Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 mai 2012 7 20 /05 /mai /2012 10:00

JOHN CONNOLLY

EDITIONS PRESSES DE LA CITE

 

TRADUCTION : jacques MARTINACHE

 

la nuit des corbeauxUne légende raconte que les corbeaux surveillent pour les loups. Qu’ils les guident vers leurs proies, qu’ils mènent le malheur vers les plus faibles.

 

Peut être alors que les habitants de Pastor’bay,  une bourgade déshéritée du Maine coincée sur une presqu’île, auraient ils dû prêter davantage attention à ces oiseaux de mauvaises augures qui depuis quelques temps hantaient les cieux des environs.

 

Peut être auraient-il compris que le malheur avait jeté son dévolu sur leur communauté, et qu’installés sur les branches comme des gardiens silencieux, les oiseaux noirs étaient aux premières loges, à attendre que le spectacle s’offre à eux.

 

Charlie Parker est un ancien flic devenu détective privé, qui vit avec l’ombre de sa femme et le fantôme de sa petite fille, assassinées toutes deux  quelques années plus tôt.

 

Aussi quand son amie, l’avocate Amee Price le sollicite pour enquêter pour le compte de son client Randall Haight il ne peut qu’éprouver un certain malaise face à cet individu victime d’un chantage, mais dont le passé judiciaire ravive chez lui une colère sourde.

 

Car «  il y a des vérités si terribles qu’il ne faudrait pas les prononcer à voix haute, des vérités si épouvantables que le simple fait d’en prendre acte fait courir le risque de perdre une partie essentielle de son humanité, d’exister dans un monde plus froid, plus cruel encore qu’avant »

 

Randall Haigh est un homme harcelé, mais au passé sombre. A 14 ans, avec l’aide de soncorbeaux.jpg ami Lonny Midas, il a commis un acte incompréhensible et inimaginable pour un jeune de son âge : tuer une camarade avec préméditation. Arrêté,  condamné, il a purgé sa peine, comme son complice de l’époque, avant de ressortir libre, sous cette nouvelle identité, synonyme de nouveau départ.

 

Rangé, décidé à tirer un trait sur son passé, celui-ci lui revient pourtant en pleine figure.

 

Depuis quelques temps il reçoit par la poste des courriers anonymes contenant des prises de vue du lieu où il avait perpétré son crime. Quelqu’un a donc découvert sa nouvelle identité et veut le faire chanter. A moins que son intention se fasse plus menaçante encore.

 

Car au même moment la police est sur les dents. Une jeune fille de 14 ans, Anna Kore , a disparu depuis 72h.


Pour le client d’Amee le problème est cornélien. Soit il sollicite l’aide de la police, mais pour se faire devra lui dévoiler son passé et devenir peut être immédiatement un suspect idéal, soit il se tait et prend le risque d’être à terme accusé d’avoir caché des éléments susceptibles d’être en lien direct avec la disparition de la jeune fille.

 

Pour Parker difficile de se faire une conviction et d’enquêter sans savoir si le client qui l’emploie est innocent ou si son histoire est mêlée à celle d’Anna Kore. 

 

18423416 SSSon enquête s’annonce donc délicate, d’autant que les flics n’ont pas le détective dans leurs petits papiers et que gravitent autour de cette histoire des agents du FBI spécialistes des réseaux mafieux dont la présence ne colle décidément pas avec les circonstances.

 

Dès lors, l’aide de ses deux complices, Angel, un ancien braqueur et Louis un ex tueur à gages, ne sera pas de trop à Parker pour démêler cette affaire ténébreuse qui le mènera encore une fois sur des chemins bien sinueux.

 

C’est avec un vrai bonheur que je  renoue avec ce bon vieux Charlie Parker, personnage atypique et incontournable dans le paysage du roman policier. Découvert dans «  Tout ce qui meurt » et « laissez toute espérances », deux romans sublimes où plongent les racines du mal qui le ronge, le revoilà dans une aventure qui l’emmène une nouvelle fois vers le mal absolu et met à l’épreuve ce qu’il reste de son humanité.

 

Personnage abîmé, vivant à la frange du monde des vivants et des ombres il n’est toujoursFbii.jpg pas apaisé . Il porte encore en lui  cette même violence rentrée, cette marque de damnation qui l’imprègne et le pousse à se tenir loin de sa petite fille qu’il a eu avec sa nouvelle compagne, de peur d’attirer sur elle ce mauvais œil qui a déjà décimé les siens.

 

Tiraillé entre le bien et le mal, entre cette envie parfois de libérer cette violence qui l’habite pour une vengeance dont il sait qu’elle n’assouvira rien et sa volonté de rester parmi les vivants et lutter contre le mal, il se tient dans un équilibre précaire entre le monde de la raison et celui de la folie. Un homme pas tout à fait mort, mais plus tout à fait vivant, qui la nuit venue voit s’estomper les frontières entre ce qui est et ce qui fut, entre les vivants  et les fantômes. Un homme qui enjambe deux mondes, mais qui n’a sa place nulle part.

 

connolly.jpgJohn Connolly a de l’empathie pour ses personnages, quand Parker en a pour les victimes. Il parvient à mettre de la chaleur dans un personnage qui traverse un univers cruel et froid rendant attachant celui qui a tout perdu et qui erre au milieu des hommes avec la justice pour seule lumière.

 

Avec une plume puissante et efficace, il bâtît en quelques paragraphes une atmosphère oppressante ( le premier chapitre, très Hitchcockien est une petite merveille). Auteur aussi atypique que son personnage il aime une nouvelle fois  frôler les territoires du fantastique sans jamais en franchir les limites.

 

  "la nuit des corbeaux" n'est pas le plus violent des romans de Connolly. Peut être le lecteur aurait-il aimé voir les deux compères de Parker occuper une place un peu plus importante dans ce scénario qui les cantonne à une apparition en arrière plan. Malgré tout le livre est une réussite.

 

«  La nuit des corbeaux » n’a rien d’un roman linéaire. Il est fait de méandres et emprunte bien des chemins, mais il mènera une fois de plus le lecteur par le bout du nez jusqu’au son dénouement final, pour son plus grand plaisir.

Partager cet article

Repost 0
Published by La petite souris - dans Auteurs Américains

Présentation

  • : Le blog de passion-polar.over-blog.com
  • Le blog de passion-polar.over-blog.com
  • : mes lectures et mes coups de cœur dans le domaine du polar.Sans aucune prétention.
  • Contact

Prochain salon

image002.jpg

Rechercher

Revues à se procurer !

ob_649826ad1838a9264b20566415d85c54_115.gif

 

crimes-et-chatiments.jpg

N°5 sortie le 30/05

temps noir

 

 

 

CouvAlibi08P.jpg

 

Indic15Couv.jpg

parution le 26 juin

Sur abonnement uniquement

une surprise pour tout abonnement

le site : link

Archives

Prochaine chronique:

utopia.PNG

Sous mon marque page...

 

a-l-aube-d-une-autre-guerre.jpg

Mes prochaines lectures...

  Dans le désordre...

 

 

  chamamé

 

 

le-phyto-analyste.jpg

 

les_machoires_du_passe_01.j_1.jpg

 

 

 

 

flic-ou-caillera.jpg

 

  le-manuel-du-serial-killer-

 

 

 

ta mort sera la mienne

 

messe noire

 

des-noeuds-d-acier.jpg

 

 

Jamais-vue-Burke.PNG

 

 

Passion Polar sur Facebook