Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mars 2012 4 01 /03 /mars /2012 21:54

Editions DU MASQUE

 

citrus county

«  Citrus county » de John BRANDON le 07/03


Citrus County ne devrait pas exister. Les premiers émois de l’adolescence devraient être difficiles, mais pas si difficiles. Les garçons comme Toby devraient causer des problèmes, mais pas autant. La lune devrait briller doucement et protéger les enfants endormis, à l’abri dans leurs lits douillets. Les oncles, dans leur rocking-chair devraient être gentils avec leurs neveux. Les professeurs devraient donner l’exemple. L’air ne devrait pas sentir le marécage. Shelby devrait devenir une vraie héroïne. Elle devrait sauver sa sœur séquestrée sous terre, sauver Toby de sa propre folie…

 

Un portrait pince-sans-rire et féroce de la suburbia américaine, où les apparences sont décidément bien trompeuses et où les adultes sont devenus incapables de jouer leur rôle de garde-fou.


 

pourtant-j-etais-mort.JPG

 

«  Et pourtant j’étais mort » de Xavier COUTURE le 07/03


Quand il se réveille dans un cercueil fermé de l’intérieur, Paul Andrieu croit être au milieu d’un cauchemar. Mais sa lancinante crampe au pied est bien réelle et quand il découvre une lampe de poche et le plan de son évasion, il ne perd pas une minute et commence à s’extirper du caveau de famille sur lequel on a tout récemment gravé son nom.


Devant le cimetière l’attendent une voiture de luxe et à son bord une jeune femme sublime qui lui propose de monter. Sa femme ? Le problème c’est que Paul Andrieu ne sait pas ou plus qui il est. Quand la voiture franchit la grille d’une somptueuse propriété, bien que

Reconnaissant vaguement les lieux, il ne se sent pas plus chez lui.Tout comme il reste indifférent devant Soustelle, l’ami de toujours, un médecin qui aurait monté avec lui un plan machiavélique pour extorquer l’argent d’une assurance et récupérer un fabuleux héritage sur le point de lui échapper.

 

Commence alors pour Paul Andrieu une vertigineuse quête de soi et une course contre la montre pour déjouer les pièges de ceux qui se prétendent ses alliés. Mais comment retrouver son chemin dans la nuit obscure de l’amnésie ?


 

Editions JC LATTES

 

saigne-pour-moi.jpg

«  Saigne pour moi » de Michaël ROBOTHAM le 07/03


Ray Hegarty, un ancien policier très respecté, gît raide mort dans la chambre de sa fille, Sienna, que l’on retrouve couverte de sang. Tout la désigne comme coupable, mais le psychologue Joe O’Loughlin n’est pas convaincu.

Sienna, quatorze ans, est la meilleure amie de sa fille. Il l’a vue grandir, et le trouble qui transparaît dans son regard ne lui a pas échappé. Contre l’avis de la police, il lance sa propre enquête, s’embarquant ainsi sur une piste qui le mènera à un enseignant prédateur, une conspiration du silence et un procès de la haine raciale qui captive le pays tout entier.

 

Editions SEUIL

 

double-meurtre-a-borody-lane.jpg

« Double Meurtre à Borodi Lane » de Jonathan Kellerman le 08/03


Lors d’une ronde, le gardien d’une demeure inachevée du quartier huppé de Borodi Lane à Los Angeles, découvre un jeune couple enlacé dans une position non équivoque. Lui a pris une balle dans la tête, elle a été étranglée.

Qui sont-ils ? Le lieutenant Milo Sturgis et son comparse le psychologue Alex Delaware ne tardent pas à identifier le garçon : Des, architecte récemment licencié par une agence branchée écolo. Pour la fille, en revanche, mystère total.

L’insaisissable propriétaire du palazzo devenu scène de crime serait-il impliqué ? Non sans mal, le tandem remonte jusqu’au sultan de Sranil, petite île d’Indonésie qui doit sa richesse au pétrole.

Puis sont mises au jour les activités éco-terroristes du jeune Des, lorsqu’il était encore étudiant…

Dans la chaleur torride des rues résidentielles de Los Angeles, Sturgis et Delaware tentent de démêler l’écheveau de pistes filandreuses, se heurtant au silence des témoins et à la mauvaise volonté des autorités, sans parler des réticences du FBI.

Qui aurait intérêt à ce que la vérité reste enfouie ?

 

l-enfer-commence-maintenantr.gif

«  l’enfer commence maintenant » de Karin FOSSUM le 15/03


Dans une bourgade en lisière de forêt, un adolescent mal dans sa peau et négligé par une mère alcoolique se livre à des plaisanteries plus que douteuses : couvrir de sang d'origine animale un bébé qui dort dans le jardin ; faire passer dans les petites annonces du journal local l'avis de décès d'une vieille dame qui vient de fêter son anniversaire ; faire appeler par les urgences de l'hôpital une mère qui vient juste d'offrir un scooter à sa fille… Non que Johnny soit foncièrement mauvais, mais il veut en agissant ainsi crier sa haine d'un monde qui ne lui fait pas de cadeau.


La petite communauté s’insurge contre ces actes cruels, quoique non criminels, et l'inspecteur Sejer, toujours aussi débonnaire, essaie de comprendre. Jusqu'au jour où la tension croissante bascule dans l'horreur : un gamin de 8 ans est déchiqueté dans la forêt par une meute de chiens. Et le propriétaire affirme qu'il a verrouillé le chenil avant de s’absenter… Mais Johnny était-il vraiment capable d'aller jusque là ?

 

Editions SONATINE

 

Les-anges-de-new-york.jpg

«  Les anges de New York » de Roger Jon ELLORY le 15/03


Frank Parish, inspecteur au NYPD, a des difficultés relationnelles. Avec sa femme, avec sa fille, avec sa hiérarchie. C’est un homme perdu, qui n’a jamais vraiment résolu ses problèmes avec son père, mort assassiné en 1992 après avoir été une figure légendaire des Anges de New York, ces flics d’élite qui, dans les années quatre-vingt, ont nettoyé Manhattan de la pègre et des gangs.

 

Alors qu’il vient de perdre son partenaire et qu’il est l’objet d’une enquête des affaires internes, Frank s’obstine, au prix de sa carrière et de son équilibre mental, à creuser une affaire apparemment banale, la mort d’une adolescente. Persuadé que celle-ci a été la victime d’un tueur en série qui sévit dans l’ombre depuis longtemps, il essaie obstinément de trouver un lien entre plusieurs meurtres irrésolus.

 

Mais, ayant perdu la confiance de tous, son entêtement ne fait qu’ajouter à un passif déjà lourd. Contraint de consulter une psychothérapeute, Frank va lui livrer l’histoire de son père et des Anges de New York, une histoire bien différente de la légende communément admise. Mais il y a des secrets qui, pour le bien de tous, gagneraient à rester enterrés.

 

Editions PRESSES DE LA CITE

 

de-mal-a-personne.jpg

«  De mal à personne »  d’Odile BOUHIER le 15/03


Septembre 1920. Firmin Dutard, riche industriel lyonnais, est assassiné dans la cour intérieure du Grand Hôtel à Lyon. Tuéà l'arme blanche. Le commissaire Kolvair est chargé de boucler au plus vite cette enquête embarrassante. Au laboratoire scientifique, Durieux supplée tant bien que mal le brillant professeur Salacan, en déplacement à Londres pour un colloque mondial de criminologues.
Le jeune assistant est catégorique : selon les mesures du légiste et ses calculs, le meurtrier ne mesure pas plus d'un mètre vingt-huit. Une empreinte accuse un certain Thibaud, né sous X, fiché pour vols dans le dossier anthropométrique de la police judiciaire. Délinquant de onze ans, multirécidiviste : c'est le coupable idéal.
Les preuves scientifiques, infaillibles, l'accablent. Pourtant, Kolvair n'est pas satisfait. Malgré les doutes qui subsistent concernant la personnalité fragile de l'accusé, le jeune garçon est envoyéà Mettray. Cette institution pour mineurs délinquants est un bagne pour enfants qui n'avoue pas son nom...

 

la-nuit-des-corbeaux.jpg

 «  la nuit des corbeaux » de John CONNELLY le 15/03


Après avoir purgé sa peine, Randall a refait sa vie dans une bourgade perdue du Maine. Pourtant, il ne tarde pas à recevoir des courriers anonymes.
Il engage Charlie Parker afin de découvrir qui est le mystérieux corbeau. Mais bientôt une autre adolescente disparaît, et Randall est aussitôt soupçonné... y compris par Charlie Parker lui-même. Choisira-t-il d'enquêter pour ou contre son client ?

 

 

 

romans-durs-T3.jpg

« Les romans durs  T.1, 2 et 3» de SIMENON le 15/03

 

nous-serons-inseparables.jpg 

«  nous serons inséparables » de Julia CROUCH le 08/03


Le jour ou Polly sauve la vie de Rose, les deux fillettes deviennent inséparables. C'est pourquoi, des années plus tard, lorsque Polly lui annonce que son mari est mort dans un accident de voiture, Rose n'hésite pas un instant et l'accueille à bras ouverts dans son foyer.

A son arrivée, la jeune veuve semble un peu trop joyeuse. Bientôt, la vie de Rose se complique : sa fille tombe malade, son mari devient distant... Et si Polly n'était pas étrangère à ces événements ?

Quand l'amitié se révèle venimeuse, elle peut faire basculer une vie ordinaire dans le drame absolu.

 

le-devoreur.jpg

«  le dévoreur » de Lorenza GIHNELLI le 01/03


Pietro est un enfant autiste qui ne parvient à communiquer qu’à travers ses dessins. Cible privilégiée des adolescents de son quartier, il est, un jour, violemment pris à partie par trois d’entre eux. Traumatisé, il dessine l’agression. Alice, son éducatrice, repère immédiatement un détail : en arrière-plan, un vieil homme à l’air inquiétant assiste à la scène.

Le lendemain, le chef de la bande qui a attaqué Pietro disparaît. Ses vêtements sont retrouvés disposés sur le sol comme s’il s’était évaporé… Le vieillard serait-il impliqué ? Maintenant que Pietro l’a dessiné, sera-t-il sa prochaine victime ?

Les terreurs de l’enfance s’incarnent dans ce thriller à vous glacer le sang qui revisite avec efficacité le thème du croquemitaine.

 

Editions FAYARD

 

On-acheve-bien-les-tonneaux.gif

«  On achève bien les tonneaux » de Nöel BALEN le 14/03


Le Château Champ-Grèze est assurément l’un des plus beaux fleurons du vignoble de Cahors.


Quand l’oenologue Benjamin Cooker et son assistant Virgile se rendent sur place pour surveiller les fermentations de la dernière vendange, ils ne peuvent soupçonner la surprise qui les attend. Le vin de la cuve n°13 exhale d’étranges arômes. Cooker veut en avoir le coeur net et ordonne le soutirage de la cuve. L’opération révèle l’impensable : un cadavre macérait dans la pestilentielle vinasse. Indépendamment de son caractère sordide, l’affaire déchaîne aussitôt la presse.


La recherche du criminel est d’autant plus aléatoire que la victime n’est toujours pas identifiée. L’inspecteur Poujade, en charge de l’enquête, est désarmé face à l’absence d’indices et de mobiles. C’est sans compter sur Benjamin Cooker et Virgile, qui font parler les pierres et les barriques. Dès lors, l’enquête remonte le fil de l’Histoire, à l’époque où le marquis de Champ-Grèze fut muré vivant dans son château lors des jacqueries qui ensanglantèrent la Révolution de 1789.


Décidément, les nouveaux seigneurs de Cahors sont fidèles à l’image de leur vin : forcément tannique, terriblement corsé… et affreusement noir !

 

une-femme-seule.gif

«  Une femme seule » de Marie VINDY le 14/03


Un petit matin de janvier, au lieu-dit de L’Ermitage, Marianne Gil est réveillée par une pluie de coups frappés à sa porte.
Son ami Joe, affolé, a découvert le corps sans vie d’une jeune fille derrière les granges, au fond de la propriété. Ils préviennent les autorités. Le capitaine Francis Humbert, de la brigade de recherches de Chaumont, prend la tête des opérations. Les premières constatations révèlent que la victime a été étranglée, mais rien ne permet d’établir son identité. Qui est-elle ? Et que faisait-elle seule, dans les bois, en plein hiver ? Mystérieuse Marianne, qui vit cachée et porte un secret que ni le silence ni la solitude n’ont su consoler.
Écrivain de renom, cette femme seule à la beauté sauvage dégage une fragilité à laquelle Humbert sent confusément qu’il ne peut résister. Divorcé, englué dans une vie de caserne qui ne lui convient plus, cet enquêteur acharné va tout risquer pour la protéger de son passé...Fascinée par les grands paysages, Marie Vindy révèle un territoire traversé d’ombres, animés de personnages partagés entre désir d’ordre et tentation des limites.

 

 

Editions PHOEBUS

 

les-Demons-de-Berlin.jpg

« Les démons de Berlin » d’Ignacio Del VALLE et Karine LOUESDON le 01/03*


Berlin 1945.
Quelques semaines avant l'entrée des chars russes dans la capitale allemande bombardée, nous retrouvons Arturo Andrade, héros ambigu et fascinant du très remarqué Empereurs des ténèbres. Jeune homme violent et lucide sur l'espèce humaine, il décide, après le siège de Stalingrad, de rester à Berlin "pour voir", pour scruter l'horreur et guetter les monstres qui l'entretiennent. Dans une ville en ruines, paysage piranésien, l'ancien soldat de la Division Azul observe la dislocation du régime nazi, enquête sur l'assassinat d'un scientifique, côtoie des savants dévoués à la fabrication de l'arme totale et vit un grand amour avec Silke, une passion qui le rend soudain émouvant.


Cet immense amour sauvera-t-il Andrade de ses tourments passés ? Quels sont ces démons qui hantent Berlin au coeur de cette apocalypse qui n'en finit pas de durer ?

 


Editions LA MANUFACTURE DU LIVRE

 

backup.gif

 «  Backup » de Paul COLIZE le 01/03


Bruxelles, 2010.
Un sans-papier est renversé par une voiture devant la gare du Midi. Il est transporté dans un état grave à la clinique où l'on diagnostique un coma particulier, mieux connu sous le nom de Locked In Syndrom. L'homme ne peut communiquer que par le mouvement des paupières. La police tente de l'identifier, sans succès. Il est conduit dans un centre de réadaptation où l'un des kinés parviendra peu à peu à entrer en contact avec lui.


Berlin, 1967. Quatre musiciens anglais faisant partie d'un groupe de rock, Pearl Harbor, trouvent la mort dans des conditions et des lieux différents. La police ne trouve ni lien ni élément suspect et conclut à des morts naturelles. Les familles des victimes se tournent vers les médias. Un journaliste irlandais, intrigué par l'affaire, accepte de mener des investigations. X Midi, l'inconnu de la gare de Bruxelles, se souvient.


Son enfance dans un Bruxelles qui "Bruxelles" encore, sa découverte avec sa mère des premiers Chuck Berry et d'Elvis Presley, son adolescence difficile à l'heure de l'euphorie consumériste des sixties. Appelé sorts les drapeaux, il fuit à Paris, devient batteur, toxico et vit comme un beatnik entre la France, Londres et Berlin. Petit à petit le destin du marginal s'enfonce dans un monde de violence et de délires stupéfiants, jusqu'au jour où il est appelé pour remplacer au pied-levé le batteur du groupe Pearl Harbor pour une session d'enregistrement, un titre, un seul, qui ne sera jamais commercialisé, et pour cause.

 

Editions du CHERCHE MIDI

 

le-testament-des-templiers.jpg

«  le testament des templiers » de Gleen COOPER le 01/03

1129.
Lors du Concile de Troyes, Bernard de Clairvaux, directeur de conscience des cisterciens, joue de tout son pouvoir pour faire reconnaître par l’Église l’Ordre des Templiers, avant de militer activement pour la tenue de la deuxième croisade en Terre Sainte. 2010. Ruac dans la région de Sarlat. Par le plus grand des hasards, un étrange manuscrit médiéval est retrouvé, dissimulé dans les murs d’une abbaye cistercienne.


C’est la confession d’un moine, le frère Barthomieu, datée de 1307, l’année où, sur ordre de Philippe Le Bel, les Templiers furent arrêtés et emprisonnés. Hugo Pineau, restaurateur de livres anciens, et Luc Simard, archéologue, travaillent activement sur les messages codés contenus dans le texte. Bien vite, leurs recherches les conduisent dans une immense galerie de passages souterrains située sous le village.


C’est au cœur de ce labyrinthe, dans une caverne cachée, qu’ils vont tenter de percer les énigmes de Berthomieu et, peut-être, le secret des Templiers. Mais ils ne se doutent pas qu’ils viennent ainsi d'entrer dans un jeu qui va vite s’avérer mortel. Après Le Livre des morts et Le Livre des âmes, vendus à plusieurs millions d’exemplaires et best seller dans de nombreux pays européens, Glenn Cooper nous offre un formidable thriller archéologique et religieux, idéal pour les amateurs de suspense et les passionnés d’Histoire.

 

Editions ALBIN MICHEL

 

LES_FANTOMES_DU_DELTA.jpg

«  Les fantômes du delta » d’ Aurélien MOLAS 


Nigéria, 2004-2010 : un pays dévasté par les compagnies pétrolières, la corruption des élites et la violence de la guérilla.


Benjamin Dufrais et sa collègue Megan, médecins de MSF, tentent de lutter contre la malnutrition et d'aider les réfugiés. Mais ils se retrouvent pris dans la tourmente d'intérêts géopolitiques et de guerres intestines qui les dépassent. L'enjeu : une petite fille dont l'ADN peut changer le monde. Chacun veut mettre la main sur cette fillette-talisman. Comment la protéger et comment ne pas sombrer avec elle dans le chaos de ce pays sanglant ? Un thriller original dont les thèmes rejoignent ceux de nombreux essais politiques et économiques actuels, notamment quand Molas évoque la Françafrique, la corruption des élites africaines, les catastrophes écologiques déclenchées par des multinationales sans scrupule...

 

LE POIDS DES MENSONGES JAQ

«  le poids des mensonges » de Patricia Mc DONALD 


Catlin a tout pour être heureuse : un mari avocat qu’elle adore et un beau-fils de six ans qu’elle élève comme le sien puisqu’il a perdu sa mère. Mais quand le petit Geordie disparaît un jour où elle le conduit à l’école, ce rêve de famille idéale s’effondre. Bientôt son mari la croit coupable alors que tous les mensonges sur lesquels elle a bâti son mariage font surface. Séparée de son mari, en proie au désespoir, Catlin va tout faire pour retrouver Geordie et prouver qu’elle mérite l’amour des siens. Mais il lui faudra pour cela mettre au jour de terribles secrets de famille… Auteur de nombreux best-sellers, d’Un étranger dans la maison à J’ai épousé un inconnu, tous publiés dans la collection Spécial Suspense chez Albin Michel, Patricia MacDonald s’est imposée comme une des reines de la collection, maîtresse du suspense familial et psychologique.

 

Editions FLAMMARION

 

FIEVRE.jpg

«  Fièvre » de Val Mc DERMID le 28/03


Le psychologue profileur Tony Hill a cette fois-ci affaire à un adversaire des plus retors. Un tueur insensible à la jeunesse et l'innocence, motivé par les désirs les plus pervers...
Lorsqu'on retrouve le cadavre mutilé d'une adolescente, Tony et l'inspecteur en chef Carol Jordan se rendent vite compte que c'est le début d'une cruelle campagne qui prend pour cible des jeunes gens sans lien apparent. Leur assassin, tel un véritable caméléon, les rencontre sur internet, feint de partager leurs centres d'intérêts ou leurs croyances, tout ça pour les mener à une mort certaine. Aux prises avec les fantômes qui ressurgissent de son passé, Tony, écarté de l'affaire par le patron de Carol, a désespérément besoin de s'évader dans le travail. Il lutte pour trouver les bonnes réponses dans l'une des enquêtes les plus éprouvantes qu'il ait jamais menées...


 

GALLIMARD SERIE NOIRE

 

VISUEL NON DISPONIBLE


«  L’intrus » de Paul HARPER le 08/03


Marten Fane, un ancien des services secrets, est à la tête d'une discrète agence de sécurité et de renseignements privés.


Notre homme se fait contacter un jour par Vera List, une célèbre psychothérapeute pour riches de la région de San Francisco. Cette dernière explique à Fane que deux de ses patientes, Elise et Lore, semblent, sans le savoir, entretenir une relation extraconjugale avec un même homme qui s'amuse à les manipuler en utilisant leurs secrets les plus intimes. Secrets qu'elles n'ont pu que dévoiler dans le cabinet de Vera.


La psychanalyste soupçonne cet homme d'avoir accès à ses notes personnelles et de se servir d'éléments révélés pendant les séances pour atteindre psychologiquement ses " proies ". Fane et son équipe se lancent alors dans l'enquête pour démasquer cet individu. Ils soupçonnent d'abord un simple maître chanteur voulant abuser des faiblesses des milliardaires délaissées de la région. Mais l'homme paraît bien trop méfiant et surtout beaucoup trop bien organisé.


Ses doutes se confirment quand Fane découvre que sa cible est un ancien de la CIA spécialisé dans les interrogatoires dans les sites sensibles tel que Guantanamo. L'affaire prend dès lors une tournure beaucoup plus inquiétante... L'intrus est un polar insidieux et terriblement accrocheur qui ravira les amateurs de suspense et de rebondissements. Le récit commence comme un pur roman noir des années 1950 avec le cadre majestueux et brumeux de San Francisco en arrière-plan, un parfait roman d'enquête réaliste, avec sa dose d'action, d'humeur et de dialogues à la répartie bien sentie.


Mais, progressivement, l'intrigue change de forme à mesure que nous prenons conscience de la réelle personnalité de celui que Fane et son équipe poursuivent. Arrivent alors sur le devant de la scène la CIA, les guerres en Irak et en Afghanistan et la torture psychologique...


« noir karma » de Stefan MANI le 08/03

 

VISUEL NON DISPONNIBLE


Avec Noir Karma, l'auteur nous plonge dans les bas-fonds de sa ville natale : Reykjavík.
Nous suivons la destinée d'un jeune narrateur nommé Stefán : tout droit débarqué de sa cambrousse, notre homme commence péniblement sa carrière dans un club mal famé de la ville. Mais, très vite, les malfrats qui gèrent les lieux découvrent ses talents de conducteur et l'enrôle dans leur bande. Au programme : vols de voitures de luxe, extorsions de fonds, prostitution, deal de substances illicites. Tout y passe...


Pour Stefán, c'est la grande vie qui commence. Du moins le croit-il car, quand sa bande décide de partir en guerre contre une bande adverse, c'est une violence sans retenue qui s'abat sur Reykjavík. Tandis que les morts se ramassent à la pelle et que toutes les bandes adverses sont à la recherche d'un kilo de cocaïne mystérieusement disparu, notre héros commence à regretter ses choix et se dire que tout va beaucoup trop vite.


Malheureusement, Stefán est pris jusqu'au cou dans ce fatal engrenage et il est des choix qu'il faut assumer, jusqu'au bout s'il le faut... Noir Karma a suscité le scandale en Islande lors de sa parution. Des doutes subsistent quant à la dimension biographique de certains événements décrits. Surtout, ce roman, fruit d'une longue enquête menée par l'auteur sur la pègre islandaise, nous montre au grand jour que les quartiers sombres de Reykjavik n'ont rien à envier à ceux de Paris ou de New York.


Après noir Karma, impossible de regarder l'Islande de la même façon !

 

Editions FLEUVE NOIR

 

juste-une-ombre.gif

«  Juste une ombre » de Karine GIEBEL le 08/03


Tu te croyais forte.
Invincible. Installée sur ton piédestal, tu imaginais pouvoir régenter le monde. Tu manipules ? Tu deviendras une proie. Tu domines ? Tu deviendras une esclave. Tu mènes une vie normale, banale, plutôt enviable. Tu as su t'imposer dans ce monde, y trouver ta place. Et puis un jour... Un jour, tu te retournes et tu vois une ombre derrière toi. À partir de ce jour-là, elle te poursuit. Sans relâche. Juste une ombre.
Sans visage, sans nom, sans mobile déclaré. On te suit dans la rue, on ouvre ton courrier, on ferme tes fenêtres. On t'observe jusque dans les moments les plus intimes. Les flics te conseillent d'aller consulter un psychiatre. Tes amis s'écartent de toi. Personne ne te comprend, personne ne peut t'aider. Tu es seule. Et l'ombre est toujours là. Dans ta vie, dans ton dos. Ou seulement dans ta tête ? Le temps que tu comprennes, il sera peut-être trop tard...
Tu commandes ? Apprends l'obéissance. Tu méprises ? Apprends le respect. Tu veux vivre ? Meurs en silence...

 

Sept petits suspects

 

«  sept petits suspects » de Christian FRASCELLA le 08/03


Italie, 1985. Sept jeunes garçons âgés de 12 ans décident de braquer la banque de leur petite ville. Car à part l'un d'entre eux, tous viennent de milieux très modestes. Pour l'un, cet argent, c'est l'espoir de pouvoir payer les frais d'hospitalisation de son père, pour l'autre, de fuir le domicile familial et un frère violent, pour un troisième d'échapper au sort de ses parents, qui triment du matin au soir pour un salaire de misère… Pour cela, ils ont un plan infaillible, rien n'est laissé au hasard, de la manière dont ils drogueront le café des gardiens, jusqu'aux armes en plastique qui serviront au braquage, en passant par les collants qu'ils chaparderont à leur mère pour dissimuler leur visage. Un plan naïf certes, mais qui en

dit long sur leur désir de s'inventer un avenir. Seulement, c'était sans compter sur le Mexicain, la terreurde la ville, qui vient tout juste de sortir de prison. Ils veulent jouer dans la cour des grands, mais ignorent tout du monde des adultes…

 

a-deux-pas-de-la-mort.jpg

« A deux pas de la mort » de Peter JAMES le 08/03


Le commissaire Roy Grace est aux prises avec un maniaque des talons hauts, un fétichiste, qui traque ses proies dans les magasins de chaussures les plus sélectes de Brighton. Un pervers que rien ne fait plus saliver qu'une belle femme bien chaussée… À quelques jours d'intervalle, plusieurs jeunes femmes sont victimes de viol à Brighton. Leur point commun ? Toutes venaient de s'offrir de ravissants escarpins hors de prix, que leur agresseur a emporté avec lui. Ce qui n'est pas sans rappeler à Roy Grace, une autre affaire très similaire datant d'il y a dix ans. Un cold case, une affaire classée. Un échec qu'il a du mal à avaler. En 1997, cinq femmes étaient violées à Brighton et, chaque fois, l'agresseur était reparti

avec une chaussure de la victime, un trophée. S'agit-il du même homme ou d'un copycat ? Difficile à dire, mais Roy Grace est certain d'une chose, pour résoudre cette affaire, il va devoir replonger dans le passé, à une époque où sa femme n'avait pas encore disparu…

 

jeux-de-traitres.jpg

 

 «  Jeux de traitres » de Jon STOCK le 08/03 


Depuis qu'il a découvert l'existence de son demi-frère, Daniel Marchant n'a qu'une obsession : le retrouver. Comme son père auparavant, Daniel espère « retourner » Salim Dhar, c'est-à-dire le convaincre de travailler en secret pour le MI6. En planque à Marrakech depuis des mois, Marchant tient enfin une piste et poursuit dans les montagnes de l'Atlas un homme, persuadé qu'il va mener à Salim… Mais un hélicoptère surgi de nulle part abat ce contact et disparaît. Ayant entendu les paroles de l'homme avant de mourir, Daniel est convaincu que Salim s'est fait kidnapper par les services de Renseignement russes. Ce qu'il ne sait pas, c'est qu'au même moment, les Américains sont persuadés d'avoir tué le terroriste au cours d'une attaque de drone. Et qu'ils sont prêts à tout pour faire disparaître celui qui oserait les démentir ! Commence pour Daniel un redoutable jeu de dupes, dans lequel ses capacités à mentir seront sa meilleure arme…

 

Editions RIVAGES

 

demandez-au-perroquet.jpg

«  Demandez au perroquet » de Richard STARK le 29/02


Un homme court à travers la campagne pour échapper aux chiens qui ont flairé sa piste et à l'hélicoptère qui tourne dans le ciel.Le fuyard  s'appelle Parker, il vient de braquer une banque. Au sommet d'une colline, il tombe sur un inconnu en tenue de chasseur qui le fait monter dans sa voiture et l'emmène chez lui par des chemins forestiers, échappant ainsi aux barrages de la police.

Lindahl - c'est le nom du chasseur - vit dans un garage converti en habitation. L'intérieur est sommairement  meublé. Sur le poste de télévision allumé en permanence, trône une grande cage abritant un perroquet.

Lindhal est un homme en colère et il voit en Parker l'occasion d'assouvir une vengeance. La présence de Parker va bouleverser sa vie à un point qu'il n'imaginait pas.

 

Une-guerre-de-genies--de-heros-et-de-laches---Salame.jpg

«  Une guerre de génies, de héros et de lâches » de Barouk SALAME le 21/03


Été 1962 : Serge Sarfaty, (Le Testament syriaque, Arabian Thriller) alors adolescent, sa grand-mère Rebecca et son cousin Samuel vivent la fin de l'Algérie française, meurtrie à la fois par l'OAS et par le FLN, en dépit des accords d'Evian censés permettre la réconciliation de toutes les populations.
D’un côté, l'OAS n'en finit pas de plastiquer l'infrastructure de la ville ; de l’autre, certains groupes du FLN sont engagés dans une spirale meurtrière : les Pieds-noirs sont enlevés par dizaine chaque jour et on commence à liquider les "collaborateurs" musulmans.Dans ce contexte confus, la famille Sarfaty, juive mais engagée en faveur de l’indépendance, croit n’avoir rien à craindre. Mais la grand-mère de Serge, Rebecca, qui s’était liée au MNA, un mouvement concurrent du FLN, détient sur ce dernier un document compromettant.
Bientôt, le petit Serge est enlevé.Oran, le 5 juillet, fête de l'indépendance. Beaucoup de voyous et d'incontrôlés du FLN, armés, avides de vols ou de violences faciles sont cachés dans la foule en liesse. À la différence d'Alger, aucune mesure n'a été prise pour éviter les débordements, le service d'ordre est réduit. À la suite d'une fusillade, la fête dégénère en massacre. Pendant ce temps, l’ALN (Armée de Libération Nationale), qui n’a pas combattu dans les maquis mais a été armée par les Russes et les Chinois, attend à la frontière marocaine de pouvoir entrer en Algérie

 

swan.jpg

«  Swan peak » de James Lee BURKE le 07/03


Dave Robicheaux, son épouse Molly et son ami Clete Purcel tentent d’oublier le traumatisme de Katrina en s’immergeant dans la nature somptueuse et sauvage du Montana.
Lors d’une partie de pêche, Clete est pris à parti par deux individus qui l’accusent d’avoir pénétré sur une propriété privée. L’un d’eux reconnaît Clete : une affaire sordide qui remonte à de nombreuses années, mais que Clete n’est jamais parvenu à vraiment oublier, la mort d’un proxénète dans un accident d’avion.Rapidement s’installe une ambiance malsaine : les deux individus ne cessent de croiser la route de Dave, Molly ou Clete, et sont toujours à deux doigts de déclencher des incidents.
Leur patron, Ridley Wellstone, n’a pour sa part rien d’un enfant de cœur ; cet homme défiguré est réactionnaire et avide, représentatif de cette « Amérique qui fait peur ».Dans ce contexte se produisent plusieurs faits-divers horribles, qui n’ont apparemment en commun que les hommes de main de Wellstone. Coïncidences ? Préjugés contre ces Texans désagréables qui ne cherchent pas à se faire aimer ? Clete et Dave acceptent d’aider le shérif local, mais Robicheaux a fort à faire pour empêcher son ami, plus borderline que jamais depuis que son passé a refait surface inopinément, de s’attirer les ennuis de plus en plus graves…

 

Editions ACTES SUD

 

le-prix-a-payer.gif

« Le prix à payer » de  Lotte et Soren HAMMER le 07/03


Dans cette seconde enquête de Konrad Simonsen , le commissaire flegmatique et désabuse de Morte la bête, un meurtre présentant d’étranges similarités avec un autre homicide commis vingt-cinq ans plus tôt réveille les vieux démons que le commissaire croyait pour toujours endormis.

Ou les auteurs mêlent avec maestria les rebondissements multiples d’une intrigue haletante a la vie fourmillante d’une équipe de police, et proposent une critique acerbe de la société danoise et du fonctionnement de sa justice.


trois-vautours.gif

 

«  Trois vautours » de  Henry TRUJILO le 14/03


Pour gagner de quoi quitter l’Uruguay, un jeune homme accepte de passer une voiture en contrebande en Bolivie. Là-bas, il rencontre une magnifique paumée qui lui vole son passeport. Pour le récupérer, il devra s’enfoncer encore un peu plus dans la marginalité.

Derrière la trompeuse simplicité du style, Henry Trujillo construit un roman d’une profonde richesse : simplicité dans l’art de planter un décor, une ambiance, aptitude a brosser un portrait psychologique avec trois fois rien. Un roman noir et lumineux, comme les nuits semées d’étoiles qui lui servent de cadre.

 

Editions L’ARCHIPEL

 

le-briseur-d-ame.gif

«  Le briseur d’âme » de Sebastian FITZEK le 07/03


Un psychopathe sévit dans les environs de Berlin. Lorsque la police retrouve ses victimes, ces dernières sont vivantes, n’ont subi aucun sévice, mais se trouvent prostrées dans un état végétatif, psychologiquement anéanties, comme privées de conscience...

D’où le surnom que lui a donné la presse : le briseur d’âmes. Quelles tortures mentales a-t-il infligé à ses proies ? Et pourquoi laisse-t-il dans leur main une phrase énigmatique ?

Caspar, un amnésique d’une quarantaine d’années interné dans une clinique psychiatrique de luxe, n’aurait jamais imaginé croiser le chemin du psychopathe. Et pourtant, en cette veille de Noël, alors qu’au-dehors une tempête de neige fait rage, lui, le personnel médical et quelques patients se retrouvent enfermés dans la clinique, coupés du monde... avec le briseur d’âmes.

Et, cette fois, il tue !

 

l-homme-pas-dieu.gif

«  l’homme pas dieu » de FRANKITO le 07/03


« Arrêtez ! Arrêtez tout de suite ! Vous ne savez pas qui je suis ? Albert Gouti ! Je n'ai rien fait ! Lâchez-moi ! Je veux appeler mon avocat ! Ne fais pas ça, frère, ne les laisse pas kidnapper un innocent ! Mais qu'est-ce que j'ai fait ? Dites-moi ce que j'ai fait, bon sang ! »Alors qu'il mène une existence paisible de séducteur dilettante, Albert Gouti, jeune professeur de sciences physiques au principal lycée de Guadeloupe, se retrouve impliqué dans une affaire de meurtres en série.
Deux officiers de police s'acharnent sur l'enseignant et le pourchassent trois jours durant.Le voilà projeté, malgré lui, dans une succession d'aventures abracadabrantes et sanglantes... Hélas, comme disait son défunt père : « L'homme pas Dieu. » Autrement dit : à l'impossible, nul n'est tenu !L'Homme pas Dieu est un roman policier cocasse, servi par une plume percutante. C'est aussi une plongée dans la société guadeloupéenne, avec ses injustices et ses maux : trafic de travailleurs clandestins, pollution des sols par le chlordécone, agitation syndicale et mouvements indépendantistes...

 

Editions DENOEL

 

armageddon

" Armageddon rag" de Georges R.R. MARTIN

 

"Woodstock a été l'aube, Altamont le crépuscule, West Mesa la nuit cauchemardesque".
Célèbre pour avoir été l'imprésario d'un des plus grands groupes de rock des années soixante, les Nazgûl, Jamie Lynch est retrouvé assassiné : on l'a ligoté à son bureau et on lui a arraché le coeur. Un meurtre qui en fait remonter un autre à la surface : celui du chanteur du groupe, abattu en plein concert, en 1971, à West Mesa. Deux meurtres non élucidés distants d'une dizaine d'années. Une énigme.


Parce que son quatrième roman s'obstine à ne pas dépasser la 37e page, parce qu'il a suivi l'affaire Charles Manson en tant que journaliste, parce qu'il est fasciné par l'histoire et la musique des Nazgûl, l'écrivain Sander Blair décide de mener sa propre enquête et d'en tirer un livre, son De sang-froid. Mais Sander va rapidement se rendre compte que, malgré les apparences, le meurtre de Jamie Lynch n'est pas une nouvelle affaire Sharon Tate.


C'est bien plus compliqué. Et bien pire.


 

Editions Robert LAFFONT

 

Randy-welcom.JPG

«  Randy Welcom » d’Alexandra JULHIET le 08/03


À 34 ans, Randy Welcome a, selon ses propres dires, un nom de clébard et un job pourri.

Chauffeur de limousine dans le New Jersey, il n'attend plus grand-chose de la vie et concentre ses efforts sur ses tentatives pour reconquérir son ex-femme et sur les prochaines bières qu'il a prévu de boire. Jusqu'à ce que sa route croise celle d'un ancien amour de lycée. Jusqu'à ce que, le temps d'une soirée avec elle, il se sente revivre. Et que le lendemain matin il se réveille avec une gueule de bois monstrueuse et deux cadavres inconnus dans son coffre.

 Placé en cellule de dégrisement, il prie pour qu'on ne les découvre pas et tente vainement de reconstituer les événements de la veille. Mais quand le gang de Latinos avec qui il partage sa cellule le prend en otage pour s'échapper, il sait que c'est sa seule chance de regagner sa liberté et de comprendre pourquoi on a cherchéà le piéger.


Intégré à son corps défendant au gang de ses " nouveaux amis ", il va remonter le cours du temps et tenter de découvrir pourquoi ce qui s'est passé quand il était adolescent vient aujourd'hui terriblement compliquer sa vie.


Editions LE PASSAGE

 

wonderland.jpg

« WONDERLAND » de Gilda PIERSANTI le 08/03


Un camion traverse le bois d’Aston Hill, en Angleterre. Cristina, confortablement installée dans la cabine, accompagne des tableaux qui retournent en Italie après avoir été exposés à Oxford. C’est le mois d’août, la soirée est douce, la route est libre et les chauffeurs discutent tranquillement de foot. Cristina s’endort. Elle se réveillera en butte à une réalité qu’elle n’aurait pu imaginer, même dans ses pires cauchemars.


L’inspecteur principal de la brigade criminelle de Rome, Mariella De Luca, invitée à Oxford par ses collègues britanniques, est appelée à la rescousse car le chief inspector Mark Farrell doit faire face à une scène de crime incompréhensible : le camion transportant les œuvres d’art a été retrouvé immobilisé à la lisière du bois, les deux chauffeurs ont été assassinés, pourtant aucun tableau n’a été dérobé. Cristina, elle, a disparu.


Le compte à rebours est en marche pour la retrouver, mais Mariella De Luca est rappelée d’urgence à Rome sur une autre affaire de disparition, hypermédiatisée, qui bouleverse l’Italie. Car celle qu’on appelle déjà « la petite Barbie » n’a que douze ans et elle s’est volatilisée en plein cœur de Rome, à deux pas de chez elle, sur un chemin qu’elle emprunte tous les jours.Très vite, Mariella se retrouve plongée dans l’univers des réseaux sociaux, où le désir de raconter sa vie semble, pour tant d’adolescents, tellement plus fort que celui de la vivre. Et si elle n’oublie pas l’enquête anglaise, elle sait qu’il lui faut progresser rapidement dans ce « monde merveilleux » où règne dangereusement la confusion entre vie réelle et vie virtuelle, car les meurtriers ne tuent pas sur la toile, mais dans la vraie vie.

 

Editions LES ESCALES

 

le-prix-de-la-peur.JPG

«  Le prix de la peur » de Chris CARTER


Dans une église de Los Angeles, sur les marches de l'autel, le corps d'un prêtre est retrouvé décapité. Sa tête a été remplacée par celle d'un chien. En charge de l'enquête, le détective Rob Hunter découvre qu'un cauchemar récurrent hantait le religieux : qu'on le décapite...
Bientôt les cadavres s'accumulent, chaque victime mourant de la façon qu'elle craignait le plus. Comment le tueur pouvait-il le savoir ? Quel lien unit ses proies ? De qui le serial killer cherche-t-il à se venger ?
Le début d'une traque de tous les dangers pour Rob, à la poursuite d'un tueur déterminé à faire payer le prix fort à ses victimes, le prix de la peur.

 

Editions ROUERGUE NOIR

 

la-nuit-de-l-accident.jpg

«  la nuit de l’accident » d’ Elisa VIX le 21/03


Que s'est-il vraiment passé la nuit de l'accident, la nuit où une voiture s'est écrasée dans le Célé et où un homme a été retrouvé mort, sur la berge ? Nat, la jeune vétérinaire qui vit avec Pierre dans la ferme toute proche, ne va pas tarder à se poser des questions. Alors que son couple bat de l'aile et que son employeur se livre à un infect chantage, d'étranges événements surviennent dans ce coin perdu du Cantal. Un motard conduit sa machine avec la détermination d'un kamikaze. Un vieux rebouteux à moitié fou prend Pierre pour son oncle, résistant mort pour la France. Un campeur énigmatique, beau comme une publicité pour le club Med, fouine un peu partout.


Tambour battant et avec un humour grinçant, Élisa Vix nous mène dans un excès d'émotions peu compatible avec la vie d'un éleveur de laitières.


Editions MA


le-sang-du-suaire.jpg

«  Le sang du suaire » de Sam CHRISTER le 21/03


Une femme est assassinée dans sa somptueuse villa de Berverly Hills à Los Angeles, et son corps atrocement mutilé retrouvé sur la plage. Son meurtrier est John James, un jeune homme aux cheveux bruns et au teint olivâtre, surnommé Face de poisson par ses collègues de travail. Il observe les femmes, choisit ses proies, les pourchasse et les tue en murmurant l’incantation : Dominus vobiscum, Dieu le veut. Il pratique aussi d’étranges et inquiétants rituels : il se taillade à l’aide d’un rasoir avant d’envelopper son corps nu et ensanglanté dans un fin tissu blanc.


Les inspecteurs Nic Karakandez et Mitzi Fallon découvrent rapidement que la victime est Tamara Jacobs, une scénariste qui travaillait sur un film intitulé Le Suaire. Leur enquête va les conduire à Turin, où Tamara avait établi des contacts avec des chercheurs, puis au Vatican. La fin de son film reste introuvable, mais il s’avère quelle était sur le point d’apporter des preuves tangibles, telles que des tests ADN, sur l’inauthenticité du suaire de Turin. Qui aurait intérêt à étouffer ces révélations et pour quelles raisons ? Quel mystère recèle le Saint- Suaire ?

 

Editions CALMAN LEVY

 

depart-de-feu.jpg

«  Départ de feu » d’Alex BERENSON


 Alex Berenson est à l’heure actuelle un des meilleurs auteurs de romans d’espionnage. » Chicago Sun-Times Un matin, tôt, un retraité de la CIA est abattu en pleine rue. Ce même jour, dans la soirée, un ancien ranger de l’armée américaine est tué sur le pas de sa porte. Le lendemain, l’agent Wells est rappelé au siège de la CIA et reçoit l’ordre d’enquêter sur ces meurtres. Les victimes faisaient toutes  partie d’une équipe de dix interrogateurs opérant secrètement en Pologne. Leur but : recueillir des renseignements cruciaux pour la sécurité des États-Unis. Leurs méthodes : utiliser tous les moyens nécessaires pour les obtenir de djihadistes endurcis. La piste la plus vraisemblable étant celle d’une vengeance d’Al-Qaida ou d’une organisation islamiste prônant le recours à des attentats anti-américains, Wells part pour Le Caire, où il passe dans la clandestinité pour renouer certains contacts qui lui ont déjà été utiles par le passé. Mais ce n’est pas en Égypte que se trouve la solution, et pour la découvrir, Wells devra affronter des obstacles auxquels il ne s’attendait pas et, plus grave et dangereux encore, enquêté auprès de personnes passées maîtres dans l’art du double jeu.

 

le-pouce-de-l-assassin.jpg

«  Le pouce de l’assassin » de Lauwrence BLOCK 


« Keller est un personnage rare et ce livre est un bijou. » Seattle Times Keller est comme tout le monde : il travaille, il se repose, il va souvent au cinéma et travaille sérieusement à sa collection de timbres. Et quand on l’appelle pour siéger au tribunal en tant que juré, il fait son devoir sans se plaindre. Bien sûr, lorsque sa patronne l’appelle de White Plains pour aller tuer quelqu’un, jamais il ne rechigne à la besogne et il s’en acquitte toujours avec les honneurs. Jusqu’au jour où tout va de travers. Quelqu’un – mais qui ? – s’amuse, si l’on peut dire, à lui jouer de sales tours. Au début, Keller se montre patient. Puis, tout allant de plus en plus mal, il est bien obligé de tirer la seule conclusion qui s’impose : Dieu sait comment et pourquoi, il a, lui, le tueur à gages par excellence, atterri sur la liste d’un… autre tueur à gages !

 

le-tribunal-des-ames.jpg

«  Le tribunal des âmes » de Donato CARRISI 


Les crimes commencent par des aveux. 

Rome. Sa dolce vita, son Capitole, ses foules de pèlerins, ses hordes de touristes. Sa pluie battante, ses sombres ruelles, ses labyrinthes souterrains et ses meurtriers insaisissables. 
   Marcus est un homme sans passé. Sa spécialité : analyser les scènes de crime pour déceler le mal partout où il se terre. Il y a un an, il a été grièvement blessé et a perdu la mémoire. Aujourd’hui, il est le seul à pouvoir élucider la disparition d’une jeune étudiante kidnappée
    Sandra est enquêtrice photo pour la police scientifi que. Elle aussi recueille les indices sur les lieux où la vie a dérapé. Il y a un an, son mari est tombé du haut d’un immeuble désaffecté. Elle n’a jamais tout à fait cru à un accident. 
    Leurs routes se croisent dans une église, devant un tableau du Caravage. Elles les mèneront à choisir entre la vengeance et le pardon, dans une ville qui bruisse encore de mille ans de crimes chuchotés au coeur du Vatican. À la frontière de la lumière et des ténèbres.


Editions du TOUCAN

 

les-voix-du-crepuscule.jpg

«  Les voix du crépuscule » d’Isa UNGER le 13/03


Un jeune homme revient aux Hollows, sa petite ville de jeunesse, là où sa mère a brutalement disparu quand il avait 15 ans. Cette disparition n’a jamais été élucidée et il veut à tout prix comprendre. En interrogeant à nouveau ses anciens voisins et amis, il découvre que chacun a caché bien des choses aux policiers…


Editions 13e note

 

Dommages-collateraux.jpg

«  Dommage collatéraux » de Dan FANTE


Après des années d’alcoolisme et autres déboires, Dan Fante (de son vrai nom Daniel Smart Fante) est devenu écrivain comme son père, le grand John Fante. Longtemps, Dan s’est demandé si dans ses veines coulerait le talent de conteur de Pietro, le grand-père ayant fui la misère des Abruzzes pour débarquer à Ellis Island (NY), où il dut sortir les poings contre des fonctionnaires irlandais déterminés à le rebaptiser « Foy ». La réponse est OUI. Avec la même rage, la même ardeur. Alors, parce qu’il sait ce qu’il doit à ses racines, Dan, le survivant-écrivain, a décidé de regarder son passé. Et que nous montre-t-il ? Les ancêtres, murs porteurs d’une lignée en devenir, son père John omniprésent, mauvais garçon, bagarreur, joueur, buveur, infidèle, séducteur et auteur du superbe Demande à la poussière que les éditions Stackpole & Sons publièrent en 1939 au même moment que Mein Kampf – sans autorisation du Führer ! S’ensuivront quarante années d’oubli. On apprend aussi que John vendit son âme à Hollywood, que Faulkner ivre mort avait bien du mal à pondre des scenarii, que Saroyan était un ami, que Rocco était un chien fidèle avant d’être stupide, que Bukowski était un parrain bienveillant, que chez les Fante les hommes sont machos et colériques, ou encore que Nick, le frère aîné, suicidé par l’alcool, était un génie. On apprend des tas d’autres choses. Et quand on lit ces Dommages on pense à F. S. Fitzgerald et à cette phrase de Gatsby : « C’est ainsi que nous avançons, barques luttant contre un courant qui constamment nous ramène vers le passé. »

 

class="CtreTexte" alt="shakespeare-n-a-jamais-fait-ca.jpg" height="300" width="233" />

«  Shakespeare n’a jamais fait çà » de Charles BUKOWSKI


Si Shakespeare n'a jamais fait ça, Charles Bukowski, lui, le Rabelais des caniveaux de Los Angeles, ne s'en est pas privé. Dans ce carnet de route (où l’auteur prend la liberté de télescoper deux voyages différents), le « vieux dégueulasse » bourlingue en 1978 entre les plateaux d'Apostrophes (où, étouffé par les questions et l’atmosphère, il boit du riesling au goulot sous le regardmédusé de Bernard Pivot et son équipe), l'hôtel de la gare de Nice (une ville « pas à la hauteur »), les cafés et les châteaux d'Heidelberg, les prostituées de Hambourg, les lectures publiques et les rencontres avec ses fans européens, ou encore une visite à son oncle Heinrich à Andernach, où il est né cinquante-huit ans plus tôt. Ce premier voyage en Europe, pour le dernier des misanthropes, n’est pas si facile. Cependant, accompagné par sa future épouse Linda Lee et par ses amis fidèles (le photographe Michael Montfort et, à l’occasion, le traducteur allemand Carl Weisner ou le cinéaste Barbet Schroeder), Hank sera touché de voir ses milliers de lecteurs accourir pour l’entendre lire ses poèmes en sirotant du vin rouge. Ce texte inédit est parsemé de photographies de Buk (par Montfort) entouré et aimé, attentif et curieux, drôle et aimant ; il est complété par quelques poèmes.Un délectable récit de voyage qui nous fait partager le quotidien de Charles Bukowski. Il éreinte avec humour employés de la SNCF ou éditeurs français, se moque en douceur de ce vieux nouveau monde qu’il observe. La sympathie et l’autodérision émanant du livre font de Buk un compagnon de voyage sincère et abordable (comme son livre!). Avis à tous les fans français de Bukowski, l’auteur le plus volé en France et aux États-Unis : ce road-book oublié est enfin en vente dans toutes les bonnes librairies !

 

Editions BELFOND

 

sous-haute-tension.jpg

« Sous haute tension » d’Harlan COBEN le 01/03


La championne de tennis, Suzze Trevantino est inquiète : d’étranges messages ont été postés sur sa page Facebook, affirmant que l’enfant qu’elle porte n’est pas celui de son époux, Lex Ryder.
Depuis, Lex, chanteur de HorsePower, célèbre groupe de rock en mal d’actualité, est introuvable. Ami du couple, Myron Bolitar mène l’enquête. Et lorsqu’il pense mettre la main sur Lex dans une boîte de nuit branchée, celui-ci disparaît de nouveau. Qu’essaie-t-il de fuir ? Et pourquoi se précipite-t-il chez le très mystérieux Gabriel Wire, son richissime partenaire de HorsePower, terré dans sa villa depuis des années ? Poursuivant sa mission, Myron fait alors une surprenante rencontre: sa belle-sœur, Kitty.
 

 

 

ce-que-porte-la-nuit.jpg

«  Ce que porte la nuit » de Scot O’CONNOR le 15/03


Lucy Darby a disparu il y a un an, laissant derrière elle Le Kid, son petit garçon de onze ans, et son mari, David. 


Depuis, chacun essaie de combler ce vide insupportable comme il peut. Le Kid a fait vœu de silence et se réfugie dans un univers d’invincibles superhéros ; quant à son père, nettoyeur de scènes de crime, il aide chaque nuit des inconnus à faire un deuil dont il est lui-même incapable. 
Mais Le Kid dort de moins en moins et David est tourmenté par des flashs troublants dans lesquels Lucy lui apparaît. 
Que s’est-il vraiment passé un an plus tôt ?

Alors que Le Kid commence à faire le mur la nuit avec sa petite bande de loosers et que David s’enfonce dans une introspection douloureuse, père et fils vont devoir se heurter au monde et à eux-mêmes pour lever le voile sur leur passé.


Editions des DEUX TERRES

 

VISUEL NON DISPONIBLE 


«  Voile rouge » de Patricia CORNWELL le 21/03


Kay Scarpetta, bien déterminée à découvrir les raisons du meurtre de son assistant Jack Fielding, se rend au pénitencier de femmes de Géorgie, où une prisonnière affirme détenir des informations sur ce dernier. Elle évoque aussi d’autres assassinats sans relations apparentes : une famille d’Atlanta décimée des années auparavant et une jeune femme dans le couloir de la mort. Peu après, Jaime Berger, ancienne procureur de New York, convoque Kay Scarpetta à un dîner, mais dans quel but ? Kay comprend que le meurtre de Fielding et celui auquel elle a échappé autrefois constituent le début d’un plan destructeur. Face à un adversaire malade et dangereux, elle traverse enfin le voile rouge qui l’empêchait de comprendre.

 

Editions D’UN NOIR SI BLEU

 

pour-que-demain-vienne.gif

«  Pour que demain vienne » de Corinne POURTEAU le 16/03


" Demain ", c'est à la fois le jour suivant et le jour qui se lève après la nuit, pour les personnages principaux, tous confrontés à une urgence de survie, différente pour chacun d'eux, mais toute aussi cruciale ; plus largement confrontés à l'avenir, au passage à l'âge d'homme et de femme où les entraînent brutalement les situations critiques dans lesquelles ils se trouvent.
Un " demain " qui n'est en tout cas ni facile ni certain pour aucun d'eux. Fragiles de par leur nature, leur histoire, ou fragilisés par des circonstances précises, ces cinq personnages en plein coeur de l'adolescence ou au tout début de l'âge adulte se heurtent sans armes à une réalité cruelle - sociétale ou individuelle -, à laquelle rien ne les a préparés et qui va les détruire.

 

Editions OMNIBUS

les-enquetes-de-monsieur-lecoq.jpg

« Les  enquêtes de M. Lecoq » d’Emile GABORIAU le 08/03


L?inspecteur Lecoq est un jeune agent de la Sûreté dont les méthodes, sous le Second Empire, viennent bousculer les habitudes policières : astucieux, véritable as du déguisement, il s?attache aux indices pour reconstituer des faits a priori mystérieux, qu?il s?agisse d?usurpation d?identité (L?Affaire Lerouge), de vendetta républicaine (Monsieur Lecoq) ou d?adultère menant au meurtre (Le Crime d?Orcival). Et ces histoires policières sont autant de vastes fresques familiales et sociales aux rebondissements incessants où se côtoient des aristocrates dévoyés, des fils de famille en rupture de ban, des bourgeois retors, des âmes pures et virginales, des filles perdues et des gredins. Avec l?inspecteur Lecoq, Emile Gaboriau a créé le premier héros récurrent de la littérature criminelle et posé les bases du roman policier moderne : Conan Doyle, qui l?avait lu et l?admirait beaucoup, s?en inspira pour son personnage de Sherlock Holmes. Présentation et notices de Thierry Chevrier

 


 

Editions VIVIANE HAMY

 

Arab-jazz.gif

«  Arab jazz » de Karim MISKE le 15/03


Dans le 19e arrondissement de Paris toutes les communautés, religieuses et ethniques, se côtoient au quotidien.
Sushis casher, kebabs, restaurant turc - point de ralliement de tous les jeunes du coin -, librairie d'occasion farcie de romans policiers jusqu'au plafond, coiffeur juif...Seul Ahmed Taroudant - qui a l'horrible privilège de découvrir le corps sanguinolent de sa voisine et amie, Laura Vignola, suspendu au-dessus de son balcon - se tient à distance de cette population cosmopolite : prisonnier d'une histoire personnelle traumatisante, rêveur, lecteur fou de polars...
Il constitue le coupable idéal de ce crime abominable. Sa découverte l'oblige à sortir de sa torpeur et à collaborer avec le duo de la Crim' désigné par le commissaire Mercator pour mener l'enquête sur le meurtre : le flamboyant lieutenant Rachel Kufstein et le torturé lieutenant Jean Hamelot, fils d'un Breton communiste rationaliste, quelque peu égaré dans la capitale. Ensemble, ils ont toutes les cartes pour décrypter les signes et symboles de cette mort ignoble.
S'agit-il d'un meurtre symbolique exécuté par un fou de Dieu issu des communautés loubavitch ou salafiste ? Qu'en est-il de l'étrange famille de Laura, originaire de Niort, qui étend son influence jusqu'à New York ? Et de l'apparition dans le quartier du "Godzwill" une nouvelle drogue redoutable ? La collaboration des meilleures amies de la victime, Bintou et Aïcha (les soeurs des caïds du quartier), Rebecca - partie à Brooklyn dans l'intention d'épouser un Juif orthodoxe -, avec les lieutenants Kupferstein et Hamelot se révélera indispensable pour reconstituer la toile d'araignée gigantesque qui, de Paris à New York, tire ses fils entre réseaux de trafics de drogue et communautés religieuses...

 

soeur-de-sang.jpg

 

«  sœurs de sang » de Dominique SYLVAIN le 15/03


Anna Chomsky, une plantureuse femme de lettres en mal d'inspiration, prend contact avec Louise Morvan pour lui demander de retrouver un ex-amant, dont elle a reconnu le visage dans l'un des personnages mineurs d'un jeu interactif devenu culte, Meurtres à Babylone.
Guère enthousiaste, la détective pense pourtant aux factures impayées accumulées dans les tiroirs de son bureau du quai de la Gironde (face au dragon-toboggan de la Cité des sciences), et accepte l'affaire. Elle part ainsi sur les traces d'Axel Langeais, le très talentueux réalisateur de Meurtres à Babylone, et de Régine, sa soeur qu'il adore, une ravissante jeune fille, étrange, atteinte de mutisme, et fortement perturbée.
Quand Louise arrive à Boulogne où est amarrée La Méduse, la péniche où habitent le frère et la soeur, c'est la police qui l'accueille. Le commissaire Clémenti et ses deux lieutenants, Marcellin N'Diop et Philippe Argenson, enquêtent en effet sur la mort de Victoria Yee, la chanteuse du groupe Noir Vertige, à la fois maîtresse d'Axel et amie de sa soeur. Tout laisse supposer qu'il s'agit d'un assassinat, notamment la mise en scène très élaborée et esthétisante du cadavre.
Quant à Axel et Régine Langeais, ils ont disparus, emmenés dare-dare, selon leur voisine, Mme Menthe, par Klaus Baumann, l'amant d'Axel. Louise devenue entre-temps la maîtresse du commissaire Clémenti parviendra-t-elle à dénouer la toile d'araignée tissée par le cerveau diabolique d'un artiste de génie ? L'affaire se résoudra à Berlin, celle d'après la chute du mur, au coeur des terrains vagues et des Kneipen (cafés) hantés par les marginaux de tout poil.
Les acteurs de l'ex-Rote Armee Fraktion (L'Armée rouge) mouvement terroriste des années 70, se sont reconvertis dans les nouvelles technologies et le virtuel, et modèlent l'art de demain : le Victim-Art.

 

Editions LE PRES AUX CLERCS

 

le-premier-sang-copie-1.jpg

«Le  premier sang » de Sire CEDRIC le 15/03


Les plus grandes terreurs naissent dans l’enfance et prennent racine au plus profond de nous.
Qu’est-ce qui les fait resurgir ? Sommes-nous capables de les surmonter ?

Par une nuit d’hiver glacée, deux flics de la criminelle, partis pour surveiller un parrain de la drogue en banlieue parisienne, mettent les pieds dans une étrange affaire. Leur principal suspect est mort brûlé vif dans son appartement et les méthodes employées ne ressemblent pas à un règlement de compte. Eva Svärta, la policière albinos, dominée par le désir obsessionnel de retrouver le meurtrier de sa mère et de sa sœur jumelle, pressent un danger imminent. Et si les fantômes du passé se mettaient à reprendre vie ? Hallucination ou réalité ?

À travers ce nouveau roman étonnant de maturité, Sire Cédric ramène son héroïne aux origines du mal qui l’empoisonne. Le vertige qui la submerge progresse tout au long de l’intrigue, impitoyablement, terriblement. Vos nuits n’ont pas fini de vous surprendre.

Partager cet article

Repost 0
Published by La petite souris - dans A paraître....

Présentation

  • : Le blog de passion-polar.over-blog.com
  • Le blog de passion-polar.over-blog.com
  • : mes lectures et mes coups de cœur dans le domaine du polar.Sans aucune prétention.
  • Contact

Prochain salon

image002.jpg

Rechercher

Revues à se procurer !

ob_649826ad1838a9264b20566415d85c54_115.gif

 

crimes-et-chatiments.jpg

N°5 sortie le 30/05

temps noir

 

 

 

CouvAlibi08P.jpg

 

Indic15Couv.jpg

parution le 26 juin

Sur abonnement uniquement

une surprise pour tout abonnement

le site : link

Archives

Prochaine chronique:

utopia.PNG

Sous mon marque page...

 

a-l-aube-d-une-autre-guerre.jpg

Mes prochaines lectures...

  Dans le désordre...

 

 

  chamamé

 

 

le-phyto-analyste.jpg

 

les_machoires_du_passe_01.j_1.jpg

 

 

 

 

flic-ou-caillera.jpg

 

  le-manuel-du-serial-killer-

 

 

 

ta mort sera la mienne

 

messe noire

 

des-noeuds-d-acier.jpg

 

 

Jamais-vue-Burke.PNG

 

 

Passion Polar sur Facebook