traduit de l’anglais par Serge Cuilleron


Editions JC LATTES

 

la-fin-de-l-innoncence1.jpg

«  La fin de l’innocence » de Megan ABBOT le 09/05


Dans une banlieue tranquille du Midwest dans les années 80, Lizzie, 13 ans, et sa voisine Evie Verver sont inséparables. Elles partagent tout, de leurs maillots de bain à leurs crosses de hockey sur gazon. Elles vivent dans l’ombre de la grande sœur d’Evie, Dusty, qui leur fait entrevoir le pouvoir de la séduction. Pour Lizzie, la maison des Verver est le paradis avec à sa tête le père, tellement gentil et charismatique.


Un jour, Evie disparaît. Le seul indice : la voiture que Lizzie a aperçue plus tôt dans la journée. La panique gagne rapidement cette tranquille communauté et tout le monde se tourne vers Lizzie. Sait-elle quelque chose ? Evie aurait-elle pu monter de son plein gré dans la voiture d’un homme ? Lizzie, rongée par la curiosité et le désir de sauver les Verver de l’anéantissement, essaie de comprendre ce qui a pu arriver.


Elle passe ses journées avec M. Verver, sous le choc, et ses nuits à arpenter le quartier pour trouver des indices. Hantée par la disparition d’Evie, émoustillée par la place centrale qu’elle occupe dans les recherches, Lizzie découvre qu’elle est loin de tout savoir sur sa meilleure amie.

 

Editions PRESSES DE LA CITE

 

mort-en-direct.com1.jpg

«  Mort en direct.com » de John KATZENBACH le 24/05


Adrian, professeur de psychologie, apprend qu'il est atteint d'une maladie dégénérative du cerveau. Ce mal incurable provoque des hallucinations, au cours desquelles il converse avec les membres de sa famille décédés : sa femme, son fils et son frère mort au Vietnam.


Quand une jeune fille disparaît, Adrian est le seul à croire à un enlèvement. Il découvre bientôt que la victime est séquestrée dans une cave et filmée vingt-quatre heure sur vingt-quatre par un couple réalisant des snuff movies. Mais, sans l'aide de la police, Adrian doit, pour la sauver, faire appel à un spécialiste des réseaux souterrains et illégaux : un pervers sexuel en liberté surveillée. Adrian la retrouvera-t-il avant de sombrer dans la folie ?

 

de-peur-que-les-tenebres-ne-tombent1.jpg

«  De peur que les ténèbres ne tombent » de Charles McLEAN le 23/05

 

Martin Gregory mène une existence banale dans une banlieue new-yorkaise, entre sa femme et ses deux chiens qu’il adore. Un jour, il commet un acte atroce qui n’a, cette fois, rien de banal. Après cette soudaine attaque de folie, Martin accepte, à la demande de sa femme, de se soumettre à une analyse. Celle-ci dévoile petit à petit que Martin n’est
pas la personne ordinaire qu’il croyait être. Lors des séances d’hypnose du Dr Somerville, Martin va découvrir qu’il n’est pas habité par une mais par plusieurs personnalités qui manipulent diaboliquement sa vie à son insu.
Publié dans les années 1980 aux Presses de la Cité sous le titre Le Guetteur, ce roman culte était devenu totalement indisponible.

 

 

petits-meurtres-chez-chez-gens-la.jpg

«  Petits meurtres chez ces gens là » de Dull GRIET le 24/05


L'architecte Arnaud Vandenbroeck quitte la prison ou il vient de purger une peine de quinze ans, après avoir été accusé, à tort, d'inceste par sa fille. Lui qui croyait avoir réussi à dompter sa colère au fil des ans, découvre qu'il n'en est rien quand il reçoit de son avocat, Stéphane Decoster, un colis contenant un pistolet chargé. Arnaud veut connaître l'identité de l'expéditeur, mais Decoster prétend l'ignorer. Le ton monte entre les deux hommes...


La jeune inspectrice Lilas Klaus, superbe tornade blonde à talons hauts, se voit parallèlement confier la délicate enquête sur l'assassinat du juge Lannoy, crime organisé selon une mise en scène évoquant un rituel maçonnique. Or le juge, politicien acharné à défendre la cause francophone, est l'homme qui a envoyé Vandenbroeck en prison. Peu à peu, toutes les personnes avec lesquelles l'architecte a eu des démêlés sont assassinées.


Le lien entre ces affaires semble évident. Et pourtant... seul Serge Zwanze, vieux routier de la police et incontournable pilier du bar du Père Faro, devenu l'alter ego professionnel – et plus si affinités – de Lilas, semble l'avoir trouvé.

 

Editions SEUIL

 

Apres-l-apocalypse.jpg

«  Après l’apocalypse » de Liz JENSEN le 18/05


Dans un internat psychiatrique de la province anglaise, Gabrielle, jeune et jolie psychothérapeute clouée à son fauteuil roulant depuis un accident de voiture, a pour patiente Bethany, 16 ans, psychotique totalement ingérable, enfermée pour avoir tué sa mère à l'aide d'un tournevis. Manipulatrice, intelligente et agressive, Bethany a le pouvoir de prévoir les catastrophes naturelles. Tsunamis, cyclones, hurricanes, tremblements de terre, éruptions volcaniques, rien de lui échappe, surtout après ses séances d'électrochocs...Avec l'aide d'un physicien qui pour la circonstance met de côté ses a priori, Gabrielle va essayer de contrôler Bethany, et d'empêcher ainsi un nouveau drame. Car, quoi qu'en dise la communauté scientifique, chaque prédiction de Bethany s'est bel et bien réalisée....Course-poursuite infernale contre le temps et malgré l'hostilité des autorités, leur combat se heurte alors à un dernier obstacle : l'influence démesurée d'un prédicateur illuminé, le révérend Leonard Krall, qui n'est autre que le père de Bethany.

 

sur-le-fil-du-rasoir.jpg

«  Sur le fil du rasoir » d’ Oliver HARRIS le 03/05


Nick Belsey, flic à la brigade criminelle de Hampstead Heath, est totalement fauché: plus de logement, plus de cartes de crédit, plus de voiture. Une disparition dans ce quartier huppé de Londres lui permet de résoudre ses problèmes immédiats : le "disparu", un oligarque russe nommé Alexis Devereux, a laissé une belle maison, un Porsche Cayenne et quelques cartes de crédit. Belsey envisage aussitôt d'effacer son peu glorieux passé financier en profitant de la situation et commence par s'installer à demeure. Ses vrais problèmes commencent lorsqu'il découvre le corps de Devereux, et qu'il prend conscience de ne pas être le seul à convoiter la fortune de la victime... Tout en continuant de mener, de manière fort acrobatique, son enquête, Belsey se retrouve malgré lui entraîné dans la cour des grands, royaume de la corruption et du pouvoir, où sa petite arnaque sympathique est dépassée par un complot plus ambitieux, émanant de criminels autrement armés et déterminés. Et bientôt, il n'est plus seulement question de mettre quelques centaines de milliers de livres à gauche, mais bien de sauver sa peau.

 

Editions GALLIMARD Série Noire

 

Mapuche.jpg

RAPPEL  «  Mapuche » de Caryl FERREY le 27/03


Jana venait d’entrer aux Beaux-Arts lorsque était survenue la banqueroute. Elle avait quitté sa communauté en stop quelques semaines plus tôt, avec le poncho de laine que lui avait confectionné sa mère, le vieux couteau à manche d’os des ancêtres, quelques affaires et de quoi payer les frais d’inscription à l’université. C’était tout. S’ils s’étaient retrouvés par millions naufragés de la crise financière, si la classe moyenne avait volé en éclats, si l’Argentine entière était à vendre, une Indienne déracinée sans lien et sans logement pouvait toujours disputer sa part aux chiens et aux miséreux qui rôdaient dans les rues de Buenos Aires.

Comme d’autres étudiantes, Jana avait été contrainte de se prostituer pour survivre. Ne pas renoncer aux figures métalliques qui traversaient sa cervelle. Elle s’était postée à la sortie des cours, devant la fac, des paquets de mouchoirs dans le sac, une colère froide entre les cuisses.

 

Editions SONATINE

 

l-invisible1.jpg


«  L’invisible » de Robert POBI le 10/05


Montauk, Nouvelle-Angleterre. Jack Cole revient pour la première fois depuis près de trente ans dans la maison où il a grandi. Son père, Jacob Coleridge, un peintre reconnu et célébré dans tout le pays à l’égal de Jackson Pollock, y vit reclus depuis des années, souffrant de la maladie d’Alzheimer. Son état a récemment empiré et une crise de démence l’a conduit à l’hôpital. Si ses jours ne sont pas en danger, ses moments de lucidité sont rares.


Jack, qui a le corps entièrement tatoué d’un chant de L’Enfer de Dante, souvenir d’une jeunesse perturbée, est lui aussi un artiste en son genre. Travaillant en indépendant pour le FBI, il possède un don unique pour lire les scènes de crime et entrer dans l’esprit des psychopathes. Alors qu’un terrible ouragan s’approche des côtes, Dan Hauser, le shérif de la ville, profite de la présence de Jack pour lui demander de l’aider à résoudre un double assassinat, celui d’une femme et d’un enfant dont on ignore les identités.


Devant la méthode employée par le tueur, Jack ne peut s’empêcher de faire le lien avec un autre crime, jamais résolu, le meurtre de sa mère lorsqu’il avait 12 ans. Alors que le village est bientôt coupé du monde par la tempête, les meurtres se succèdent et Jack est bientôt convaincu que son père connaît l’identité de l’assassin. La clé réside-t-elle dans les 5 000 mystérieux tableaux qu’il a peints inlassablement ces dernières années et qui semblent constituer une sorte d’étrange puzzle ? C’est dans l’esprit de son père que Jack va cette fois devoir entrer, comme il entre d’habitude dans celui des criminels, pour trouver une vérité complètement inattendue. Dans ce premier roman impressionnant, Robert Pobi s’intéresse à un trait commun que partagent artistes, médecins et policiers, celui d’interroger obsessionnellement les apparences afin d’atteindre, peut-être, la vérité qui se cache derrière.

 

les-ages-sombres1.jpg

«  les âges sombres » de Karen MAITLAND le 16/05


321. Les habitants d’Ulewic, une petite cité isolée de l’est de l’Angleterre, sont sous le joug de leur seigneur et de l’Église, celle-ci ayant supplanté, depuis quelques années, le paganisme qui régnait dans la région. Non loin du village s’est installée une petite communauté chrétienne de femmes, des béguines originaires de Belgique. Sous l’autorité de sœur Martha, elles ont jusqu’alors été assez bien tolérées. Mais les choses commencent à changer. Le pays connaît en effet des saisons de plus en plus rigoureuses, les récoltes sont gâchées, les troupeaux dévastés et le besoin d’un bouc émissaire se fait sentir. Neuf hommes du village, dont on ignore l’identité, vont profiter de la tension qui commence à monter pour restaurer un ordre ancien et obscur. Renouant avec de terribles rites païens, usant de la terreur, du meurtre et de la superstition, ils vont s’en prendre aux béguines, qui devront les démasquer et élucider les secrets du village avant que la région ne soit mise à feu et à sang.

 

Editions ALBIN MICHEL

 

Profanation.jpg

«  Profanation » de Jussi ADLER OLSON le 02/03


En 1987, le meurtre atroce d'un frère et d'une soeur avait défrayé la chronique. Malgré les soupçons pesant sur un groupe de lycéens d'une école privée de Copenhague, l'enquête s'était arrêtée, faute de preuves... Jusqu'à ce que neuf ans plus tard, l'un des garçons (le seul « pauvre » de la bande) s'accuse du crime. Affaire classée.
Pour une raison inexplicable, le dossier ressurgit soudain sur le bureau de l'inspecteur Carl Mørck, chef de la section V.
Intrigué par les circonstances, l'inspecteur, toujours accompagné de son acolyte Assad, décide de reprendre l'enquête. Elle le mène sur la piste de l'énigmatique Kimmie, prostituée, voleuse, semi-clocharde, qui était alors la seule fille de la bande, et celle de trois hommes, les plus riches du Danemark...
Un deuxième opus haletant de la révélation danoise du polar.

 

les-annees-perdues1.jpg

«  Les années perdues » de Marie HIGGINS CLARK le 16/05


Pour Mariah, le cauchemar commence quand elle découvre sa mère atteinte d’Alzheimer enfermée dans un placard, l’arme du crime au poing, à côté du cadavre de son père tué d’une balle dans la tête. Aucun doute pour la police mais Mariah, elle, est convaincue de l’innocence de sa mère. Son père, spécialiste de la Bible, avait fait quelques temps auparavant, une étrange découverte : une lettre de Jésus à Joseph d’Arimathie, disparue au 15e siècle de la bibliothèque du Vatican, après que le pape ait émis des doutes sur son authenticité.
Mais elle a mystérieusement resurgi et, avec elle, la preuve de son authenticité. Aurait-on tué son père pour récupérer ce parchemin d’une valeur inestimable ? Et, dans ce cas, qui est le coupable ? Mariah se lance dans l’enquête, au péril de sa vie.

 

 

 

Editions CALMAN-LEVY

 

Volte-face.jpg

«  Volte-face » de Michaël CONNELLY le 09/05


Grand avocat de la défense, Mickey Haller est bien surpris lorsque le procureur du comté de Los Angeles le prie un jour de plaider pour l'accusation. Et l'affaire n'est pas des moindres. Incarcéré depuis vingt-quatre ans pour le meurtre d'une fillette, Jason Jessup vient d'être libéré sous caution, le tribunal ayant conclu à la nécessité d'une révision de son procès suite à un test ADN qui semble l'innocenter. Haller est sûr que Jessup est coupable et prend Harry Bosch comme enquêteur et son ex-épouse, Maggie McPherson, comme assistante. En face de lui, l'avocat Clive Royce, dit « l'astucieux », et des médias tout excités par ce procès : quoi de plus sensationnel qu'un tueur innocenté par son ADN ?
À ceci près que Jason Jessup, qui parade devant les médias le jour, se livre à d'étranges activités la nuit

 

Blondie-et-la-mort.gif

«  blondie et la mort » de Roger SMITH le 02/05


« Roger Smith est le maître du cauchemar décrit froidement. » Der Spiegel Par une énième nuit de chaleur insupportable au Cap, l’ex-top modèle Roxy Palmer et son mari Joe, trafiquant d’armes, sont kidnappés dans leur voiture. Joe finit dans une mare de sang, et, les voyous partis, Roxy prend une décision qui va à jamais changer le cours de sa vie. Les deux kidnappeurs, Disco et Godwynn, n’ont pas disparu très longtemps...
Ils sont bien décidés à la traquer. Billy Afrika, lui non plus, n’a pas l’intention de la laisser filer : Joe lui devait en effet une grosse somme d’argent… Commence alors dans le décor somptueux du Cap un ballet d’une violence fascinante entre tous ces réprouvés ne cherchant qu’une chose : la rédemption.   Après son premier roman, Mélanges de Sang, Roger Smith montre avec cet ouvrage son extraordinaire maîtrise du roman policier.

 

Editions JIGAL

 

Parjures.gif

«  Parjure » de Gilles VINCENT le 15/05


« Il songea au crissement des ciseaux sur le col de la chemise, à la gorge tranchée… Il imagina les suppliques masquées derrière le sparadrap du condamné… Il songea encore au regard terrorisé face au châtiment suprême…». Aïcha Sadia, commissaire de police, est une femme désespérée depuis la mystérieuse disparition de son compagnon Sébastien au large d’une plage. Mais quand plusieurs cadavres décapités d’ex-taulards sont découverts dans des entrepôts abandonnés de la ville, c’est elle et son équipe qui se retrouvent en première ligne.

Certains indices laissent penser que quelques extrémistes pourraient avoir trouvé là, un moyen radical de remettre la peine de mort au goût du jour. A sa sortie de prison, Abdel Charif, condamné pour meurtre puis finalement gracié, leur échappe de justesse… Et pour sauver sa peau et obtenir sa réhabilitation, il propose à Aïcha un étrange marché : elle prouve son innocence, il la mène jusqu’à Sébastien… Manipulations, horreurs et parjures vont alors guider Aïcha dans une enquête libératrice… Jusqu’à la mort ! Parjures, c’est l’histoire d’une femme flic.

Elle s’appelle Aïcha Saida. Elle est commissaire de police à l’Évêché, le commissariat central de Marseille. Aïcha est une femme dévastée depuis la mort de son compagnon mystérieusement disparu au large d’une plage mais c’est surtout une femme qui se bat, une femme qui y croit et une femme à l’énergie contagieuse. Parjures, c’est l’histoire d’anciens notables nostalgiques d’un passé à jamais révolu, ayant définitivement rompu les ponts avec toute notion de justice et d’humanité.

Parjures c’est le portrait trouble d’un condamné prêt à tout pour recouvrer sa totale liberté… Parjures c’est aussi une histoire d’amour, belle comme on en croise parfois dans les livres… Une femme passionnée, une équipe de flics motivés, un condamné au passé obscur, des magistrats tordus, la peine de mort en question et l’amour toujours… Parjures, c’est plusieurs vies emmêlées et trois enquêtes qui s’entrechoquent entre passion, mensonge et émotion… !

 

les-violents-de-l-automne.gif

«  Les violents de l’automne » de Philippe GEORGET le 15/05


A Perpignan, l’automne est une saison tumultueuse. Le vent violent le dispute à la pluie diluvienne. Un temps à ne pas mettre un flic dehors. Pourtant un retraité pied-noir est retrouvé dans son appartement, assassiné d’une balle dans la tête… Le sigle OAS laissé près du cadavre, la destruction quelques jours plus tard d’une stèle controversée et la découverte d’un autre ancien Français d’Algérie abattu au volant de sa voiture sèment la panique dans la communauté.

Le lieutenant Sebag, qui a par ailleurs promis à sa fille de faire toute la lumière sur l’accident mortel survenu à un de ses amis, est officiellement chargé de l’enquête. Flic réputé et intuitif, il va, en traquant le tueur avec son équipe, faire ressurgir du passé un mystérieux commando ayant sévi, il y a bien longtemps, du côté d’Alger. C’est dans ce contexte que les derniers mois de poudre et de sang de la guerre d’Algérie, ses horreurs, ses espoirs, ses trahisons et ses errances vont remonter à la surface jusqu’à la nausée… Cinquante ans plus tard, il est temps de régler l’addition…

 

reseau-d-etat-copie-1.gif

«  Réseau d’état » d’ Hugues LE FORESTIER le 15/05


A la veille des élections présidentielles, un homme à bout de souffle qu’on essaie ? en très haut lieu ? de faire passer pour un terroriste, est traqué par toutes les polices de France. La cible, un ancien gauchiste devenu mercenaire pour une obscure officine spécialiste des coups tordus, a dans sa jeunesse entretenu des relations plus que privilégiées avec plusieurs hommes d’État. Et détient peut-être des dossiers compromettants sur certains d’entre eux… Une excellente raison sans doute de déclencher les manœuvres sans foi ni loi des cercles rapprochés du pouvoir afin de le faire disparaître au plus vite… et définitivement !


Editions CARNETS NORD

 

Serenitas-copie-1.gif

«  Serenitas » de Philip NICHOLSON le 07/05


Serenitas un thriller qui met en scène la faillite de l'Etat face aux multinationales. Il se passe à Paris dans quelques années. Partout en Europe, les entreprises ont pris le pouvoir face à des gouvernements embourbés dans leurs problèmes de dettes, de sécurité, d'emploi. Des villes privées voient le jour alors que le centre des capitales se transforment en no man's land où cohabitent narco-gangs et les exclus du système privé.

Un soir, une bombe explose à Pigalle. Un journaliste paumé enquête. Et, très vite, ce qui ne semblait être qu'une énième explosion de violence se révèle être la partie émergée d'un vaste complot ourdi par les multinationales destiné à durablement déstabiliser l'Etat français. A son insu, le journaliste va se trouver plongé dans une enquête qui le dépasse très largement.

 

Editions SCRINEO

 

organes-a-tous-les-coups.jpg

«  Organes à tous les coups » de Denis ALAMERCERY le 18/05


Après avoir déjoué l'opération Goliath, Arno Fugiers revient, plus fort, plus beau et plus intelligent que jamais. Pris une nouvelle fois dans la tourmente et n'écoutant que son courage, notre valeureux héros - qui ne boit pas, ne fume pas, ne mange ni trop salé ni trop sucré ni trop gras, consomme cinq fruits et légumes par jour sans grignoter entre les repas tout en pratiquant une activité physique régulière -va se retrouver seul contre tous pour sauver le monde.
Une aventure où vont se croiser des Mexicains, des Russes, des Italiens, des Espagnols, des Albanais, des travestis, des écureuils, des voitures de luxe, des armes à gros calibre, de la drogue, du poker, et des femmes.

maudite-soit-elle.jpg

«  Maudite soit elle » de Vincent DESOMBRE le 03/05


Le 19 juin 1986, à Cassis, Maurice Picon, un paisible retraité, est sauvagement assassiné. Le fait divers fait la une de l'actualité. En découvrant sa photo dans les journaux, Nathalie est bouleversée. Elle a toujours été persuadée que cet homme avait un lien avec la mort de sa mère. Trente ans plus tôt, Maurice Picon est en effet le dernier à lui avoir parlé avant qu'elle ne se suicide.
Mais qui était vraiment sa mère? Etait-elle vraiment cette bonne paroissienne qu'elle laissait paraitre? Et quel lien entretenait-elle avec Maurice Picon ? Et Maurice Picon, était-il véritablement ce paisible retraité décrit par les journaux ?
Pour répondre à ces questions, Nathalie va retourner sur les traces de son enfance, en Touraine. Aidée par sa drôle de famille, Paul son ex-mari, un ardent coureur de jupon et Cloé leur fille, une ado délurée, Nathalie va mener l'enquête dans le monde étrange " des grenouilles de bénitier ". Mais plus elle avance, plus le mystère s'épaissit. Un tueur psychopathe la suit à la trace et les morts s'accumulent. Comme si, en cherchant la vérité, elle avait réveillé les démons du passé, ceux qui protègent un terrible secret de famille.
Un secret qu'elle aurait certainement dû ne jamais connaître.

Les affaires Finaly et Lecoz qui ont inspiré le roman sont rappelés en fin d'ouvrage dans notre cahier documentaire.

 

Editions de L’ARCHIPEL

 

vengeance-a-froid.jpg

«  Vengeance à froid » de Preston et Child le 9/05


Une partie de chasse dans les Highlands écossaises tourne au règlement de comptes entre l'inspecteur Aloysius Pendergast du FBI et son beau-frère Judson Esterhazy.
Au terme d'une lutte acharnée, Esterhazy laisse Pendergast pour mort... après lui avoir révélé que sa soeur Hélène - la femme de Pendergast - n'est pas décédée dix ans plus tôt dans un accident de chasse en Afrique ! Elle vit toujours... Judson avoue avoir simulé la mort d'Hélène pour la protéger d'une mystérieuse organisation qui la traque...
Pendergast - qui a survécu - veut désormais retrouver Hélène, dont il est toujours épris. Mais Esterhazy fera tout pour l'en empêcher, de peur qu'il ne découvre le secret de sa soeur et de leurs origines familiales.
Début d'un mano a mano impitoyable entre les deux hommes, qui les mènera de New York aux bayous de Louisiane.

 

les-sortileges-de-la-cite-perdue.jpg

«  les sortilèges de la cité perdue » de Preston et Child le 09/05


Depuis que les parents de Nora Kelly sont morts, le ranch familial a été laissé à l'abandon. Un soir, elle s'y rend et découvre la maison saccagée quand, soudain, une étrange créature velue, tenant autant de l'homme que de l'animal, lui saute dessus en lui réclamant la lettre. Heureusement, une voisine réussit à mettre en fuite l'agresseur...
Avant de partir, Nora découvre une lettre écrite il y a quinze ans par son père, alors en quête de Quivira, la légendaire cité de l'or, dont il confirme l'existence et la localisation.
Nora, stagiaire à l'Institut archéologique de Santa Fe, parvient à convaincre le patron de l'Institut de financer une expédition archéologique pour mettre au jour Quivira, la cité perdue des Indiens anasazis.
Nora prend la tête de l'expédition. Mais au fur et à mesure que son équipe approche du but, elle est confrontée à l'horreur et à la mort.

 

Editions TELEMAQUE


«  Sombres créatures » de Doug ALLYN le 23/05


Un pit-bull femelle totalement déchiqueté trouve encore l'incroyable force de se relever.
Le labrador d'une famille juive est marqué au fer rouge d'une croix gammée.

Crimes sanglants et faits divers violents... Qui sont vraiment les sombres créatures auxquelles le Dr. David Westbrook, vétérinaire récemment sorti de prison et dévoué aux causes perdues, est confronté dans le comté d'Algoma, au coeur du Michigan ?

 

Editions METAILIE

 

La muraille de lave

«  La muraille de lave » de Arnuldur INDRIDASON le 03/05


La Muraille de lave à laquelle fait allusion le titre est une falaise de basalte au pied de laquelle un tourbillon violent engloutit toutes les embarcations qui s'approchent, c'est aussi le surnom qui a été donné au siège social d'une grande banque, à l'architecture sombre et aux pratiques discutables. Le commissaire Erlendur est parti en vacances sur les lieux de son enfance et il a disparu, mais son équipe continue à travailler.
Tandis que Elinborg, la fine cuisinière, s'occupe d'une affaire de viol (La Rivière noire), Sigurdur Oli, le moderne formé aux États-Unis, reconnaît par hasard dans la rue l'un des témoins de l'affaire de pédophilie en partie résolue dans La Voix. Ce même jour, un ami lui demande d'aider un couple de cadres qui, pratiquant l'échangisme, fait l'objet d'un chantage. Troublé par ses problèmes de nouveau divorcé, Sigurdur Oli va cependant aller jusqu'au bout d'une histoire qui lui révèle la cupidité qui s'est emparée de la société islandaise avec l'expansion mondiale des modèles financiers.
Commencé comme un polar classique, La Muraille de lave tisse les trames de plusieurs affaires et entraîne le lecteur dans les tourbillons de la perte de critères moraux et de l'impudeur de l'amour de l'argent.

 

Editions LE CHERCHE MIDI

 

l-interpretation-des-peurs.gif

«  L’interprétation des peurs » de Wulf DORN le 03/05


Psychiatre de talent, Ellen Roth reçoit en consultation dans la clinique où elle travaille une femme en état de choc, qui lui confie être harcelée par un homme, sur lequel elle refuse de donner le moindre détail. Serait-elle en proie à un délire de persécution ? Ellen n'a pas le temps d'en apprendre plus : à peine internée, l'inconnue disparaît.
Quelques jours plus tard, un mystérieux individu agresse Ellen et lui lance un macabre défi : elle a quarante-huit heures pour découvrir qui il est et les raisons qui le poussent à s'en prendre à elle, sans quoi la patiente disparue mourra.
C'est le début d'une course contre la montre pour Ellen, confrontée à la paranoïa, la peur et la violence. Bien vite, elle se retrouve isolée de tous, ne pouvant compter sur personne. Et avec très peu de temps pour découvrir ce qui, dans sa vie et celle de ses proches, peut motiver cet inconnu qui semble en savoir très long sur elle.

 

Editions LES ESCALES

 

L-ultime-secret-de-Frida.gif

«  L’ultime secret de Frida K. » de Gregorio LEON le 10/05


Un autoportrait de Frida Kahlo a été volé à Mexico. Une jeune détective privée espagnole, Daniela Ackerman, est envoyée sur place pour le retrouver et fait une découverte surprenante : la toile contiendrait un message codé à destination de Léon Trotski, le célèbre révolutionnaire… devenu l’amant de Frida Kahlo pendant l’exil mexicain de celui-ci. Au même moment, une série de meurtres défraye la chronique : les cadavres de strip-teaseuses sont retrouvés mutilés, l’image de la Santa Muerte, l’Ange de la mort, tatouée sur le sein gauche, tandis que des autels consacrés à cette secte religieuse rivale du Vatican sont détruits.
Daniela se retrouve ainsi plongée dans une enquête mêlant narcotrafiquants dévots de la Santa Muerte, évêques officieux et curés aux visages d’ange, tueurs à gages en maillot du Real de Madrid et procureures mangeuses d’hommes obsédées par la chirurgie esthétique… Un polar hispanique explosif qui nous dévoile, à travers une intrigue contemporaine sulfureuse, l’ultime secret de Frida Kahlo et de sa liaison clandestine avec Trotski quelques mois avant son assassinat.


Editions RIVAGES

 

Red-grass-river.gif

« Red grass river »  de James Carlos BLAKE le 09/05


Sud de la Floride, début du XXe siècle. À l’abri des forêts marécageuses des Everglades, John Ashley, âme du gang familial et héros populaire, mène une existence flamboyante de bandit de grand chemin, trafiquant d’alcool et braqueur de banques. De séjours en prison en évasions rocambolesques, d’exils forcés en raids téméraires, de règlements de comptes en conquêtes féminines, il devient la véritable légende vivante de cette région encore très sauvage mais en plein boom qui, à bien des égards, rappelle le Far West à ses plus belles heures.

Le shérif Bobby Baker, homme dur et amer qui a perdu une jambe et dont John a ravi la fiancée, a juré sa perte. Alors que, à l’image des marais impénétrables devant la progression des villes nouvelles, le vieux monde des Indiens et des pistoleros recule, leur affrontement prend des proportions grandioses.Avec la Prohibition, le gang Ashley voit l’opportunité de se développer comme jamais. Mais pendant que John, retranché dans les marécages, vit une grande histoire d’amour, que son père lutte contre les forces de l’ordre et l’invasion de mafieux plus structurés venus du Nord, Bobby Baker fourbit ses armes pour un affrontement final en forme de tragédie grecque.

 

Verite.jpg

«  Vérité » de Peter TEMPLE le 2/05

 

Alors que Melbourne vit un été caniculaire marqué par de violents incendies, le commissaire Villani, chef de la brigade des Homicides, est appelé sur une scène de crime dans les beaux quartiers : on a retrouvé une jeune femme sans vie dans un appartement de luxe. La morte le trouble, elle ressemble à sa fille Lizzie, adolescente fugueuse et rebelle. Loin de ce crime, Villani et son équipe se rendent dans une banlieue sordide après la découverte dans un hangar de trois cadavres d'hommes, atrocement torturés.


Deux enquêtes qui s'entrecroisent et se mêlent au souvenir d'affaires plus anciennes. Pour Villani, la ville est devenue le lieu de l'affrontement des extrêmes : soirées chics pour riches et puissants, planques sordides de la pègre, bureaux des flics, autoroutes urbaines, collines en feu. Dans ce monde cauchemardesque et obsessionnel, Villani se demande avec angoisse qui est sa vraie famille : son père ancien mercenaire au Vietnam, son épouse absente et ses filles, ses collègues, ou les criminels qu'il traque ?


Vérité a reçu le Miles Franklin Award, la plus importante distinction littéraire australienne.


Editions FAYARD

 

Les-iles-mysterieuses.gif

«  Les îles mysterieuses » de Frédéric LENORMAND le 02/05


Mars 1763. Le doge Foscarini est souffrant, et pas moins de seize médecins ont échoué à le guérir. Leonora, détective vénitienne, est chargée en secret de retrouver un mage dont la rumeur prétend qu’il peut soigner n’importe quel mal.C’est dans les îles les moins accessibles de la lagune que Leonora et son assistant Flaminio partent sur les traces de cet étrange praticien. Composant la périphérie de ce monde à part, l’île des centenaires, l’île des fous, l’île des fantômes, l’île des lapins ou encore l’île des moines érudits, souvent peuplées d’excentriques, abondent en charmes autant qu’en dangers.

D’autant que certains à Venise préféreraient que le doge ne guérisse pas…

 

Dejeuner-sous-l-herbe.jpg

 

" Déjeuner sous l'herbe" de Frédérique MOLAY le 15/05

 

Résumé non disponible


Editions FLEUVE NOIR

 

lundi-melancolie.jpg

«  Lundi mélancolie » de Nicci FRENCH le 10/05


Duel mortel entre une psychanalyste et un ravisseur d’enfants…

 

Editions BELFOND

 

bleu-comme-la-peur.jpg

«  Bleu comme la peur » d’Ann CLEEVES le 03/05


Sur la majestueuse Fair Isle, dans l’archipel écossais des Shetland, un refuge ornithologique isolé est le théâtre de meurtres de sang froid…

 

La-sibylle-et-le-marquis.jpg

«  La sibylle et le Marquis » de Nicolas BOUCHARD le 03/05


Septembre 1797. À Paris, des meurtres d’une atrocité sans nom touchent les maîtresses d’hommes politiques influents. Frappée par des visions d’une extrême violence, la Sibylle Marie-Adélaïde Lenormand décide d’enquêter sur ces mises à mort.

 

Editions ACTES SUD

 

Un-cafe-maison.jpg

«  Un café maison » de Keigo HAGASHINO le 2/05


Ayané Mashiba a décidé de tuer son mari, qui meurt bientôt empoisonné. La police fait d’elle la principale suspecte, mais comment a-t-elle pu empoisonner son mari en se trouvant à plus de mille kilomètres de lui ? Ce roman faussement simple a obtenu en 2005 le prix Naoki, l'un des plus prestigieux au Japon.

 

Femmes-sur-la-plage.jpg

« Femmes sur la plage » de Tove ASTERDAL


Dans ce thriller noir, Tove Alsterdal retrace le destin de trois femmes, de trois chemins de vie qui se croisent : des chemins qui mènent là où plus aucune loi ne vous protège, où le mal règne en maître derrière les façades clinquantes, où un être humain peut être acheté ou vendu, changer de forme ou mourir.

 

le-bon-hiver.jpg

 

" Le bon hiver" de Joao TORDO le 09/05

 

Sexe, crimes et métaphysique à Sabaudia, sur les terres de Pasolini et Moravia, pour un thriller intense qui réunit une faune hétéroclite d'artistes décalés et de pique-assiettes internationaux chez un extravagant mécène passionné de production cinématographique et de montgolfières. Un écrivain misanthrope et hypocondriaque est à la manoeuvre pour explorer les voies tortueuses de personnages déracinés, toujours attirés par l'abîme.

 


Editions GRASSET

 

n-ouvre-pas-les-yeux.jpg

«  N’ouvre pas les yeux » de John VERDON le 16/05


Après avoir résolu « l'affaire 658 », Dave Gurney avait juré qu'on ne l'y reprendrait plus. Mais quand il se retrouve confronté au meurtre le plus macabre et insoluble de toute sa carrière, difficile de résister…

Une jeune femme, Jillian Perry, a été retrouvée décapitée le jour même de son mariage, dans la somptueuse propriété des Ashton. Tout accuse le jardinier mexicain, un certain Hector Flores, qui demeure introuvable depuis. Gurney, appelé en dernier recours par la mère de la victime pour retrouver Flores, s'aperçoit bientôt que la mariée n'avait rien d'une oie blanche… Hystérique, violente, manipulatrice et nymphomane, elle avait d'ailleurs été l'élève de Scott Ashton, jeune psychiatre en pleine ascension et fondateur d'un institut pour enfants « difficiles » – avant de devenir sa future épouse…

Les préparatifs de la cérémonie ayant été intégralement filmés, Gurney les visionne et ne tarde pas à se rendre compte qu'on l'a lancé sur une fausse piste. Mais quand il retrouve, posée sur son propre lit, une poupée décapitée, il comprend qu'il risque d'être la prochaine victime du meurtrier insaisissable… Ce qu'il ne sait pas encore, c'est que son enquête va le mener bien au-delà du meurtre – dans la toile inextricable d'un ennemi terrifiant, tentaculaire et, surtout, très patient…


Editions Robert LAFFONT

 

Les-larmes-d-Aral.jpg

«  Les larmes d’Aral » de Jérôme DELAFOSSE le 16/05


Irlande, automne 1994. En plein conflit nord-irlandais, Sinead McKeown, grand reporter de guerre, survit à l’attentat à la bombe qui tue son mari et l’enfant qu’elle porte. Très vite, la police découvre que son compagnon a été sauvagement assassiné à l'arme blanche avant même que la bombe n'explose. Les soupçons se dirigent vers Sinead. Abusivement accusée du meurtre de sa propre famille sous prétexte de liens secrets avec l’IRA, la jeune femme parvient à s’échapper. Fugitive recherchée par toutes les polices, elle n’a désormais qu’un but : retrouver les véritables meurtriers de ce massacre. Et pour cela un seul indice en sa possession : une fiole contenant des paupières humaines ornées de mystérieux tatouages.

 

Editions GALLMEISTER

 Birdy.jpg


« Birdy » de William WARTON le 07/05

 

Dans la banlieue de Philadelphie des années 1930, Al et Birdy sont inséparables depuis qu’ils se sont rencontrés sur les bancs de l'école. Al est athlétique, hâbleur, bagarreur. Birdy est fluet, discret, et n'a qu'une passion : les oiseaux. Sa vie s'organise autour des immenses volières qu'il construit pour ses canaris, mais son obsession vire peu à peu à la folie tandis qu'il poursuit son rêve de voler et de devenir lui-même un oiseau. Des années plus tard, alors qu'ils reviennent de la guerre, Al, blessé au combat, est appelé au chevet de Birdy, qui vit prostré dans la cellule d’un hôpital psychiatrique, enfermé dans un mutisme incompréhensible. Dans un monologue intérieur délirant, le rêveur fou ne s'adresse plus qu’à ses oiseaux. Face à son vieil ami, Al égrène alors leurs souvenirs comme autant de récits d'aventures pour tenter de le ramener parmi les hommes.


Editions GAÏA

 

femmedeneige.jpg

«  Femme de neige » de Leena LETHOLAINEN


Au cœur d’une forêt sauvage du sud de la Finlande, Elina Rosberg a fondé son centre de thérapie réservé aux femmes. Dans une magnifique demeure, elle accueille des personnes désorientées ou victimes d’agressions.
Au lendemain de Noël, le corps d’Elina Rosberg est retrouvé dans la neige, le visage couvert de givre. Accident ? Meurtre ? Sur la liste des suspects, figurent les femmes présentes au moment du drame, telle cette jeune mère de neuf enfants issue d’une secte religieuse, ou encore une stripteaseuse des quartiers chauds de Helsinki. Un poète en vogue que fréquentait Elina Rosberg fait aussi partie des suspects. Son alibi est court comme un haïku japonais.
Pour l’inspectrice Maria Kallio, cette affaire débute le jour de son mariage. Juste le temps d’échanger un « oui » maladroit avec son compagnon ! Malgré une curieuse fatigue et quelques nausées, elle se jette dans l’enquête. La tension monte, des menaces pèsent sur elle, mais Maria ne se laisse pas désarçonner et file avec détermination d’un interrogatoire à l’autre, en passant par la morgue où seuls les cadavres s’attardent bien après que l’heure de fermeture a sonné.

 

Les-cruelles-etoiles-delanuit.jpg

«  Les cruelles étoiles de la nuit » de Kjell ERIKSSON


Uppsala, automne 2004. Laura vient signaler la disparition de son père. Veuf, universitaire à la retraite spécialiste de Pétrarque, Ulrik était un véritable tyran domestique. Après une enfance douloureuse et solitaire, est-ce l’heure de la libération qui sonne pour Laura, à 35 ans ?

Dans un village voisin, un ancien agriculteur est retrouvé mort. Il a laissé une lettre d’adieu. Un suicide ? Ce n’est généralement pas le terme employé pour une mort causée par un violent coup porté à la tête…

Pour Ann Lindell, les mois et les années passent, Erik grandit. Un jeune collègue fraîchement débarqué à la Scientifique la drague gentiment, mais c’est Edvard qui continue de lui manquer. À sillonner les cours de ferme et les chemins parés de couleur or, on pourrait croire l’automne paisible. Pourtant, dans la campagne suédoise, il n’y a pas que les feuilles mortes qui se ramassent à la pelle.

 

 

Editions BELFOND

 

Agent-6.gif

«  Agent 6 «  de Tom Rob SMITH le 16/05


En Union Soviétique, Afghanistan et États-Unis, 1950-1980. 1965. Alors que sa femme Raisa et leurs deux filles, Elena et Zoya, sont envoyées à New York pour participer à un Tour de la Paix censé réunir étudiants américains et soviétiques autour d’un concert, Leo Demidov, lui, se voit contraint de rester en URSS. Mais l’ex-agent du KGB a un mauvais pressentiment. Sur place, le concert vire au carnage : Jesse Austin, chanteur noir américain et fervent partisan communiste, est assassiné.


Alors qu’elle tente de le secourir, Raisa est également abattue. Balle perdue ? Homicide ? Qui se cache derrière ces meurtres ? Si les rapports du FBI soupçonnent Raisa d’avoir été la maîtresse de Jesse Austin, Leo, lui, refuse de croire en la culpabilité de sa femme. Alors qu’il s’apprête à passer la frontière finlandaise, Leo est arrêté avant d’être envoyé à Kaboul. Dans un pays dévasté par la guerre, l’ex-agent du KGB fuit sa douleur dans les vapeurs d’opium.
Jusqu’au jour où une nouvelle occasion de prendre le large apparaît : une alliance avec les terroristes talibans. Les risques sont considérables, mais pour connaître la vérité sur la mort de sa femme et protéger les siens, Leo est prêt à tout.


Editions BALLAND

 

le-dernier-amour-d-arsene-Lupin.gif

«  Le dernier amour d’Arsène LUPIN » de Maurice LEBLANC le 15/05


Editions CHRISTIAN BOURGEOIS

 

Almen-et-le-diamant-rose.jpg

«  Almen et le diamant rose » de Martin SUTER le 03/05


Le détective dandy Johann Friedrich von Allmen reprend du service. Toujours à court de liquidités susceptibles de lui permettre de maintenir son train de vie, il se réjouit lorsqu'un certain Montgomery le charge de retrouver la piste d'un voleur disparu avec un fabuleux diamant rose à l'issue d'une soirée mondaine. De la Suisse à la Baltique, assisté de son fidèle majordome guatémaltèque Carlos, Allmen se lance ainsi à la recherche de Sokolov, un mystérieux escroc russe.
Manipulations, doubles jeux et faux-semblants sont au rendez- vous de cette nouvelle enquête d'Allmen sur fond de finance internationale.

 

le-mystere-de-roccapendente.gif

«  Le mystere de roccapendente » de Marco MALVADI le 03/05


Situant son intrigue en Toscane en 1895, quelques décennies seulement après l'unité italienne, Marco Malvaldi signe un roman policier dans les règles de l'art. Il dresse le portrait passionnant d'un pays en pleine mutation et établit des parallèles troublants entre l'Italie de la fin du XIXe siècle et l'Italie berlusconienne. Tous les éléments du crime en chambre close sont réunis dans ce livre savoureux à plus d'un titre car son héros n'est autre que Pellegrino Artusi; l'auteur de La Science en cuisine et l'Art de bien manger (1891), ouvrage fondateur de la tradition gastronomique italienne.


Editions DES DEUX TERRES

 

presspeople pan

Presse-people de Carl HIAASEN le 23/05


Après un naufrage médiatique dû à un breuvage détonant, Cherry Pye, une pop star de vingt-deux printemps, s’apprête à tenter son grand retour. Pas de répit donc pour Ann DeLusia, la doublure qui l’incarne à son insu chaque fois qu’elle n’est pas « en état » de paraître en public. D’autant plus que la jeune femme va être kidnappée par un paparazzo à la place de Cherry. L’entourage de la chanteuse – une mère envahissante et super groupie, un producteur chaud lapin, des attachées de presse reines de l’intox et fans du botox, un garde du corps estropié – et Skink, ex-gouverneur de Floride déjanté, vont alors se mobiliser dans le plus grand secret pour secourir Ann. Parviendront-ils à éviter le cocktail au vitriol des stars passées au presse-people ?

 

Editions FLAMMARION


En-ce-sang-verse.jpg

«  En ce sang versé » d’Andréa H. JAPP le 09/05


Royaume de France, début du XIVe siècle. Hardouin cadet-Venelle est M. Justice de Mortagne, le bourreau de la ville. Il est cultivé, bel homme et a amassé une jolie fortune. Torturer, tuer ne le gêne pas particulièrement, même s'il n'en tire aucune « satisfaction ». Mais un jour, tout bascule : il exécute une innocente. Se sentant complice de meurtre, il décide de faire « vraie justice » lui-même.
Dans ce deuxième opus de ses aventures, Agnès, la fille du sous-bailli Arnaud de Tisans, devenue moniale à l'abbaye des Clairets, est retrouvée étranglée. Crime crapuleux ? Sans doute, puisqu'on lui a dérobé ses aumônes. Chargé d'enquêter, Hardouin suspecte la mère abbesse, Mme de Gausbert. Malgré son chagrin, sa magnifique réputation, celle-ci semble peu désireuse de les voir fouiner sur place. Ce meurtre conduit-il vers d'autres ? Et que vient faire dans cette histoire Mahaut de Vigonrin, accusée d'empoisonnements ?
Il devra menacer, brutaliser, faire chanter pour que justice soit faite.
Malheureusement, la justice est implacable et ceux qui la désirent doivent s'attendre à n'être jamais récompensés.

 

Editions L’ECAILLER

 

les-doigts-du-diable1.jpg

«  Le

s doigts du diable » de Dominique DELPEYROUX le 18/05

Dernière minute: parution du livre reportée en juin


Quel rapport entre un dinosaure du crétacé et un humain du troisième millénaire ? Le paléontologue Simon Boileau ne s'était jamais posé la question. Pourtant, ce qu'il va découvrir en pays cathare est plus à même de révolutionner la pensée humaine que tous les trésors d'Occitanie. C'est même le genre de découverte qui vous met certaines personnes dangereusement à dos. Peu préparé à vivre dans un univers d'espionnage et de violence, c'est pourtant bien celui dans lequel il va devoir se débattre, délaissant son assistante Malika pour la très étrange Anna Grant.

 

un-leger-bruit-dans-le-moteur.jpg


" Un leger bruit dans le moteur" de Jean Luc LUCIANI le 18/05

 

"Je suis un enfant qui tue les gens. J’ai tué ma mère à la naissance, ensuite mon père a pris une nouvelle femme, le temps a passé et maintenant nous habitons un endroit où personne ne s’arrête, sauf si l’on tombe en panne. Autant dire que nous vivons entre nous. Il y a mon père que je n’aime pas et ma nouvelle mère que je déteste. Il y avait
aussi mon demi-frère, mais celui-là je l’ai déjà tué. Un accident de balançoire. C’est ce qu’ils pensent tous."


Les premières phrases du roman de Jean-Luc Luciani vous semblent terrifiantes ? Lisez plutôt la suite. Dans ce village où personne ne s'arrête, vivent quelques familles qui auraient pu être paisibles si elles n'avaient enfanté ce si gentil petit garçon qui tue tout le monde. "Un léger bruit dans le moteur" est comme ces fables qu'on aimait dire à la veillée pour se faire peur. De tels petits garçons n'existent pas, bien sûr. Quoique...

 


Editions LE PASSAGE

 

la-ligne-de-tir.jpg

«  La ligne de tir » de Thierry BRUN le 18/05


Le commissaire Fratier est sur le point d'être mis en examen. Depuis trop longtemps, il est lié à la pègre dans sa ville de Nancy et le témoignage de Loriane Ornec, qu'il a corrompue quand elle était dans son service, pourrait bien l'envoyer en prison.
Il décide de la supprimer et contraint Alice Résilia, une ancienne terroriste de la mouvance gauchiste instrumentalisée par le pouvoir, à exécuter cette tâche.
Mais Loriane Ornec disparaît.
Rival de Fratier, Shadi Atassi, qui règne sur le crime organisé nancéien, est amoureux de la jeune femme et mobilise ses troupes à sa recherche. Il soupçonne Fratier d'être mêlé à sa disparition... mais surtout Patrick Jade, un homme glacé, au passé de tueur, qui représente pour eux tous, Fratier, Ornec, Atassi, une menace terrifiante.
Roman de la nuit et de la corruption, roman choral, La Ligne de tir, mécanique implacable, nous entraîne imperceptiblement d'un univers à un autre, du roman noir au thriller, et nous invite pour une plongée oppressante dans le repaire de Jade, homme granitique, citadelle imprenable, point sombre dont chacun subit l'attraction et vers lequel tous convergent.

 

Editions OMNIBUS

 

Service-des-affaires-classees.jpg

 

"Service des affaires classées: 36 crimes presque parfaits" de Roy VICKERS le 10/05

 

résumé non disponible

 

Arsene-Lupin-T1.jpg

«  Arsène Lupin T.1 » de Maurice LEBLANC


Ce volume est le premier de l'édition intégrale des aventures d'Arsène Lupin, riche de dix-neuf romans ou recueils de nouvelles et enrichie de pièces de théâtre

.

Arsene-Lupin-T2.jpg

«  Arsène Lupin T.2 » de Maurice LEBLANC

 

Arsene-Lupin-T3.jpg

«  Arsène Lupin T.3 » de Maurice LEBLANC

 

Editions KERO

 

Les-ames-rivales.gif

« Les âmes rivales » de René MANZOR le 10/05

 

L’ultime duel de deux âmes rivales lancées à la poursuite de la même femme, la révélation d’un nouveau talent du thriller surnaturel français.


Editions du ROCHER

 

Burma-club.gif

«  Burma club » de Daniel HERVOUET le 07/05


Quel rapport entre le Burma Club, prestigieux club britannique implanté sur Pall Mall et Adrien Laurent, ancien officier du Service action de la DGSE ? A priori, aucun.

 

Editions AMBRE

 

La-prophetie-de-l-homme-nouveau.jpg

« La prophétie de l’homme nouveau » de Jean CASAULT


Jacques Arnaud, jeune théologien sans ..grande ambition est soudainement jeté dans un tourbillon de violences parce qu'il a ..découvert, sous une chapelle maçonnique, un document vieux de 2 500 ans qui remet en cause les fondements de l'Église. Il doit le..
Défendre contre tous ceux qui dans un camp comme dans l'autre veulent s'en ..emparer par tous les moyens, quels qu'en soient risques et pertes humaines.
La déstabilisation entraînée par ce vieux texte provoque une chasse à l'homme par tous les services de renseignements.
Et qui est cet Homme Nouveau dont la prophétie révélée par le ..document annonce l'arrivée ? Est-il ce mystérieux personnage qui entre dans.. sa vie par la grande porte et le laisse complètement pantois, désarmé, sans.. parler de tout ce qu'il cause comme bouleversement partout où il pose le ..pied ?

 

Editions LA MANUFACTURE DU LIVRE

 

kill-kill.jpg

" Kill kill faster faster" de Joel ROSE le 16/05

 

J'ai été tiré dessus. J'ai été tiré dessus à la tête. J'ai été tiré dessus à la joue. À la mâchoire. À la bouche. J'ai été tiré dans le bide. J'ai été tiré dans le dos, dans le bras, dans le cou. J'ai été tiré dans les couilles. "  Ce refrain, c'est celui qui rythme l'histoire de Joey. Joey " One way ", parce qu'il n'y a qu'une voie pour s'en sortir... Kill Kill Faster Faster, le deuxième roman de l'Américain Joel Rose, est une longue diatribe qui charrie des flots d'amour et des vagues de violence, des courants de bonheur et des élans de destruction.

 

Editions PASCAL GALODE

 

VISUEL NON DISPONIBLE

 

" Que ton nom ne soit plus " de Yannick CHAUVIN

 

Deux hommes, deux dessins, deux milieux : ils n'auraient jamais dû se lier. Et pourtant ! Entre le juge pénal aux idées novatrices, exposé à toutes les critiques pour son étrange sentence, et l'adolescent meurtrier par jeu, et libre, va se jouer une incroyable partie.



Repost 0
Published by La petite souris - dans A paraître....
29 avril 2012 7 29 /04 /avril /2012 22:11

EOIN COLFER

EDITIONS GALLIMARD

 

TRADUCTION: ANTOINE CHAINAS

 

prise directeN’allez surtout pas chatouiller Daniel MacEvoy et lui raconter que  les cheveux c’est bien une préoccupation de nana ! Il se pourrait bien que pour toute réponse de sa part, vous ne repartiez avec quelques dents en moins et les contours de son poing imprimés sur votre joli visage.


On a beau être un ancien casque bleu revenu de l’enfer, être un dur à cuir qui traîne sa vie dans le New Jersey en vivant de petits boulots, travailler pour le coup comme videur dans un casino miteux, rien n’empêche de prendre soin de son crâne usé par le temps et les aléas de la vie.


Surtout quand c’est votre meilleur ami, Zeb, qui vous y pousse ! Zeb est un médecin clandestin spécialisé dans le botox et autres spécialités susceptibles de vous rendre votre jeunesse, ou faire de votre appendice et  symbole masculin une arme de destruction massive.


La vie de McEvoy se résume donc à débarrasser la boîte où il bosse des clients récalcitrantsROL ou un peu trop entreprenants avec les serveuses, à supporter les crises d’hystérie de sa voisine du dessus qui ne cesse de le railler à longueur de nuit à travers les murs, et à attendre que ses implants se cicatrisent et que sa  tignasse repousse.


Pourtant, ses cheveux devront attendre. Son artiste capillaire préféré justement a disparu. Zeb n’a plus donné signe de vie depuis quelques temps.

 

Quand McEvoy se rend à son domicile il y fait une bien désagréable rencontre. Le bras droit de Mike Madden , un trafiquant notoire l’y attend. N’ayant pas le sens de l’hospitalité, la rencontre sera funeste pour l’homme de main.


Comme une tuile n’arrive jamais seule, quand il retourne au boulot il découvre que Connie, serveuse au casino et seule capable de rallumer la flamme de son cœur de baroudeur, vient d’être assassinée d’une balle en pleine tête. De quoi vous mettre de méchante humeur, surtout quand les flics font de vous le suspect idéal.


videPris dans un engrenage dont il ne comprend pas encore le sens, Mc Evoy devra se fier à son instinct pour se sortir de cette mélasse dans laquelle il a mis les pieds.


Un roman qui percute, efficace et rythmé. Quelque chose qui tient en haleine et  donne envie de s’enfoncer dans le fauteuil pour ne reposer le livre qu’une fois terminé. Voilà qui résume parfaitement l’idée que je me fais de ce premier roman noir signé  Eoin COLFER.


Pourtant l’auteur  n’est pas un inconnu. Celui-ci a écrit la série jeunesse « Artemis Fowl ». En 2008 il est sollicité pour écrire le sixième opus de la série «  H2G2 » , plus connu sous le titre du «  Guide du voyageur galactique » et initiée en 1979 par Douglas Adams.  Cet épisode sera publié en France en 2010.


A la vue de ce parcours littéraire, j’aurai pu légitimement craindre le pire. Combien d’auteursarme se sont essayés au roman noir, un genre qui n’était pas le leur, pour engendrer un livre sans aucune saveur et d’une banalité affligeante ?


Et bien cette fois , Eoin COLFER lui, fait parfaitement exception  à la règle. Et le lecteur passerait assurément à côté d’un très bon roman s’il décidait de ne pas franchir le seuil de la couverture pour se plonger dans la lecture de celui-ci.


Il croisera des personnages pour le moins originaux. A commencer par le personnage principal, cet ancien soldat dont on se demande s’il est vraiment revenu indemne de ses missions pour l’ONU, tant celui-ci à une faculté spécifique à entendre des voix, en particulier celle de son ami disparu. Celui ci est en effet omniprésent dans son esprit et n’aura de cesse d’intervenir à chacune de ses actions pour placer un bon mot, pour le railler ou le provoquer.


 Eoin_Colfer.jpgAjoutez à cela une voisine hurlante et psychotique, une inspectrice flingueuse de flic, un avocat pour le moins louche et un caïd, clone capillaire monté façon armoire irlandaise, et vous aurez une idée de cette gallérie de personnages atypiques qui vous attend.


Avec des dialogues souvent croustillants, un humour décapant qui court tout le long du roman, et un sens de la narration innés, Eoin COLFER, signe avec « Prise directe » un roman abouti qui , pour une première escapade dans le roman noir, est une vraie réussite.


« Prise directe » est assurément un des meilleurs romans que j’ai lu depuis le début de l’année 2012 !


Je ne peux que vous en recommander la lecture !

 

l'avis des copains d'Unwalkers : link

 


Repost 0
Published by La petite souris - dans Auteurs Irlandais

Présentation

  • : Le blog de passion-polar.over-blog.com
  • Le blog de passion-polar.over-blog.com
  • : mes lectures et mes coups de cœur dans le domaine du polar.Sans aucune prétention.
  • Contact

Prochain salon

image002.jpg

Rechercher

Revues à se procurer !

ob_649826ad1838a9264b20566415d85c54_115.gif

 

crimes-et-chatiments.jpg

N°5 sortie le 30/05

temps noir

 

 

 

CouvAlibi08P.jpg

 

Indic15Couv.jpg

parution le 26 juin

Sur abonnement uniquement

une surprise pour tout abonnement

le site : link

Archives

Prochaine chronique:

utopia.PNG

Sous mon marque page...

 

a-l-aube-d-une-autre-guerre.jpg

Mes prochaines lectures...

  Dans le désordre...

 

 

  chamamé

 

 

le-phyto-analyste.jpg

 

les_machoires_du_passe_01.j_1.jpg

 

 

 

 

flic-ou-caillera.jpg

 

  le-manuel-du-serial-killer-

 

 

 

ta mort sera la mienne

 

messe noire

 

des-noeuds-d-acier.jpg

 

 

Jamais-vue-Burke.PNG

 

 

Passion Polar sur Facebook